AI.type : une base de données exposée sans mots de passe

L’éditeur de l’application de clavier virtuel pour smartphone AI.type a été victime d’une brèche de sécurité et les données personnelles de 31 millions d’utilisateurs ont été publiées en ligne. Pour les cybercriminels, rien de très compliqué : AI.type avait oublié de protéger sa base de données à l’aide d’un mot de passe.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.