Alphonso, un ami un peu trop à l’écoute

Selon le New York Times, un peu plus de 1000 applications disponibles sur le Google Play Store auraient recours au micro du téléphone pour espionner l’environnement de l’utilisateur. Une technique rendue possible par l’intégration Alphonso, un module dédié à l’analyse de ces données volées grâce au micro.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.