L’enquête initiée par la Commission européenne tendrait à prouver que Google a profité de la situation dominante d’Android pour imposer ses applications aux fabricants de smartphones.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.