C’était écrit, les cybercriminels se sont engouffrés dans la brèche et ont profité du choc mondial de la pandémie pour augmenter leurs attaques. Rien que sur le mois de mars, les cas de phishing ayant pour but de dérober des informations personnelles et utilisant le prétexte du covid-19 ont augmenté de 670%.
Source de l’article sur UNDERNEWS

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.