Base de données volée : Microsoft se fait discret sur ses brèches de sécurité

Selon Reuters, Microsoft aurait dissimulé le piratage d’une de ses bases de données interne en 2013. Celle-ci contenait notamment les failles et bugs prévus pour être corrigés au sein des différents produits Microsoft.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.