CMM, CMMI, SCAMPI

Le CMM (Capability Maturity Model) a été élaboré en 1987 par Watts Humphrey, du SEI (Software Engineering Institute) de l’université Carnegie Mellon de Pittsburgh en Pennsylvanie.

CMMI est le référentiel des bonnes pratiques liées à la gestion, au développement et à la maintenance d’applications. Le référentiel est organisé autour de 4 fonctions (Process ManagementProject ManagementEngineering et Support).

5 niveaux de maturité permettent de valider le respect des bonnes pratiques.

Niveau 1 : InitialPoint de départ, à partir duquel CMM considère que si le projet respecte les délais et le budget, cela sera plus l’histoire de chance que d’une organisation sciemment réfléchie pour l’atteinte des objectifs.

Niveau 2 : ReproductibleA partir de l’expérience acquise sur les réalisations passées, l’organisation met en place une démarche de gestion de projets, identifie ses processus et formalise les fonctionnalités prévues et les budgets associés, dans une ébauche d’assurance qualité.

Niveau 3 : DéfiniLes procédures et méthodes d’organisation de projet sont diffusées, comprises et appliquées par l’équipe.

Niveau 4 : MaitriséLes méthodes et étapes de développement sont industrialisés et appliquées dans un contexte multi-projet.

Niveau 5 : OptimisationLes méthodes sont l’objet d’optimisations constantes pour intégrer les évolutions technologiques et optimiser les processus dans une orientation LEAN…

Le Framework CMMI n’apporte que des recommandations.

Le service ou la société doit choisir et travailler sur la méthodologie à mettre en oeuvre pour satisfaire aux critères CMM.

Elle élaborera alors son référentiel des processus projet (étapes, phases, tâches, etc), des méthodes (UML, RUP, etc) et bonnes pratiques, (procédures de tests, etc.).

Les organisations qui se lancent dans un cursus de certificiation CMMI visent de manière générale le Niveau 3.

Des organismes comme l’AFNOR sont qualifiés pour valider la certification.

Un Lead appraiser (consultant certifié SEI) est mandaté pour l’audit, l’évaluation, le déroulement du SCAMPI (Méthode d’évaluation), et bien entendu son approbation…