Le lanceur d’alerte Christopher Wylie explique comment la société de communication a procédé pour établir des profils psychologiques afin d’influencer les électeurs de la présidentielle américaine.


Source de l’article sur 01.net

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.