Comment les professionnels des RH utilisent la technologie pour recruter les meilleurs candidats

L’émergence du recrutement social et des logiciels et outils en ligne dédiés à la gestion des ressources humaines transforme rapidement le monde des RH et l’approche du recrutement. Si aucun facteur bien spécifique ne peut être imputé à cette révolution rapide qui s’opère actuellement, la recherche de candidats qualifiés qui réunissent toutes les compétences requises pour le poste à pourvoir constitue indiscutablement une source de motivation. 

Mais en dépit de la pénurie de compétences, le processus de recrutement est devenu de plus en plus concurrentiel dans notre économie performante. En d’autres termes, les professionnels du recrutement ne semblent pas pouvoir trouver les candidats les plus qualifiés pour le poste qu’ils cherchent à pourvoir, tout en subissant une immense concurrence de talents disponibles. Et c’est là que la technologie entre en scène.

 

Simon Bouchez Multiposting Ressources humaines et recrutement

Ressources humaines et recrutement

On observe une tendance croissante à l’utilisation des réseaux sociaux et à la modernisation des systèmes RH. D’une manière générale, les professionnels du recrutement s’appuient sur les outils technologiques pour attirer davantage de candidats et utilisent plusieurs plates-formes pour améliorer leur processus de recrutement. Voici en quelques lignes la manière dont les professionnels des RH utilisent la technologie pour recruter les meilleurs candidats.

Publication d’offres d’emploi sur plusieurs sites dédiés

Les professionnels des RH utilisent aujourd’hui massivement les sites d’offres d’emploi (appelés aussi jobboards ou job-boards) pour trouver des talents et gérer leur processus de recrutement. Selon notre étude 2017 sur les problèmes de recrutement dans les P.M.E., 78 % des professionnels des RH utiliseraient des sites d’offres d’emploi et 93 % publieraient des annonces sur plusieurs sites.

Et pourtant, les professionnels du recrutement peinent à maîtriser les technologies qu’ils utilisent. 79 % d’entre eux reconnaissent avoir des difficultés à publier des annonces sur plusieurs sites d’offres d’emploi. Ils ont également du mal à identifier les sites les plus appropriés pour trouver les candidats les plus qualifiés pour le poste à pourvoir. Sur un marché saturé qui regorge d’outils disponibles, 79 % des personnes interrogées estiment difficile d’identifier les plates-formes idéales en matière de diffusion d’offres d’emploi.

Identification des candidats qualifiés

Il peut être extrêmement difficile pour les professionnels des RH de trouver et d’identifier les candidats les plus qualifiés pour un poste à pourvoir. Au-delà de l’intensification de la concurrence autour de la recherche des meilleurs talents, les disparités entre les candidats demeurent un défi pour 84 % des professionnels R.H. ayant pris part à l’étude. Les personnes interrogées ont étudié pendant 12 mois la question des qualifications et ont constaté une pénurie de compétences chez leurs candidats.

Aller au-devant de candidats passifs pourrait alléger la difficulté du recrutement en identifiant les compétences requises chez les employés potentiels. Les candidats passifs cherchent souvent à s’informer des postes vacants, bien qu’ils ne soient pas en recherche active. En réalité, 89 % des talents reconnaissent être plus disposés à accepter rapidement une offre en étant contacté par un professionnel du recrutement. L’utilisation des réseaux sociaux professionnels permet de mettre en relation les candidats passifs et actifs avec des professionnels du recrutement. L’étude montre également que les réseaux sociaux professionnels constituent la source de prédilection pour des recrutements de qualité, suivis des sites d’offres d’emploi et des recommandations d’employés.

Utilisation des réseaux sociaux combinée avec la publication d’offres d’emploi

Pour dénicher des candidats et gérer leur processus de recrutement, les professionnels du recrutement ne se contentent pas simplement de publier des annonces sur plusieurs sites d’offres d’emploi. Les réseaux sociaux jouent également un rôle dans le processus de recrutement et sont de plus en plus utilisés par les recruteurs parallèlement aux sites d’offres d’emploi. 92 % des recruteurs interrogés ont utilisé les plates-formes de réseaux sociaux au cours de leur processus de recrutement et 87 % des recruteurs ont reconnu utiliser LinkedIn pour trouver davantage de candidats.

En contribuant à communiquer sur l’image de marque, les réseaux sociaux présentent également un intérêt pour les processus de recrutement. Selon AdWeek, 74 % des recruteurs utilisent tout particulièrement les réseaux sociaux pour attirer les talents à travers la communication et la sensibilisation à la marque. Mais ils ne s’intéressent pas uniquement à ce que les gens publient sur les réseaux sociaux. Les professionnels du recrutement cherchent également à connaître l’ancienneté des employés et à identifier les connexions mutuelles qu’ils partagent pour se présenter.

Simplification du processus de recrutement grâce aux outils logiciels

Parallèlement à l’utilisation croissante des outils de réseaux sociaux, les professionnels du recrutement ont de plus en plus souvent recours à des logiciels pour faciliter le processus de recrutement. Selon les études, les types de logiciels pouvant être potentiellement utilisés par les services des RH devraient tendre à se diversifier. D’après une étude réalisée par Bersin by Deloitte, par exemple, 47 % des entreprises utilisent des logiciels de RH de plus de sept ans.

La modernisation des logiciels et systèmes des RH pourrait avoir d’immenses répercussions sur les résultats d’une entreprise. Les entreprises qui viennent de renouveler leurs systèmes des RH constatent en effet une économie de 22 % par employé. Les professionnels des ressources humaines semblent en avoir conscience et ont tendance à exercer une pression sur leur entreprise pour mettre à jour leurs systèmes. Selon une étude de Gartner, les dépenses consacrées aux logiciels RH hébergés dans le cloud augmentent plus rapidement que les investissements dans les logiciels RH déjà installés ou déployés en local. D’ici 2017, les logiciels RH basés sur le cloud représenteront au moins 50 % des dépenses engagées dans les technologies RH.

Priorité à l’automatisation des tâches

Sans surprise, la technologie sous-tend les tendances observées dans le domaine des ressources humaines. Mais les schémas d’utilisation ne cessent d’évoluer. À l’heure où de plus en plus de professionnels du recrutement cherchent à exploiter les outils dernière génération ou à mettre à niveau leurs logiciels et systèmes RH, l’automatisation du processus de recrutement pourrait s’intensifier et continuer de remodeler ce secteur d’activité. Sans compter que les technologies et outils en ligne d’aujourd’hui peuvent être utilisés à moindre coût, ce qui les rend accessibles aux petites entreprises, notamment celles qui s’initient tout juste à l’utilisation de logiciels RH.

L’automatisation des tâches attirent les recruteurs et les professionnels du recrutement qui cherchent à alléger les difficultés et les tensions au bureau qu’ils observent dans leur quotidien. Parmi les personnes interrogées, 84 % espèrent pouvoir s’appuyer sur l’automatisation et la dématérialisation dans leurs activités courantes. Il ressort ainsi de cette utilisation des logiciels RH une amélioration des processus par rapport aux anciennes méthodes. Seuls 48 % des professionnels utilisent un type de logiciel spécifique (R.H., A.T.S. ou publication d’offres d’emploi) et 55 % utilisent des outils bureautiques de base.

Simplification du recrutement avec WorkConnect

Heureusement, les fournisseurs de technologies spécialisées dans le recrutement ont introduit de nouvelles solutions et de nouveaux outils et services conçus pour répondre à ces objectifs. Combinés à des processus intuitifs de publication d’offres d’emploi et de gestion des candidatures, ces outils, tels que WorkConnect by SAP, réduisent le stress associé au processus de recrutement. Les recruteurs peuvent accéder à plusieurs sites d’annonces, suivre et gérer des candidatures, et contribuer facilement au retour d’information des équipes, le tout depuis un même outil. En utilisant des outils qui favorisent un recrutement efficace et une gestion efficiente des candidatures, les entreprises peuvent attirer au bon moment les talents les plus qualifiés pour un poste.

Simon Bouchez est PDG de Multiposting, une filiale de SAP. Suivez Simon sur Twitter à l’adresse @SimonBouchez.

Ce blog a été publié pour la première fois le 25.09.2017 sur news.sap.com 

Source de l’article sur le site SAP

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.