Confidentialité : un bug affecte 14 millions d’utilisateurs de Facebook

Du 18 au 22 mai, un bug a réglé la publicité des publications sur Publique par défaut, provoquant l’affichage public non désiré des posts de 14 millions de personnes. Facebook explique avoir corrigé le 27 mai ce dysfonctionnement dû à la façon dont les éléments publics (photos de profil par exemple) sont mis en avant.

Facebook avait bien besoin de ça ! Empêtré dans les suites du scandale Cambridge Analytica, le réseau social a connu un dysfonctionnement, un bug affectant le niveau de fonctionnalités des publications d’un certain nombre de ses inscrits. Du 18 au 22 mai, ce problème a modifié par défaut l’option « Publique » pour les publications, et ceux qui n’ont pas pensé à vérifier le menu déroulant ont vu leurs posts être affichés publiquement sur le réseau social.

Lorsqu’un utilisateur ou une utilisatrice du réseau social publie un contenu sur son fil d’actu, un menu déroulant lui permet de choisir le niveau de publicité de la publication. Par défaut, Facebook laisse le dernier choix sélectionné. Le bug s’est produit alors que Facebook étudie « une nouvelle façon de partager des éléments en vedette sur votre profil, comme une photo de profil ».

La confidentialité sacrifiée sur l’autel de l’ergonomie

« Étant donné que ces éléments sont publics, l’audience proposée pour tous les nouveaux messages – et pas seulement pour ces éléments – a été définie par défaut sur publique ». Ainsi, à moins d’accorder une attention au menu déroulant et au choix par défaut, toutes les nouvelles publications étaient donc rendues publiques. Le bug a duré quatre jours, du 18 au 22 mai, et a touché 14 millions d’utilisateurs.

Le problème n’a été corrigé que le 27 mai, quoique Facebook soit parvenu à le gérer à compter du 22. Le réseau social a depuis réinitialisé les paramètres d’audience des publications à leur réglage par défaut avant le 18 mai. Date à laquelle les paramètres de confidentialité des utilisateurs ont commencé à être ré-initialisées à ce qu’ils étaient avant d’être modifiés par ce bug. Jeudi, « nous avons commencé à informer 14 millions de personnes touchées – et à leur demander de vérifier tous les messages qu’ils ont publié pendant cette période » indique Facebook. .










By www.linformaticien.com Source : https://ift.tt/2kZnkPw