Cyberdéfense : vous pouvez dire ces mots en français

Régulièrement, des équivalents français de mots scientifiques et techniques, et notamment en rapport avec l’Internet ou encore l’informatique, sont publiés au Journal officiel. Ils ont été validés par l’Académie française, après un passage par la Commission d’enrichissement de la langue française des termes nouveaux et des définitions.

La dernière fournée au Journal officiel concerne le domaine de la défense, et plus particulièrement la cyberdéfense. Un peu moins d’une quinzaine de termes accompagnés de leur définition.

On trouvera ainsi à dire en français : cyberattaque, cyberattaque persistante, cyberdéfense, cyberdéfense militaire, cyberespace, cyberprotection, cyberrenseignement, cyberrésilience, cybersécurité, lutte informatique défensive, lutte informatique offensive, opérateur d’importance vitale, opérations dans le cyberespace, renseignement intéressant la cyberdéfense militaire.

Pour une fois, il n’y a rien de particulièrement choquant. Il faut dire que l’emploi de  » cyber  » permet souvent de coller au plus proche des termes en anglais.

Le site FranceTerme.culture.fr et l’application mobile FranceTerme regroupent plus de 7 600 termes ainsi publiés au Journal officiel. L’usage des termes à la française concerne avant tout (du moins en théorie) les administrations et les établissements de l’État.

parlez_francais

Sans savoir pour le moment si ce genre de défi sera reconduit comme par le passé, le gouvernement avait publié des listes de mots d’Internet à oser dire en français. Un défi parfois… tendu avec par exemple frimousse (au lieu de emoji), fenêtre intruse (pop-up), fouineur (hacker), arrosage (spam), mot-dièse (hashtag), arrière-guiche (back office), flux (streaming), témoins de connexion (cookies).

By GNT – actualités Source : http://ift.tt/2x3wyCL