« Je pense que Elon a tort » au sujet de l’intelligence artificielle, juge le président d’Alphabet, Eric Schmidt. Sans doute à cause de ses difficultés à entraîner les algorithmes de ses voitures afin qu’elles évitent les accidents routiers, suggère Zuckerberg.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.