Google engage TensorFlow et l’IA au service militaire

Tous les salariés de Google ne sont pas emballés et la firme reconnaît que « l’utilisation militaire du machine learning soulève naturellement des préoccupations légitimes ». Google affirme néanmoins que ce projet « est uniquement destiné à des utilisations non offensives ».
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.