Grindr aurait partagé le statut VIH de ses membres [MAJ]

L’application de rencontres dédiée aux homosexuels semble prendre pas mal de libertés avec les données sensibles de ses utilisateurs. Mais l’éditeur se défend.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.