Le géant chinois, quasiment banni des Etats-Unis, plancherait sur une approche OS maison lui permettant de couper les ponts avec Google en cas de crise plus profonde. Une stratégie délicate.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.