La Russie aurait piraté les JO d’hiver… en se faisant passer pour la Corée du nord

D’après les services secrets américains, le cybersabotage de la cérémonie d’ouverture de Pyeongchang serait l’œuvre du service de renseignement militaire de la Russie. Celui-ci aurait laisser de faux indices sur les ordinateurs piratés pour faire accuser le régime de Pyongyang.


Source de l’article sur 01.net

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.