Le FBI peste de nouveau contre le chiffrement des smartphones

Le FBI a déclaré lors d’une conférence de presse ne pouvoir accéder aux données stockées sur le téléphone de l’assassin de 26 personnes dans une église du Texas. Un reproche qui rappelle celui contre Apple en 2015 après la tuerie de San Bernardino.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.