Les 10 nuits en enfer de Maersk pour réinstaller 4000 serveurs et 45000 PC

Le transporteur a été frappé de plein fouet en 2017 par le ransomware NotPetya (Petya), avec pour conséquence la perte de 300 millions de dollars de chiffre d’affaires. Lors du World Economic Forum, Maersk a précisé avoir dû réinstaller toute son infrastructure, 4.000 serveurs, 45.000 PC et 2500 applications.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.