Les câbles électriques, nouvelle porte de sortie pour les données volées

Les travaux d’une équipe de chercheurs israéliens mettent en lumière une nouvelle technique visant à exfiltrer les données d’un ordinateur infecté via la manipulation de sa consommation électrique. Une méthode qui pourrait être mise en place pour s’attaquer aux réseaux protégés par un air gap, c’est-à-dire déconnectés des autres réseaux moins sécurisés.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.