Si vous receviez un courriel de l’Organisation Mondiale de la santé concernant l’épidémie de coronavirus, l’ouvririez-vous ? Téléchargeriez-vous des pièces jointes et cliqueriez-vous sur des liens pour obtenir plus d’informations ? Les cybercriminels pensent que certains, si ce n’est la plupart d’entre nous, le feront.
Source de l’article sur UNDERNEWS

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.