Apple, Facebook, Google, Microsoft, Twitter et Yahoo veulent à tout prix éviter l’installation de portes dérobées imposées par des agences gouvernementales pour lutter contre le terrorisme.


Source de l’article sur 01.net

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.