La voix, l’interface du futur ? Pour être performantes et multilingues, les technologies vocales doivent être nourries de gros volumes de données. Les géants du Web partent avec un avantage. Avec Common Voice, Mozilla participe à la création d’une base de données collaborative et ouverte.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.