Les défenseurs de la vie privée vont en prendre un coup : le Conseil Constitutionnel vient d’annoncer que le refus pour une personne placée en garde à vue de déverrouiller son smartphone était désormais passible d’une sanction.

Source de l’article sur GNT

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.