Les experts de Kaspersky ont détecté une nouvelle menace persistante avancée (APT) déployée à grande échelle qui s’attaque à des utilisateurs basés en Asie du Sud-Est, principalement au Myanmar et aux Philippines. Kaspersky a recensé une centaine de victimes au Myanmar et 1 400 aux Philippines, notamment des structures gouvernementales. L’infection initiale s’effectue par un e-mail de phishing contenant un document Word malveillant. Une fois téléchargé sur le système, le malware peut ensuite contaminer d’autres hôtes par l’intermédiaire de clés USB.

The post Plus d’un millier d’utilisateurs victimes d’une campagne APT de grande ampleur en Asie du Sud-Est first appeared on UnderNews.
Source de l’article sur UNDERNEWS