Quand les centres d’appels prédisent les émotions des clients

L’empathie artificielle, un autre domaine d’exploration pour l’IA. La technologie peut ainsi aider les call-centers à identifier les émotions des appelants, mais aussi les symptômes de la dépression. De quoi permettre à l’avenir aux machines d’agir plus humainement ? En France aussi, des chercheurs explorent l’affective computing.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.