Le Bureau de la gestion et du budget (OMB) et le Département de la sécurité intérieure (DSH) des États-Unis ont publié cette semaine un rapport selon lequel 71 des 96 organismes (74%) participant au processus d’évaluation des risques ont des programmes de cybersécurité à risque ou à haut risque. Le rapport est le résultat d’un décret exécutif signé par le président D. Trump lorsqu’il a pris ses fonctions pour la première fois.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.