Renseignement russe : Kaspersky fait le point sur les accusations

Kaspersky a publié une première version de son audit interne portant sur le piratage de données appartenant à un contractant de la NSA en 2015. L’éditeur explique avoir bien mis la main par erreur sur des données classées top secret, mais explique les avoir immédiatement supprimées.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.