Le RGPD peut faire le bonheur des prestataires informatiques avec des marchés à la clé, mais aussi leur malheur, soulignait dès 2017 Syntec Numérique. Les entreprises IT alertent à présent sur les transferts d’obligations que pourraient tenter – et tentent même déjà – leurs clients. Les négociations promettent d’être rudes.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.