ROBOT : une faille vieille de 19 ans fait encore de la résistance

Deux chercheurs ont mené une étude portant sur cette ancienne faille de sécurité. Celle-ci permet de décrypter des messages échangés via un algorithme de chiffrement TLS utilisant des suites de chiffrement de type RSA. 27 des 100 sites les plus populaires répertoriés par Alexa sont vulnérables à ce type d’attaque.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.