Des chercheurs de Google et Microsoft annoncent avoir découvert de nouvelles failles exploitant les mêmes principes de fonctionnement que Spectre et Meltdown. Celles-ci permettent d’exploiter la vulnérabilité sur des processeurs ayant pourtant appliqué les patchs
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.