Un bug dans le protocole de la plateforme de jeux provoquait une corruption de la mémoire, ouvrant la porte à l’exécution de code arbitraire. Cette erreur de code est passée inaperçue depuis 2008.


Source de l’article sur 01.net

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.