Articles

Paris – le 27 novembre 2023 – À l’occasion de la COP28,  SAP SE dévoile les résultats de son Rapport annuel sur la durabilité, révélant que 87 % des dirigeants français maintiendront ou augmenteront leurs investissements dans les démarches durables d’ici à 2026, dans le but d’obtenir de meilleurs rendements économiques. Cependant, malgré ces ambitions, les entreprises françaises continuent de créer leurs propres obstacles à cette progression.

L’étude mondiale qui a interrogé plus de 4 700 dirigeants d’entreprise, dont 200 en France, est la troisième édition du Rapport annuel sur la durabilité de SAP. Il explore les motivations et les défis clés auxquels font face les organisations cherchant à réduire leur impact environnemental à grande échelle.

Le rapport révèle que 13 % des entreprises françaises déclarent que leurs initiatives environnementales ont déjà un impact positif sur leurs revenus et leurs opportunités de profit, tandis que seulement 12 % d’entre-elles ont désigné le Directeur Financier, pourtant essentiel à la stratégie d’investissement, comme responsable de ces efforts. Quatre entreprises sur dix (41 %) rencontrent des difficultés à mesurer le retour sur investissement, et près d’un tiers (32 %) citent une incapacité à inciter les partenaires et les fournisseurs à agir, rendant ainsi plus difficile la démonstration et la pérennisation des progrès à long terme.

 

La durabilité, en tant qu’opportunité financière, ne doit pas être perçue comme une charge

Autrefois perçues comme des obligations morales ou éthiques, les initiatives visant à protéger la planète sont désormais considérées par les entreprises françaises comme des opportunités financières à long terme. En effet, 34 % d’entre ellesaffirment que les opportunités de revenus et de profit sont le moteur majeur des investissements durables.

Dans un contexte d’inflation, de problèmes d’approvisionnement et de hausse des coûts de la vie, les dirigeants français maintiennent leurs engagements environnementaux, considérant les actions durables comme un moyen de compenser l’incertitude économique. À présent, plus de la moitié (53 %) de ces dirigeants anticipent un rendement financier positif sur leurs investissements en durabilité au cours des cinq prochaines années.

 

Des barrières internes à la prise de décision

Malgré le lien entre les actions environnementales et la hausse des profits à long terme, l’étude de SAP montre que les entreprises françaises n’impliquent que très peu les Directeurs Financiers dans leur feuille de route environnementale, ce qui freine les progrès.

Actuellement, seulement 7 % des entreprises confient la responsabilité de la direction stratégique des actions durables à leur Directeur Financier. Cette responsabilité revient plutôt à d’autres responsables, dont les Directeurs des risques (10 %), les Directeurs des Opérations (11 %), les PDG (24 %) et le Conseil d’Administration (22 %). L’étude suggère que cette approche ne fonctionne pas pour traduire la valeur économique des progrès en matière de développement durable dans l’ensemble de l’entreprise. Jusqu’à 36 % des entreprises françaises identifient les problèmes de financement comme l’une des cinq principales barrières aux actions durables, tandis que 15 % ne parviennent pas à obtenir le soutien des principaux décideurs pour prendre des mesures concertées. Une plus grande responsabilité du Directeur Financier pourrait remédier à cela.

 

La nécessité de mesurer avant d’agir

Seulement 43 % des entreprises sont en mesure de calculer leurs émissions de gaz à effet de serre liées à leur activité. Par ailleurs, 12 % d’entre-elles ne peuvent pas suivre les émissions produites indirectement dans la chaîne d’approvisionnement. Par conséquent, de nombreux dirigeants se tournent vers des estimations pour évaluer l’impact environnemental. Les dirigeants français peinent également à adopter un cadre de rapport normalisé, avec plus d’un tiers (34 %) n’ayant aucune méthodologie cohérente pour calculer l’impact environnemental de leur production.

Cette ambiguïté est exacerbée par l’utilisation de méthodes de mesure conflictuelles dans leurs rapports. Alors que les dirigeants privilégient la mesure directe pour suivre les émissions énergétiques (91 %), la disponibilité des ressources (78 %), les déchets solides (79 %) et l’utilisation de matériaux (78 %), ils s’appuient sur des conjectures et des estimations pour la pollution de l’eau (68 %), l’impact de la chaîne d’approvisionnement (65 %), la perte de la nature (81 %) et la pollution de l’air (89 %). Cette situation conduit à des difficultés signalées par plus de 90 % des entreprises pour recueillir et analyser des données pour la conformité réglementaire. Cela survient à un moment où les dirigeants français doivent déjà naviguer entre une série de réglementations, taxes et prélèvements liés à leur empreinte carbone.

“Dans un contexte où des réglementations plus strictes exigent désormais des entreprises qu’elles divulguent leur impact environnemental, les dirigeants qui ne peuvent pas rapporter avec précision ces données encourent non seulement des allégations de greenwashing, mais également des amendes et des dommages à leur réputation. Se concentrer sur la mise en œuvre d’un cadre de reporting standardisé est une priorité : pour que les entreprises justifient leurs compétences écologiques, obtiennent des mesures précises et mettent en place des actions qui conduiront directement à un impact bénéfique à long terme » conclut Stephen Jamieson, responsable mondial des solutions d’économie circulaire chez SAP.

 

A propos de SAP :

La stratégie de SAP est d’aider chaque organisation à fonctionner en « entreprise intelligente » et durable. En tant que leader du marché des logiciels d’application d’entreprise, nous aidons les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs à opérer au mieux : 87 % du commerce mondial total est généré par nos clients. Nos technologies de Machine Learning, d’Internet des objets (IoT) et d’analyse avancée aident nos clients à transformer leurs activités en « entreprises intelligentes ». SAP permet aux personnes et aux organisations d’avoir une vision approfondie de leur business et favorise la collaboration pour qu’ils puissent garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Nous simplifions la technologie afin que les entreprises puissent utiliser nos logiciels comme elles le souhaitent, sans interruption. Notre suite d’applications et de services end-to-end permet aux clients privés et publics de 26 secteurs d’activité dans le monde entier, de fonctionner de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Grâce à un réseau mondial de clients, de partenaires, d’employés et de leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie de chacun.

 

Contacts presse :

Sylvie Léchevin : sylvie.lechevin@sap.com / sap@the-arcane.com

 

The post Réussir durablement ? Les dirigeants français font face à des obstacles malgré les stratégies et les investissements actuels appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Vues PostgreSQL avec paramètres d'exécution

Les vues PostgreSQL sont une fonctionnalité puissante qui permettent aux utilisateurs de créer des vues avec des paramètres d’exécution spécifiques. Découvrez comment les utiliser!

Il y a de nombreuses situations où les applications sont demandées pour être assez agiles et polyvalentes afin qu’elles puissent exécuter des rapports dynamiques dont les entrées sont fournies à l’exécution.

Cet article vise à présenter une façon d’atteindre cet objectif en utilisant les paramètres de configuration temporaires pris en charge par les bases de données PostgreSQL.

The idea is to create a database table that will contain the parameters that will be used by the application. The application will be responsible for populating this table with the required parameters before running the report. The report query can then use the parameters from this table to filter the data.

Il y a de nombreuses situations où des applications doivent être suffisamment agiles et polyvalentes pour pouvoir exécuter des rapports dynamiques dont les entrées sont fournies à l’exécution.

Cet article vise à présenter une façon d’atteindre cet objectif en utilisant les paramètres de configuration temporaires pris en charge par les bases de données PostgreSQL.

L’idée est de créer une table de base de données qui contiendra les paramètres qui seront utilisés par l’application. L’application sera responsable du remplissage de cette table avec les paramètres nécessaires avant de lancer le rapport. La requête du rapport peut alors utiliser les paramètres de cette table pour filtrer les données.

Les bases de données PostgreSQL offrent un moyen pratique de gérer ces paramètres temporaires. La fonctionnalité de configuration temporaire permet aux développeurs d’utiliser des variables pour stocker des valeurs qui peuvent être modifiées à la volée. Ces variables peuvent être utilisées dans les requêtes SQL pour filtrer les données et fournir des résultats dynamiques.

Les variables de configuration temporaire peuvent être définies à l’aide de la commande SET ou de la fonction spéciale SET_CONFIG. Les variables peuvent être récupérées à l’aide de la fonction GET_CONFIG et peuvent être supprimées à l’aide de la commande RESET ou de la fonction spéciale RESET_CONFIG.

Les développeurs peuvent créer une table de base de données qui contiendra les paramètres nécessaires à l’exécution du rapport. L’application peut alors remplir cette table avec les paramètres nécessaires avant l’exécution du rapport. La requête du rapport peut alors utiliser ces paramètres pour filtrer les données et fournir des résultats dynamiques.

La fonctionnalité de configuration temporaire est très utile pour les applications qui doivent générer des rapports dynamiques dont les entrées sont fournies à l’exécution. Elle permet aux développeurs de créer des rapports flexibles et dynamiques sans avoir à modifier le code source. En outre, elle offre une solution simple et efficace pour gérer les paramètres d’une application.

Source de l’article sur DZONE

Amélioration des performances des applications modernes

Les applications modernes sont de plus en plus complexes et nécessitent une amélioration des performances pour répondre aux exigences des utilisateurs. Cet article explorera les moyens d’améliorer les performances des applications modernes.

Rapport de tendances 2023 sur l’observabilité et les performances des applications de DZone

La télémétrie est un processus qui consiste à recueillir des données sur l’état et les performances des applications et des systèmes. Ces données sont ensuite analysées pour comprendre le comportement des applications et identifier les problèmes. La télémétrie est essentielle pour surveiller et gérer les performances des applications. Elle fournit des informations précieuses sur les performances, les erreurs et les anomalies. Les données recueillies par la télémétrie peuvent être utilisées pour améliorer la qualité et l’efficacité des applications.

L’observabilité est une notion plus large qui s’intéresse à la façon dont les systèmes et les applications sont conçus et comment ils sont surveillés. L’observabilité est une partie importante de l’architecture logicielle. Elle permet aux développeurs et aux administrateurs de systèmes de mieux comprendre le fonctionnement des applications et de les surveiller efficacement. L’observabilité permet aux développeurs de mieux comprendre leur architecture logicielle, de déboguer plus rapidement et de résoudre plus facilement les problèmes. Elle permet également aux administrateurs de systèmes de surveiller et de gérer les performances des applications.

En résumé, la télémétrie et l’observabilité sont des outils essentiels pour surveiller et gérer les performances des applications. La télémétrie fournit des informations précieuses sur les performances, les erreurs et les anomalies. L’observabilité permet aux développeurs et aux administrateurs de systèmes de mieux comprendre le fonctionnement des applications et de les surveiller efficacement. La bonne combinaison de ces outils peut aider les entreprises à améliorer leur architecture logicielle, à déboguer plus rapidement et à résoudre plus facilement les problèmes.

Source de l’article sur DZONE

Un plan pour une observabilité complète.

Pour obtenir une observabilité complète, il est important de mettre en place un plan d’action bien défini. Découvrez comment le réaliser !

Rapport de tendances 2023 sur l’observabilité et les performances des applications de DZone

En 2023, le rapport sur les tendances en matière d’observabilité et de performance des applications de DZone révèle que le codage est un élément clé de l’observabilité. Les développeurs peuvent utiliser des outils tels que le codage pour créer des applications plus robustes et plus fiables. Le codage permet aux développeurs de créer des applications qui sont plus faciles à surveiller et à maintenir. Il permet également aux développeurs de mieux comprendre le comportement des applications et de les améliorer en conséquence. En outre, le codage permet aux développeurs d’accéder à des données plus précises et plus complètes, ce qui leur permet de prendre des décisions plus éclairées.

Le codage est également un outil essentiel pour améliorer la performance des applications. Les développeurs peuvent utiliser le codage pour optimiser le code et améliorer la vitesse et la stabilité des applications. En outre, le codage permet aux développeurs de créer des applications qui sont plus faciles à surveiller et à maintenir. Les développeurs peuvent également utiliser le codage pour créer des applications qui sont plus sûres et plus fiables. Enfin, le codage permet aux développeurs de mieux comprendre le comportement des applications et d’identifier rapidement les problèmes.

En conclusion, le codage est un outil essentiel pour améliorer l’observabilité et la performance des applications. Les développeurs peuvent utiliser le codage pour créer des applications plus robustes et plus fiables, ainsi que pour améliorer la vitesse et la stabilité des applications. Le codage permet également aux développeurs d’accéder à des données plus précises et plus complètes, ce qui leur permet de prendre des décisions plus éclairées. Pour en savoir plus sur les tendances en matière d’observabilité et de performance des applications, consultez le rapport sur les tendances 2023 d’Observability and Application Performance de DZone.

Source de l’article sur DZONE

Routes pratiques pour une culture saine

Explorer les routes pratiques pour une culture saine est essentiel pour le bien-être et le développement personnel. Découvrons ensemble comment y parvenir !

## Récente sortie du rapport DORA « Accélérer l’état du DevOps » souligne encore une fois la valeur de la culture organisationnelle

The architecture of an organization is also essential for creating a generative culture. If you create an architecture that encourages collaboration, communication, and feedback, you’ll be able to create a culture of trust and high performance.

La récente sortie du Rapport d’état de l’accélération DevOps a une fois de plus mis en évidence la valeur de la culture organisationnelle. Si vous créez une culture générative avec une confiance élevée et une faible responsabilité, vous obtiendrez une amélioration de 30 % des performances de votre organisation.

Mettre à jour avec succès la culture d’une organisation entière dépend de la passion, du soutien et de la durée d’attention de son leader. Au niveau du terrain, lorsque vous prêtez attention aux signaux culturels, vous trouverez des moyens d’apporter des améliorations continues et mineures.

L’architecture d’une organisation est également essentielle pour créer une culture générative. Si vous créez une architecture qui encourage la collaboration, la communication et le feedback, vous serez en mesure de créer une culture de confiance et de hautes performances.

Pour créer une architecture qui favorise la collaboration, la communication et le feedback, vous devez mettre en place des structures organisationnelles qui encouragent le partage des informations et des connaissances. Vous pouvez également encourager les employés à travailler ensemble et à s’entraider. Vous pouvez également mettre en place des processus qui encouragent les employés à partager leurs idées et à s’exprimer librement.

Vous pouvez également créer un environnement où les employés peuvent partager leurs points de vue et leurs opinions sans crainte de représailles. Cela peut être fait en mettant en place des processus qui encouragent les commentaires constructifs et en donnant aux employés la possibilité de s’exprimer librement et sans crainte.

Enfin, vous pouvez encourager les employés à prendre des initiatives et à prendre des risques calculés. Vous pouvez le faire en mettant en place des processus qui encouragent les employés à prendre des décisions et à prendre des risques calculés. Vous pouvez également mettre en place des récompenses pour les initiatives réussies.

En résumé, l’architecture organisationnelle est essentielle pour créer une culture générative. En mettant en place des structures organisationnelles qui encouragent le partage des informations et des connaissances, en encourageant les employés à travailler ensemble et à s’entraider, en donnant aux employés la possibilité de s’exprimer librement et sans crainte et en encourageant les employés à prendre des initiatives et à prendre des risques calculés, vous pouvez créer une culture de confiance et de hautes performances.

Source de l’article sur DZONE

Optimiser les coûts Kubernetes avec FinOps

Optimiser les coûts Kubernetes avec FinOps est une solution qui permet d’améliorer l’efficacité et la rentabilité des déploiements Kubernetes.

Rapport de tendance DZone 2023 sur Kubernetes dans l’entreprise

Cependant, le chemin vers un FinOps Kubernetes efficace est loin d’être unidimensionnel. Il s’agit d’une pratique en constante évolution qui doit être affinée en fonction des réalités opérationnelles et des exigences architecturales. Si un certain modèle de coûts continue à rapporter des retours sans submerger les ressources, peut-être est-il temps de le mettre à l’échelle. Inversement, un déficit budgétaire récurrent peut signaler la nécessité d’une vaste réforme financière.

Le codage joue un rôle important dans l’optimisation des dépenses liées à Kubernetes. Les outils de codage peuvent aider à automatiser des tâches répétitives et à rationaliser les processus, ce qui permet aux équipes de se concentrer sur des projets plus stratégiques et de réduire les coûts. Les outils de codage peuvent également aider à déployer des applications plus rapidement et à réduire le temps de développement et de mise en production. Enfin, ils peuvent aider les équipes à surveiller et à optimiser les performances des applications, ce qui peut entraîner une réduction des coûts liés à la maintenance et à l’exploitation.

Les outils de codage sont essentiels pour une gestion financière optimale des déploiements Kubernetes. Les organisations doivent s’assurer qu’elles disposent des outils et des compétences nécessaires pour tirer parti des avantages qu’offrent ces technologies. Les outils de codage peuvent aider les organisations à réduire leurs coûts et à améliorer leurs performances, ce qui est essentiel pour rester compétitif dans un monde numérique en constante évolution.

Source de l’article sur DZONE

Kubernetes : l'état des lieux

Kubernetes est un système open source qui permet de gérer des clusters de conteneurs. Découvrez l’état des lieux de ce puissant outil !

Rapport de tendance 2023 sur Kubernetes dans l’entreprise de DZone

Selon le rapport sur les tendances Kubernetes dans l’entreprise de DZone de 2023, Kubernetes est un véritable révolutionnaire dans le domaine du développement d’applications modernes. Il a révolutionné la manière dont nous gérons les applications conteneurisées. Certaines personnes ont tendance à penser que Kubernetes est une approche opposée au serveur sans état. Cela est probablement dû à la gestion liée au déploiement d’applications sur Kubernetes – la gestion des nœuds, la configuration des services, la gestion de charge, etc. La programmation sans serveur, célébrée pour sa puissance d’autoscaling et son efficacité économique, est connue pour son développement et son exploitation faciles des applications. Pourtant, les complexités introduites par Kubernetes ont conduit à une quête d’une approche plus automatisée – c’est précisément là que la programmation sans serveur entre en jeu dans Kubernetes.

Afin de tirer parti des avantages de la programmation sans serveur et de Kubernetes, les entreprises doivent trouver un moyen de combiner ces deux technologies. Les entreprises peuvent maintenant utiliser des outils tels que Knative pour combiner le meilleur des deux mondes. Knative est une plate-forme open source qui permet aux développeurs de créer et de déployer des applications sans serveur sur Kubernetes. En outre, Knative fournit des fonctionnalités telles que le routage intelligent, la scalabilité automatique et la gestion des données qui aident les développeurs à tirer le meilleur parti de Kubernetes. Les entreprises peuvent également utiliser des outils tels que Kubeless pour exécuter des fonctions sans serveur sur Kubernetes. Kubeless est un moteur de fonction sans serveur qui permet aux développeurs d’exécuter des fonctions sans serveur sur Kubernetes avec une faible latence et une grande scalabilité. Les entreprises peuvent également utiliser des outils tels que OpenFaaS pour créer des services sans serveur sur Kubernetes.

En combinant les avantages de la programmation sans serveur et de Kubernetes, les entreprises peuvent bénéficier d’une gestion plus efficace des données et d’une meilleure scalabilité. Les outils tels que Knative, Kubeless et OpenFaaS permettent aux entreprises de tirer parti des avantages de la programmation sans serveur et de Kubernetes pour gérer leurs applications et leurs données. Ces outils offrent aux entreprises une plus grande flexibilité et une meilleure gestion des données, ce qui permet aux entreprises de réduire leurs coûts et d’améliorer leurs performances. En utilisant ces outils, les entreprises peuvent gérer leurs applications et leurs données plus efficacement et à moindre coût.

En conclusion, la combinaison de la programmation sans serveur et de Kubernetes offre aux entreprises une plus grande flexibilité et une meilleure gestion des données. Les outils tels que Knative, Kubeless et OpenFaaS permettent aux entreprises de tirer parti des avantages de ces technologies pour gérer leurs applications et leurs données plus efficacement et à moindre coût. Les entreprises peuvent ainsi réduire leurs coûts et améliorer leurs performances en matière de gestion des données.

Source de l’article sur DZONE

Chorégraphie de modèles : optimiser la communication en systèmes distribués.

La chorégraphie de modèles est un outil puissant pour optimiser la communication en systèmes distribués. Elle permet de coordonner et de gérer les interactions entre les différents acteurs.

Dans le paysage technologique en constante évolution d’aujourd’hui, il est commun que les applications migrent vers le cloud pour embrasser l’architecture des microservices.

Logiciel Chorégraphie

La chorégraphie est une méthodologie qui se concentre sur l’interaction entre les services sans l’utilisation d’un orchestrateur central. Au lieu de cela, chaque service est responsable de la communication avec les autres services. Les services peuvent communiquer directement entre eux ou via un bus de messages. La chorégraphie est une méthode très populaire pour gérer la communication entre les microservices car elle offre une plus grande flexibilité et une plus grande scalabilité que l’orchestration. Il est également plus facile à mettre en œuvre et à maintenir.

Avantages et inconvénients de la chorégraphie

Bien que la chorégraphie offre une plus grande flexibilité et une plus grande scalabilité, elle présente également certaines limitations. Par exemple, le développement et le déploiement des services peuvent être plus difficiles car ils doivent être conçus pour fonctionner ensemble. De plus, il est plus difficile de déboguer et de maintenir des applications basées sur la chorégraphie car il n’y a pas d’orchestrateur central pour surveiller le flux de messages entre les services. Enfin, la chorégraphie peut être plus difficile à mettre en œuvre dans des environnements distribués car elle nécessite une coordination stricte entre les services.

Conclusion

La chorégraphie est une méthodologie très populaire pour gérer la communication entre les microservices. Il offre une plus grande flexibilité et une plus grande scalabilité que l’orchestration, mais il présente également certaines limitations. Il est plus difficile à développer et à déployer, à déboguer et à maintenir, et peut être plus difficile à mettre en œuvre dans des environnements distribués. Cependant, dans certains cas, la chorégraphie peut être la meilleure solution pour gérer la communication entre les microservices. Il est important de comprendre les nuances et les avantages et les inconvénients de cette méthodologie avant de choisir le bon logiciel pour votre application.

Logiciel Chorégraphie

La chorégraphie est une méthodologie qui se concentre sur l’interaction entre les services sans l’utilisation d’un orchestrateur central. Au lieu de cela, chaque service est responsable de la communication avec les autres services. Les services peuvent communiquer directement entre eux ou via un bus de messages. La chorégraphie est une méthode très populaire pour gérer la communication entre les microservices car elle offre une plus grande flexibilité et une plus grande scalabilité que l’orchestration. Il est également plus facile à mettre en œuvre et à maintenir.

Avantages du logiciel Chorégraphie

La chorégraphie offre une variété d’avantages par rapport à l’orchestration. Tout d’abord, elle permet aux services de communiquer directement entre eux sans avoir à passer par un orchestrateur central. Cela signifie que chaque service peut fonctionner indépendamment des autres, ce qui permet une plus grande flexibilité et une plus grande scalabilité. De plus, la chorégraphie est plus facile à mettre en œuvre et à maintenir car il n’y a pas d’or

Source de l’article sur DZONE

 Paris, le 21 septembre 2023 – SAP, leader mondial des logiciels professionnels d’entreprise, lance ce jour son nouveau programme d’accélération de startups autour de SAP.iO, son accélérateur interne. Un programme qui vise à soutenir l’engagement des consommateurs grâce à une meilleure expérience et une satisfaction client. 15 startups seront ainsi accompagnées.

 

De nouvelles tendances dans l’expérience client qui incitent à l’innovation.

Dans un environnement numérique en constante évolution, SAP poursuit sa quête vers plus d’innovation pour répondre aux besoins de ses clients. Aujourd’hui, les exigences des clients finaux ne cessent de croître, notamment en raison d’une volonté accrue de l’accès instantané à l’information. Cette tendance incite les entreprises à réexaminer régulièrement leur approche, en intégrant à leurs solutions, des avancées technologiques telle que l’intelligence artificielle.

 

Un programme complet d’incubation de startups  innovantes dans l’expérience client. 

C’est la raison pour laquelle SAP lance son programme SAP.iO, axé sur l’amélioration de l’expérience du consommateur en fournissant les solutions les mieux adaptées à cette tendance. Ce programme initié par SAP, piloté par l’incubateur SAP.iO, est essentiellement orienté B2C (Business-to-Consumer), l’objectif étant de fournir tous les outils et solutions nécessaires aux clients finaux pour améliorer significativement leur expérience, avec un accent particulier sur l’amélioration de leur expérience d’achat. Ce programme couvre l’intégralité de la chaîne d’approvisionnement, depuis la sélection du bon produit jusqu’à sa livraison, dans les délais impartis. Cette nouvelle initiative démontre l’engagement continu de SAP à demeurer à la pointe de l’innovation pour ses partenaires, et à créer une valeur ajoutée dans le domaine de la gestion de la relation client.

 

Le programme de SAP.iO accompagne 15 startups à partir du 21 septembre.

Le programme sera officiellement lancé le 21 septembre à la Tour SAP (Inscription ci-contre) en compagnie des 15 startups sélectionnées pour y participer. Ces startups ont été choisies en fonction de plusieurs critères, notamment leur taille et leur expérience relative, la viabilité technique de leurs solutions, leur unicité par rapport aux technologies existantes chez SAP, et leur valeur commerciale. Ces startups sont toutes spécialisées dans l’expérience d’achat et seront intégrées au programme SAP (voir listing ci-dessous).

 

 

« SAP.iO est fier d’accompagner 15 startups talentueuses qui incarnent notre vision d’un avenir où l’engagement des consommateurs est au cœur de chaque entreprise. Ce tout nouveau programme d’accélération illustre notre engagement à améliorer la satisfaction des clients finaux et donc de nos clients. » Odilia von Zitzewitz, Head of SAP.iO Foundry Paris

 

 

Les startups sélectionnées pour participer au programme

 

Anaphora

Anaphora conçoit et crée des plateformes permettant aux marques internationales d’améliorer et de contrôler leurs expériences de marque dans tous les points de contact numériques.

 

Booxi

Booxi est un logiciel de prise de rendez-vous qui améliore la satisfaction client, augmente les conversions et les ventes en facilitant la création de parcours clients fluides du site web au magasin.

 

ChatLabs

Avec ChatLabs les marques peuvent générer une expérience unique pour chaque client, en combinant le contenu, les produits et les appels à l’action dans des parcours hyper-personnalisés. Chaque parcours est entièrement automatisé et alimenté par l’IA.

 

Digitoo

Digitoo est une solution de comptabilité alimentée par l’IA conçue pour résoudre les problèmes du secteur (manque de personnel, les coûts élevés, la complexité du traitement des documents papie…)

 

Find & Order

Find & Order travaille depuis 3 ans avec les leaders de la logistique et de la distribution pour challenger leurs opérations et leurs systèmes d’information. 

 

Frontnow

Frontnow redéfinit le commerce électronique grâce à l’IA, en fournissant aux entreprises de puissants outils d’avant-vente pour maximiser les indicateurs clés de performance et offrir une expérience d’achat semblable à celle d’un magasin.

 

Logicbroker

Logicbroker est la première plateforme de commerce électronique de gestion de l’expérience de la chaîne d’approvisionnement (SCXM). Leur suite intégrée relie tous les participants de la chaîne d’approvisionnement d’une organisation, quel que soit le type de modèle commercial.

 

Measmerize

Measmerize propose une solution de recommandation de taille pour la mode, qui établit un équilibre entre le taux d’adoption et la précision.

 

Notify

Notify est le 1er SaaS d’orchestration CRM qui place l’intelligence artificielle au cœur du dialogue entre les marques et leurs clients. Leur IA nourrit un CRM innovant qui réduit la pression marketing, individualise et légitime la relation, et optimise l’empreinte carbone du CRM. Notify est la réponse aux enjeux du Capital Client et aux indicateurs de transformation du CRM.

 

Particular Audience

Les solutions de Particular Audience comprennent des offres groupées et automatisées sur la politique d’alignement des prix, les produits sponsorisés, la recherche vectorielle basée sur les transformateurs, la recherche visuelle, les recommandations, les informations sur les prix et la tarification dynamique.

 

Potions

Potions développe et distribue la première plateforme de personnalisation de parcours sans cookie, grâce à laquelle ils déploient des expériences uniques pour les visiteurs des sites web des clients.

 

Q°emotion

Q°emotion est une solution sémantique et émotionnelle qui analyse automatiquement les avis clients, ceci afin de détecter et d’éliminer tous les irritants du parcours client.

 

Uncrowd

Uncrowd est une plateforme d’analyse de l’expérience qui explique aux entreprises comment être le premier choix pour toute mission client. La combinaison unique d’observation de l’expérience client, de mesures quantitatives et de résultats comparatifs permet de construire des cartes de parcours client qui aident les entreprises à séduire de nouveaux prospects.

 

Unea

Unea est une plateforme tout-en-un qui révolutionne la gestion des dépenses médiatiques et commerciales des détaillants. Elle permet aux détaillants et aux marques de collaborer de manière transparente, en présentant des produits et en réservant des emplacements en temps réel.

 

YDISTRI

YDISTRI est une startup SaaS B2B spécialisée dans la gestion des stocks d’invendus du commerce de détail. En redistribuant intelligemment les stocks invendables, ils augmentent l’efficacité et la rentabilité, tout en renforçant la fidélité des clients, la durabilité et la résistance aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement.

 

A propos de SAP :

La stratégie de SAP est d’aider chaque organisation à fonctionner en « entreprise intelligente » et durable. En tant que leader du marché des logiciels d’application d’entreprise, nous aidons les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs à opérer au mieux : 87 % du commerce mondial total est généré par nos clients. Nos technologies de Machine Learning, d’Internet des objets (IoT) et d’analyse avancée aident nos clients à transformer leurs activités en « entreprises intelligentes ». SAP permet aux personnes et aux organisations d’avoir une vision approfondie de leur business et favorise la collaboration pour qu’ils puissent garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Nous simplifions la technologie afin que les entreprises puissent utiliser nos logiciels comme elles le souhaitent, sans interruption. Notre suite d’applications et de services end-to-end permet aux clients privés et publics de 26 secteurs d’activité dans le monde entier, de fonctionner de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Grâce à un réseau mondial de clients, de partenaires, d’employés et de leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie de chacun.

 

Contact presse :

Sylvie Lechevin : sylvie.lechevin@sap.com / sap@the-arcane.com

The post SAP lance un nouveau programme d’incubation de startups spécialisées dans l’amélioration de l’expérience client par le biais de son incubateur SAP.iO. appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Cycle de test automatisé

Le cycle de test automatisé est une méthode efficace pour vérifier la qualité et la fiabilité des logiciels. Il permet d’accélérer le processus de développement et de réduire les coûts.

Rapport de tendances sur les tests automatisés de DZone 2023

Selon le rapport de DZone 2023 sur les tendances en matière de tests automatisés, le marché des tests automatisés a dépassé les 20 milliards de dollars (USD) en 2022 et devrait connaître une croissance annuelle composée (CAGR) de plus de 15 % entre 2023 et 2032. Cela peut être attribué à la volonté des organisations d’utiliser des techniques sophistiquées de test automatisé dans le cadre du processus d’assurance qualité (QAOps). En réduisant le temps nécessaire à l’automatisation des fonctionnalités, cela accélère la commercialisation des solutions logicielles. Il offre également une extermination rapide des bogues et un débogage post-déploiement et aide à l’intégrité du logiciel grâce à des notifications précoces de changements imprévus.

Les tests automatisés sont une partie essentielle du processus de développement logiciel. Les tests automatisés aident à réduire les coûts et à améliorer la qualité du logiciel. Les outils de test automatisés sont conçus pour exécuter des tests répétitifs et répétitifs, ce qui permet aux développeurs de se concentrer sur le codage et l’amélioration du produit. Les outils de test automatisés peuvent être utilisés pour tester l’intégration, le déploiement, la sécurité, le codage, les performances et l’accessibilité. Les outils de test automatisés peuvent être intégrés à des outils d’intégration continue (CI) pour fournir des résultats plus précis et plus rapides. Les outils de test automatisés peuvent être utilisés pour tester les applications Web, mobiles et natives.

Les tests automatisés sont également utiles pour tester les API et les microservices. Les tests automatisés peuvent être utilisés pour tester les API et les microservices en exécutant des tests unitaires, des tests d’intégration et des tests d’acceptation. Les tests automatisés peuvent également être utilisés pour tester les API REST et SOAP. Les tests automatisés peuvent être utilisés pour tester les performances, la sécurité et la fiabilité des API et des microservices. Les tests automatisés peuvent également être utilisés pour vérifier la conformité aux normes et aux réglementations.

En conclusion, les tests automatisés sont essentiels pour assurer la qualité du logiciel et améliorer l’efficacité des processus de développement logiciel. Les outils de test automatisés peuvent être intégrés à des outils d’intégration continue pour fournir des résultats plus précis et plus rapides. Les tests automatisés peuvent être utilisés pour tester l’intégration, le déploiement, la sécurité, le codage, les performances et l’accessibilité. Les tests automatisés peuvent également être utilisés pour tester les API et les microservices en exécutant des tests unitaires, des tests d’intégration et des tests d’acceptation.

Source de l’article sur DZONE