Articles

Préparer, prévenir, détecter : comment les employeurs peuvent assurer un retour au travail sûr et sain

Alors que les collaborateurs commencent à abandonner progressivement cette longue période de travail à distance et à retourner sur leur lieu de travail, les entreprises se demandent à quel moment et de quelle manière il convient de le faire en toute sécurité. Il s’agit d’une tâche essentielle et d’un nouveau défi pour tous, tant pour les employés que pour les responsables des ressources humaines (RH).

Tout d’abord, la santé ainsi que le bien-être des collaborateurs et de leurs familles sont en jeu. Deuxièmement, il existe des risques commerciaux que les employeurs peuvent ne pas prendre en compte, allant du respect de la vie privée au non-respect du règlement général sur la protection des données (RGPD).

Aux États-Unis, par exemple, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont récemment formulé des recommandations détaillées pour améliorer la sécurité dans les immeubles de bureaux, notamment en contrôlant les températures et les symptômes. Par ailleurs, l’Equal Employment Opportunity Commission (EEOC) des États-Unis continue de réviser ses lignes directrices aux employeurs afin d’équilibrer le respect du Americans with Disabilities Act (ADA) et des CDC.

Cette situation peut être éprouvante pour n’importe quelle organisation. Nombreuses sont celles qui choisissent d’adopter une longue période de travail à distance avec des horaires flexibles. Les entreprises qui sont implantées dans plusieurs régions se trouvent dans des phases et des environnements très différents. De l’Asie à l’Europe, certaines régions se montrent plus agressives en matière de déconfinement.

La première recommandation que j’adresse aux clients qui envisagent de faire revenir leurs employés au travail en toute sécurité est de commencer par un plan qui intégrera les processus RH. Pour aider les clients de tous les secteurs et de tous les pays à gérer cette transition, SAP a publié les principales mises à jour de la solution SAP SuccessFactors Visa and Permits Management ainsi que l’application partenaire Guardian by AlertEnterprise.

Une technologie SAP tournée vers l’avenir pour un lieu de travail sûr et sain

Au lancement, la solution SAP SuccessFactors Visa and Permits avait un cas d’utilisation particulier, comme en témoigne son nom. Cependant, en travaillant avec ses clients pour étendre ses capacités, SAP a découvert de nombreux cas d’utilisation autour du suivi des certificats, des licences, des justificatifs et de bien d’autres choses encore qui sont particulièrement pertinentes aujourd’hui. Grâce à cette solution, les utilisateurs peuvent désormais contrôler le processus visant à faire revenir les employés au bureau tout en automatisant l’application de politiques complexes et évolutives en matière de santé et de sécurité liées au COVID-19 pour mieux protéger les personnes.

En quoi ces outils sont-ils utiles ?

Pour assurer un retour au travail sûr et sain, voici une approche en trois étapes qui vous permettra de démarrer.

Préparation

Grâce à la solution SAP SuccessFactors Visa and Permits, soutenez le déconfinement tout en minimisant les risques, et gérez les procédures de santé et de sécurité qui encadrent le retour au travail des collaborateurs.

  • Prévoyez pour vos collaborateurs un moyen sûr d’envoyer les documents, comme une preuve de certificat numérique de santé ou des justificatifs, avant leur retour au travail.
  • Suivez les coûts du dépistage. Les fonctionnalités de libre-service permettent aux utilisateurs de remplir et de soumettre des documents afin de réduire le travail manuel.
  • Gérez les renseignements médicaux sensibles des collaborateurs. Par exemple, les lignes directrices de l’EEOC précisent que l’ADA demande que les renseignements médicaux concernant un employé soient stockés séparément du dossier personnel de l’individu afin de limiter l’accès aux informations confidentielles. Autrement dit, au lieu de stocker les nouveaux renseignements médicaux dans SAP SuccessFactors Employee Central, ces informations peuvent être gérées dans SAP SuccessFactors Visa and Permits, ce qui contribue à la fois à sécuriser les données et à protéger les collaborateurs.
  • Réduisez le risque d’encourir de lourdes sanctions financières, comme le non-respect du RGPD en matière de « traitement de catégories particulières de données à caractère personnel ». Respectez les réglementations légales supplémentaires et les règles en matière de confidentialité des données, comme la Health Insurance Portability And Accountability Act ou HIPAA.
  • Configurez les processus de notification, d’approbation, de renouvellement et plus. Les tableaux de bord fournissent un aperçu de la conformité, et les actions en temps réel permettent aux entreprises de gérer en toute confiance leur personnel dans un environnement en constante évolution.
  • En ce qui concerne l’intégration, les entreprises ont la possibilité de simplifier le processus d’embauche afin de traiter les formalités administratives le plus tôt possible pour que les nouveaux collaborateurs puissent commencer à travailler.

Prévention

Faites revenir le personnel non essentiel au bureau en toute sécurité grâce à la solution AlertEnterprise Health & Safety Access Governance.

  • Contrôlez le nombre de personnes dans les locaux, gérez l’accès aux sites qui sont temporairement saturés et autorisez de nouveaux modes de travail par roulement
  • Prévoyez un système d’autodéclaration et d’autoattestation avec un rétablissement contrôlé de l’accès au lieu de travail déterminé par la politique. Par exemple, les employés et les visiteurs peuvent s’autoévaluer et vérifier s’ils ont de la fièvre, si quelqu’un dans leur foyer a été déclaré positif au COVID-19, etc.
  • Gérez les contrôles d’entrée au site grâce au libre-service pour les contrôles préalables, comme les contrôles de température, avec l’application de politiques et la gestion de l’accès.
  • Mettez en place des systèmes de badges et de sécurité pour gérer l’accès à l’espace de travail et contribuer à l’application des politiques de l’entreprise, comme avec le retrait automatique de l’accès.

Détection

Minimisez les risques permanents grâce à la solution AlertEnterprise Health & Safety Intelligence Tracker et protégez votre lieu de travail.

  • Utilisez les analyses pour suivre les personnes qui ont été exposées au COVID-19 ou qui pourraient l’être. Cette technologie permet de suivre une infection suspecte ou confirmée et de détecter les personnes ainsi que les zones susceptibles d’avoir été exposées au virus.
  • Déterminez les zones exposées pour les mettre en quarantaine ou les assainir. Les zones à haut risque peuvent alors être désinfectées, et les personnes à haut risque peuvent se voir retirer leur accès de sécurité.
  • Prenez des décisions à partir de données concrètes, comme les niveaux d’exposition, les cartes thermiques de localisation, et d’autres analyses de santé et de sécurité.

En ce qui concerne le déconfinement, les clients comprennent qu’il ne s’agit pas de revenir au travail comme si de rien n’était. Ils savent que le déconfinement ne se résume pas à choisir une date pour ouvrir les portes et à distribuer du gel hydroalcoolique. En cette période d’incertitude, ils veulent apprendre à préserver la santé, la sécurité et la sûreté de leurs collaborateurs et clientèle.

Si chacun doit jouer son rôle en assumant une responsabilité personnelle, les employeurs peuvent ouvrir la voie à un retour au travail sûr et sain.

 

Imran Sajid est le directeur international de la gestion du capital humain pour SAP SuccessFactors.

Publié pour la première fois en anglais sur news.sap.com

The post Préparer, prévenir, détecter : comment les employeurs peuvent assurer un retour au travail sûr et sain appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Partager les connaissances avec la prochaine génération


Dans des moments comme celui-ci, la raison d’être n’est pas seulement un mot, c’est une responsabilité. Chez SAP, nous tirons parti de nos ressources et de notre réseau pour des solutions pragmatiques et innovantes, sur la base de valeurs et d’un objectif communs, mais nous vivons également notre raison d’être à travers nos propres actions pour aider le monde à mieux fonctionner et améliorer la vie des gens.

Les employés SAP face à la crise du Covid19 se sont engagés en créant des sites Web communautaires et des boutiques en ligne pour des œuvres caritatives et en partageant des histoires de motivation en réponse à la crise actuelle. Mais ils ne sont pas les seuls. Des équipes dans toute l’entreprise ont pour objectif d’aider le monde à s’améliorer.

SAP Next-Gen est une communauté pour les jeunes du monde entier qui sont passionnés par l’innovation et la technologie et qui veulent façonner l’entreprise intelligente en tant que futurs décideurs. Une partie fondamentale est constituée par les alliances universitaires SAP qui initient les étudiants et les professeurs aux logiciels SAP en leur proposant des activités de réseautage et d’éducation pour développer les talents de demain.

« Partager signifie se soucier des autres » – les employés de SAP aux Pays-Bas ont pris ce dicton à cœur et ont vu l’opportunité de partager tout leur savoir-faire avec la prochaine génération. Même avant la pandémie, des collègues de différentes équipes (ventes, préventes, marketing, conseil et expérience client) ont collaboré activement avec les universités. Aujourd’hui, toujours motivés pour aider les gens à se développer au mieux de leurs capacités, ils poursuivent les collaborations en ligne.

Sous la forme de conférences (désormais numériques), les étudiants d’universités telles que l’Avans Hogeschool et la Hogeschool Rotterdam peuvent obtenir des informations de qualité sur des sujets allant de l’analyse des données à la gestion des ventes et des comptes, en passant par la gestion de Supply Chain, les processus commerciaux et la réalité augmentée, ce qui contribue également à réduire le manque actuel d’accès à l’expérience pratique.

En outre, grâce à des ateliers tels qu’un jeu de simulation ERP sur un système SAP S/4HANA, les étudiants peuvent avoir un aperçu de ce à quoi pourraient ressembler les processus commerciaux et constater à quel point SAP S/4HANA est simple et efficace. En outre, l’équipe partage volontiers ses connaissances sur les technologies intelligentes afin d’établir une compréhension plus approfondie de l’entreprise intelligente au sein de la prochaine génération de jeunes travailleurs.

Au départ, les conférences et les ateliers ont été organisés à la demande de conférenciers qui connaissaient des employés de SAP et qui ont pu ainsi enrichir leurs méthodes d’enseignement. « Notre objectif annuel est de partager nos connaissances avec 10 000 étudiants aux Pays-Bas », explique Jaap Verdonk, partenaire d’alliance associé et responsable du programme Next-Gen NL. À ce stade, de nombreuses universités ont déjà adopté les systèmes SAP comme élément fixe de leurs programmes d’études.

Pourtant, le nombre de participants n’est pas le seul à avoir augmenté. De plus en plus de collègues SAP souhaitent partager leurs connaissances. C’est pourquoi l’équipe de Jaap est en train de constituer un groupe de participants pour tous ceux qui souhaitent s’impliquer, permettant à chacun de se soutenir mutuellement et d’agir de manière ciblée en partageant simplement son histoire.

Plus d’informations sur la façon dont nous pouvons relever les défis en période de perturbation : https://www.sap.com/france/about/global-health-safety.html

En savoir plus sur l’objectif et la promesse de SAP: https://www.sap.com/corporate/en/purpose.html

Tags: éducation , talents futurs , innovation , apprentissage , objectif

Article posté pour la première fois en anglais sur news.sap.com

The post Partager les connaissances avec la prochaine génération appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Les employés SAP face à la crise du Covid19

Dans des moments comme celui-ci, la raison d’être n’est pas seulement un mot, c’est une responsabilité. Chez SAP, nous tirons parti de nos ressources et de notre réseau pour des solutions pragmatiques et innovantes, sur la base de valeurs et d’un objectif communs, mais nous vivons également notre raison d’être à travers nos propres actions pour aider le monde à mieux fonctionner et améliorer la vie des gens.

 

Les employés et les équipes de l’entreprise se sont engagés de manière utile pour répondre à la crise actuelle et montrer que l’objectif est de vivre au-delà des revenus et des bénéfices. En mettant l’accent sur la santé, le bien-être, la main-d’œuvre qualifiée et la promotion de l’entrepreneuriat social et inclusif, notre raison d’être ne répond pas seulement aux objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD des Nations Unies), mais permet également de prendre soin des personnes dont nous nous soucions le plus.
Les employés de SAP dans les pays nordiques et au Royaume-Uni ont développé diverses idées sur la manière de se soutenir mutuellement pendant la pandémie – en tant que collègues, clients, partenaires ou bénévoles pour les personnes dans le besoin. Que ce soit pour un usage interne, local ou international, leur aide ainsi que leur créativité n’ont pas connu de frontières.
Poussé par l’envie de renforcer sa communauté locale Ottershaw, l’employé de SAP Mark French a puisé dans son expérience et son savoir-faire technique et a créé un site Web qui relie les personnes dans le besoin avec des voisins et des bénévoles. Grâce à www.ottershawsupport.com , chaque résident peut s’inscrire facilement pour obtenir de l’aide ou en donner, en recueillant des ordonnances, en faisant les achats essentiels ou en fournissant une assistance et des informations par téléphone.
Un autre exemple de dévouement sans limite a été la mise en place par un autre collègue de SAP qui a soutenu l’idée de son ami de longue date et artiste graffeur Keith Hopewell ( SP: zéro ). SP:zero voulait créer une pièce de collaboration sous forme d’illustrations avec des artistes du monde entier, démontrant la croissance du virus sous son titre « Spread art, not the ‘Rrona ». Ils se sont vite rendu compte que cette collaboration pouvait également apporter une aide financière.
«J’ai eu l’idée de vendre les tirages et de les donner aux hôpitaux britanniques qui nous soutiennent», explique Jago Livingstone. Sous le nom de «No Toys Allowed», il a conçu une boutique en ligne pour faciliter l’accès à leurs dons de charité. Les résultats ont été étonnants : de plus en plus d’artistes se sont impliqués, avec un pic à 163 artistes dans 21 pays sur tous les continents.
Les employés de SAP dans les pays nordiques et baltes ont utilisé leur créativité pour promouvoir la santé, le bien-être et l’inséparabilité, malgré la distance sociale. Vingt-deux collègues SAP d’une équipe de prévente ont livré une vidéo thématique en tant que contribution du Nordic Customer Solution Advisory à un événement à venir sur le thème «We Rise Up». La vidéo révèle une histoire personnelle sur la façon dont ils gèrent la situation actuelle et sur la façon dont chaque individu « se relève » ensemble pour ses collègues, clients et partenaires.
«Parce que c’est ce que nous faisons en ces temps difficiles, c’est dans notre ADN», dit Gitte Winther Bruhn, résumant l’essence de leur idée et montrant une fois de plus que chacun peut agir pour le bien commun, même avec les actions les plus simples.

Article posté pour la première fois en anglais sur news.sap.com

The post Les employés SAP face à la crise du Covid19 appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Les employés SAP face à la crise du Covid19

Dans des moments comme celui-ci, la raison d’être n’est pas seulement un mot, c’est une responsabilité. Chez SAP, nous tirons parti de nos ressources et de notre réseau pour des solutions pragmatiques et innovantes, sur la base de valeurs et d’un objectif communs, mais nous vivons également notre raison d’être à travers nos propres actions pour aider le monde à mieux fonctionner et améliorer la vie des gens.

 

Les employés et les équipes de l’entreprise se sont engagés de manière utile pour répondre à la crise actuelle et montrer que l’objectif est de vivre au-delà des revenus et des bénéfices. En mettant l’accent sur la santé, le bien-être, la main-d’œuvre qualifiée et la promotion de l’entrepreneuriat social et inclusif, notre raison d’être ne répond pas seulement aux objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD des Nations Unies), mais permet également de prendre soin des personnes dont nous nous soucions le plus.
Les employés de SAP dans les pays nordiques et au Royaume-Uni ont développé diverses idées sur la manière de se soutenir mutuellement pendant la pandémie – en tant que collègues, clients, partenaires ou bénévoles pour les personnes dans le besoin. Que ce soit pour un usage interne, local ou international, leur aide ainsi que leur créativité n’ont pas connu de frontières.
Poussé par l’envie de renforcer sa communauté locale Ottershaw, l’employé de SAP Mark French a puisé dans son expérience et son savoir-faire technique et a créé un site Web qui relie les personnes dans le besoin avec des voisins et des bénévoles. Grâce à www.ottershawsupport.com , chaque résident peut s’inscrire facilement pour obtenir de l’aide ou en donner, en recueillant des ordonnances, en faisant les achats essentiels ou en fournissant une assistance et des informations par téléphone.
Un autre exemple de dévouement sans limite a été la mise en place par un autre collègue de SAP qui a soutenu l’idée de son ami de longue date et artiste graffeur Keith Hopewell ( SP: zéro ). SP:zero voulait créer une pièce de collaboration sous forme d’illustrations avec des artistes du monde entier, démontrant la croissance du virus sous son titre « Spread art, not the ‘Rrona ». Ils se sont vite rendu compte que cette collaboration pouvait également apporter une aide financière.
«J’ai eu l’idée de vendre les tirages et de les donner aux hôpitaux britanniques qui nous soutiennent», explique Jago Livingstone. Sous le nom de «No Toys Allowed», il a conçu une boutique en ligne pour faciliter l’accès à leurs dons de charité. Les résultats ont été étonnants : de plus en plus d’artistes se sont impliqués, avec un pic à 163 artistes dans 21 pays sur tous les continents.
Les employés de SAP dans les pays nordiques et baltes ont utilisé leur créativité pour promouvoir la santé, le bien-être et l’inséparabilité, malgré la distance sociale. Vingt-deux collègues SAP d’une équipe de prévente ont livré une vidéo thématique en tant que contribution du Nordic Customer Solution Advisory à un événement à venir sur le thème «We Rise Up». La vidéo révèle une histoire personnelle sur la façon dont ils gèrent la situation actuelle et sur la façon dont chaque individu « se relève » ensemble pour ses collègues, clients et partenaires.
«Parce que c’est ce que nous faisons en ces temps difficiles, c’est dans notre ADN», dit Gitte Winther Bruhn, résumant l’essence de leur idée et montrant une fois de plus que chacun peut agir pour le bien commun, même avec les actions les plus simples.

Article posté pour la première fois en anglais sur news.sap.com

The post Les employés SAP face à la crise du Covid19 appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

La création de l’Inclusion en milieu de Travail pour les Personnes Handicapées

Les personnes handicapées sont confrontées à des défis spécifiques, lors de la saisie de la main-d’œuvre. Selon l’organisation des Nations Unies (ONU), dans les pays en développement, 80 à 90% des personnes en âge de travailler handicapées sont au chômage. Dans les pays industrialisés, le taux de chômage des personnes handicapées est au moins le double de ceux qui n’ont pas de handicap. Dans certains pays, il devrait être aussi élevée que 50 à 70 pour cent.

Cette grande inexploité main-d’œuvre crée des opportunités pour les organisations – l’accès à de nouveaux viviers de talents et d’engager des personnes qui apporte des points de vue de leurs équipes. Comme beaucoup de diversité et d’inclusion des sujets, le vrai changement nécessite délibérée des cotisations à un milieu de travail inclusif de la culture. Accenture a constaté que les sociétés avec des haut de l’insertion des personnes handicapées sont deux fois plus susceptibles d’avoir plus de rendement total des actionnaires par rapport à leurs pairs. En outre, les entreprises qui ont amélioré leur inclusion des personnes handicapées, au fil du temps, sont quatre fois plus susceptibles d’avoir rendement total des actionnaires qui se démarquent de leurs pairs.

Définition d’une Fondation

Soixante-dix pour cent de handicap non visible
Vous pouvez penser que vous n’avez pas quelqu’un dans votre équipe ou dans votre milieu de travail qui a un handicap, mais les chances sont que vous faites. Avec de nombreux handicaps être nonvisible, il est important de ne pas faire de suppositions. Plutôt, de créer un milieu de travail inclusif où chacun peut se connecter et de contribuer.

Apprendre le jargon
Les mots sont importants, et il est important d’avoir une compréhension de base lors de la communication avec ou à propos des personnes handicapées. La plupart des individus préfèrent personne comme première langue, ce qui signifie qu’ils identifient comme une personne et ayant une déficience. Par exemple, au lieu de dire “personne sourde”, vous pouvez dire “quelqu’un avec la perte de l’audition” ou “quelqu’un qui est sourd”. Chacun de nous est différent et a des préférences individuelles, donc si vous n’êtes pas sûr, demandez à la personne.

Rencontrer et de saluer
Au moment de l’introduction de quelqu’un avec un handicap, de leur serrer la main, ou les salue toutefois vous le feriez avec n’importe qui d’autre. Si la personne est aveugle, verbalement identifier vous-même et les autres autour de vous. Si la personne est accompagnée par un interprète ou un fournisseur de soins, de parler directement à la personne handicapée.

Demander d’abord
Vous pouvez voir une occasion d’aider quelqu’un avec un handicap – l’ouverture d’une porte, de guider quelqu’un vers le bas d’un couloir, ou de modification de l’éclairage dans une pièce. Au lieu de supposer que la personne a besoin d’aide, demandez-leur si vous pouvez les aider et d’attendre que l’offre soit acceptée. Ils connaissent leurs capacités meilleurs. Aussi, demandez avant de toucher un appareil ou d’un animal qui peut être utilisé pour de l’aide. Un chien-guide peut être en mode de travail et votre interaction pourrait interférer avec la capacité du chien à guider en toute sécurité de la personne.

Nous sommes tous juste de vivre nos vies
Tout le monde est différent et a sa propre personnalité et de ses besoins. Si vous avez rencontré une personne avec un handicap, c’est exactement ce que vous avez fait, rencontré une personne avec un handicap. Ne présumez pas que la prochaine personne avec un handicap, vous rencontrer a les mêmes préférences. Posez des questions lorsque vous ne connaissez pas et d’apprendre de chaque personne que vous interagissez avec.

Quelqu’un n’est pas d’inspiration parce qu’ils ont un handicap
Une personne est une source d’inspiration si ils ont accompli quelque chose de grand, avec ou sans handicap. Même si votre intention peut être gratuit, appeler quelqu’un “d’inspiration” ne peuvent être prises que de dénigrer. Si personne ne fait l’éloge vous pour voyageurs se rendant à une réunion d’affaires, pourquoi gush plus de cela pour quelqu’un d’autre?

Votre Impact dans la Création d’un milieu de Travail Inclusif de la Culture

Fournir un contenu accessible
Utilisez la fonction de l’accessibilité aux dames de s’assurer que ceux qui sont malvoyants ou aveugles peuvent consommer le contenu. Si vous fournissez des copies papier de documents, assurez-vous d’avoir une version électronique vous permet de le partager. Ajouter le sous-titrage et l’audio-description pour les vidéos.

Réévaluer les événements l’équipe de
Si votre équipe moral événements n’ont pas changé en une décennie, il peut être intéressant de regarder de plus près. Nous avons tous probablement entendu parler des “bro culture” et d’éviter de l’équipe de liaison des événements qui sont centrées autour de l’alcool, mais avez-vous également considéré comme l’accessibilité de vos événements? Par exemple, c’est l’espace physiquement accessibles pour quelqu’un ayant une mobilité réduite? L’activité inclure un environnement avec des lumières et des bruits forts que quelqu’un sur le spectre de l’autisme pourrait être sensible?

Mettre en œuvre inclusive réunion de pratiques
Préréglage de l’ordre du jour et partager des ressources à l’avance. Ceci n’a pas seulement l’efficacité de l’entraînement et de la collaboration, mais elle crée également de l’inclusion. Les individus auront plus de temps pour traiter l’information et d’être prêt à contribuer. Vous pouvez également envisager d’autres moyens pour quelqu’un de s’exprimer verbalement, l’ajout d’un commentaire sur le document, par messagerie instantanée, ou après la réunion en une seule conversation.

Supprimer les obstacles dans le processus d’embauche
Si vous êtes un recruteur ou gestionnaire d’embauche, d’évaluer l’accessibilité de votre processus de demande. Si vous êtes à profit pour interviewer un candidat, examiner les objectifs de vos questions. Qu’essayez-vous évaluer? Est-il une autre manière de poser la même question que peut-être le plus inclusif? Par exemple, une commune de la technique d’entretien est de demander à un candidat pour expliquer un concept particulier de l’enquêteur, comme s’ils étaient un enfant. L’intention est susceptible d’évaluer les connaissances du candidat du concept — peuvent-ils briser le concept en facile-à-comprendre les pièces? Cependant, au lieu de mettre en valeur le candidat de l’expertise sur le sujet, il peut être sans le savoir, dépistage de talent, car il évalue leurs compétences en communication, plutôt que de leur expertise sur le sujet.

Découvrir votre propre risque de biais
Nous avons tous des préjugés, y compris certains que nous ne réalisent même pas que nous avons. En savoir plus sur les biais implicites en prenant de l’université de Harvard Handicap Test d’associations Implicite et le blocage de 15 minutes sur leurs calendriers à réfléchir sur les résultats.

Évaluer votre organisation du handicap de l’équité
Handicap:EN fournit une compression à l’outil d’analyse comparative pour l’insertion des personnes handicapées. En savoir plus ici.


Devan Vaughn est directrice de la Diversité et de l’Inclusion et de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise chez SAP, d’Accord.
Cette histoire est initialement paru sur le SAP Accord des salles de rédaction.

Source de l’article sur SAP News Center