Après les mémoires, le conglomérat japonais se sépare de ses ordinateurs qui avaient connu la gloire dans les années 1990/2000.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.