Wiko : des smartphones un peu trop bavards ? [MAJ]

Un chercheur en sécurité accuse Wiko d’avoir installé une application sur ses smartphones afin d’envoyer à intervalles réguliers des données vers les serveurs de la société Tinno en Chine. Les données, qui contiennent notamment la géolocalisation du téléphone, sont envoyées en clair.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.