Articles

Agromousquetaires adopte SAP TM pour sa nouvelle filiale transport

Dans le cadre de son plan A2P 2020, Agromousquetaires a créé une société dédiée à la logistique. AgroM Transport s’appuie sur SAP TM 9.5 pour assurer la planification et l’exécution des opérations de transport. Une solution mise en place par itelligence.

Agromousquetaires est le pôle agroalimentaire du groupe Mousquetaires. Avec 4,03 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel, 11.000 collaborateurs, 19.700 partenaires agricoles, 62 usines en France et 10 filières, Agromousquetaires est un poids lourd du secteur. La société est en effet le leader français des marques de distributeur, mais aussi le 4e groupe agroalimentaire et le 1er armateur de pêche de l’Hexagone.

Dans le cadre de son plan Agro Performance Plus 2020 (A2P 2020), Agromousquetaires souhaite réduire ses coûts de production au travers de l’innovation. La société passe d’un réseau de PME à une logique de filière, plus efficace. L’un des volets de ce plan prévoit la mise en place d’un pôle logistique dédié.

Le choix de SAP TM et itelligence

En avril 2017, Agromousquetaires a décidé de transférer l’activité logistique de ses filières bœuf et porc vers une nouvelle société, AgroM Transport. Avec comme date butoir le premier janvier 2019.

L’utilisation de SAP Transportation Management (SAP TM) est rapidement apparue comme une évidence pour le groupe. Car le SI d’AgroM Transport mise sur d’autres solutions SAP pour la comptabilité, la finance, le contrôle de gestion et les achats non marchands. Le choix de SAP TM va donc dans le sens d’une cohérence du SI de la nouvelle entreprise.

L’intégrateur itelligence a été choisi pour sa taille rassurante (plus de 7900 consultants présents dans 27 pays) et sa connaissance étendue des solutions SAP (activité 100 % SAP et 30 ans d’expertise). Il a su également convaincre avec sa méthodologie pragmatique, consistant à proposer une solution fonctionnelle le plus tôt possible. Les utilisateurs ont ainsi pu faire remonter leurs recommandations rapidement, l’objectif étant de bâtir une offre de transport moderne : cartographie, diagrammes de Gantt, échanges informatisés avec les partenaires transporteurs, suivi des camions, etc.

Un planning serré

Le projet a démarré en septembre 2017, le pilote devant impérativement être achevé un an plus tard, pour une mise en production le premier janvier 2019. Dans la pratique, le prototype de la solution SAP TM 9.5 a été mis en fonction en mai 2018, avec une phase de stabilisation se terminant en septembre 2018, puis un déploiement progressif jusqu’à la fin de l’année. SAP TM se charge de la planification et de l’exécution des opérations de transport, la gestion des données de base (fournisseurs, clients, articles…) et de la facturation étant prise en charge par S/4HANA Finance.

Le premier janvier 2019, la société AgroM Transport a été lancée avec 331 collaborateurs transférés, 331 cartes grises, 135 transporteurs partenaires, 17 sites gérés et 12 entrepôts frigorifiques. 130.000 ordres de fret sont prévus sur l’année, pour un chiffre d’affaires estimé à 72 millions d’euros. Une grosse volumétrie que SAP TM a su prendre en charge.

Une deuxième phase déjà démarrée

Les enjeux sont atteints à 100 % sur de nombreux critères :

  • mise en place d’un plan de transport efficace ;
  • optimisation du réseau de transport ;
  • exploitation centralisée ;
  • cartographie, GIS et diagrammes de Gantt ;
  • communication avec les partenaires par voie électronique ;
  • intégration avec l’ERP SAP…

Le tout pour un budget maitrisé.

À ce jour, Agromousquetaires n’a migré que deux de ses filières vers la nouvelle société. Une seconde phase programmée sur deux ans est toutefois annoncée. À terme, le choix de SAP TM permettra également de faire remonter des informations vers les outils de Business Intelligence (BI) d’Agromousquetaires.

The post Agromousquetaires adopte SAP TM pour sa nouvelle filiale transport appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Préparer, prévenir, détecter : comment les employeurs peuvent assurer un retour au travail sûr et sain

Alors que les collaborateurs commencent à abandonner progressivement cette longue période de travail à distance et à retourner sur leur lieu de travail, les entreprises se demandent à quel moment et de quelle manière il convient de le faire en toute sécurité. Il s’agit d’une tâche essentielle et d’un nouveau défi pour tous, tant pour les employés que pour les responsables des ressources humaines (RH).

Tout d’abord, la santé ainsi que le bien-être des collaborateurs et de leurs familles sont en jeu. Deuxièmement, il existe des risques commerciaux que les employeurs peuvent ne pas prendre en compte, allant du respect de la vie privée au non-respect du règlement général sur la protection des données (RGPD).

Aux États-Unis, par exemple, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont récemment formulé des recommandations détaillées pour améliorer la sécurité dans les immeubles de bureaux, notamment en contrôlant les températures et les symptômes. Par ailleurs, l’Equal Employment Opportunity Commission (EEOC) des États-Unis continue de réviser ses lignes directrices aux employeurs afin d’équilibrer le respect du Americans with Disabilities Act (ADA) et des CDC.

Cette situation peut être éprouvante pour n’importe quelle organisation. Nombreuses sont celles qui choisissent d’adopter une longue période de travail à distance avec des horaires flexibles. Les entreprises qui sont implantées dans plusieurs régions se trouvent dans des phases et des environnements très différents. De l’Asie à l’Europe, certaines régions se montrent plus agressives en matière de déconfinement.

La première recommandation que j’adresse aux clients qui envisagent de faire revenir leurs employés au travail en toute sécurité est de commencer par un plan qui intégrera les processus RH. Pour aider les clients de tous les secteurs et de tous les pays à gérer cette transition, SAP a publié les principales mises à jour de la solution SAP SuccessFactors Visa and Permits Management ainsi que l’application partenaire Guardian by AlertEnterprise.

Une technologie SAP tournée vers l’avenir pour un lieu de travail sûr et sain

Au lancement, la solution SAP SuccessFactors Visa and Permits avait un cas d’utilisation particulier, comme en témoigne son nom. Cependant, en travaillant avec ses clients pour étendre ses capacités, SAP a découvert de nombreux cas d’utilisation autour du suivi des certificats, des licences, des justificatifs et de bien d’autres choses encore qui sont particulièrement pertinentes aujourd’hui. Grâce à cette solution, les utilisateurs peuvent désormais contrôler le processus visant à faire revenir les employés au bureau tout en automatisant l’application de politiques complexes et évolutives en matière de santé et de sécurité liées au COVID-19 pour mieux protéger les personnes.

En quoi ces outils sont-ils utiles ?

Pour assurer un retour au travail sûr et sain, voici une approche en trois étapes qui vous permettra de démarrer.

Préparation

Grâce à la solution SAP SuccessFactors Visa and Permits, soutenez le déconfinement tout en minimisant les risques, et gérez les procédures de santé et de sécurité qui encadrent le retour au travail des collaborateurs.

  • Prévoyez pour vos collaborateurs un moyen sûr d’envoyer les documents, comme une preuve de certificat numérique de santé ou des justificatifs, avant leur retour au travail.
  • Suivez les coûts du dépistage. Les fonctionnalités de libre-service permettent aux utilisateurs de remplir et de soumettre des documents afin de réduire le travail manuel.
  • Gérez les renseignements médicaux sensibles des collaborateurs. Par exemple, les lignes directrices de l’EEOC précisent que l’ADA demande que les renseignements médicaux concernant un employé soient stockés séparément du dossier personnel de l’individu afin de limiter l’accès aux informations confidentielles. Autrement dit, au lieu de stocker les nouveaux renseignements médicaux dans SAP SuccessFactors Employee Central, ces informations peuvent être gérées dans SAP SuccessFactors Visa and Permits, ce qui contribue à la fois à sécuriser les données et à protéger les collaborateurs.
  • Réduisez le risque d’encourir de lourdes sanctions financières, comme le non-respect du RGPD en matière de « traitement de catégories particulières de données à caractère personnel ». Respectez les réglementations légales supplémentaires et les règles en matière de confidentialité des données, comme la Health Insurance Portability And Accountability Act ou HIPAA.
  • Configurez les processus de notification, d’approbation, de renouvellement et plus. Les tableaux de bord fournissent un aperçu de la conformité, et les actions en temps réel permettent aux entreprises de gérer en toute confiance leur personnel dans un environnement en constante évolution.
  • En ce qui concerne l’intégration, les entreprises ont la possibilité de simplifier le processus d’embauche afin de traiter les formalités administratives le plus tôt possible pour que les nouveaux collaborateurs puissent commencer à travailler.

Prévention

Faites revenir le personnel non essentiel au bureau en toute sécurité grâce à la solution AlertEnterprise Health & Safety Access Governance.

  • Contrôlez le nombre de personnes dans les locaux, gérez l’accès aux sites qui sont temporairement saturés et autorisez de nouveaux modes de travail par roulement
  • Prévoyez un système d’autodéclaration et d’autoattestation avec un rétablissement contrôlé de l’accès au lieu de travail déterminé par la politique. Par exemple, les employés et les visiteurs peuvent s’autoévaluer et vérifier s’ils ont de la fièvre, si quelqu’un dans leur foyer a été déclaré positif au COVID-19, etc.
  • Gérez les contrôles d’entrée au site grâce au libre-service pour les contrôles préalables, comme les contrôles de température, avec l’application de politiques et la gestion de l’accès.
  • Mettez en place des systèmes de badges et de sécurité pour gérer l’accès à l’espace de travail et contribuer à l’application des politiques de l’entreprise, comme avec le retrait automatique de l’accès.

Détection

Minimisez les risques permanents grâce à la solution AlertEnterprise Health & Safety Intelligence Tracker et protégez votre lieu de travail.

  • Utilisez les analyses pour suivre les personnes qui ont été exposées au COVID-19 ou qui pourraient l’être. Cette technologie permet de suivre une infection suspecte ou confirmée et de détecter les personnes ainsi que les zones susceptibles d’avoir été exposées au virus.
  • Déterminez les zones exposées pour les mettre en quarantaine ou les assainir. Les zones à haut risque peuvent alors être désinfectées, et les personnes à haut risque peuvent se voir retirer leur accès de sécurité.
  • Prenez des décisions à partir de données concrètes, comme les niveaux d’exposition, les cartes thermiques de localisation, et d’autres analyses de santé et de sécurité.

En ce qui concerne le déconfinement, les clients comprennent qu’il ne s’agit pas de revenir au travail comme si de rien n’était. Ils savent que le déconfinement ne se résume pas à choisir une date pour ouvrir les portes et à distribuer du gel hydroalcoolique. En cette période d’incertitude, ils veulent apprendre à préserver la santé, la sécurité et la sûreté de leurs collaborateurs et clientèle.

Si chacun doit jouer son rôle en assumant une responsabilité personnelle, les employeurs peuvent ouvrir la voie à un retour au travail sûr et sain.

 

Imran Sajid est le directeur international de la gestion du capital humain pour SAP SuccessFactors.

Publié pour la première fois en anglais sur news.sap.com

The post Préparer, prévenir, détecter : comment les employeurs peuvent assurer un retour au travail sûr et sain appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Barclaycard étend son partenariat avec SAP pour inclure l’accès à sa plateforme de paiement

La plateforme Smartpay de Barclaycard est désormais disponible sur SAP Commerce Cloud

LONDRES – SAP annonce que Barclaycard Payments a étendu sa collaboration avec SAP pour mettre son produit de plateforme de paiement, Smartpay, à la disposition des clients SAP dans toute l’Europe.

À partir d’aujourd’hui, toute entreprise inscrite sur SAP Commerce Cloud pourra accéder à Smartpay et profiter d’avantages tels qu’une expérience client sans friction, des défenses renforcées contre la fraude et une offre de paiements cohérente sur les canaux en ligne et hors ligne.

L’un des principaux avantages de Smartpay est sa capacité à permettre des paiements rapides, fluides et flexibles. La plateforme permet d’effectuer des achats en un seul clic et permet aux acheteurs d’utiliser une variété de cartes, de devises et de méthodes de paiement. En plus, Smartpay utilise les dernières approches anti-fraude – telles que l’apprentissage automatique – pour détecter les transactions frauduleuses en temps réel et réduire les faux positifs. Cette approche protège les finances de l’entreprise et minimise les expériences négatives des clients telles que les baisses de paiement.

La mise en œuvre de Smartpay est rapide et facile pour les entreprises qui s’appuient sur SAP Commerce Cloud pour la vente. Il n’est plus nécessaire d’avoir de multiples intégrations avec différents fournisseurs de paiement. Cela signifie que les entreprises peuvent offrir la même expérience de paiement à leurs clients sur tous les canaux physiques, numériques et mobiles.

Proposer la plateforme Smartpay de Barclaycard aux clients européens de SAP est le dernier développement du partenariat entre les deux leaders du secteur. En février 2019, une collaboration était dévoilait l’intégration de la solution de paiement interentreprises de Barclaycard, Precisionpay au sein de la marketplace SAP Ariba Network.

Marc Pettican, président de Barclaycard Payments, a déclaré « Cette extension de notre partenariat avec SAP ouvre de grandes possibilités non seulement pour nous, mais aussi pour les nombreuses entreprises qui utilisent le SAP Commerce Cloud à travers l’Europe. Elles auront accès à une plateforme de paiement de premier plan et pourront offrir à leurs clients une expérience de paiement fluide, sûre et transparente ».

Charlie Platt, vice-président et responsable des clients stratégiques de SAP UK, a déclaré : « Cet accord novateur démontre la puissance de notre partenariat avec Barclaycard et notre alignement continu sur sa stratégie à long terme. Les clients de SAP Commerce Cloud peuvent désormais déployer une solution de plateforme de paiement fiable et leader du marché qui peut les aider à développer leurs activités ».

The post Barclaycard étend son partenariat avec SAP pour inclure l’accès à sa plateforme de paiement appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

La startup Aumenu choisit SAP Business One pour permettre aux restaurants de rouvrir leurs portes dans les meilleures conditions sanitaires

Née de la crise sanitaire, la jeune startup Bretonne Aumenu fait confiance à la solution SAP Business One pour se développer rapidement et proposer aux restaurateurs une alternative cloud au traditionnel menu papier. L’objectif : accompagner les restaurateurs pour les aider à respecter et appliquer des conditions sanitaires strictes et sans danger pour leurs clients.

Une solution en kit 100% cloud prête à l’emploi pour le restaurateur

Aumenu fournit un support physique et digital permettant de remplacer les cartes par un menu consultable sur smartphone via la lecture de QR codes pour éviter les risques de contamination. Ces codes sont présents sur des étiquettes autocollantes, adhésives, lavables et résistantes qui sont positionnées sur les tables des restaurants.

Le restaurateur choisit son kit en fonction du nombre d’espaces qu’il souhaite équiper puis active son compte lui donnant accès à sa plate-forme où il peut déposer ses fichiers pdf, word, powerpoint, excel pour mettre en ligne ses menus et accéder aux informations de ses clients. Avec 25% des utilisateurs qui laissent leurs e-mails en scannant le QR code, Aumenu, avec SAP Business One, permet aux restaurateurs d’acquérir et de constituer très rapidement une importante base de données. Cette dernière a un impact immédiat sur le business mais aussi sur la relation client.

Être opérationnelle dès l’ouverture des bars et des restaurants

Avec le plan de déconfinement progressif, la startup Aumenu avait pour enjeu principal d’être opérationnelle très rapidement et de pouvoir livrer partout en France. Elle souhaitait pour cela se munir d’une solution cloud complète qui lui permette de gérer toute son activité : CRM, prise de commande, facturation, production des menus digitaux, livraison etc. La solution devait également être capable de supporter la croissance de la startup, et notamment s’ouvrir à l’international.

Accompagné par W3COM, Aumenu a choisi SAP Business One, une solution cloud complète conçue spécifiquement pour les besoins des TPE/PME. Celle-ci centralise en effet dans un seul système toutes les activités de l’entreprise, leur permettant de gagner du temps et de booster leur croissance. Elle compte de nombreux avantages qui ont su répondre aux attentes de la startup : une personnalisation grâce à des solutions métiers adaptées à l’activité du client, une flexibilité et un accompagnement évolutif pour s’adapter à la croissance de la structure, une très grande simplicité d’utilisation pour une prise en main rapide et un accès à toutes ses informations en temps réel pour une grande réactivité et flexibilité.

SAP Business One pour s’étendre rapidement à l’international

La solution offre déjà plusieurs bénéfices à la startup. L‘évolutivité de la plateforme permet une production et un déploiement des étiquettes partout en France mais aussi dans le monde. Ainsi, Aumenu peut s’internationaliser très rapidement et facilement. Les données sont également collectées d’une façon très structurée et peuvent engendrer des effets de levier importants. Enfin, les services additionnels à valeur ajoutée pourront facilement être complétés à ces données et process existants.

Aujourd’hui, la startup doit s’adapter à la période de déconfinement et proposer aux restaurateurs une solution toujours plus satisfaisante et adéquate à la situation. Le challenge est de généraliser et de normaliser la solution d’Aumenu dans les 16 millions de restaurants à travers le monde.

« SAP Business One est au cœur du service fourni par notre startup. La solution nous a permis de nous développer en seulement 15 jours : un vrai record ! Il était évident qu’un tel projet devait s’appuyer sur un ERP solide, de bonne réputation avec l’agilité de son ouverture vers le web, la technologie HANA et l’accès en Hosted by SAP », explique Caroline Guerizec, cofondatrice de Aumenu.

The post La startup Aumenu choisit SAP Business One pour permettre aux restaurants de rouvrir leurs portes dans les meilleures conditions sanitaires appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Géoportail : un freemium pour les pros du secteur privé, gratuit pour les autres

L’IGN annonce un nouveau modèle de facturation pour l’utilisation de ses données sur les applications. « L’idée est plus d’amortir nos coûts de fonctionnement que de faire du chiffre d’affaires » assure Daniel Bursaux, son directeur général.
Source de l’article sur ZDNet

iSIM : ARM planche sur une carte SIM intégrée dans le processeur

L’innovation du britannique ciblerait d’abord les objets connectés mais pourrait évidemment intéresser le secteur des smartphones.
Source de l’article sur ZDNet

iSIM : ARM planche sur une carte SIM directement intégrée dans le processeur

L’innovation du britannique ciblerait d’abord les objets connectés mais pourrait évidemment intéresser le secteur des smartphones.
Source de l’article sur ZDNet

iSIM : ARM planche sur une SIM directement intégrée dans le processeur

L’innovation du britannique ciblerait d’abord les objets connectés mais pourrait évidemment intéresser le secteur des smartphones.
Source de l’article sur ZDNet

Gemalto : un géant aux pieds d’argile convoité par Atos

L’empereur des cartes SIM et des cartes de paiements doit composer avec l’essor des eSIM virtuelles et des paiements en NFC.
Source de l’article sur ZDNet