Tabular data is one of the best sources of data on the web. They can store a massive amount of useful information without losing its easy-to-read format, making it gold mines for data-related projects.

Whether it is to scrape football data or extract stock market data, we can use Python to quickly access, parse and extract data from HTML tables, thanks to Requests and Beautiful Soup.

Source de l’article sur DZONE

Jakob Nielsen’s How Users Read on the Web is 25 years old this week, and one glance at an eye-tracking study will tell you its key observations are still relevant today.

Simply put, users don’t read a web page; they scan it for individual words and sentences.

A typical pattern shown in eye-tracking reports is that users will rapidly scan a page, scrolling down to do so. Then either hit the back button and pump your bounce rate, or scroll to the top and re-engage with the content.

Even when content, volume, and quality tick all the user’s boxes, and they choose to stay on your site, they still don’t read; they scan; a slightly deeper scan, but still a scan.

As a result, it’s vital to design websites to be easily scannable, both in a split-second scan to decide if your page is worth the reader’s time and on a second or third pass.

Clarify the Page’s Purpose Immediately

Every page should have a primary goal. The majority of the time, that goal is embodied in a CTA (Call to Action).

The good news is, if your SEO (Search Engine Optimisation) has gone to plan, your goal (i.e., to sell something) and your user’s goal (i.e., to buy something) will align. By clarifying the page’s purpose, you can show the user that your goals align.

You can be experimental if you’re an established company and the user knows what to expect. But if you’re new to the market or have a lower profile, you need to conform to established design patterns. This means that a SaaS should look like a SaaS, a store should look like a store, and a blog should look like a blog.

Including your CTA above the fold — which in the context of the web, means the user doesn’t have to interact to see it. Doing so makes it easier for the user to progress and clearly tells the user what you are offering.

The landing page for next month’s Webflow Conf 2022 clarifies the page’s content, with a clear CTA above the fold.

Employ a Visual Hierarchy

The Von Restorff effect states that the more something stands out, the more likely we are to notice and remember it.

Visual hierarchies are excellent for guiding a user through content. HTML has the h1–h7 heading levels — although, in reality, only h1–h4 are much use — which gives you several levels of heading that can be scanned by different readers scanning at different rates.

For example, we know that subheadings have little impact if a user diligently reads the page from top to bottom, but they are excellent for catching the eye of skim readers.

Amnesty uses very a very simple hierarchy, the only change for its subheading being increased weight. But it is enough to catch the user’s eye.

You can also create visual hierarchies with other forms of contrast; weight and color are often employed in addition to size. For accessibility and inclusive design, it’s wise to combine visual indicators when creating a hierarchy; for example, headings are usually larger, bolder, and colored.

Use Negative Space

Imagine a person standing in a crowd. Let’s say they’re wearing a red and white striped jumper and a red and white bobble hat — pretty distinctive. But if there are hundreds of other characters around them, they might be hard to spot.

Now imagine the same person dressed the same, standing on their own. How long will it take you to spot them? Even without the stripy outfit, it’s not much of a challenge.

Elements in isolation are not only easier to spot, but they pull the eye because the negative space (sometimes referred to as white space) around them creates contrast.

When using negative space, the key is to give elements enough room to breathe and attract the eye without giving them so much room that they are disassociated from the rest of your content.

Across its site, Moheim uses negative space to highlight UI elements while grouping associated content.

Use F Patterns

Users scan a page using either an F-pattern or a Z-pattern.

Because users scan your page in predictable ways, we can employ layouts that cater to this tendency.

Designers have been aware of F and Z patterns for some time, and because they’ve been used for so long, they may be self-fulfilling, with users being trained to scan a page in this fashion. However, both patterns are similar to how eyes travel from line to line in horizontal writing systems.

Whatever the cause, by placing key content along these paths, you increase the chance of capturing a user’s attention.

Kamil Barczentewicz uses a beautiful, natural layout that also conforms to a classic F pattern.

Include Images with Faces

Images are a great way of conveying brand values and making a site engaging. But when it comes to catching the eye of a user scanning your design, the best images include faces.

For example, a testimonial with an image of the customer will catch the eye more than a text-only testimonial.

The Awwwards Conference uses an animated computer with a face to capture attention. And large images of speakers making eye contact.

This is almost certainly due to social conditioning; we see a face, and we engage with it to see if it is a threat or not. Most of us naturally look to expressions of emotion to understand situations, and the distinction between a real-life person and an image hasn’t made its way into our mental programming yet.

You don’t need to use photos. Illustrations are fine. The key is to ensure there is a face in the image. That’s why illustrations of characters perform so well.

Copy Print Design

Print design is centuries older than the web, and many print applications, from newspapers to advertising, developed design elements to catch the eye of readers scanning the design.

Subheadings, lists, blockquotes, and pull quotes all catch the eye. Introductory paragraphs in a larger size or even italics draw users into the text. Shorter paragraphs encourage users to keep reading.

Horizontal rules used to delineate sections of text act as a break on eyes traveling over content with momentum. They are a good way of catching a scan-reader who is losing interest.

You can use a horizontal rule or break up your layout with bands of color that divide content sections.

Omono uses horizontal bands to highlight different sections of content.

Mass, Not Weight

We often discuss design elements as having weight; font-weight is the thickness of strokes.

But it is more helpful to think of design elements as having mass; mass creates gravity, pulling a user’s eye towards them.

The trick is to design elements with enough mass to attract the user‘s eye when scanning at speed without forcing the user to change how they engage with your content.

 

Featured image via Pexels.

Source

The post How To Make Your Designs Scannable (And Why You Should) first appeared on Webdesigner Depot.

Source de l’article sur Webdesignerdepot

Aujourd’hui, et pour la première fois depuis des dizaines d’années, l’inflation est devenue une question centrale dans les entreprises. Les taux ayant atteint des records historiques dans la plupart des pays développés, les chefs d’entreprise s’appuient sur le dernier rapport économique mensuel et sur des perspectives assez floues pour prendre leurs décisions : réduction de la production, augmentation des prix, recherche de nouveaux fournisseurs.

Mais quelle que soit la situation des pays – forte hausse, baisse spectaculaire, ou apparente stabilité –, l’inflation entraîne des conséquences de toutes sortes qui varient selon le secteur d’activité, le pays et la conception de la supply chain. Il existe un risque de manque de liquidités nécessaires à la fluidité des opérations. Les actions bancaires centralisées sur les taux d’intérêt peuvent faciliter ou restreindre les activités de prêt et d’emprunt à court terme. Même les défis liés à la supply chain peuvent s’atténuer ou s’intensifier selon la fluctuation des coûts et l’évolution des coûts du stock disponible.

Il n’existe pas d’outil financier simple ou magique que les entreprises peuvent utiliser pour contourner le problème de l’inflation, mais les technologies intelligentes peuvent y contribuer. Les outils tels que l’intelligence artificielle (IA) et l’analytique prédictive aident les entreprises à anticiper et à voir leurs opérations dans leur globalité, à simuler et anticiper les imprévus, et à orienter leurs modèles économiques selon les besoins. Mais surtout, elles disposent de nombreuses options pour comprendre les circonstances économiques, prévoir l’impact, prendre des mesures à court terme, et établir des structures pour consolider leur position.

Voici trois domaines clés dans lesquels ces types de technologies peuvent aider les entreprises à comprendre l’impact des défis de l’inflation, à agir vite et à préparer l’avenir.

Des mouvements de trésorerie en toute intelligence et confiance

La valeur globale de l’argent et des actifs est vouée à diminuer ; plus tôt une entreprise aura des liquidités, plus tôt elle pourra réaliser plus de choses. Pour atténuer ce risque, les entreprises doivent prendre conscience de l’impact potentiel de divers scénarios : hausse des prix des marchandises, pénurie de matières premières, etc. Fortes de ces connaissances, elles doivent pouvoir faire des prévisions de trésorerie complètes et claires, et créer des stratégies flexibles pouvant être ajustées pour gérer efficacement les manques ou excès de trésorerie.

Grâce aux solutions de gestion du fonds de roulement de Taulia, qui font aujourd’hui partie de SAP, les directeurs financiers guident au mieux leur entreprise. Ils peuvent choisir d’ajuster les stratégies de comptabilité clients et fournisseurs, ou d’exploiter la ligne de crédit au plus faible coût disponible de leur établissement bancaire. De plus, des outils financiers, par exemple pour la gestion des escomptes dynamiques et le financement de la supply chain, peuvent débloquer des actifs circulants.

Les solutions de gestion des actifs circulants rendent avec précision les conditions d’inflation au moyen de prévisions basées sur l’IA et de vues mises à jour, toujours à la disposition des planificateurs d’entreprise. De la planification et de la simulation à la sélection des alternatives de financement et des processus de contrôle adéquats, ces fonctions travaillent de manière synchrone
pour offrir une coordination efficace des mouvements de trésorerie, à partir d’une source de confiance unique, parfaitement intégrée à toute l’entreprise.

Toute décision, finalement, concerne les mouvements de trésorerie, et la combinaison d’informations exhaustives et en temps réel, de possibilités générées automatiquement, et d’insights prédictifs, peut aider les entreprises à prendre en toute confiance les meilleures décisions. Et, alors que leur valeur évolue au fil du temps, il sera possible d’acheter et de gérer les marchandises et actifs au prix d’origine, moyennant des coûts de détention inférieurs au taux d’inflation.

Limiter l’exposition aux différences mondiales

Les pays ont rarement les mêmes taux d’inflation, mais l’augmentation des prix des marchandises entraîne inévitablement une hausse des coûts des matières premières. Et dans les pays où l’inflation est plus élevée ou instable, les devises peuvent se déprécier rapidement, provoquant des taux de change record.

Ces fluctuations économiques mondiales peuvent être particulièrement risquées pour les entreprises qui ont emprunté du capital pour profiter des faibles taux d’intérêt ces dernières années. L’inflation est déjà en train d’éroder leur stratégie de remboursement prévue pour les prêts en cours. Et en cas d’une plus forte instabilité dans une autre région, les pressions sur les coûts pourraient encore s’aggraver, les marges se resserrer et l’accès aux liquidités diminuer.

Grâce à l’application SAP Treasury and Risk Management, les responsables de la trésorerie et les directeurs financiers peuvent surveiller les positions de risque, l’évolution des prix des marchandises, et les taux de conversion des devises, même en temps de grande instabilité économique. Ils peuvent développer des stratégies de comptabilité de couverture conformes à l’aide d’une piste d’audit complète, tout en respectant les réglementations telles que le Règlement sur l’infrastructure du marché (EMIR) et la dernière version des Normes internationales d’information financière (IFRS 9).

Les équipes de gestion de la trésorerie peuvent aussi obtenir plus d’insights pour faire face à la dette et gérer les investissements plus efficacement. La solution SAP Treasury and Risk Management offre des informations telles que la trésorerie disponible, des risques liés aux soldes et le retour sur investissement, et surveille les investissements par rapport aux éventuelles fluctuations du taux d’intérêt. En outre, les opérations d’emprunt et de prêt tout au long de la vie d’un prêt peuvent être saisies, analysées et déclarées au fur et à mesure.


Intervenez vite aujourd’hui pour préparer votre avenir

Lorsque les coûts d’ingénierie et de production de produits manufacturés augmentent, les entreprises doivent décider de réduire leurs marges ou de répercuter ces coûts supplémentaires sur le client. C’est un choix difficile, surtout lorsque les consommateurs trouvent déjà les prix très élevés.

En intégrant les solutions SAP Digital Supply Chain à SAP Business Network, les entreprises d’achats, d’approvisionnement et de logistique obtiennent les insights dont ils ont besoin pour générer plus de revenus de chaque dépense et optimiser la réduction des coûts. Ensemble, elles peuvent effectuer des simulations et analyses par simulation pour identifier et engager les partenaires commerciaux capables de gérer les situations émergentes, telles que la hausse de la production, et de réduire encore davantage les pertes financières et matérielles.

Bien sûr, pour gérer efficacement les risques inflationnistes, les entreprises doivent avoir accès aux données adéquates pour prendre des décisions et faire avancer leur supply chain. La combinaison de SAP Digital Supply Chain et de SAP Business Network permet aux entreprises de gérer les ressources de manière plus stratégique afin d’augmenter la productivité, de réduire les coûts d’exploitation et de permettre aux collaborateurs de se consacrer à des tâches plus stratégiques. De plus, les entreprises peuvent éviter les retards et interruptions de la supply chain pour prévenir les pertes de revenus, et éviter les coûts imprévus grâce à une visibilité sur la capacité des stocks et de la production, la maintenance des actifs et les processus logistiques.

Exploiter une position financière solide

Compte tenu des récentes inflations, il est très important pour survivre de comprendre et de gérer les risques financiers dans la supply chain. Et les entreprises capables de progresser et de prendre les bonnes décisions au bon moment sont celles qui disposent d’une visibilité claire sur leurs données et processus relatifs aux achats, à supply chain et à la logistique.

Pour de nombreuses entreprises dans le monde, les solutions SAP sont déjà l’un des moyens les plus efficaces de protéger leur solidité financière en période d’inflation. Elles continueront d’ailleurs à alléger leurs défis au fur et à mesure que leur portefeuille évolue afin de répondre aux besoins d’une économie en mutation et d’un environnement compétitif.

En savoir plus : https://www.sap.com/france/products/erp/s4hana.html

Article de Neil Krefsky, Eamon Ida, Haresh Chhaya, Max Hendrickx25 août 2022

Neil Krefsky est directeur du marketing produits pour la gestion des finances et des risques chez SAP.

Haresh Chhaya est responsable des solutions pour la gestion de la trésorerie et des fonds de roulement chez SAP.

Max Hendrickx est directeur principal du centre d’excellence pour la gestion du fonds de roulement chez SAP.

Eamon Ida est directeur du marketing pour les solutions dédiées aux réseaux d’entreprises chez SAP

The post Trois façons de relever les défis de l’inflation grâce à la technologie appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

I have lost count of the number of times I have been told that Java is not a suitable language in which to develop applications where performance is a major consideration. My first response is usually to ask for clarification on what is actually meant by “performance” as two of the most common measures – throughput and latency, sometimes conflict with each other, and approaches to optimise for one may have a detrimental effect on the other. 

Techniques exist for developing Java applications that match, or even exceed, the performance requirements of applications that have been built using languages more traditionally used for this purpose. However, even this may not be enough to get the best performance from a latency perspective. Java applications still have to rely on the Operating System to provide access to the underlying hardware. Typically latency-sensitive (often called “Real Time”) applications operate best when there is almost direct access to the underlying hardware, and the same applies to Java. In this article, we will introduce some approaches that can be taken when we want to have our applications utilise system resources most effectively. 

Source de l’article sur DZONE

SCM est un industriel indépendant né de la cession de la filiale oil and gas du groupe américain TE Connectivity. Suite à cette transaction, l’entreprise sarthoise avait un an pour basculer vers son propre ERP. Elle a opté pour une offre cloud SAP S/4HANA aux fonctionnalités resserrées sur l’essentiel, afin de tenir des délais de mise en place particulièrement courts. Avec l’aide des équipes de delaware, SCM a atteint ses objectifs en à peine 6 mois.

Une société presque centenaire, qui retrouve son indépendance

Systèmes et Connectique du Mans – SCM – conçoit, produit, teste, livre et installe des connecteurs électriques de puissance et optiques adaptés à des environnements extrêmes de corrosion, température et pression. La société travaille principalement pour des acteurs du secteur pétrolier et gazier (elle équipe notamment des plates-formes d’extraction en mer), mais également des clients des secteurs de la défense, du transport ferroviaire et de l’aéronautique. Elle s’appuie sur un site industriel moderne de 14.400 m². SCM emploie aujourd’hui environ 140 personnes pour un chiffre d’affaires annuel de 20 millions d’euros.

L’histoire de SCM est intimement liée à celle de CKB (Carier Kheops Bac), entreprise reprise en 2012 par TE Connectivity. Lorsque le groupe américain annonce la délocalisation des activités de sa filiale, les salariés reprennent la main, avec le lancement de SCM en avril 2021. La filiale oil and gas de TE Connectivity utilisait l’ERP SAP ECC 6 du groupe. Suite à la cession d’actif, SCM disposait d’une année pour mettre en place son propre ERP.

Autre contrainte, la nécessité de basculer d’un système SAP conçu pour une multinationale et massivement customisé vers une solution plus simple, adaptée à une ETI française. Le tout dans un contexte de fin de vie programmée de SAP ECC.

Un projet mené à bien dans des délais records

Sur les conseils de SAP et de l’intégrateur delaware, SCM opte pour une migration vers une solution SAP cloud de dernière génération, au travers de l’offre RISE with SAP S/4HANA. Le projet démarre le 22 septembre 2021. Afin de limiter la conduite du changement, l’entreprise choisit de rester dans un premier temps en SAP GUI, comme le permet l’offre RISE with SAP S/4HANA. Les impacts du changement d’ERP sont ainsi minimisés. Un important travail de nettoyage des données a également été mené, afin de se concentrer sur les seules informations nécessaires au fonctionnement de la nouvelle structure.

Le démarrage du nouveau système a été effectif le 26 mars 2022, après seulement 6 mois de travaux. SCM a pu commencer à utiliser immédiatement son ERP SAP S/4HANA : émission des premières factures, enregistrement des réceptions de produits et des mouvements de stock, saisie des validations de qualité, etc. Aucun incident majeur n’a été remonté depuis ce lancement express de la solution SAP S/4HANA en mode cloud.

Satisfait de l’accompagnement proposé par delaware tout au long du projet, SCM a décidé de lui confier la tierce maintenance applicative de son ERP pour les 15 prochains mois. Dans un premier temps, la société s’appuiera sur cette TMA pour stabiliser son système d’information SAP et lui apporter quelques premières améliorations.

« Nous sommes passés d’un groupe international disposant de 90 sites dans le monde à une entreprise industrielle sarthoise d’un peu plus de 100 personnes. Il nous fallait un ERP adapté à ce nouveau contexte : une solution plus simple, capable d’aller à l’essentiel. Au cours du projet, nous avons pris le temps de déterminer quelles fonctionnalités nous étaient vraiment utiles et lesquelles étaient de l’ordre du confort (des sujets que nous étudierons ultérieurement) ce qui nous a permis de mettre en place notre nouvel ERP dans des délais particulièrement courts, » témoigne Frédéric Kleindienst, président de SCM.

« SCM est l’exemple d’une entreprise qui souhaite bénéficier de la force d’un ERP tel que celui de SAP sans y ajouter les contraintes. La nouvelle version S/4HANA Cloud de SAP est adaptée aux PME/ETI car elle allie une couverture fonctionnelle standard riche et une simplicité de gestion et d’utilisation de par son prisme SAAS. La binôme SAP – delaware permet de faire bénéficier à SCM d’un système reconnu partout dans le monde tout en y ajoutant la flexibilité et la réactivité attendues par une PME/ETI. C’est le modèle SAP tel que nous le définissons pour les 15 prochaines années à venir » déclare Lahcen Binoumar, Head of General Business, SAP France.

« Ce projet était un énorme challenge. Nous avons réussi à basculer vers l’ERP SAP S/4HANA en seulement 6 mois, alors qu’il faut habituellement entre 10 et 12 mois. Nous avons pu compter sur les équipes de delaware, qui nous ont accompagnés tout au long de ce projet, mais aussi sur nos équipes internes et nos utilisateurs, particulièrement matures sur l’environnement SAP. Afin de tenir les délais, nous avons opté pour un ERP resserré, que nous améliorerons par la suite, en lui ajoutant des fonctionnalités qui nous permettront de travailler encore plus confortablement, » détaille Mickaël Medard, directeur de programme, et supply chain Management, SCM

« Nous avons su mettre en place une solution de pointe, dans des délais particulièrement courts. Nous entretenons des relations étroites avec nos clients, afin de mieux comprendre leurs besoins et de leur apporter un service de qualité. La symbiose a ici été parfaite entre nos équipes, celles de SAP et de SCM. En optant pour l’offre RISE with SAP S/4HANA, la bascule vers le cloud a par ailleurs été grandement simplifiée, SAP devenant le point de contact unique pour la contractualisation, la mise à disposition et le maintien en conditions opérationnelles des infrastructures cloud, » résume Fatsah Nasri, chef de projet et Aymeric Fosset, Partner, delaware France.

The post delaware delaware accompagne SCM dans son adoption de l’ERP intelligent SAP S/4HANA en mode cloud appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

With more and more digitalization, there are more requirements for mobile and mobile apps that we use daily. The increase in mobile storage spaces raised to 256 GB, which is sure to increase as we meet customer needs, add new features, and support apps on different screen sizes. 

Based on the report, 74% of the world uses Android, and around 70% of users look for the app size before installing any app.

Source de l’article sur DZONE

The design world fluctuates back and forth, swerving between love and hate for different design trends. Sometimes we see a wide range of approaches, and sometimes designers all hop on the same idea.

This month, the web is dominated by animation. Designers are cramming in motion in unexpected ways. And it’s fun to explore. Here are 20 of the best new sites on the web this month. Enjoy!

Bannach

Bannach is a German furniture brand. Its products are colorful and geometric, so it makes sense that when you scroll down to the collection, the thumbnails begin as pixel blocks and animate into product photography.

Fornasetti Profumi

Fornasetti Profumi takes a different approach to motion. It uses video to emphasize stillness to promote the calming qualities of its candle products.

The Other Side of Truth

The Other Side of Truth is a superb exercise in utilizing the web for a cause. It presents facts on the Russia-Ukraine war, but the standout feature is the toggle switch that, instead of light mode-dark mode, toggles facts and Russian state propaganda.

Glasfurd & Walker

Glasfurd & Walker is a portfolio site for a design agency. So far, so standard. However, it sets itself apart because it’s slightly bigger than the browser and swerves left and right with your mouse movement.

Sirup 5th Anniversary

Sirup is a Japanese singer-songwriter, and to celebrate the fifth anniversary of his first hit single, his record company has put together this awesome maximalist micro-site that uses type, motion, and art direction to capture his style.

Fitzjohn’s

Fitzjohn’s is a slick site for a new apartment complex in the Hampstead area of London. It uses a refreshing modern color palette and calming animation to take the edge off the frankly ludicrous price tag.

Persepolis Reimagined

Persepolis Reimagined is an awe-inspiring WebGL tour through one of the most important cities in ancient Iran. Make sure you tour it on a large screen. It’s hard not to be wide-eyed with wonder.

JaM Cellars

JaM Cellars is a Californian wine brand that’s pitching to bachelorette parties. With names like Butter, and Sugar, it’s not the most sophisticated tipple, but yellow, we love a yellow site.

Danielle Levitt

This portfolio site for film director and photographer Danielle Levitt features samples of her best work scrolling past the viewport. There’s a clever switch of thumbnail and background color when you scroll down to the contact details.

Propel

From total color energy to Apple-levels of minimalism: Propel is a slick, animate-on-scroll site for a marine motor brand selling an outboard and inboard motor. The animated masks on the images are a nice subtle touch.

Standards

Standards is a site for a SaaS that helps organizations create, maintain, and share brand guidelines. It uses subtle animation, video of its UI, and compelling copy to sell its approach.

Chris Carruthers

The portfolio site for Chris Carruthers is deliberately self-indulgent with scrolling text, clipped images, and scroll-jacking, but it’s also delightful to peruse.

Theodore Ellison Designs

We don’t often see colored glass in real life, but the play of light on stained glass is beautiful. This site for Theodore Ellison Designs uses video to bring the effect to the web.

Owomaniya!

The Owomaniya report for 2022 uncovers the state of gender diversity in the Indian entertainment industry. Presented in the style of infographics, the information is brought to life by animation.

Meetings

Meetings is a French events company. Its site uses an animated collage approach to showcase its services, and animated text to pull you into its content.

Blakeney

Blakeney invests in African companies on behalf of institutional investors. Its site is typical of the financial industry, but it uses animation to lift it to a higher level of interest.

Becklyn

Becklyn is a digital design agency. Its portfolio site uses animated text, expanding image masks, and video to guide us through its site and app design approach.

Cabi

Cabi is a brand of Japanese condiments with a typically Japanese feeling site. Bright colors, a slowly scrolling slideshow of dishes, and editorial to pack shot hover effects are a great introduction to the brand.

Slantis

Slantis provides building information modeling to architecture and infrastructure providers. Its site uses animation to showcase the types of content it produces for clients.

July Fund

July Fund is a venture capital project. It takes an entirely different approach than its competitors by adopting a chaotic but enjoyable card-based design.

Source

The post 20 Best New Websites, October 2022 first appeared on Webdesigner Depot.

Source de l’article sur Webdesignerdepot


This is an article from DZone’s 2022 Database Systems Trend Report.

For more:

Read the Report

One of the key components of microservices is how to manage and access data. The means to do that are different compared to traditional monolithic or three-tier applications. Some patterns are quite common, but others are specific and need to be evaluated before being incorporated into a solution. We will briefly go over some of these common database patterns for microservices before exploring CQRS (including how it differs from CRUD) and, finally, look at how it can be combined with event sourcing.

Source de l’article sur DZONE


Previous Articles

I’ve written about Presto and CockroachDB in the past, you may find the article below:

Data federation with CockroachDB and Presto

Source de l’article sur DZONE

Elasticsearch is a full-text search engine and analysis tool developed using Java programming language on Apache Lucene infrastructure. 

Lucene, which was developed to perform searches on huge text files on a single machine, is Elasticsearch, which emerged because it was insufficient in searches on instant data and distributed systems; It has gained popularity in a short time with its flexible structure, ability to work with real-time data in distributed systems.

Source de l’article sur DZONE