Articles

Paris, le 2 mai 2024 — SAP annonce que la société suédoise DeLaval, du groupe Tetra Laval, a choisi SAP S/4HANA Cloud pour mettre en place son nouveau système ERP hébergé dans le cloud, dans le cadre de son programme de transformation globale.

 

Le producteur mondial de machines laitières et agricoles, qui compte aujourd’hui 18 usines dans le monde, a choisi de construire sa nouvelle architecture technologique dans le cloud. Un choix stratégique visant à standardiser les systèmes du Groupe ; à harmoniser les différentes nomenclatures et processus, ainsi que les données nécessaires au développement des nouvelles solutions pour ses clients. Une initiative qui s’inscrit dans la stratégie de DeLaval à devenir un partenaire encore plus performant pour ses clients, et à se transformer en une organisation « data-driven[1] ».

 

« Un ERP complètement nouveau, est plus qu’une simple mise à jour technique, c’est un véritable processus de changement et une transformation de l’ensemble de l’entreprise », a déclaré Niklas Falkeling, Directeur du programme informatique de DeLaval. « Nous avions besoin de repartir à zéro et de profiter des solutions standardisées qu’offre actuellement SAP et ses services cloud. Cela est nécessaire pour que nous puissions continuer à développer l’entreprise et devenir plus flexibles et agiles. »

 

Avec l’objectif de rendre la production alimentaire aussi durable et efficace que possible, la mise en œuvre de SAP S/4HANA Cloud est un programme mondial, pluriannuel et multi-business unit, visant à attirer davantage de talents, à améliorer les processus métiers et à tirer parti d’une technologie innovante. La prochaine étape pour accompagner DeLaval dans l’accélération de sa stratégie de croissance, est de renforcer son équipe avec des compétences SAP à Tumba en Suède, Gallin en Allemagne et Wroclaw en Pologne.

 

« Il s’agit d’un exemple concret de la façon de mener un programme de transformation globale », a déclaré Helle Dochedahl, Directrice Générale de SAP Nordic et Baltic. « DeLaval a une stratégie bien définie pour standardiser les dernières solutions business de SAP et unifier les processus internes, en engageant toutes ses parties prenantes. »

 

À propos de SAP :  

La stratégie de SAP est d’aider chaque organisation à fonctionner en « entreprise intelligente » et durable. En tant que leader du marché des logiciels d’application d’entreprise, nous aidons les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs à opérer au mieux : 87 % du commerce mondial total est généré par nos clients. Nos technologies de Machine Learning, d’Internet des objets (IoT) et d’analyse avancée aident nos clients à transformer leurs activités en « entreprises intelligentes ». SAP permet aux personnes et aux organisations d’avoir une vision approfondie de leur business et favorise la collaboration pour qu’ils puissent garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Nous simplifions la technologie afin que les entreprises puissent utiliser nos logiciels comme elles le souhaitent, sans interruption. Notre suite d’applications et de services end-to-end permet aux clients privés et publics de 26 secteurs d’activité dans le monde entier, de fonctionner de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Grâce à un réseau mondial de clients, de partenaires, d’employés et de leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie de chacun. Pour plus d’information, visitez www.sap.com.

 

Contact presse :  

Sylvie Léchevin : sylvie.lechevin@sap.com / sap@the-arcane.com

[1] Organisation pilotée par les données

The post DeLaval choisit SAP S/4HANA Cloud pour exploiter les avantages du cloud appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Conception de microservices pour l'IA

La conception de microservices pour l’IA est une tâche complexe qui nécessite une compréhension approfondie des principes de l’intelligence artificielle et des technologies modernes.

2. Event-driven Architecture

The event-driven architecture pattern is based on the concept of an event-driven system, where events are generated by components and handled by other components. In AI microservices, events are triggered by changes in data or model parameters, and the corresponding services are notified to take appropriate actions. This pattern is useful for real-time applications such as autonomous vehicles, where the system must respond quickly to changing conditions.

3. Containerization

Containerization is a key component of AI microservices, allowing for the deployment of multiple services in a single environment. This pattern enables the efficient packaging and deployment of AI models, making it easier to scale and manage them. Additionally, containers provide an isolated environment for each service, ensuring that any changes made to one service do not affect the others.

Conclusion

The integration of AI into microservices architecture is becoming increasingly important in today’s software landscape. The 10 design patterns discussed in this article are essential for developing efficient, robust, and scalable AI solutions. By leveraging these patterns, developers can create powerful AI applications that are modular, scalable, and flexible.

1. Modèle en tant que service (MaaS)

MaaS considère chaque modèle d’intelligence artificielle (IA) comme un service autonome. En exposant les fonctionnalités d’IA via des API REST ou gRPC, MaaS permet un redimensionnement et une mise à jour indépendants des modèles. Ce modèle est particulièrement avantageux pour gérer plusieurs modèles d’IA, permettant une intégration et une déploiement continus sans perturber l’ensemble du système.

2. Architecture orientée événement

Le modèle d’architecture orientée événement est basé sur le concept d’un système orienté événement, où les événements sont générés par des composants et traités par d’autres composants. Dans les microservices d’IA, les événements sont déclenchés par des changements de données ou de paramètres de modèle, et les services correspondants sont notifiés pour prendre les actions appropriées. Ce modèle est utile pour les applications en temps réel telles que les véhicules autonomes, où le système doit réagir rapidement aux conditions changeantes.

3. Conteneurisation

La conteneurisation est un composant clé des microservices d’IA, permettant le déploiement de plusieurs services dans un seul environnement. Ce modèle permet l’empaquetage et le déploiement efficaces des modèles d’IA, facilitant leur mise à l’échelle et leur gestion. De plus, les conteneurs fournissent un environnement isolé pour chaque service, ce qui garantit que tout changement apporté à un service n’affecte pas les autres.

Conclusion

L’intégration de l’IA dans l’architecture des microservices devient de plus en plus importante dans le paysage logiciel actuel. Les 10 modèles de conception discutés dans cet article sont essentiels pour développer des solutions d’IA efficaces, robustes et évolutives. En exploitant ces modèles, les développeurs peuvent créer des applications d’IA puissantes qui sont modulaires, évolutives et flexibles.

Source de l’article sur DZONE

Le manifeste Agile : origines, application et considérations pour les chefs de projet.

Le Manifeste Agile est une approche de développement de logiciels qui a révolutionné le monde des projets informatiques. Découvrez ses origines, son application et ses considérations pour les chefs de projet.

Le Manifeste Agile, un document révolutionnaire dans le monde du développement logiciel, est apparu comme une réponse aux insuffisances des méthodologies de développement traditionnelles et rigides. Cet article explore ses origines, ses applications et ses mauvaises utilisations, offrant des conseils aux gestionnaires d’ingénierie sur la façon d’interpréter et de mettre en œuvre efficacement ses principes.

The Agile Manifesto is based on four core values: individuals and interactions over processes and tools; working software over comprehensive documentation; customer collaboration over contract negotiation; and responding to change over following a plan. These values emphasize the importance of collaboration, communication, and flexibility in software development.

Applications of the Agile Manifesto

The Agile Manifesto has been widely adopted by software development teams around the world. It has become the foundation for a variety of agile methodologies, including Scrum, Kanban, and Extreme Programming (XP). These methodologies focus on iterative development, rapid feedback loops, and continuous improvement.

Agile methodologies are designed to be lightweight and flexible, allowing teams to quickly adapt to changing requirements and customer feedback. They also emphasize collaboration between developers, customers, and stakeholders, allowing for a more transparent and efficient development process.

Misuses of the Agile Manifesto

Despite its popularity, the Agile Manifesto has been misused and misinterpreted by some software development teams. For example, some teams have adopted an “agile-at-all-costs” approach, sacrificing quality and customer satisfaction for speed. Others have used agile as an excuse to avoid planning and documentation, leading to chaotic development processes.

In order to avoid these pitfalls, engineering managers should ensure that their teams are properly educated on the principles of agile development. Teams should be encouraged to focus on collaboration, communication, and customer feedback, rather than simply “going agile” for the sake of speed.

Conclusion

The Agile Manifesto has revolutionized the world of software development, providing teams with a lightweight and flexible approach to development. However, it is important for engineering managers to ensure that their teams are properly educated on its principles in order to avoid common misuses and misinterpretations.

Origines du Manifeste Agile

En février 2001, dix-sept développeurs de logiciels se sont réunis à Snowbird, Utah, pour discuter des méthodes de développement légères. Ils étaient unis par une insatisfaction commune à l’égard des processus de développement de logiciels lourds et documentés qui prévalaient à l’époque. Cette réunion a abouti à la création du Manifeste Agile, une déclaration concise de quatre valeurs fondamentales et douze principes directeurs visant à améliorer le développement de logiciels.

Le Manifeste Agile repose sur quatre valeurs fondamentales : les individus et les interactions plutôt que les processus et les outils ; le logiciel fonctionnel plutôt que la documentation exhaustive ; la collaboration avec le client plutôt que la négociation du contrat ; et la réponse au changement plutôt que le suivi d’un plan. Ces valeurs mettent l’accent sur l’importance de la collaboration, de la communication et de la flexibilité dans le développement de logiciels.

Applications du Manifeste Agile

Le Manifeste Agile a été largement adopté par des équipes de développement de logiciels à travers le monde. Il est devenu la base de diverses méthodologies agiles, notamment Scrum, Kanban et Extreme Programming (XP). Ces méthodologies se concentrent sur le développement itératif, les boucles de rétroaction rapides et l’amélioration continue.

Les méthodologies agiles sont conçues pour être légères et flexibles, permettant aux équipes de s’adapter rapidement aux exigences changeantes et aux commentaires des clients. Elles mettent également l’accent sur la collaboration entre développeurs, clients et
Source de l’article sur DZONE

Artelia modernise son système d’information avec SAP S/4HANA et la technologie SAP Fiori

L’ergonomie utilisateur avancée de SAP S/4HANA a convaincu Artelia de moderniser son SI SAP existant. Un projet complexe, mené à bien en moins de huit mois, avec l’aide de PASàPAS et l’engagement sans faille des équipes d’Artelia.

 

Artelia est un groupe d’ingénierie pluridisciplinaire français (industrie, bâtiment, mobilité, eau, énergie) qui a pour particularité d’être détenu à 100% par ses managers et salariés. En croissance rapide, le groupe approche aujourd’hui les 7000 collaborateurs et fait partie du top 15 européen des sociétés d’ingénierie de la construction.

En 2021, Artelia a enregistré un chiffre d’affaires de 745 millions d’euros, dont 85% réalisés en Europe. L’entreprise est implantée dans plus de 40 pays, avec une forte présence en Europe, mais également en Asie et en Afrique. Elle ambitionne de passer le cap du milliard d’euros de chiffre d’affaires annuel en 2025.

Un fort besoin de modernisation

« En 2018, nous avons dû faire face à l’obligation de déposer dans Chorus Pro les factures destinées à nos clients du secteur public, explique Angéline Carlassare, Responsable SI finance chez Artelia. En parallèle, nous voulions aller plus loin sur le sujet de la dématérialisation. » L’interface utilisateur de SAP ECC n’était pas adaptée à un public d’assistantes et assistants. La création d’applications simples d’usage, exploitant la technologie SAP Fiori, a permis alors de répondre au besoin d’Artelia.

Plus tard, d’autres demandes ont émergé, cette fois-ci sur la partie achat. « Nous nous sommes alors dit que nous aurions tout intérêt à basculer sur SAP S/4HANA, avant d’adopter le module achat, afin de profiter de sa nouvelle ergonomie. »

Dans la phase finale de son appel d’offres, Artelia a commandé auprès des deux candidats sélectionnés une étude de cadrage. La société voulait ainsi donner l’opportunité à chacun des intégrateurs de partager leur vision du projet. C’est PASàPAS, l’un des deux partenaires SAP récurrents d’Artelia, qui a été retenu.

Un projet solidement cadré

Le périmètre de l’ERP d’Artelia est somme toute assez classique : finance, contrôle de gestion, gestion des projets et administration des ventes. Mais il est complexifié par des applications périphériques, dont de la BI et un CRM. Le tout dans un contexte multi-ERP, qui est le résultat d’une forte croissance du groupe, organique comme externe.

« Pour sécuriser le projet, nous avions demandé à SAP une formation sur les écarts existants entre SAP ECC et SAP S/4HANA, explique Nicolas Panayoti, Responsable de la transformation digitale finance chez Artelia. Nous avons détecté une cinquantaine de changements s’appliquant à notre SI. Les écarts majeurs – une dizaine – ont été intégrés au projet proactivement afin de diminuer les risques lors de la mise en route de notre nouveau SI. »

« Un projet de migration reste coûteux, poursuit Angéline Carlassare. Il faut donc être capable d’amener rapidement de la valeur. Toutefois, afin de sécuriser notre projet, nous avons décidé d’opter pour une approche en deux temps : une phase de conversion, comprenant un minimum de modifications majeures, suivie d’une étape de réflexion autour de ce que SAP S/4HANA pourra nous proposer par la suite. »

Une approche en phase avec les contraintes pesant sur l’agenda d’Artelia. Lancé en mai 2021, le projet devait en effet impérativement être terminé en fin d’année, afin que le nouvel ERP soit en production lors de la fusion de trois sociétés du groupe, programmée en janvier 2022.

Artelia modernise son système d’information avec SAP S/4HANA et la technologie SAP Fiori (French)

Un client très engagé

L’ERP SAP S/4HANA est aujourd’hui en fonction chez Artelia. Avec deux types de retours :

  • Les équipes finance n’ont pas vu de réel changement, les processus qu’ils utilisent n’ayant pas été profondément modifiés lors de la migration. Quelques régressions ont pu être constatées, par exemple au sujet des business partners. La configuration d’une tuile standard proposée par SAP a permis toutefois de limiter l’impact de ce problème, en proposant une expérience utilisateur satisfaisante pour des ADV.

Pendant le projet, Artelia s’est trouvé confronté à quelques difficultés, certains choix faits pouvant avoir un impact important pour l’organisation. « Lorsque nous avons soulevé ce problème, PASàPAS a adapté son dispositif, en mettant en place des réunions hebdomadaires nous permettant de faire le point sur les choix faits, l’impact de ces choix et les décisions qu’il nous fallait prendre. Cette initiative a été clé dans la réussite du projet, » explique Angéline Carlassare. « Nous avons mis du temps à nous caler avec le partenaire, confirme Nicolas Panayoti. Mais, finalement, le projet s’est bien déroulé, car toutes les équipes étaient impliquées, celles d’Artelia, comme celles de PASàPAS. »

L’année 2022 est celle de la stabilisation de l’ERP et de la recherche de quick wins. Artelia va ainsi mener plusieurs sprints visant à intégrer des évolutions fonctionnelles, notamment au travers de la mise en place de cockpits Fiori.

L’année 2023 sera pour sa part consacrée à l’activation du module achats. Mais aussi à la montée de version de l’ERP. « Le rythme des mises à jour de l’ERP SAP S/4HANA est plus rapide que précédemment, avec un support limité à 5 ans, rappelle Angéline Carlassare. Or, nous avons opté pour la version 1909 de SAP S/4HANA. Nous avons donc programmé une montée de version en 2023, en prévision de la fin de support de SAP S/4HANA 1909 en 2024. »

The post Artelia modernise son système d’information avec SAP S/4HANA et la technologie SAP Fiori appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Passer de Docker Swarm à Kubernetes : transition et mise à l'échelle.

Passer de Docker Swarm à Kubernetes peut être une transition complexe, mais elle offre une meilleure mise à l’échelle et des fonctionnalités avancées. Découvrez comment faciliter cette transition.

Comprendre le changement

Making the Transition

The transition from Docker Swarm to Kubernetes requires careful planning and execution. Organizations should consider the following best practices when making the switch:

  • Understand the differences between Docker Swarm and Kubernetes. This will help ensure that the transition is seamless and that the organization is taking full advantage of Kubernetes’ capabilities.
  • Evaluate existing infrastructure and applications. This will help determine if Kubernetes is the right fit for the organization’s needs.
  • Create a plan for the transition. This should include a timeline, budget, and resource allocation.
  • Test the new system before going live. This will help ensure that everything is working as expected.

Benefits of Kubernetes

Kubernetes offers several advantages over Docker Swarm, including scalability, reliability, and flexibility. Kubernetes is designed to handle large-scale deployments with ease, allowing organizations to quickly and easily scale their applications as needed. It also offers a robust set of features, such as rolling updates, self-healing capabilities, and automated deployment. Finally, Kubernetes is highly extensible, allowing organizations to customize their deployments to meet their specific needs.

Architecture de Kubernetes

Kubernetes est une plateforme open source conçue pour automatiser le déploiement, le dimensionnement et l’exploitation des conteneurs d’applications. Il offre une plus grande flexibilité, un ensemble de fonctionnalités plus riche et un vaste écosystème, ce qui en fait le choix préféré des déploiements à grande échelle et d’entreprise. La transition de Docker Swarm à Kubernetes nécessite une planification et une exécution minutieuses. Les organisations doivent prendre en compte les meilleures pratiques suivantes lors du passage à Kubernetes : comprendre les différences entre Docker Swarm et Kubernetes, évaluer l’infrastructure et les applications existantes, créer un plan de transition et tester le nouveau système avant de le mettre en production.

Avantages de Kubernetes

Kubernetes offre plusieurs avantages par rapport à Docker Swarm, notamment la scalabilité, la fiabilité et la flexibilité. Il est conçu pour gérer facilement les déploiements à grande échelle, ce qui permet aux organisations de redimensionner rapidement et facilement leurs applications selon leurs besoins. Il offre également un ensemble robuste de fonctionnalités, telles que les mises à jour en roulement, les capacités de réparation automatique et le déploiement automatisé. Enfin, Kubernetes est extrêmement extensible, ce qui permet aux organisations de personnaliser leurs déploiements en fonction de leurs besoins spécifiques.

Conclusion

Kubernetes est devenu la solution préférée pour les déploiements à grande échelle et d’entreprise grâce à ses avantages en matière de scalabilité, de fiabilité et de flexibilité. Bien que la transition de Docker Swarm à Kubernetes puisse être complexe et exiger une planification minutieuse, elle offre des avantages considérables pour les organisations qui souhaitent tirer parti des fonctionnalités avancées de Kubernetes. Les organisations doivent donc prendre le temps d’examiner attentivement les avantages et les inconvénients de chaque solution et de choisir celle qui répond le mieux à leurs besoins.

Source de l’article sur DZONE

Maîtrise de l'ingénierie des modèles de langage AI.

La maîtrise de l’ingénierie des modèles de langage AI est une compétence essentielle pour les développeurs qui souhaitent créer des applications modernes.

Ingénierie de prompt, un aspect vital pour tirer le plein potentiel des modèles de langage IA

2. Testing

Testing is an important part of prompt engineering. It helps to identify any errors or inconsistencies in the instructions given to the model. This can be done by running the model on a set of test data and comparing the results with the desired output. This helps to identify any potential issues and allows for adjustments to be made accordingly.

3. Iterative Process

Prompt engineering is an iterative process. After testing, adjustments can be made to the instructions given to the model. This can include changing the wording, adding additional information, or providing more specific instructions. The process is repeated until the desired output is achieved.

Limitations of Prompt Engineering

Prompt engineering is not without its limitations. It can be difficult to write clear and specific instructions that are tailored to the task at hand. Additionally, the process can be time-consuming and requires a certain level of expertise in order to achieve the desired results. Finally, prompt engineering is not a one-size-fits-all solution and may not be suitable for all tasks.

Potential Applications of Prompt Engineering

Prompt engineering has a wide range of potential applications. It can be used to improve the accuracy of AI language models, such as natural language processing (NLP) and machine translation. It can also be used to create more engaging and interactive user experiences, such as chatbots and virtual assistants. Finally, prompt engineering can be used to develop more accurate and contextually relevant responses from AI systems.

Principes de l’ingénierie de prompt

1. Écrire des instructions claires et spécifiques

Le succès de l’ingénierie de prompt commence par fournir des instructions claires et non ambiguës. Clair ne signifie pas nécessairement une courte description. Être spécifique sur la sortie souhaitée aide le modèle à comprendre plus précisément la tâche. Par exemple, demandez à LLA d’être un expert dans le domaine que vous demandez.

2. Test

Le test est une partie importante de l’ingénierie de prompt. Il permet d’identifier toutes les erreurs ou incohérences dans les instructions données au modèle. Cela peut être fait en faisant fonctionner le modèle sur un jeu de données de test et en comparant les résultats avec la sortie souhaitée. Cela permet d’identifier tout problème potentiel et permet d’effectuer des ajustements en conséquence.

3. Processus itératif

L’ingénierie de prompt est un processus itératif. Après le test, des ajustements peuvent être apportés aux instructions données au modèle. Cela peut inclure le changement du mot, l’ajout d’informations supplémentaires ou la fourniture d’instructions plus spécifiques. Le processus est répété jusqu’à ce que la sortie souhaitée soit obtenue.

Limites de l’ingénierie de prompt

L’ingénierie de prompt n’est pas sans ses limites. Il peut être difficile d’écrire des instructions claires et spécifiques qui sont adaptées à la tâche à accomplir. De plus, le processus peut être long et nécessite un certain niveau d’expertise pour obtenir les résultats souhaités. Enfin, l’ingénierie de prompt n’est pas une solution unique et peut ne pas être adaptée à toutes les tâches.

Applications
Source de l’article sur DZONE

PAR EMMANUEL LEMPERT – 5 octobre 2023

Si 2035 devrait marquer l’arrêt de la vente des véhicules thermiques au sein de l’Union européenne, une première étape vers l’objectif de neutralité carbone de la France à horizon 2050, l’écart entre les objectifs et les obligations législatives d’une part, et la réalité des efforts mis en œuvre d’autre part, demeure très important.

A titre d’exemple, la loi d’orientation des mobilités (LOM) du 24 décembre 2019, visant à faciliter le transport du quotidien tout en le rendant plus durable, prévoit dans son article 76 des obligations d’acquisition de véhicules à faibles émissions (VFE) lors du renouvellement des flottes de l’Etat et de ses établissements publics, des collectivités territoriales et de leurs groupements, ainsi que des entreprises nationales, dès lors que leur flotte compte plus de 100 véhicules légers. Or, l’analyse du niveau d’électrification des flottes professionnelles du bureau français de la Fédération européenne pour le transport et l’environnement (publiée en mars 2023) est sans appel : en dépit de la loi, « la majorité des entreprises et des administrations n’est pas en bonne voie pour atteindre les quotas de verdissement de leurs parcs automobiles […] ». En France, à l’échelle ministérielle, seul le ministère des Armées apparaît comme réellement engagé dans la transition vers une mobilité durable. Dans ces conditions, nul doute que les efforts seront appelés à être renouvelés, notamment à l’heure où une majorité de Français se dit insatisfaite par les initiatives de décarbonation du secteur public mises en œuvre (enquête Acteurs publics / EY pour l’Observatoire des politiques publiques réalisée par l’Ifop en janvier 2023).

 

De son côté, SAP, premier éditeur européen de logiciels, a annoncé l’électrification totale de sa flotte de 27 000 véhicules d’ici 2030. Grâce à une politique ambitieuse mise en place dès 2014, SAP Labs France, dont les bureaux sont situés à Sophia Antipolis, Levallois-Perret et Caen, a atteint, depuis 2022, l’objectif d’une flotte 100 % électrique de plus de 270 véhicules. Pour faciliter la transition vers l’électrique, SAP Labs France a mis en place une infrastructure de recharge innovante pour répondre aux besoins et contraintes de ses différents sites. Une plateforme logicielle de supervision a également été développée pour organiser et augmenter la disponibilité des bornes sur site, permettant également d’alerter les collaborateurs lorsque le chargement de leur véhicule est terminé, afin de maximiser l’utilisation des bornes de recharge.

 

C’est ainsi qu’est née SAP E-mobility, une solution de supervision pour l’infrastructure de recharge des véhicules électriques et la gestion de l’énergie, en nuage, qui permet de recharger intelligemment les véhicules, en gérant les priorités, rationalisant les coûts, écrêtant les pics de demande d’énergie, et optimisant les déséquilibres de phase. Cette gestion dynamique de la charge, en temps réel, offre une grande flexibilité et une vision d’ensemble aux responsables des flottes, ce qui permet un pilotage plus précis, adapté aux besoins des utilisateurs et à leurs usages.

 

Fort de cette expérience, SAP espère accompagner au mieux la gestion des flottes de véhicules électriques de tous les acteurs publics, en particulier ceux confrontés au défi d’investir dans un changement de leurs infrastructures et dans les technologies de connexion.

 

The post E-mobility : un ticket vers une mobilité durable appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

10 facteurs de qualité logiciel à toujours garder en mémoire

Les 10 facteurs de qualité logiciel sont essentiels pour garantir le bon fonctionnement et l’efficacité d’un logiciel. Apprenons à les garder en mémoire !

Flexibilité et extensibilité

Readability is the ability of software to be understood by humans. It can be supported by proper indentation, meaningful variable names, and comments. A good readability can help developers to understand the code and make modifications easily.

Flexibilité et extensibilité

La flexibilité est la capacité d’un logiciel à ajouter/modifier/supprimer des fonctionnalités sans endommager le système actuel. L’extensibilité est la capacité d’un logiciel à ajouter des fonctionnalités sans endommager le système, elle peut donc être considérée comme un sous-ensemble de la flexibilité. Ces changements de fonctionnalités peuvent survenir en fonction des exigences changeantes ou en cas d’obligation si le processus de développement est l’un des méthodes itératives. Le changement est inévitable dans le développement logiciel et c’est donc l’une des propriétés les plus importantes d’un logiciel de qualité.

Maintenabilité et lisibilité

La maintenabilité est un peu similaire à la flexibilité, mais elle se concentre sur les modifications concernant les corrections d’erreur et les modifications mineures des fonctions, pas les extensibilités fonctionnelles majeures. Elle peut être soutenue par des définitions d’interface utiles, une documentation et un code auto-documenté et/ou une documentation du code. Plus la documentation est correcte et utile, plus la maintenabilité peut être effectuée.

La lisibilité est la capacité d’un logiciel à être compris par les humains. Elle peut être soutenue par une indentation appropriée, des noms de variables significatifs et des commentaires. Une bonne lisibilité peut aider les développeurs à comprendre le code et à effectuer facilement des modifications.

Base de données

Les bases de données sont essentielles pour le stockage et l’accès aux informations. Elles sont utilisées pour stocker des informations structurées et fournir un moyen de rechercher, modifier et supprimer ces informations. Les bases de données sont également utilisées pour maintenir l’intégrité des données, ce qui signifie qu’elles sont conçues pour empêcher les erreurs et les incohérences dans les données. Les bases de données offrent également une flexibilité et une extensibilité qui permettent aux développeurs de créer des applications qui peuvent s’adapter aux changements de données.

Les bases de données offrent également une maintenabilité et une lisibilité qui permettent aux développeurs de comprendre facilement le code et de le modifier facilement. Les bases de données sont conçues pour être faciles à utiliser et à comprendre, ce qui permet aux développeurs de créer des applications plus rapidement. Les bases de données sont également conçues pour être sûres et fiables, ce qui permet aux développeurs de créer des applications robustes qui peuvent résister aux erreurs et aux attaques.

Les bases de données sont essentiell

Source de l’article sur DZONE

Architecture événementielle avec fonctions sans serveur - Partie 1

Découvrez comment créer une architecture événementielle sans serveur avec des fonctions puissantes et flexibles dans cette première partie !

Première chose, architecture événementielle

When an event occurs, the application can take action. This could be as simple as logging the event or sending an email notification. It could also trigger a more complex workflow, such as a series of tasks to process the order. The key benefit of EDA is that it allows applications to respond quickly to events, without having to wait for a user to initiate an action.

Comment fonctionne l’architecture événementielle

L’architecture événementielle (EDA) est un modèle d’architecture logicielle qui utilise des événements pour découpler les différents composants d’une application. Dans ce contexte, un événement est défini comme un changement d’état. Par exemple, pour une application de commerce électronique, un événement pourrait être un client qui clique sur une liste, ajoute cet article à son panier ou soumet ses informations de carte de crédit pour acheter. Les événements englobent également des changements d’état non initiés par l’utilisateur, tels que des tâches planifiées ou des notifications d’un système de surveillance.

Lorsqu’un événement se produit, l’application peut prendre des mesures. Cela pourrait être aussi simple que de journaliser l’événement ou d’envoyer une notification par e-mail. Il pourrait également déclencher un flux de travail plus complexe, comme une série de tâches pour traiter la commande. L’avantage clé de l’EDA est qu’il permet aux applications de réagir rapidement aux événements, sans avoir à attendre qu’un utilisateur initie une action.

Fonctionnalités sans serveur et codage

Les fonctionnalités sans serveur sont une méthode de déploiement qui permet aux développeurs de créer et de déployer des applications sans avoir à gérer les serveurs sur lesquels elles sont exécutées. Les fonctionnalités sans serveur sont exécutées dans des conteneurs qui sont automatiquement gérés par le fournisseur de services cloud. Les développeurs n’ont donc pas à se soucier de la gestion des serveurs et peuvent se concentrer sur le codage.

Les fonctionnalités sans serveur sont particulièrement utiles pour les applications qui doivent réagir rapidement aux événements. Les conteneurs sont automatiquement déployés et exécutés lorsqu’un événement se produit, ce qui permet à l’application de réagir immédiatement. Les fonctionnalités sans serveur sont également très efficaces car elles ne sont exécutées que lorsque nécessaire et peuvent être redimensionnées en fonction des besoins.

Lorsque les fonctionnalités sans serveur et l’architecture événementielle sont combinées, elles offrent une solution efficace et évolutive pour les applications modernes. Les fonctionnalités sans serveur permettent aux applications de réagir rapidement aux événements et d’être redimensionnées en fonction des besoins, tandis que l’architecture événementielle permet aux applications de réagir aux événements sans attendre qu’un utilisateur initie une action.

Source de l’article sur DZONE

Validation des messages CDC avec Schemaverse (Partie 4)

Dans cette quatrième partie, nous allons apprendre à valider les messages CDC avec Schemaverse, un outil puissant et facile à utiliser pour la validation des données.

## C’est la partie quatre d’une série de billets de blog sur la construction d’un système moderne à événements avec Memphis.dev.

In this blog post, we will focus on how to use the data captured by Debezium in Memphis.dev to build an event-driven system. We will cover topics such as setting up a data pipeline, creating an event-driven workflow, and deploying the system.

Ceci est la quatrième partie d’une série de billets de blog sur la construction d’un système moderne à événements à l’aide de Memphis.dev.

Dans les deux billets de blog précédents (partie 2 et partie 3), nous avons décrit comment mettre en œuvre une pipeline de capture des données de changement (CDC) pour MongoDB à l’aide de Debezium Server et Memphis.dev.

Dans ce billet de blog, nous nous concentrerons sur la façon d’utiliser les données capturées par Debezium dans Memphis.dev pour construire un système à événements. Nous aborderons des sujets tels que la mise en place d’une pipeline de données, la création d’un flux de travail à événements et le déploiement du système.

Pour commencer, nous devons configurer une pipeline de données pour récupérer les données capturées par Debezium et les envoyer à Memphis.dev. Pour ce faire, nous devons configurer un connecteur Kafka qui envoie les données à un canal Kafka, puis configurer un canal Kafka qui envoie les données à un canal Apache Pulsar. Une fois que la pipeline de données est configurée, nous pouvons commencer à créer des flux de travail à événements basés sur ces données.

Ensuite, nous devons créer un flux de travail à événements qui prend en charge le traitement des données capturées par Debezium. Pour ce faire, nous devons créer un modèle de données qui décrit le schéma des données capturées par Debezium et définir des règles pour le traitement des données. Une fois que le modèle et les règles sont définis, nous pouvons créer un flux de travail à événements qui prend en charge le traitement des données capturées par Debezium.

Enfin, nous devons déployer le système à événements que nous avons construit. Pour ce faire, nous devons déployer le connecteur Kafka et le canal Kafka sur un cluster Kafka, puis déployer le canal Apache Pulsar sur un cluster Pulsar. Une fois que tout est déployé, nous pouvons commencer à envoyer des données capturées par Debezium à notre système à événements et à traiter ces données selon les règles que nous avons définies.

En conclusion, nous avons vu comment utiliser les données capturées par Debezium dans Memphis.dev pour construire un système à événements. Nous avons vu comment configurer une pipeline de données pour récupérer les données capt

Source de l’article sur DZONE