Articles

12 Tips to Improve Your Web Design Skills in 2021

There are many reasons you might be wanting to improve your design skills this year. Perhaps you have extra time on your hands and want to put it to good use. Or maybe you’re new to web design and finding that there’s a lot you still don’t know how to do. It could also be that you recognize that the web is changing, and your skills could use some refreshing to keep up.

Whatever the reason, there are many ways to level up your web design skills in 2021. Here are 12 ideas to get you started:

Tip 1: Niche Down If You Haven’t Already

Jack-of-all-trades designers might be able to say “yes” to everyone. However, they’re going to be stretched very thin as they attempt to strengthen every skill needed to keep up with demand.

It’s much easier to become a trusted designer and to improve your skills if you have a smaller and more specific skill set to develop.

Just keep in mind that niching down doesn’t necessarily mean focusing on a particular industry. For instance, you might choose to be a UX designer instead of a web designer. Or you might specialize in designing ecommerce websites instead of monetized blogs. Just find something that you’re passionate about and will be good at doing, and zero-in on the skills needed for it.

Tip 2: Play Around in the Sandbox

Local development environments are useful for staging websites, doing redesigns, and testing updates safely away from live sites. But you can also use them for experimenting with new design techniques, trends, templates, plugins, and more.

Local by Flywheel is the one I prefer to use:

Here’s a good exercise to start with:

Take a website you like — something you’ve looked at in awe and couldn’t imagine ever building on your own. Then, put yourself to the test. See if you can recreate it in your sandbox.

Don’t be hard on yourself if you don’t figure it out right away. Consult your resources and give yourself time to make sense of what’s going on and implement it with the available skills and tools.

Tip 3: Redesign One of Your First Projects

There’s always a clear evolution in a designer’s skill set, from the day they begin designing to the present day. And that’s a good thing. If your work doesn’t improve or change with time, then you’re going to have a lot of catching up to do when the stagnation begins to hurt your business.

Want to see how much progress you’ve made so far? Revisit one of your first projects and look at it with fresh eyes. I bet you’ll see a big change in how you design today from how you designed that site then.

Now, ask yourself what you would do differently. And then, go to your sandbox and do the redesign.

Tip 4: Work on a Passion Project

A friend of mine is taking a UX design course and needed some users to run through a prototype he created for the class. He could create anything he wanted, so he designed an app related to his other love: Music.

While he could’ve easily thrown together some carbon copy of Spotify or SoundCloud, he came up with a completely new concept. And it was really impressive, to the point where I urged him to put it into production and see if he could list it in the app stores.

I think it’s when we’re really passionate about something that we’re willing to push past our limits. So, carve out some time to tackle that passion project you’ve been toying around with and see where it takes you.

Tip 5: Share Your Designs on Dribbble and Ask for Feedback

One of the reasons UX designers do user testing is how valuable users’ raw input is. While it would be nice to think that design is a completely subjective matter, that isn’t really the case when usability becomes compromised due to design choices.

Understanding what users like and dislike is an important part of taking your design skills to the next level. And a good way to do that is to share your designs on Dribbble.

Here’s an example of UI8 asking for feedback:

Tip 6: Create a Design Toolbox

I’m a huge fan of automation and shortcuts powering things behind the scenes in business.

After all, one of the reasons you become a web designer is so you can design, right? When you’re bogged down with administrative and logistical tasks, that’s time spent away from doing what you enjoy.

One way in which you can streamline your backend processes is by putting together a design toolbox. Your preferred CMS. Flexible templates or apps you use from project to project. Website testing tools. And so on.

As you do this, it’ll force you to examine how you build websites. Are you really working as efficiently as possible? Are there newer apps or systems that’ll help you design better sites? And as you improve your design toolbox, you’ll improve your design skills.

Tip 7: Subscribe to Your Favorite Blogs

I have a hard time recommending this one, only because I’m reluctant to sign up for yet another newsletter. That said, I do see the value in subscribing to some blog newsletters as I don’t always remember to revisit their websites and check out the latest content.

What I’d suggest you do is pick one or two design blogs that have a good variety of content and publish regularly. And then pick one small business or freelance blog.

WebdesignerDepot, of course, is a good one to start with as it comes at a good frequency, recommends great reads from all around the web, and is fluff-free:

I’d also recommend signing up for one that’s focused on your niche as well as one for business.

As a freelancer, I’d vote for the Freelancers’ Union newsletter. There’s always something timely and useful in there.

Tip 8: Listen to a Podcast

I just adopted a second dog, so I’ve spent a lot more time on walks while house-training her. At first, I was stressed about it because it was time spent away from work. However, I started to fill that time with podcasts and found that it helped me work better for the rest of the day.

One reason is that I’ve been listening to work-related podcasts, which are always chock full of helpful tips. Another reason is that it gives my eyes a rest from looking at the screen so that when I come back 15 or so minutes later, I feel refreshed and ready to go.

Rebekah Carter has a good set of web design podcast recommendations to get you started.

Tip 9: Take a Free Online Design Course

There’s an overabundance of information online. If you want to brush up on CSS, there are hundreds of YouTube courses that cover it. If you want to learn how to use a new WordPress plugin, you’ll find dozens of great tutorials across various online course platforms, YouTube channels, and even people’s blogs.

There’s no need to go back to school to become a better designer. Here are five places where you’re bound to find free courses for web designers.

Tip 10: Read a Book on Design Principles or Theory

It’s easy to lose sight of design principles when your clients are clamoring for a website that will make them a lot of money, get them a lot of readers, and so on. Sure, you can design a UI and UX that works, but do you remember why the design choices you made are effective?

Choose a book — just one to start — that’ll help you reconnect with the roots of good web design. Not only will you get a good refresher on web design principles or design theory, but you might learn something brand new.

Here are some of my favorite books for web designers:

Tip 11: Find Your People

Now more than ever, finding a community of like-minded web designers, developers, or freelancers is important. It’s not just about having a group of people to vent to when clients drive you nuts (though that’s great, too).

It’s about finding a group that brings something new to the table and enriches your understanding of web design and what it means to be a web designer.

If you’re on Facebook or LinkedIn, start there. There are tons of web design and freelance groups that have productive discussions every day. If you prefer to meet up with local designers and developers, check out Meetup.

You may be surprised by how many groups there are and the kinds of meetups they have planned.

Tip 12: Attend a Virtual Conference

Did any of you attend a design conference last year? I did. I virtually attended Adobe MAX — from the comfort of my home, in my pajamas, for three days.

I scheduled my assignments around the sessions I wanted to attend and didn’t have to pick one over the other (i.e., “Do I make money or do I learn something new?”).

Some of the sessions showed us how to do more with Adobe’s tools, while some of them featured design and business leaders who shared personal insights on how to work more effectively. It was a great way to shake up my normal routine and to get a ton of information about the future of web design in a short period of time.

Which of These Tips Will You Use to Improve Your Design Skills?

Like I said before, there’s a lot you can do to improve your design skills. Just be careful not to overdo it.

Pick one or two things on this list to start with. If you have more time in your schedule and you’re excited about what you’ve learned so far, add a couple more.

Just take it slowly. Your brain will only be able to absorb so much at once. Plus, the last thing you want is to burn yourself out on skills training and not have the energy to complete your work.

 

Featured image via Unsplash.

Source

The post 12 Tips to Improve Your Web Design Skills in 2021 first appeared on Webdesigner Depot.


Source de l’article sur Webdesignerdepot

20 Best New Websites, February 2021

It’s February, and the spring sun is finally starting to peep through the winter clouds. While many of us are still largely restricted to our homes, the web has kept on growing.

We see a shift in attitude towards natural health, wellbeing, and sustainability, and these are now being branded less often as outliers and increasingly mainstream. We’re also seeing more and more color all the time, ranging from an emotional signifier in the background to being a functional element in its own right.

GOOD Meat

Gorgeous color in the background image and the scrolling narrative pull the user in on this site for lab ‘grown’ meat.

Hanwag 100 Years

This page celebrating 100 years of outdoor footwear company Hanweg uses a mix of illustrations and photographs to create a timeline marking the company’s highlights alongside what else was happening at the time. Any excuse to get Yoda in.

Gaffer

Gaffer describes itself as bridging the gap between football, music, fashion, and culture. The site has a glossy feel, with strong art direction and an easily navigable architecture.

Remember MLK

This rather beautifully made tribute to Martin Luther King uses some great typographic effects, and the variations, in contrast, create a layering of the different content elements.

Bonjour Agency

The home page for design agency Bonjour Paris uses sideways scrolling to give an overview of the whole site. There is a lot of content, but it doesn’t feel like waffle, and exploring the site is a pleasant experience in itself.

Wild Souls

Wild Souls is a Greek company that principally makes nut butters, tahini, and halva. The site is very colorful but warm, and the display type — Canela — has a slight softness to it that is appealing.

Nicolas Loureiro

This is a strong portfolio site for interactive and graphic designer Nicolas Loureiro. The work is front and center, and the navigation is pleasing.

Studio Nanna Lagerman

Studio Nanna Lagermann is a small interior design studio that works on private homes, public spaces, and set design. The site creates a feeling of space and calm. Colors are soft and neutral, and the type, although massive in places, is clean and sophisticated.

Aurelia Durand

Illustrator Aurelia Durand created her own typeface that she uses in her work, and it is used as the main display font here too. This site has a sense of joy about it that is hard to resist.

Archivio Mario Russo

This site documents the life and work of 20th-century Italian artist Mario Russo. The layout is thoughtful, and the text, while informative, doesn’t detract from the work being shown.

Gigantic Candy

Gigantic Candy makes vegan chocolate candy bars. The site is big, bold and lo-fi, and has a sense of fun to it.

dBodhi

dBodhi sells handcrafted furniture from Java, made from reclaimed teak and locally grown plant materials. The clean layout combined with a slight sepia tone on all the photography creates a feeling of quietness and nature.

Menu Durable

Menu Durable is a guide to creating healthier, sustainable food menus in Canadian healthcare facilities. There is a lot of information here, and it is well written and attractively presented with clear color coding.

Virgile Guinard

This is a lovely, simple portfolio site for photographer Virgile Guinard. By using blocks of color pulled from each photograph’s predominant color and only revealing each photograph on rollover, each image is allowed to stand out.

The Bold Type

This site for The Bold Type Hotel in Patra, Greece, is a boutique hotel website archetype, but it is done well. The pinky sand background color is a good choice, and the photographs are excellent.

NOR NORM

Nor Norm provide an office furniture subscription service. The site is clean with a feeling of light and space. There is a good balance between an overview of the process and details of the individual items available.

Ask Us For Ideas

At first glance, Ask Us For Ideas looks like a creative agency, but it is actually a creative broker, matching clients with agencies.

Prinoth Clean Motion

Prinoth has been making snow groomers since the 1960s, and this microsite is to mark the launch of their new hydrogen and electric versions. It is as slick and glossy as any luxury car website. And now I know what a snow groomer is.

Pschhh

Design agency Pschhh has embraced the use of circles, reflecting the sound of bubbles their name suggests.

CōLab

CōLab is a design and marketing firm. There is a great use of color and movement here, and you don’t really notice initially that there is no actual work on show.

Source

The post 20 Best New Websites, February 2021 first appeared on Webdesigner Depot.


Source de l’article sur Webdesignerdepot

SAP acquiert AppGyver, le pionnier du développement no-code

SAP SE (NYSE : SAP) a annoncé aujourd’hui l’acquisition d’AppGyver Oy, un pionnier des plateformes de développement no-code (sans code) qui permettent aux utilisateurs sans compétences de codage de créer des applications pour des usages web et mobile.

Grâce à cette acquisition, SAP est mieux à même d’aider ses clients et partenaires à adapter efficacement leurs systèmes informatiques à leurs besoins spécifiques et à optimiser la convivialité de leurs applications. Les solutions d’AppGyver feront partie de la SAP Business Technology Platform. Elles élargiront l’offre de SAP dans le domaine de l’intelligence des business process et viendront compléter l’offre low-code de SAP fournie par le partenaire Mendix Tech BV, qui fait partie de Siemens AG.

« AppGyver nous aide à étendre nos capacités no-code et à établir une offre complète dans ce domaine », a déclaré Michael Weingartner, président de SAP Business Technology Platform Core, SAP. « À l’avenir, nous pouvons proposer une gamme complète d’outils de développement d’applications simples et intégrés qui permettent aux clients, aux partenaires et à nos propres équipes d’améliorer l’automatisation des processus et de renforcer l’expérience utilisateur des applications SAP. En ajoutant les solutions d’AppGyver à nos propres capacités no-code, nous facilitons la création de workflows, de formulaires, l’automatisation des processus robotisés et la gestion des cas légers. »

Cette acquisition élargit la nouvelle offre de SAP, RISE with SAP, dont la SAP Business Technology Platform et l’intelligence des business process sont des éléments clés. RISE with SAP aide les entreprises à réaliser des transformations business globales qui les rendent résilientes, agiles et intelligentes.

SAP et AppGyver ont convenu de ne pas divulguer le prix d’achat ou d’autres détails financiers de la transaction.

Visitez le SAP News Center. Suivez SAP sur Twitter @SAPNews.

The post SAP acquiert AppGyver, le pionnier du développement no-code appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Comment les technologies de formation et les LMS supportent l’upskilling

L’upskilling des effectifs est depuis longtemps une priorité pour les organisations. Aujourd’hui, alors que les dirigeants réagissent aux perturbations mondiales, avec pour beaucoup un personnel en télétravail, ils s’appuient plus que jamais sur les technologies et les systèmes de gestion de la formation (LMS).

La crise mondiale du COVID-19 et l’instabilité économique obligent de nombreuses entreprises à « faire plus avec moins » en matière de reskilling et d’upskilling. Heureusement, les technologies de formation sont suffisamment matures pour que les entreprises puissent choisir parmi une gamme de fonctionnalités adaptées à leurs besoins et à leur budget.

Lorsque Discovery, compagnie d’assurance multinationale est passée au travail à distance, les RH ont identifié qu’environ 500 de ses collaborateurs n’étaient pas productifs. Plutôt que de chercher des solutions de court terme pour améliorer la productivité, la compagnie s’est focalisée sur la préparation du personnel aux métiers de l’avenir, par le reskilling. La priorité de l’entreprise reste ses salariés – et cela inclut de les équiper pour demain.

En période de croissance comme de crise les dirigeants s’efforcent de trouver les meilleures solutions pour leurs collaborateurs. Par exemple, les hôpitaux, les instituts de recherche et les organismes de santé répondent aux besoins du personnel de première ligne en créant des technologies de formation et des ressources éducatives visant à prévenir et limiter l’exposition au COVID-19.

Bien que les dernières avancées changent la donne pour les LMS, tous les investissements technologiques ne conviennent pas nécessairement à toutes les entreprises. Voici les éléments que les entreprises peuvent considérer lorsqu’elles investissent dans une nouvelle solution.

1. Des fonctionnalités liées à vos objectifs

Lorsqu’on choisit parmi toutes les options proposées par les technologies de formation, la première chose à vérifier est que les fonctionnalités répondent aux besoins, aux objectifs et à la stratégie des effectifs de l’entreprise. Pour beaucoup d’organisations, des plates-formes flexibles et ouvertes peuvent être nécessaires pour prendre en charge les nombreux éléments critiques.

Par exemple, une entreprise énergétique pourrait limiter l’accès à une zone particulière d’une installation nucléaire aux employés ayant complété une formation obligatoire et certifiante. L’entreprise aurait alors besoin d’un système de gestion de la formation (LMS) capable d’intégrer la certification des employés à ses formations et opérations sensibles.

De même, une entreprise pharmaceutique pourrait avoir besoin de valider l’apprentissage pour se conformer aux réglementations nationales sur les médicaments. Une solution qui offre de l’innovation au niveau de l’écosystème, y compris des applications partenaires, peut fournir des fonctionnalités supplémentaires et flexibles tout au long du cycle de vie des collaborateurs (y compris lors du recrutement, de l’onboarding, du développement et de la gestion de la succession). Si certaines grandes entreprises peuvent avoir besoin de solutions ouvertes qui prennent en charge divers cas d’utilisation, d’autres peuvent vouloir une solution adaptée à un secteur spécifique, comme l’éducation ou la santé. Quoi qu’il en soit, les entreprises devrait prendre le temps de rechercher la technologie pouvant soutenir au mieux leurs objectifs.

2. Flexibilité

De nombreuses entreprises ayant des sites multiples ou un important personnel auront besoin d’un LMS orienté entreprise si elles s’engagent dans le reskilling de centaines voire de centaines de milliers d’employés.

Avec la généralisation du télétravail, les PME/ETI peuvent également avoir besoin d’un LMS qui puisse être étendu au domicile de leurs employés de manière sûre et efficace. Les technologies d’apprentissage mobiles accessibles en déplacement, y compris sur smartphones, pourraient améliorer l’adoption par les télétravailleurs et les employés qui manquent de temps de formation dédié, comme les commerciaux terrain.

Si les outils qui intègrent des formations en réalité virtuelle (VR) ou en réalité augmentée (AR) ne sont peut-être pas adaptés à toutes les situations, ils peuvent être utiles pour préparer les collaborateurs à des situations d’urgence ou à des scénarios uniques. Ces technologies émergentes sont un excellent exemple de la manière dont les outils de formation modernes peuvent aider les entreprises à relever de nouveaux défis et aider les collaborateurs à se perfectionner et se requalifier.

Walmart, par exemple, a formé plus d’un million d’employés en 2019 à la réalité virtuelle afin de proposer un apprentissage immersif. L’entreprise a également envoyé des casques VR dans les magasins pour entraîner les employés à la mise en place d’une machine qui récupère les commandes passées en ligne. Se libérant ainsi de la nécessité d’envoyer plusieurs personnes pour l’assembler, l’entretenir et dispenser une formation.

Qu’ils travaillent dans le retail, sur des plateformes pétrolières ou dans des exploitations agricoles, de nombreux employés pourraient atteindre de nouveaux niveaux de productivité et d’engagement grâce à des solutions personnalisables et flexibles.

3. Collaboration entre les employés – et les employeurs

Dans de nombreux cas, permettre aux collaborateurs de piloter leur apprentissage peut améliorer l’adoption des programmes, l’engagement et la culture de l’apprentissage. De nombreux employés réagiront positivement à l’upskilling itératif. Lequel leur apporte un sentiment d’appartenance et de fierté. Cet upskilling itératif peut par exemple prendre la forme de vidéos produites par les collaborateurs et partagées avec leurs collègues.

L’apprentissage social peut apporter des avantages à un personnel en télétravail. En atténuant l’isolement, l’anxiété et le manque de motivation auxquels les équipes peuvent être confrontées. Les social boards, chats et « missions » gamifiées sont quelques-unes des caractéristiques des LMS qui peuvent améliorer la collaboration tout en maintenant la distanciation physique. Les managers peuvent également utiliser ces fonctionnalités pour cibler les compétences qui correspondent aux nouvelles priorités et encourager les équipes à atteindre leurs objectifs.

4. La gestion du changement en support  

Intégrer un programme d’upskilling dans toute l’entreprise est une initiative majeure qui relève de la gestion du changement. L’alignement des valeurs, des personnes et de la culture d’entreprise pour atteindre un résultat souhaité ne viendra pas uniquement de l’adoption d’une nouvelle technologie. La gestion du changement occupe une place essentielle dans les discussions relatives à l’expérience de formation. Et ce pour au moins trois raisons.

  • Premièrement, s’assurer que la technologie est adaptée à l’organisation et au personnel permet d’augmenter son taux d’adoption et d’en tirer meilleur parti.
  • Deuxièmement, une gestion du changement réactive et basée sur les données permet de prolonger la durée de vie de la technologie.
  • Troisièmement, l’intégration d’une technologie de formation dans une organisation requiert une gouvernance. Elle nécessite notamment d’affecter la responsabilité sur les rôles et les données segmentées que vous pouvez collecter. De nombreux experts du reskilling vous diront que la gouvernance est toute aussi importante, si ce n’est plus, que la technologie de formation elle-même.

Les RH ne sont pas les seuls à investir dans ces solutions. La majorité des utilisateurs sont rattachés à la sécurité, conformité et formation à la vente. Alors que les budgets restent serrés et que des tensions peuvent surgir entre les services pour savoir qui doit avoir le contrôle des priorités en matière de reskilling et d’upskilling, les fonctionnalités des LMS devraient fournir un vrai retour sur investissement (ROI). Les bénéfices peuvent inclure le gain de temps lié à la recherche et au partage d’informations ; ou l’augmentation des revenus (ou réduction des coûts) résultant de la normalisation des technologies et du soutien à la formation. Par exemple, une étude indépendante sur SAP Jam, réalisée par Forrester Consulting, a révélé que le ROI moyen a augmenté de 18,5 % entre 2016 et 2018, les clients ayant trouvé davantage de façons d’utiliser la plateforme de collaboration.

Pour soutenir la gestion du changement qui accompagne l’introduction d’une nouvelle technologie, les entreprises doivent chercher des solutions qui offrent la possibilité de bêta-tester, d’itérer et d’adapter cette technologie aux besoins des collaborateurs. Les logiciels d’entreprise doivent offrir un support client aux dirigeants et aux employés pour une expérience d’apprentissage sans faille.

« De nombreux experts du reskilling vous diront que la gouvernance est toute aussi importante, si ce n’est plus, que la technologie de formation elle-même »

5. Méfiez-vous des mots à la mode et restez concentré sur vos collaborateurs

Les LMS d’aujourd’hui peuvent utiliser des technologies de pointe comme l’intelligence artificielle (IA) et le machine learning pour fournir tout ce qui est nécessaire, du coaching aux plans de développement des collaborateurs. Et ce à une échelle jamais atteinte auparavant. Mais alors que les dirigeants évaluent les options de LMS qui offrent ces nouvelles technologies et ces mots à la mode, il est important qu’ils restent d’abord engagés dans une stratégie des effectifs axée sur les objectifs de l’entreprise.

Si des fonctions comme la gamification et l’apprentissage social peuvent avoir un impact majeur pour certaines organisations, elles peuvent manquer de pertinence pour d’autres. Pour de nombreuses organisations, l’apprentissage classique en salle avec un formateur pourrait encore avoir toute sa place à l’avenir. L’écoute continue des collaborateurs fournira des informations utiles pour répondre à leurs besoins et concevoir une expérience d’apprentissage efficace.

De nombreux experts de l’upskilling conviendront que la formation et l’upskilling est un défi pour les employés et les employeurs. Alors que les entreprises investissent massivement dans les nouvelles technologies, l’objectif premier est d’investir efficacement dans le personnel.

La stratégie à long terme d’une entreprise en matière d’effectifs ne se limite pas au système de gestion de la formation (LMS) qu’elle a choisi. La gestion de l’expérience de formation inclut les nouvelles compétences et connaissances que les personnes vont acquérir ainsi qu’une méthode de travail efficace et agile. Un excellent programme d’upskilling aidera les collaborateurs à pivoter vers les nouveaux rôles qu’ils devront occuper demain et à soutenir l’innovation de rupture dans toute l’entreprise.

Publié en anglais sur insights.sap.com

The post Comment les technologies de formation et les LMS supportent l’upskilling appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

ORNIKAR, l’auto-école qui révolutionne le permis et l’assurance, choisit le cloud SAP pour accompagner sa forte croissance

SAP, éditeur européen leader des logiciels d’entreprise annonce qu’Ornikar, l’auto-école leader en France, s’appuie avec succès sur la solution SAP Business ByDesign pour répondre à ses enjeux de structuration, de croissance et de changement d’échelle.

Se structurer avec le cloud SAP

En 2019, ORNIKAR choisit la solution SAP Business ByDesign pour mettre en place un ERP flexible et solide capable de soutenir le pilotage de ses activités quotidiennes dans un contexte de forte croissance.

Au préalable, la gestion de l’entreprise était encadrée par un cabinet d’experts comptables externe limité à la production des documents légaux et sans système de pilotage propre. Afin d’accélérer la partie financière et avec la volonté d’avoir une information plus fiable et en temps réel, l’auto-école a décidé d’opter pour l’ERP Cloud pour PME de SAP. Ce dernier permet à l’entreprise de se professionnaliser tout en gardant une grande simplicité d’utilisation grâce à une intégration d’applications périphériques.

En optant pour SAP Business ByDesign, ORNIKAR a d’abord fait le choix du Cloud. En effet, la solution devait être en adéquation avec l’ADN Tech de l’entreprise et être accessible à tout moment, partout et sur tous les supports. Un impératif confirmé par la crise sanitaire et qui a permis d’avoir un suivi en continu des opérations notamment financières.

Déploiement en deux mois, des gains immédiats

Intégrée par Ubister en seulement deux mois, la solution de SAP offre de nombreux gains à ORNIKAR après seulement une année d’exploitation. Elle offre ainsi une meilleure vue du business, une plus grande efficacité opérationnelle, rapidité d’obtention des informations et fiabilité des informations. Elle a également permis la mise en place d’une comptabilité analytique pour plus de granularité dans le pilotage.

Timothée Dufour, CFO d’ORNIKAR, explique : « C’est un investissement qui représente aujourd’hui un ROI très positif par rapport au coût de la licence SAP Business ByDesign et à tous les avantages que nous pouvons avoir de notre côté. Avec l’aide de SAP et de notre intégrateur Ubister, nous avons réussi une implémentation rapide et alignée avec les objectifs de structuration, de croissance et de scale de l’entreprise. Nous sommes désormais équipés pour répondre à la forte croissance que connait ORNIKAR en France et à l’international. »

Place à l’international et l’assurance

ORNIKAR a de grandes ambitions de développement à l’international et s’est déjà implantée en Espagne avant de s’étendre à d’autres pays d’Europe et  au continent américain. L’entreprise vient également de lancer la distribution d’un produit d’assurance automobile avec l’ambition  d’en devenir leader en France.

ORNIKAR entend ainsi renforcer sa fonction finance avec SAP au cours des 3 prochaines années.

À propos d’ORNIKAR

ORNIKAR l’autoécole leader en France qui révolutionne le permis, créée en 2014 offre aux candidats la possibilité de réviser en ligne le code de la route. Pour la conduite, ORNIKAR met en relation les candidats avec un réseau de plus de 1000 enseignants indépendants ORNIKAR se caractérise par une grande flexibilité dans le planning d’apprentissage et par un coût très attractif.

À propos de SAP

La stratégie de SAP vise à aider chaque organisation à fonctionner en “entreprise intelligente”. En tant que leader du marché des logiciels d’application d’entreprise, nous aidons les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs à opérer au mieux : 77 % des transactions commerciales mondiales entrent en contact avec un système SAP®. Nos technologies de Machine Learning, d’Internet des objets (IoT) et d’analytique avancées aident nos clients à transformer leurs activités en “entreprises intelligentes”. SAP permet aux personnes et aux organisations d’avoir une vision approfondie de leur business et favorise la collaboration afin qu’elles puissent garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Nous simplifions la technologie afin que les entreprises puissent utiliser nos logiciels comme elles le souhaitent – sans interruption. Notre suite d’applications et de services de bout en bout permet aux clients privés et publics de 25 secteurs d’activité dans le monde de fonctionner de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Avec son réseau mondial de clients, partenaires, employés et leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie de chacun. Pour plus d’informations, visitez le site www.sap.com .

The post ORNIKAR, l’auto-école qui révolutionne le permis et l’assurance, choisit le cloud SAP pour accompagner sa forte croissance appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

SAP va acquérir Signavio, société de Business Process Intelligence

WALLDORF et BERLIN – SAP SE (NYSE: SAP) et Signavio GmbH annoncent avoir conclu un accord portant sur l’acquisition par SAP, de Signavio, un leader dans le domaine de l’intelligence des processus métiers et de la gestion des processus.

L’association de Signavio avec l’unité Business Process Intelligence de SAP renforcera la capacité de SAP à aider les entreprises à comprendre, améliorer, transformer et gérer rapidement leurs processus métier à grande échelle. La transaction devrait être conclue au premier trimestre 2021, après approbation réglementaire.

« Dans le monde mouvant d’aujourd’hui, les entreprises de toutes tailles ont besoin de pouvoir adapter rapidement leurs processus métier aux conditions du marché en évolution rapide », a déclaré Luka Mucic, chief financial officer et member of the Executive Board de SAP SE. « Je ne saurais trop insister sur l’importance pour les entreprises de pouvoir concevoir, comparer, améliorer et transformer les processus métiers au sein de toute l’organisation pour développer de nouveaux potentiels et business models. La combinaison de l’intelligence des processus métier de SAP et de Signavio crée une suite de transformation de processus métier de bout en bout et de premier plan pour soutenir nos clients dans les exigences requises pour acquérir un avantage concurrentiel. SAP et Signavio partagent la même culture et les mêmes valeurs, et nous sommes ravis de nous associer à eux pour mettre en œuvre notre stratégie Entreprise Intelligente. »

La Business Process Intelligence est un élément clé de la nouvelle offre RISE with SAP . L’offre aide les entreprises à effectuer une transformation globale de leur business, pour les rendre résilientes, agiles et intelligentes. Cela inclut l’accompagnement au déplacement des processus ERP sur site vers le Cloud.

Cloud native et intégrée, la suite de gestion des processus de Signavio complète parfaitement la solution existante de Business Process Intelligence de SAP. Avec Signavio, SAP peut désormais fournir une suite holistique et flexible de solutions de transformation de processus permettant aux clients de transformer leurs processus métier de bout en bout. Cela comprend la conception des processus métier, l’analyse comparative, l’analyse des écarts, l’amélioration et la gestion des changements de processus. La suite permettra également aux clients de surveiller le succès à long terme de ces changements de processus.

Accéder à l’intégralité du communiqué de presse

The post SAP va acquérir Signavio, société de Business Process Intelligence appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Should You Become a Web Designer in 2021?

If you’re here, then you’re thinking about becoming a web designer and wondering if it’s a smart move.

Honestly, it’s not uncommon to be plagued by doubts and what-ifs when making a big career change, and that’s especially so right now, what with all the uncertainty we’ve faced over the last year.

Here’s some good news: It’s never a bad time to become a web designer, which makes 2021 the perfect time to turn your passion into a career! Here are 8 reasons why:

1. People Are Spending More Time Online Than Ever Before

DoubleVerify surveyed consumers’ digital consumption habits in 2020, and guess what it found? The amount of time people spend online has doubled since the pandemic began. Before 2020, consumers worldwide were spending an average of 3 hours and 17 minutes online every day. Now? The average is 6 hours and 59 minutes.

Needless to say, web designers are in high demand as businesses rush to get in front of these consumers.

2. There’s a Big Freelance Boom Right Now

An Upwork study at the end of 2020 reveals that freelancing grew by 22% (about 2 million workers) since 2019. This now-popular career move is a great option for everyone — from university graduates entering the workforce for the first time to anyone who’s been recently laid off. Heck, if you’re just plain unhappy with the course of your career and want to shake things up, freelancing could be the breath of fresh you need.

3. It’s a Future-Proof Field

In these uncertain times, you’re right to be cautious about jumping into something new. But web design is a career that’ll be around for a long, long time. It’s not just the fact that we’ll always need people to build websites that makes this field future-proof. You could build… Websites. Mobile apps. Web apps. Progressive web apps. You could specialize in… Graphic design. UX design. Web development. You could work for yourself. Build your own agency. Go work for someone else.

There’s a ton of flexibility in how you make a living as a designer. So if your interests change or your industry is impacted, that’s fine. Just pivot!

4. You Can Do It From Anywhere, Anytime

When people are nervous about traveling or living in densely packed cities, that’s not something that should worry you as a web designer. One of the benefits of being a web designer is that you can do it from anywhere you want and on your own schedule.

This is especially nice for anyone who has a family and needs a more effective way of managing it all at once, even when the kids aren’t in school or jobs out in the physical world are diminishing.

5. You’re in the Driver’s Seat

Let’s face it, it can be really stressful working for a company where you have little to no say about what goes on, how it gets done, and how much money you make for all your efforts. This is one of the reasons why freelancing is such an attractive option for many. You get to decide which content management system you build websites with. You get to decide who you work with. You get to set your hours of availability. You make the rules. And you know what? You can change them at any time. It’s all on you.

6. It Can Be a Lot of Fun

There’s some fascinating stuff coming down the line in digital design. For instance, augmented and virtual realities are really starting to pick up speed as ecommerce companies need a better way to allow customers to window-shop and try stuff on digitally.

AI is also bringing a lot of changes to the space. Not only can machine learning and language processing improve the way companies do business online, but they can also improve the way web designers work, too.

7. It Can Also Be Really Rewarding

Because you control your career as a web designer, you get to decide who you build websites for. So, what kinds of causes are you passionate about? Is there an industry you have close ties to and want to give back? This isn’t about working for free. This is about offering your professional design services to people you’re invested in and causes that get you excited.

Not only will it be easier to work for clients like these, but you’ll enjoy it more, too.

8. You Don’t Need to Go to School to Become a Designer

This is a common question for people wanting to leap into web design. While you should have some basic knowledge and skills when you start, you don’t need a degree in design or development to start making money.

One of the beautiful things about becoming a web designer is that you can learn as you go. Here are 5 free courses that’ll help you get to the next level. For instance, you can start as a freelancer, building websites from pre-made templates or themes. As you get more experience and pick up advanced design and coding skills, you can then branch out into specialized fields or areas of expertise.

Ready to Become a Web Designer?

There are many, many reasons to leap into web design in 2021. But are you ready? Before you get started, make sure you have a trusted set of resources to help you with the business side of becoming a web designer. Webdesigner Depot is a good place to start. You’ll learn things like:

And much, much more. When you’re ready, check out this 3-part business branding series where you’ll learn how to kick off your new web design business the right way.

 

Featured image via Unsplash.

Source

The post Should You Become a Web Designer in 2021? first appeared on Webdesigner Depot.


Source de l’article sur Webdesignerdepot

SAP lance une offre majeure pour révolutionner la transformation de business des entreprises

WALLDORF, Allemagne – 27 janvier 2021 – SAP SE (NYSE: SAP) annonce « RISE with SAP », une offre phare visant à soutenir la transformation business des entreprises. RISE with SAP offre aux entreprises une toute nouvelle façon de repenser leurs processus métier pour soutenir leurs performances, et ce à toutes les étapes de leur transformation numérique. Avec son écosystème de partenaires solide, SAP offrira un retour sur investissement rapide et une grande flexibilité, le tout sans investissements initiaux élevés. Cette offre de Business Transformation-as-a-Service a été annoncée lors de l’événement « RISE with SAP: The Introduction » où SAP a également dévoilé son intention de faire une acquisition stratégique dans le domaine de l’intelligence des processus métier. Revivez le live avec Christian Klein et ses invités, dont Microsoft, Siemens et LiveKindly ici.

« Les tensions géopolitiques, les défis environnementaux et la pandémie en cours obligent les entreprises à faire face au changement plus rapidement que jamais », a déclaré Christian Klein, CEO de SAP. « Les entreprises capables d’adapter rapidement leurs processus métier prospéreront – et SAP peut les y aider. C’est la raison d’être de RISE with SAP : aider les entreprises à trouver en permanence de nouvelles façons de gérer leurs activités dans le cloud pour garder une longueur d’avance sur leur secteur. »

RISE with SAP est une offre unique pour chaque client, qui les accompagne vers l’Entreprise Intelligente. Proposée sous forme d’abonnement, l’offre comprend un accord de niveau de service, opérations et support.

L’approche holistique va aider les entreprises à véritablement transformer leur activité en allant au-delà d’une migration technique vers le cloud pour permettre une transformation continue. Avec son écosystème de partenaires solide, SAP va accompagner les entreprises dans leur transformation grâce à: 

  • La refonte des processus métier :
    • Business Process Intelligence repose sur le modèle de gestion et l’expertise de SAP en matière de processus acquise grâce à la collaboration avec ses 400 000 clients dans 25 secteurs. Les clients pourront continuellement analyser les performances de leurs processus de gestion, les comparer aux normes de l’industrie et les adapter facilement aux nouvelles exigences et demandes de l’entreprise. L’intelligence peut être intégrée aux processus métier grâce à une connexion directe au workflow SAP, à l’automatisation robotisée des processus (RPA) et à d’autres services d’intelligence artificielle (IA).
  • La gestion de la migration technique :
    • Les outils et services SAP prennent en charge l’ensemble du parcours technique avec un retour sur investissement rapide, auxquels s’ajoutent les offres de l’écosystème de SAP. Cela inclut des services automatisés pour faciliter le passage à des environnements de solutions modulaires et standard pour bénéficier plus rapidement de l’innovation dans le cloud, ainsi que le support d’architectes techniques pour faciliter la migration et une adoption plus forte.
    • L’infrastructure cloud choisie par le client se trouve dans un Data Center SAP ou celui d’un hyperscaler pour bénéficier des capacités de l’Infrastructure as-a-service sans limitation du système et des données.
  • La construction de nouveaux business models:
    • La Business Technology Platform fournit une couche sémantique ce qui permet de préserver le cœur du système propre ;
      • L’Enrichissement, l’extension et l’intégration des solutions SAP, partenaires ou tierces sont facilités en utilisant le même modèle de données et la même plateforme de services que les applications SAP.
      • Plus de 2 200 API permettent l’intégration des systèmes On-Premise, cloud et non SAP.
      • Pilotage et planification de l’organisation en temps réel , avec des données de qualité pour permettre le développement de scénarios Analytics, IA, et de planification, grâce à une couche de données sémantique
      • Des capacités low-code ou no code supplémentaires permettant d’étendre les solutions SAP, de l’intelligent RPA pour l’automatisation des processus, et un service de workflow pour modifier les processus à la volée.
  • SAP S/4HANA Cloud inclut de IA, de la RPA, des analyses avancées et des options de déploiement flexibles, selon la complexité du client.
  • Un accès unifié à l’un des plus grands réseaux d’entreprises au monde, comprenant les réseaux intelligents de fournisseurs et de logistique SAP, permettant aux entreprises de gérer l’entièreté de leur chaîne d’approvisionnement pour réagir plus rapidement aux évolutions du marché.

Pour plus d’informations sur RISE with SAP, lisez les blogs de Christian Klein, Juergen Mueller Thomas Saueressig, Uwe Griegoleit, et Jan Gilg.

Lisez ce que les partenaires SAP ont à dire ici.

Visitez le SAP News Center. Suivez SAP sur Twitter à @sapnews.

The post SAP lance une offre majeure pour révolutionner la transformation de business des entreprises appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

SAP et Microsoft élargissent leur partenariat et intègrent Microsoft Teams dans les solutions SAP

WALLDORF, Allemagne, et REDMOND, Washington – 22 janvier 2020 – SAP SE (NYSE : SAP) et Microsoft Corp. ont annoncé leur intention d’intégrer Microsoft Teams à la suite de solutions intelligentes de SAP. Les sociétés ont également officialisé l’extension d’un partenariat stratégique existant afin d’accélérer l’adoption de SAP S/4HANA® sur Microsoft Azure. Ce partenariat s’appuie sur un engagement commun des entreprises à simplifier et à rationaliser la migration des clients vers le cloud.

« Les nouvelles méthodes de travail, de collaboration et d’interaction transforment complètement notre mode de fonctionnement », a déclaré Christian Klein, CEO de SAP et membre du conseil d’administration. « En intégrant Microsoft Teams dans notre portefeuille de solutions, nous porterons la collaboration à un niveau supérieur, en déterminant ensemble l’avenir du travail et en permettant une entreprise sans friction. Notre partenariat de confiance avec Microsoft est axé sur la progression continue du succès client. C’est pourquoi nous développons également l’interopérabilité avec Azure ».

Beaucoup de choses ont changé au cours de l’année passée, le travail est devenu plus virtuel, ce qui accroît le recours à Microsoft Teams pour les réunions, la communication et la collaboration. Pour faciliter ces changements commerciaux et sociétaux, SAP et Microsoft mettent en place de nouvelles intégrations entre Microsoft Teams et les solutions SAP, telles que SAP S/4HANA, les offres SAP® SuccessFactors® et SAP Customer Experience. Cela permettra d’innover, d’accroître la productivité et l’engagement des employés, d’offrir un apprentissage collaboratif et de soutenir la croissance mondiale. Ces intégrations sont prévues pour la mi-2021.

« Le dossier de la transformation numérique n’a jamais été aussi urgent », a déclaré Satya Nadella, CEO de Microsoft. « En associant la puissance d’Azure et de Teams aux solutions de SAP, nous aiderons davantage d’organisations à exploiter la puissance du cloud afin qu’elles puissent s’adapter et innover plus rapidement à l’avenir. »

Les entreprises étendent également leur partenariat de cloud computing annoncé en 2019, afin d’introduire de nouvelles offres d’automatisation et d’intégration du cloud pour SAP S/4HANA sur Microsoft Azure. Ensemble, Microsoft et SAP offrent de nouvelles possibilités pour gérer une entreprise critique sur Azure tout en aidant les clients à moderniser leurs applications d’entreprise. SAP et Microsoft proposeront à leurs clients :

  • Une Simplification du passage des éditions on premise de l’ERP SAP à SAP S/4HANA sur le cloud. En plus des plans de route spécifiques à l’industrie vers le cloud et les architectures de référence, SAP et Microsoft continueront à co-innover autour de SAP S/4HANA sur Azure.
  • Des engagements conjoints élargis avec les clients et les partenaires. En plus du travail d’intégration des produits, SAP, Microsoft et les partenaires intégrateurs de systèmes continueront à fournir aux clients des feuilles de route numériques pour l’entreprise. Cela inclut des architectures de référence immédiates et exploitables et des conseils techniques pour aider les clients dans leur migration vers le cloud.
  • Des investissements accrus dans les plates-formes et les infrastructures. Les entreprises poursuivront le développement des migrations automatisées, l’amélioration des opérations, le contrôle et la sécurité.

Les clients privilégient généralement Azure pour le passage de SAP S/4HANA on-premise vers le cloud.

« Dans le cadre de notre transformation globale, nous sommes passés à SAP S/4HANA », a déclaré John Hill, chief information officer et senior vice president of Business Planning de Carhartt. « L’utilisation de Microsoft Azure nous apporte la rapidité, la disponibilité, l’évolutivité et l’élasticité dont nous avons besoin pour une meilleure visibilité et une meilleure efficacité dans notre activité. La pandémie a frappé alors que nous étions au milieu de notre mise en œuvre de SAP. En utilisant Teams, nous avons donc pu continuer à travailler sur le projet, respecter le calendrier et tenir tout le monde informé. La combinaison de SAP et de Microsoft a été particulièrement utile dans une période difficile ».

« SAP S/4HANA nous a donné une visibilité en temps réel sur notre stock, ce qui est crucial pour nous en tant que société de vente au détail de produits pharmaceutiques et de soins de santé pendant la pandémie », a déclaré Francesco Tinto, Alliance’s senior vice president et global chief information officer. Walgreens Boots Alliance. « Nous avons choisi d’utiliser SAP S/4HANA sur Azure en raison de sa souplesse et de sa flexibilité, qui nous permettent de développer ou de réduire rapidement nos activités pour répondre aux besoins du marché. Nous avons désormais accès à nos données en un seul endroit, ce qui nous permet d’offrir la meilleure expérience possible à nos clients en ligne et dans nos magasins. Les équipes Microsoft associées aux solutions SAP nous ont aidés à surmonter les difficultés liées à la continuité des activités et ont permis à nos employés de collaborer très efficacement malgré le passage du travail de bureau au travail à distance ».

« Lorsqu’il s’agit pour nos clients de livrer des équipements de protection individuelle, nous ne pouvons pas être en retard, c’est pourquoi nous comptons sur SAP et Microsoft pour nous fournir le support numérique qui est essentiel au bon fonctionnement de notre chaîne d’approvisionnement », a déclaré Helge Brummer, vice president of Technical Infrastructure, Support & Operations de Coats. « L’association des équipes Microsoft et de nos solutions SAP a permis à nos employés de travailler de n’importe où tout en garantissant la livraison des commandes à nos clients dans les délais, en soutenant les personnes qui risquent leur vie en travaillant en première ligne ».

La reconnaissance par SAP d’Azure pour la migration vers le cloud ERP se traduit par des commentaires positifs des clients sur la collaboration entre les entreprises. SAP et Microsoft continueront à simplifier la migration et à renforcer la confiance des clients dans la gestion de leurs entreprises numériques dans le cloud. Par ailleurs, de nombreux clients expriment le souhait de maintenir des environnements multi-clouds. SAP poursuit sa politique de longue date de soutien au choix pour les clients qui demandent des alternatives basées sur les besoins de l’entreprise.

SAP et Microsoft ont récemment annoncé une mise à jour pour permettre aux clients de concevoir et d’exploiter des solutions intelligentes de chaîne d’approvisionnement numérique et d’industrie 4.0 dans le cloud et à la marge.

Visitez le SAP News Center. Suivez SAP sur Twitter @SAPNews.

 

The post SAP et Microsoft élargissent leur partenariat et intègrent Microsoft Teams dans les solutions SAP appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com