Articles

SCM est un industriel indépendant né de la cession de la filiale oil and gas du groupe américain TE Connectivity. Suite à cette transaction, l’entreprise sarthoise avait un an pour basculer vers son propre ERP. Elle a opté pour une offre cloud SAP S/4HANA aux fonctionnalités resserrées sur l’essentiel, afin de tenir des délais de mise en place particulièrement courts. Avec l’aide des équipes de delaware, SCM a atteint ses objectifs en à peine 6 mois.

Une société presque centenaire, qui retrouve son indépendance

Systèmes et Connectique du Mans – SCM – conçoit, produit, teste, livre et installe des connecteurs électriques de puissance et optiques adaptés à des environnements extrêmes de corrosion, température et pression. La société travaille principalement pour des acteurs du secteur pétrolier et gazier (elle équipe notamment des plates-formes d’extraction en mer), mais également des clients des secteurs de la défense, du transport ferroviaire et de l’aéronautique. Elle s’appuie sur un site industriel moderne de 14.400 m². SCM emploie aujourd’hui environ 140 personnes pour un chiffre d’affaires annuel de 20 millions d’euros.

L’histoire de SCM est intimement liée à celle de CKB (Carier Kheops Bac), entreprise reprise en 2012 par TE Connectivity. Lorsque le groupe américain annonce la délocalisation des activités de sa filiale, les salariés reprennent la main, avec le lancement de SCM en avril 2021. La filiale oil and gas de TE Connectivity utilisait l’ERP SAP ECC 6 du groupe. Suite à la cession d’actif, SCM disposait d’une année pour mettre en place son propre ERP.

Autre contrainte, la nécessité de basculer d’un système SAP conçu pour une multinationale et massivement customisé vers une solution plus simple, adaptée à une ETI française. Le tout dans un contexte de fin de vie programmée de SAP ECC.

Un projet mené à bien dans des délais records

Sur les conseils de SAP et de l’intégrateur delaware, SCM opte pour une migration vers une solution SAP cloud de dernière génération, au travers de l’offre RISE with SAP S/4HANA. Le projet démarre le 22 septembre 2021. Afin de limiter la conduite du changement, l’entreprise choisit de rester dans un premier temps en SAP GUI, comme le permet l’offre RISE with SAP S/4HANA. Les impacts du changement d’ERP sont ainsi minimisés. Un important travail de nettoyage des données a également été mené, afin de se concentrer sur les seules informations nécessaires au fonctionnement de la nouvelle structure.

Le démarrage du nouveau système a été effectif le 26 mars 2022, après seulement 6 mois de travaux. SCM a pu commencer à utiliser immédiatement son ERP SAP S/4HANA : émission des premières factures, enregistrement des réceptions de produits et des mouvements de stock, saisie des validations de qualité, etc. Aucun incident majeur n’a été remonté depuis ce lancement express de la solution SAP S/4HANA en mode cloud.

Satisfait de l’accompagnement proposé par delaware tout au long du projet, SCM a décidé de lui confier la tierce maintenance applicative de son ERP pour les 15 prochains mois. Dans un premier temps, la société s’appuiera sur cette TMA pour stabiliser son système d’information SAP et lui apporter quelques premières améliorations.

« Nous sommes passés d’un groupe international disposant de 90 sites dans le monde à une entreprise industrielle sarthoise d’un peu plus de 100 personnes. Il nous fallait un ERP adapté à ce nouveau contexte : une solution plus simple, capable d’aller à l’essentiel. Au cours du projet, nous avons pris le temps de déterminer quelles fonctionnalités nous étaient vraiment utiles et lesquelles étaient de l’ordre du confort (des sujets que nous étudierons ultérieurement) ce qui nous a permis de mettre en place notre nouvel ERP dans des délais particulièrement courts, » témoigne Frédéric Kleindienst, président de SCM.

« SCM est l’exemple d’une entreprise qui souhaite bénéficier de la force d’un ERP tel que celui de SAP sans y ajouter les contraintes. La nouvelle version S/4HANA Cloud de SAP est adaptée aux PME/ETI car elle allie une couverture fonctionnelle standard riche et une simplicité de gestion et d’utilisation de par son prisme SAAS. La binôme SAP – delaware permet de faire bénéficier à SCM d’un système reconnu partout dans le monde tout en y ajoutant la flexibilité et la réactivité attendues par une PME/ETI. C’est le modèle SAP tel que nous le définissons pour les 15 prochaines années à venir » déclare Lahcen Binoumar, Head of General Business, SAP France.

« Ce projet était un énorme challenge. Nous avons réussi à basculer vers l’ERP SAP S/4HANA en seulement 6 mois, alors qu’il faut habituellement entre 10 et 12 mois. Nous avons pu compter sur les équipes de delaware, qui nous ont accompagnés tout au long de ce projet, mais aussi sur nos équipes internes et nos utilisateurs, particulièrement matures sur l’environnement SAP. Afin de tenir les délais, nous avons opté pour un ERP resserré, que nous améliorerons par la suite, en lui ajoutant des fonctionnalités qui nous permettront de travailler encore plus confortablement, » détaille Mickaël Medard, directeur de programme, et supply chain Management, SCM

« Nous avons su mettre en place une solution de pointe, dans des délais particulièrement courts. Nous entretenons des relations étroites avec nos clients, afin de mieux comprendre leurs besoins et de leur apporter un service de qualité. La symbiose a ici été parfaite entre nos équipes, celles de SAP et de SCM. En optant pour l’offre RISE with SAP S/4HANA, la bascule vers le cloud a par ailleurs été grandement simplifiée, SAP devenant le point de contact unique pour la contractualisation, la mise à disposition et le maintien en conditions opérationnelles des infrastructures cloud, » résume Fatsah Nasri, chef de projet et Aymeric Fosset, Partner, delaware France.

The post delaware delaware accompagne SCM dans son adoption de l’ERP intelligent SAP S/4HANA en mode cloud appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

The design world fluctuates back and forth, swerving between love and hate for different design trends. Sometimes we see a wide range of approaches, and sometimes designers all hop on the same idea.

This month, the web is dominated by animation. Designers are cramming in motion in unexpected ways. And it’s fun to explore. Here are 20 of the best new sites on the web this month. Enjoy!

Bannach

Bannach is a German furniture brand. Its products are colorful and geometric, so it makes sense that when you scroll down to the collection, the thumbnails begin as pixel blocks and animate into product photography.

Fornasetti Profumi

Fornasetti Profumi takes a different approach to motion. It uses video to emphasize stillness to promote the calming qualities of its candle products.

The Other Side of Truth

The Other Side of Truth is a superb exercise in utilizing the web for a cause. It presents facts on the Russia-Ukraine war, but the standout feature is the toggle switch that, instead of light mode-dark mode, toggles facts and Russian state propaganda.

Glasfurd & Walker

Glasfurd & Walker is a portfolio site for a design agency. So far, so standard. However, it sets itself apart because it’s slightly bigger than the browser and swerves left and right with your mouse movement.

Sirup 5th Anniversary

Sirup is a Japanese singer-songwriter, and to celebrate the fifth anniversary of his first hit single, his record company has put together this awesome maximalist micro-site that uses type, motion, and art direction to capture his style.

Fitzjohn’s

Fitzjohn’s is a slick site for a new apartment complex in the Hampstead area of London. It uses a refreshing modern color palette and calming animation to take the edge off the frankly ludicrous price tag.

Persepolis Reimagined

Persepolis Reimagined is an awe-inspiring WebGL tour through one of the most important cities in ancient Iran. Make sure you tour it on a large screen. It’s hard not to be wide-eyed with wonder.

JaM Cellars

JaM Cellars is a Californian wine brand that’s pitching to bachelorette parties. With names like Butter, and Sugar, it’s not the most sophisticated tipple, but yellow, we love a yellow site.

Danielle Levitt

This portfolio site for film director and photographer Danielle Levitt features samples of her best work scrolling past the viewport. There’s a clever switch of thumbnail and background color when you scroll down to the contact details.

Propel

From total color energy to Apple-levels of minimalism: Propel is a slick, animate-on-scroll site for a marine motor brand selling an outboard and inboard motor. The animated masks on the images are a nice subtle touch.

Standards

Standards is a site for a SaaS that helps organizations create, maintain, and share brand guidelines. It uses subtle animation, video of its UI, and compelling copy to sell its approach.

Chris Carruthers

The portfolio site for Chris Carruthers is deliberately self-indulgent with scrolling text, clipped images, and scroll-jacking, but it’s also delightful to peruse.

Theodore Ellison Designs

We don’t often see colored glass in real life, but the play of light on stained glass is beautiful. This site for Theodore Ellison Designs uses video to bring the effect to the web.

Owomaniya!

The Owomaniya report for 2022 uncovers the state of gender diversity in the Indian entertainment industry. Presented in the style of infographics, the information is brought to life by animation.

Meetings

Meetings is a French events company. Its site uses an animated collage approach to showcase its services, and animated text to pull you into its content.

Blakeney

Blakeney invests in African companies on behalf of institutional investors. Its site is typical of the financial industry, but it uses animation to lift it to a higher level of interest.

Becklyn

Becklyn is a digital design agency. Its portfolio site uses animated text, expanding image masks, and video to guide us through its site and app design approach.

Cabi

Cabi is a brand of Japanese condiments with a typically Japanese feeling site. Bright colors, a slowly scrolling slideshow of dishes, and editorial to pack shot hover effects are a great introduction to the brand.

Slantis

Slantis provides building information modeling to architecture and infrastructure providers. Its site uses animation to showcase the types of content it produces for clients.

July Fund

July Fund is a venture capital project. It takes an entirely different approach than its competitors by adopting a chaotic but enjoyable card-based design.

Source

The post 20 Best New Websites, October 2022 first appeared on Webdesigner Depot.

Source de l’article sur Webdesignerdepot

Paris, le 19 septembre 2022 – SAP SE (NYSE : SAP) a lancé l’édition 2023 de son programme d’accélération de start-ups axé sur le futur du Retail and Consumer Products. Pour cette 8ème édition de SAP.iO Foundry Paris, 12 start-ups internationales ont été sélectionnées par un jury composé d’experts SAP, de partenaires, de clients et de fonds d’investissement. Ces start-ups ont été reconnues comme étant précurseur sur ce thème de “Future of Retail and Consumer Products ”, un thème plus que jamais d’actualité avec les bouleversements des usages et du parcours client observé durant la crise sanitaire, et qui résulte de l’accélération de la numérisation de toutes les entreprises.

SAP.iO Foundry Paris, véritable incubateur de SAP en France, a déjà aidé plus de 65 start-ups à développer leur business ou leur solution. En quatre ans, SAP a atteint l’objectif fixé avec le gouvernement français visant à soutenir l’économie des start-ups lors sur sommet #ChooseFrance.

Ce nouveau programme a pour objectif de proposer aux entreprises du Retail et Consumer Products un accompagnement de leur stratégie digitale, grâce aux solutions de ces 12 start-ups, au rythme de l’évolution technologique autour de deux enjeux clés :

  • Proposer à leurs clients une expérience d’achat améliorée et différenciante
  • Assurer la traçabilité et l’authenticité de leurs produits

Odilia von Zitzewitz, Interim Lead SAP.iO Foundry Paris déclare : “SAP.iO est un accélérateur de start-ups formidable et engagé. Pour cette édition, l’accent a été mis sur le Retail laissant place à des innovations de choix, et qui répondent aux enjeux prédominants des acteurs de ce secteur clé. Nous sommes très fiers d’accompagner cette nouvelle promotion de start-ups !”

Au cours des 5 prochains mois, les start-ups auront accès à un mentorat personnalisé de la part des dirigeants de SAP France, à une exposition à la technologie SAP® et aux interfaces de programmation d’applications (API), ainsi qu’à des opportunités de collaboration avec des clients SAP du monde entier.

Les start-ups suivantes participent au programme SAP.iO Foundry Paris :

Sorga Technology

La mission de Sorga Technologie est d’accompagner les marques retail dans leur innovation digitale en proposant une solution à faible consommation d’énergie assurant la transparence et la traçabilité de leurs produits

https://sorga.org/

Arianee

La mission d’Arianee est de fournir aux entreprises des solutions simples pour établir des relations directes avec les consommateurs, respectueuses des données des utilisateurs et indépendantes des grandes plateformes technologiques.

https://www.arianee.org

 

CollectID

CollectID permet de garantir l’authenticité d’un produit, l’amélioration de l’expérience phygitale, ou encore l’établissement d’un canal de communication direct entre les marques . Une solution qui garantit l’authenticité et l’unicité des produits tout en rapprochant les marques de leurs clients.

https://www.collectid.com/

DIAKSE

Diakse développe et commercialise une solution de création de showrooms virtuels dans le métavers avec un objectif : permettre aux marques de mieux communiquer sur leurs produits et ainsi les aider à augmenter leurs ventes.

www.diakse.com

 

Foodetective

Foodetective est une plateforme de gestion et une infrastructure (API) de l’industrie F&B. Les entreprises utilisent Foodetective pour automatiser leurs opérations, simplifier leur administration, augmenter leurs revenus en ligne et accélérer les nouvelles opportunités commerciales. business.foodetective.co

LIVEBUY GmbH

LIVEBUY est une solution d’achat en direct pour les détaillants leaders du marché,

qui fournit à la fois la technologie et les bons créateurs pour construire une plateforme de contenu réussie au sein des boutiques en ligne.

https://www.livebuy.io/

  

Priceloop

Priceloop a développé une IA permettant de faciliter et d’automatiser les processus de tarification, proposant les meilleurs prix en tenant compte de tous les paramètres essentiels.

https://priceloop.ai/

 

Replika Software

Le logiciel Replika est une solution de vente sociale clé en main. Replika permet aux marques d’activer un réseau de vendeurs sociaux avec une entreprise clé en main pour inspirer sur les médias sociaux, vendre en ligne et se connecter avec les clients.

www.replikasoftware.com

  

Shopreme GmbH

Shopreme GmbH Développe notamment une technologie appelée « Scan & Go » qui transpose les avantages des achats en ligne dans les vrais magasins (rapidité, facilité de paiement, recommandations personnalisées, listes de course partagées…).

https://www.shopreme.com/

 

SmartPixels

SmartPixels fournit un outil de configuation et de visualisation de produits en 3D, l’objectif est d’aider les marques de mode et de luxe à créer des expériences personnalisées et interactives en ligne et en magasin.

https://www.smartpixels.fr/

 

SMARTZER LTD

La plateforme de Smartzer est utilisée par les marques pour transformer leurs vidéos et leurs flux en direct en expériences interactives et exploitables, ce qui leur permet d’obtenir un retour sur investissement direct du contenu et de mesurer les données détaillées des interactions vidéo.

www.smartzer.com

 

YZR

YZR automatise et accélère tous les projets de données textuelles de ses clients grâce à une solution puissante basée sur le traitement automatique des langues.

https://www.yzr.ai/en/

The post SAP.iO Foundry Paris lance la nouvelle édition de son programme consacré aux start-ups sur le thème de « Futur of Retail » appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

User Experience is a crucial consideration for any web developer or designer; the only way to ensure that you’re delivering a successful website is to ensure that the end-user or customer will feel comfortable using it. 

A strong user experience increases your client’s chances of successful audience engagement and conversions.

What you might not realize, however, is that the strategies you use to enhance UX as a web developer or designer can also influence how the search engines respond to a website. 

Though many designers assume that SEO (Search Engine Optimization) is the work of a copywriter or content producer, there are design elements to consider too. 

After all, the definition of optimization is “the action of making the best version of a resource.”

So, how are UX and SEO connected?

Adding UX to a Successful SEO Strategy

SEO used to be easy. To stand out on the search results, you just needed to stuff a page full of as many keywords and phrases as possible. Now, it’s a little more complicated. 

Leaders in search engine development, like Google and Bing, know that they need to offer their customers excellent experiences to keep them. In this new experience-focused landscape, SEO and UX share common goals. 

Search engines don’t just want to provide customers with any answers to their questions. Instead, Google and its competitors are using everything from artificial intelligence to machine learning algorithms to ensure that search results are accurate, relevant, and engaging. 

In the same way, user experience is about providing users with easy access to the information and resources they want. 

Now that SEO is a multi-disciplined approach, UX is just one of the essential tools that makes it possible for developers to optimize their websites properly. 

Where UX Developers Influence SEO 

There are plenty of connections between UX and site indexability

We all know that since 2018, site speed has become a crucial ranking factor for companies in search of better search results. As a developer, it’s up to you to ensure that there aren’t too many elements weighing a website down that would prevent it from delivering fast results. 

Bounce rate is another critical factor in search engine ranking algorithms. When customers click on a website, Google wants to see that they get the answers they want. If your navigation is difficult to understand, or the correct information isn’t easy to see on a page, end-users will just hit the back button. 

Let’s take a closer look at how developers can influence SEO with their UX strategies. 

1. Site Navigation and Ease of Use

It’s no secret that today’s digital consumers crave easy-to-use sites.

A complex website with pages ranking for different terms might seem like an excellent idea for SEO. However, from a UX perspective, the easier it is to navigate your website, the more your end-users will benefit. 

According to a study from Ahrefs, well-optimized pages that rank for several keywords can be more beneficial than dozens of pages ranking for similar terms. At the same time, if the search engines have difficulty crawling all your pages due to a poor site navigation strategy, then some pages won’t get indexed. 

So, how do you improve navigation and SEO at once? Follow the proper structure for your site first, categories and subcategories on the retail page help customers find exactly what they need. A solid internal linking structure allows the crawlers to examine your website and index each essential page individually.

Keep navigation simple when designing a website for both UX and SEO potential. 

2. User-Friendly Page Layouts

There are countless cases where poor layout design and formatting disrupts SEO potential. For example, cluttering a page with too much information makes it tougher to read and index. At the same time, if your pages aren’t attractive and easy to navigate, customers are more likely to hit the back button. 

If customers come to a website and immediately leave it again, this tells the search engines that they’re not finding what they need on those pages. That means Google will bump you to a lower position on the SERPs. 

So, how do you make your layouts more UX and SEO-friendly?

  • Get your category pages right: Say you’re creating a blog page for your client. They want to list all of their blogs on one main page while linking to separate locations for each article. A design that puts a large chunk of content from each blog on the main page can be problematic for UX and SEO. It means your customers have to scroll further to find what they need. At the same time, the search engines never know which words to rank that main page for. On the other hand, listing blogs on smaller cards, as Fabrik does in this example, makes sorting through content easier. 
  • Leverage headers and tags: Your customers and the search engines habitually “scan” your pages. When trying to improve UX and SEO simultaneously, you must ensure that it’s easy to find crucial information quickly. Header 1 or H1 tags can help by showing your audience your website’s critical sections. Title tags also give search engines more information on the term you want to rank for. Organizing your content into a structure that draws the eye down the page also means your customers are more likely to stay on your website for longer. That shows the search engines that you have quality, relevant content. 
  • Make the most of images and videos: Visual media isn’t just an excellent way to engage your audience. With videos and pictures, you can convey more vital information in a quick and convenient format. This leads to greater satisfaction from your audience from a UX perspective. However, visual content is also great for SEO. You can optimize every image with alt text and meta descriptions. That means you have a higher chance of ranking both in the main search results and the image searches on Google. 

3. Using Search Data to Inform Site Architecture

Today, SEO is less about building hundreds of landing pages for individual queries. Now, it’s more important to take a simple, de-cluttered approach with your website. SEO can determine what kind of architecture you need to create for a successful website. 

For instance, say you wanted to rank for eCommerce SEO. There are tons of related words that connect to that primary search term. Rather than making dozens of different pages that try to rank for distinct phrases, you can cover a lot of other ideas at once with a larger, more detailed piece of content. 

If a topic is too big to cover everything on a single page, then you might decide to create something called “pillar” content out of your main terms. This involves using one main page where you discuss all of the topics you will cover. Then, you design several smaller sub-pages that link back to that central pillar. 

Once again, this helps the search engines to navigate your website and index your pages while assisting the customers in finding the correct information. At the same time, you combine more pages on a website and remove anything that might be detracting from your site’s authority or not offering enough value. 

4. Improving Website SERP Listings

It’s easy to forget as a developer that a customer’s first experience with a website won’t always happen on that site’s homepage. Usually, when your customers are looking for solutions to a problem, they’ll find your website on the search engine results instead. 

This means that you need to ensure that you make the right impression here:

There are a few ways that developers can ensure the search engine listings they create for their clients are up to scratch. For instance, a reasonable title tag for each page that includes appropriate keywords is excellent for SEO and UX. A title tag lets your customers know they’re in the right place and helps them find the information they need. 

Remember, around eight out of ten users on search engines say that they’ll click a title if it’s compelling. 

Another component you have control over as a developer or designer is the “rich snippet.” Rich snippets are the informative chunks of content that Google adds to a search listing to help it stand out. You can use rich snippet plugins on a website to tell Google what kind of extra information you want to include on a page. 

For instance, you might want a company’s ratings to show up on your search results, so customers can see how trustworthy they are:

5. Local Business Rankings

When you’re creating a website for a company, it’s easy to forget about local rankings. We see the digital world as a way of reaching countless people worldwide. Local orders are easier to overlook when you have a global scope to work with. 

However, as a developer, you can boost a company’s chances of attracting the right local audience and boosting its credibility. For instance, you can start by ensuring that the correct directory information appears on your client’s website and social media profiles.

Another option is to create dedicated location pages for each area the company serves. This will make it easier for clients to find the contact details they need for their specific location. 

At the same time, pages that have been carefully optimized to rank for specific locations will earn more attention, specifically from search engines. The more of the search engine landscape your client can cover, the more chances they have to attract new customers and leads. 

Combing SEO and UX

In a world where experience is crucial for every business, it’s no wonder that UX and SEO are blending more closely together. There are a lot of areas where SEO and UX work in harmony together if you know where to find them. Improving your client’s SEO ranking with UX doesn’t just mean ensuring that their pages load quickly anymore. 

Simple strategies, like making sure a call-to-action button is clickable on a mobile page, can simultaneously boost a website’s UX potential and SEO performance. At the same time, adding images and alt text to a website provides search engines with more information while adding context to your content. 

The key to success is understanding how SEO and UX work together. If you look at SEO and UX as part of the same comprehensive strategy to give end-users a better online experience, achieving the right design goals is much easier. 

Of course, just like any strategy, it’s also worth making sure that you take the time to track the results of your UX and SEO campaigns. Examine which systems help you, and examine customers from an SEO perspective with design and development strategies.

 

Features image by gstudioimagen on Freepik

Source

The post 5 Ways That UX Developers Influence SEO  first appeared on Webdesigner Depot.

Source de l’article sur Webdesignerdepot

Dans un marché de la distribution en pleine transformation, le leader mondial des logiciels d’entreprises va ainsi permettre à l’acteur incontournable de la meunerie en France et à l’International de faire évoluer ses outils, pour répondre aux nouvelles évolutions commerciales.

Paris, le 15 septembre 2022 – SAP a été choisi pour participer à la transformation des outils CRM de Grands Moulins de Paris (groupe VIVESCIA). Initiée en novembre 2020, cette collaboration trouve son origine dans la nécessité pour Grands Moulins de Paris de simplifier et faciliter le pilotage de l’activité commerciale des équipes.

Créée en 1919, cette entreprise de meunerie a depuis toujours su se développer et innover pour satisfaire au mieux ses clients, s’ancrant également dans une démarche pour une alimentation responsable. Aujourd’hui, avec un marché de la boulangerie artisanale très concurrencé, Grands Moulins de Paris avait besoin de disposer d’une base de données centralisée en un seul et même outil, permettant d’avoir une meilleure connaissance à la fois de ses clients et prospects.

Depuis avril 2021, Grands Moulins de Paris bénéficie d’une plateforme SAP Sales Cloud qui met l’accent sur les services suivants :

  • un meilleur suivi de l’activité commerciale et de la flotte des commerciaux itinérants
  • une automatisation des processus de suivi client
  • une gestion facilitée et intelligente des données

Depuis la mise en place de ces outils intuitifs, le nombre de tickets informatiques a drastiquement réduit, et les retours des équipes utilisatrices au sein de Grands Moulins de Paris sont très positifs quant à la facilitation des tâches business.

Damien Loiseau, Directeur de Développement des Ventes chez Grands Moulins de Paris, déclare : « Nous comptons aujourd’hui 250 utilisateurs du nouveau CRM. En quelques clics, ils peuvent retrouver toutes les informations pour préparer une visite prospect ou accompagner leurs clients. Les fiches sont enrichies automatiquement d’informations légales et juridiques comme le nom du gérant, la solvabilité de l’entreprise, mais aussi des bons de livraison, commandes, factures, plan de livraison, etc. Nous disposons également de reportings clairs qui permettent désormais à chaque manager de suivre l’activité de son équipe en temps réel. L’outil facilite la recherche d’informations spécifiques au terrain, et toutes les activités nationales sont pilotées par des KPI. Ce nouveau CRM, c’est un gain de temps indéniable pour tous ! »

Samuel Gaudard, Account Executive Customer Expérience chez SAP, indique : « Nous sommes très heureux de la collaboration avec Grands Moulins de Paris. Ensemble, nous avons pu mettre en place les solutions les plus adaptées pour répondre rapidement et efficacement aux besoins uniques de leurs activités. »

Suite à un appel d’offre, SAP a su convaincre par la qualité de son service, son approche des coûts adaptée à la demande du client et la transparence des équipes en charge du projet. « Il nous fallait un outil fiable et simple à intégrer à notre SI existant », confirme Damien Loiseau.

Cet enjeu de CRM constitue la première étape d’un plan d’accompagnement complet entre SAP et Grands Moulins de Paris, qui se poursuivra avec l’intégration de la brique Service Client, puis de l’ensemble Marketing. Ainsi, à horizon 2023, l’expérience de Grands Moulins de Paris powered by SAP saura se montrer complète et cohérente pour aider à l’amélioration en temps réel de l’ensemble de ses services.

Visitez le SAP News Center. Suivez SAP sur Twitter @SAPNews.

 

The post SAP accompagne Grands Moulins de Paris pour accélérer la transformation de son CRM appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Les avancées de la suite SAP SuccessFactors Human Experience Management transforment le développement des talents pour le travail de demain.

A Paris, le 14 septembre 2022 – A l’occasion du salon SuccessConnect, SAP SE (NYSE : SAP) a annoncé de nouvelles avancées dans les fondements de la suite SAP SuccessFactors Human Experience Management (HXM) afin de permettre aux entreprises de mettre en œuvre une stratégie intégrée de développement des talents et de créer une force active prête pour l’avenir.

Les entreprises prospèrent lorsque leurs employés sont engagés dans leur carrière et leur entreprise, qu’ils sont correctement qualifiés, qu’ils perçoivent des perspectives d’évolution adaptées à leur profil et qu’ils ont un fort sentiment d’appartenance. Cependant, de nombreuses organisations ont du mal à avoir une vision d’ensemble des compétences présentes au sein de leurs effectifs ou des ambitions de leurs collaborateurs. Les dernières avancées de la suite SAP SuccessFactors HXM réunissent les données, l’apprentissage automatique et l’IA pour offrir aux organisations une meilleure compréhension des capacités de leur personnel et une intelligence des talents exploitable pour aligner leurs employés sur les besoins de l’organisation.

Les innovations suivantes seront disponibles au deuxième semestre 2022 :

  • Skills ontology utilise le machine learning et l’automatisation pour identifier en permanence les compétences d’un employé en fonction de son poste, de ses responsabilités, de ses expériences et de ses réalisations, offrant ainsi une vision globale des compétences d’une organisation à l’échelle mondiale.
  • Growth portfolio est une source d’information dynamique rassemblant les spécificités de chaque employé : ses compétences, ses points forts, sa manière de travailler, mais aussi ses passions et aspirations.
  • Dynamic teams est une nouvelle fonctionnalité qui permet aux entreprises de créer, de suivre, de mesurer et d’optimiser les résultats de leurs équipes. Les entreprises qui utilisent SAP SuccessFactors Performance & Goals peuvent ajouter des résultats clés objectifs (OKR) à Dynamic teams afin de suivre les progrès et de mesurer la réussite. Dans Dynamic Teams, les employés sont rassemblés selon leurs compétences et non selon leurs affinités. Ainsi, grâce au machine learning et à l’IA, SAP SuccessFactors Opportunity Marketplace rend l’évolution des employés au sein de l’entreprise plus équitable.

Associées à SAP SuccessFactors Opportunity Marketplace, ces innovations apportent les connaissances et l’adaptabilité nécessaires à la constitution d’une force active plus qualifiée, plus souple et plus équitable. Growth portfolio et Skills ontology permettent une individualisation des recommandations au sein de SAP SuccessFactors Opportunity Marketplace, qui reflètent l’ensemble des personnalités des individus, et pas seulement leurs compétences. L’introduction de Dynamic teams transcende les structures traditionnelles pour favoriser un travail basé sur les compétences plutôt que sur les descriptions de poste. Les entreprises peuvent ainsi constituer des équipes diversifiées, capables d’obtenir de meilleurs résultats, tout en accélérant l’évolution de carrière et le développement personnel grâce à des cas pratiques.

En nous appuyant sur notre héritage en matière de gestion des talents, nous réimaginons la manière dont les entreprises assurent la gestion et le développement professionnel de leurs collaborateurs pour répondre aux exigences émergentes du travail de demain”, explique Meg Bear, Présidente et Chef de Produit de SAP SuccessFactors. “Lorsque les gens ont la possibilité de travailler sur ce qui les passionne, ils sont plus engagés, plus performants et permettent à leur entreprise d’obtenir des résultats commerciaux hors normes.”

SAP a créé un système permettant de gérer l’organisation du travail de demain, dès aujourd’hui”, a déclaré Josh Bersin, analyste industriel. “La nouvelle architecture et les nouvelles fonctionnalités de SAP SuccessFactors sont un bon en avant sur ce que les organisations ont besoin pour gérer, développer et habiliter leur personnel et leurs équipes.”

Ces nouvelles applications RH de la suite SAP SuccessFactors HXM sont des innovations essentielles qui fournissent un système complet de développement des talents et conçues spécialement pour les organisations afin de les aider à créer une force active durable et prête pour l’avenir.

Pour que le développement des talents soit durable et efficace, les organisations doivent favoriser un sentiment d’appartenance. Donner aux gens les moyens de s’épanouir au travail commence par l’identité. Les utilisateurs de SAP SuccessFactors peuvent désormais indiquer le nom et les pronoms personnels de leur choix sur leur profil public, ce qui leur permet de s’approprier la manière dont ils se présentent et d’être reconnus comme leur véritable personnalité au travail.

Les noms choisis et les pronoms personnels seront généralement disponibles pour tous les clients SAP SuccessFactors au quatrième trimestre 2022. Skills ontology, Growth portfolio et Dynamic teams seront également disponibles dès le quatrième trimestre 2022.

Pour en savoir plus, rendez-vous à l’événement virtuel SuccessConnect. Suivez SAP sur Twitter @SAPNews.

The post SAP innove et accompagne les entreprises vers le travail du futur appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

SAP NEWSBYTE – 2 septembre 2022SAP SE (NYSE : SAP) a annoncé aujourd’hui le lancement d’un nouveau système de reconnaissance des partenaires utilisant leurs compétences ainsi que les résultats des clients comme principales mesures de la performance. Competency Framework du programme SAP® PartnerEdge® met en valeur l’expérience et les compétences des partenaires afin d’améliorer la satisfaction des fournisseurs, des partenaires et des clients.

Les partenaires SAP jouent un rôle déterminant dans la réussite de la transformation numérique de nos clients”, a déclaré Karl Fahrbach, Chief Partner Officer, SAP SE. “C’est pourquoi nous voulons faciliter au maximum l’identification des partenaires les mieux adaptés aux besoins des clients. De plus, cela permettra à SAP de récompenser et de reconnaître les investissements des partenaires dans des pratiques de livraison de haute qualité, favorisant l’adoption et la réussite des clients.”

Ce cadre, qui constitue une évolution du programme SAP® PartnerEdge®, aidera les partenaires à différencier et à mettre en valeur leurs compétences et expérience – en fonction de leur connaissance des solutions, des consultants et de leur succès auprès des clients – afin de générer de la visibilité et mettre en valeur ce qu’ils font le mieux.

Plus précisément, le lancement du nouveau cadre de compétences permettra :

  • de reconnaître les partenaires pour la maturité de leurs pratiques et la priorité qu’ils accordent à la valeur des clients sur le long terme, en fonction de leur expertise et spécialisation dans les domaines de solutions et les zones géographiques.
  • d’aider les partenaires à rester en avance sur les besoins des clients grâce à un processus de désignation automatisé qui leur permet d’identifier les désignations atteintes à risque en fonction de leurs réalisations et de leurs performances quotidiennes, qui seront visibles dans le portail SAP for Me, que les partenaires utilisent pour gérer leurs relations avec les clients et SAP.
  • les nouveaux logos de marque des partenaires SAP sont intégrés à l’outil SAP Partner Finder qui affiche toutes les compétences des partenaires afin que les clients puissent les rechercher et les faire correspondre à leurs objectifs de transformation.

 

Le cadre de compétences de SAP® PartnerEdge® permet aux partenaires de mettre en avant leur expertise et aide les clients à identifier les partenaires ayant les compétences adéquates pour répondre à leurs besoins commerciaux“, a déclaré Paul Edwards, directeur, Software Channels & Ecosystems, IDC, un cabinet d’analystes industriels. “En lançant ce nouveau modèle, SAP donne la priorité aux partenaires et au travail qu’ils accomplissent pour favoriser la réussite des clients.”

Dans ce cadre, les partenaires seront classés selon deux aspects : la compétence et la spécialisation.

Pour commencer, il y aura sept compétences qui s’aligneront sur la solution ou les secteurs d’activité, comme la gestion du capital humain, qui auront trois niveaux progressifs : essentiel, avancé et expert. Au sein de chaque compétence, les partenaires peuvent avoir des spécialisations au niveau du produit ou du processus, comme la gestion des talents. La performance des partenaires dans chaque compétence sera mesurée et atteinte dans trois domaines, y compris les connaissances d’expert, la réussite du client et la compétence.

Ce changement assurera les bases de meilleurs résultats pour les partenaires et les clients qui seront assurés que le partenaire choisi possède à la fois les connaissances nécessaires et une expertise éprouvée pour fournir la solution spécifique dont ils ont besoin.

Découvrez ce que nos partenaires ont à dire ici.

 

The post Le nouveau Recognition System de SAP améliore la visibilité de ses partenaires pour attirer de nouveaux clients appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Avec « HR Pulse », SAP donne la parole à trois expertes d’horizons variés – académique, associatif, professionnel – pour éclairer les principaux enjeux des ressources humaines. Diversité, bien-être, télétravail… Autant de facettes d’un monde de l’entreprise en profonde mutation qui confirment l’importance, pour SAP, de se positionner en partenaire privilégié dans la transformation des entreprises.

« Dans un monde où le travail n’a jamais changé aussi rapidement et aussi profondément qu’aujourd’hui, où le talent est vital, rare et toujours en mouvement, il existe une opportunité collective de transformer le travail pour de bon. » C’est avec ces mots que Thomas Dorynek, HXM Value Advisor chez SAP, introduit chacun des cinq épisodes de « HR Pulse » dans lesquels il échange avec une experte de la sphère RH.

Pour SAP France, cette initiative s’inscrit pleinement dans les problématiques actuelles des organisations. Comme l’explique Thomas Dorynek, « nous assistons aujourd’hui à une véritable transformation exigeant des responsables RH qu’ils aillent au-delà de la gestion traditionnelle des ressources humaines pour créer des expériences de travail qui stimulent l’engagement, la productivité, la durabilité et l’efficacité ».

Prise de hauteur sur les enjeux et réponses opérationnelles

Ces entretiens à deux voix visent ainsi à décrypter cinq enjeux majeurs d’aujourd’hui : les conditions propices au bien-être au travail ; l’importance de la diversité en entreprise ; l’impact du télétravail sur la qualité de vie au travail ; la montée en puissance du coaching ; et les limites à poser dans la mesure de la productivité. « Notre ambition est de nourrir la réflexion des professionnels RH et de stimuler leur envie d’en savoir plus sur les sujets abordés », indique Thomas Dorynek. L’idée est d’associer, pour chaque épisode, l’état de l’art sur un sujet et la mise en valeur d’éléments tangibles, avec un chemin pédagogique misant sur la contextualisation, le décryptage et le partage de bonnes pratiques.

Virginie Boutin, présidente de Bloomr Impulse, aborde ainsi les différentes approches du coaching, l’intérêt d’y recourir, et l’illustre avec des exemples concrets ; Solenn Thomas, fondatrice de l’association Eklore, évoque pour sa part les étapes de mise en place d’une politique inclusive ; tandis que Claudia Senik, professeur à Sorbonne Université, intervient notamment pour parler de bien-être au travail en mettant en exergue plusieurs prismes théoriques.

Des contenus à valeur ajoutée

Publiée sur openSAP et sur l’ensemble des plateformes de podcasts disponibles sur le marché, la série « HR Pulse » concrétise une volonté de SAP : « créer des contenus à forte valeur ajoutée pour apporter une dimension inspirationnelle aux projets de transformation RH de nos clients », comme l’explique Thomas Dorynek. Le choix du format audio s’est facilement imposé : accessible à tous, tout le temps, depuis tout type de support numérique, le podcast est un support en plein essor pour favoriser la mise en valeur des expertises. « Cette première série contribue à alimenter notre promesse, Change Work for Good », précise Thomas.

Après cette première série consacrée à des entretiens d’experts RH, « HR Pulse » vous donne rendez-vous dans quelques mois pour la saison 2 !

The post « HR Pulse » : une série de podcasts pour décrypter les défis RH des entreprises appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

WALLDORF, Allemagne – 31 août 2022 – SAP SE (NYSE : SAP) annonce ce jour que le Conseil de Surveillance de SAP a nommé Dominik Asam au poste de Directeur Financier et membre du Comité Exécutif de SAP SE. Dominik Asam prendra ses fonctions le 7 mars 2023 et quittera le poste de Directeur Financier et membre du Comité Exécutif d’Airbus qu’il occupe actuellement, pour rejoindre SAP.

Dominik Asam est un leader expérimenté et chevronné dans le monde de la finance et de la technologie. C’est donc la meilleure personne pour poursuivre la réussite de la stratégie de transformation Cloud de SAP “, a déclaré Hasso Plattner, Président du Conseil de Surveillance de SAP SE, en soulignant l’expérience d’Asam dans des postes similaires chez Goldman Sachs, Siemens et Infineon, ainsi que chez Airbus. “Je profite de l’occasion pour remercier une fois de plus Luka Mucic pour ses 26 années de dévouement et de service à SAP, pour avoir posé les bases solides sur lesquelles Dominik pourra s’appuyer, et pour son leadership qui a permis d’assurer une transition en douceur.

Comme annoncé précédemment, Luka Mucic restera membre du Conseil Exécutif de SAP SE jusqu’au 31 mars 2023.

Dominik Asam a rejoint Airbus en avril 2019 après avoir été depuis 2011 le Directeur Financier de la société munichoise Infineon Technologies AG. Chez Airbus, Asam a contribué à guider l’entreprise à travers la pandémie du COVID-19 tout en pilotant la transformation de l’entreprise et l’innovation.

Dominik Asam siège également au Conseil de Surveillance de Bertelsmann.

Il est titulaire d’un Master en Administration des Affaires de l’INSEAD et est diplômé en Génie Mécanique de l’Université technique de Munich et de l’École Centrale Paris.

Au nom de l’ensemble du Groupe et du Conseil d’Administration, j’accueille très chaleureusement Dominik Asam dans l’équipe“, a déclaré Christian Klein, PDG de SAP SE. “L’étendue et la profondeur de son expertise en matière de finance globale et de technologie s’alignent parfaitement sur la stratégie et le portefeuille de SAP, alors que nous continuons à innover dans le Cloud pour placer le développement durable au centre des activités, rendre les chaînes d’approvisionnement plus résilientes et préparer l’avenir de nos clients dans le monde entier.

Je suis ravi de rejoindre SAP, le leader mondial des solutions Cloud d’entreprise“, a déclaré Dominik Asam. “Je suis depuis longtemps un client de SAP et je connais en premier lieu la valeur unique de la technologie apportée par l’entreprise pour alimenter l’innovation, la transformation et la réussite des clients. J’ai hâte de travailler avec mes nouveaux collègues du Conseil d’Administration et de l’ensemble de l’entreprise pour continuer à favoriser le succès de SAP.

 

The post SAP annonce la nomination de Dominik Asam comme nouveau Directeur Financier appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com