Articles

Aujourd’hui, et pour la première fois depuis des dizaines d’années, l’inflation est devenue une question centrale dans les entreprises. Les taux ayant atteint des records historiques dans la plupart des pays développés, les chefs d’entreprise s’appuient sur le dernier rapport économique mensuel et sur des perspectives assez floues pour prendre leurs décisions : réduction de la production, augmentation des prix, recherche de nouveaux fournisseurs.

Mais quelle que soit la situation des pays – forte hausse, baisse spectaculaire, ou apparente stabilité –, l’inflation entraîne des conséquences de toutes sortes qui varient selon le secteur d’activité, le pays et la conception de la supply chain. Il existe un risque de manque de liquidités nécessaires à la fluidité des opérations. Les actions bancaires centralisées sur les taux d’intérêt peuvent faciliter ou restreindre les activités de prêt et d’emprunt à court terme. Même les défis liés à la supply chain peuvent s’atténuer ou s’intensifier selon la fluctuation des coûts et l’évolution des coûts du stock disponible.

Il n’existe pas d’outil financier simple ou magique que les entreprises peuvent utiliser pour contourner le problème de l’inflation, mais les technologies intelligentes peuvent y contribuer. Les outils tels que l’intelligence artificielle (IA) et l’analytique prédictive aident les entreprises à anticiper et à voir leurs opérations dans leur globalité, à simuler et anticiper les imprévus, et à orienter leurs modèles économiques selon les besoins. Mais surtout, elles disposent de nombreuses options pour comprendre les circonstances économiques, prévoir l’impact, prendre des mesures à court terme, et établir des structures pour consolider leur position.

Voici trois domaines clés dans lesquels ces types de technologies peuvent aider les entreprises à comprendre l’impact des défis de l’inflation, à agir vite et à préparer l’avenir.

Des mouvements de trésorerie en toute intelligence et confiance

La valeur globale de l’argent et des actifs est vouée à diminuer ; plus tôt une entreprise aura des liquidités, plus tôt elle pourra réaliser plus de choses. Pour atténuer ce risque, les entreprises doivent prendre conscience de l’impact potentiel de divers scénarios : hausse des prix des marchandises, pénurie de matières premières, etc. Fortes de ces connaissances, elles doivent pouvoir faire des prévisions de trésorerie complètes et claires, et créer des stratégies flexibles pouvant être ajustées pour gérer efficacement les manques ou excès de trésorerie.

Grâce aux solutions de gestion du fonds de roulement de Taulia, qui font aujourd’hui partie de SAP, les directeurs financiers guident au mieux leur entreprise. Ils peuvent choisir d’ajuster les stratégies de comptabilité clients et fournisseurs, ou d’exploiter la ligne de crédit au plus faible coût disponible de leur établissement bancaire. De plus, des outils financiers, par exemple pour la gestion des escomptes dynamiques et le financement de la supply chain, peuvent débloquer des actifs circulants.

Les solutions de gestion des actifs circulants rendent avec précision les conditions d’inflation au moyen de prévisions basées sur l’IA et de vues mises à jour, toujours à la disposition des planificateurs d’entreprise. De la planification et de la simulation à la sélection des alternatives de financement et des processus de contrôle adéquats, ces fonctions travaillent de manière synchrone
pour offrir une coordination efficace des mouvements de trésorerie, à partir d’une source de confiance unique, parfaitement intégrée à toute l’entreprise.

Toute décision, finalement, concerne les mouvements de trésorerie, et la combinaison d’informations exhaustives et en temps réel, de possibilités générées automatiquement, et d’insights prédictifs, peut aider les entreprises à prendre en toute confiance les meilleures décisions. Et, alors que leur valeur évolue au fil du temps, il sera possible d’acheter et de gérer les marchandises et actifs au prix d’origine, moyennant des coûts de détention inférieurs au taux d’inflation.

Limiter l’exposition aux différences mondiales

Les pays ont rarement les mêmes taux d’inflation, mais l’augmentation des prix des marchandises entraîne inévitablement une hausse des coûts des matières premières. Et dans les pays où l’inflation est plus élevée ou instable, les devises peuvent se déprécier rapidement, provoquant des taux de change record.

Ces fluctuations économiques mondiales peuvent être particulièrement risquées pour les entreprises qui ont emprunté du capital pour profiter des faibles taux d’intérêt ces dernières années. L’inflation est déjà en train d’éroder leur stratégie de remboursement prévue pour les prêts en cours. Et en cas d’une plus forte instabilité dans une autre région, les pressions sur les coûts pourraient encore s’aggraver, les marges se resserrer et l’accès aux liquidités diminuer.

Grâce à l’application SAP Treasury and Risk Management, les responsables de la trésorerie et les directeurs financiers peuvent surveiller les positions de risque, l’évolution des prix des marchandises, et les taux de conversion des devises, même en temps de grande instabilité économique. Ils peuvent développer des stratégies de comptabilité de couverture conformes à l’aide d’une piste d’audit complète, tout en respectant les réglementations telles que le Règlement sur l’infrastructure du marché (EMIR) et la dernière version des Normes internationales d’information financière (IFRS 9).

Les équipes de gestion de la trésorerie peuvent aussi obtenir plus d’insights pour faire face à la dette et gérer les investissements plus efficacement. La solution SAP Treasury and Risk Management offre des informations telles que la trésorerie disponible, des risques liés aux soldes et le retour sur investissement, et surveille les investissements par rapport aux éventuelles fluctuations du taux d’intérêt. En outre, les opérations d’emprunt et de prêt tout au long de la vie d’un prêt peuvent être saisies, analysées et déclarées au fur et à mesure.


Intervenez vite aujourd’hui pour préparer votre avenir

Lorsque les coûts d’ingénierie et de production de produits manufacturés augmentent, les entreprises doivent décider de réduire leurs marges ou de répercuter ces coûts supplémentaires sur le client. C’est un choix difficile, surtout lorsque les consommateurs trouvent déjà les prix très élevés.

En intégrant les solutions SAP Digital Supply Chain à SAP Business Network, les entreprises d’achats, d’approvisionnement et de logistique obtiennent les insights dont ils ont besoin pour générer plus de revenus de chaque dépense et optimiser la réduction des coûts. Ensemble, elles peuvent effectuer des simulations et analyses par simulation pour identifier et engager les partenaires commerciaux capables de gérer les situations émergentes, telles que la hausse de la production, et de réduire encore davantage les pertes financières et matérielles.

Bien sûr, pour gérer efficacement les risques inflationnistes, les entreprises doivent avoir accès aux données adéquates pour prendre des décisions et faire avancer leur supply chain. La combinaison de SAP Digital Supply Chain et de SAP Business Network permet aux entreprises de gérer les ressources de manière plus stratégique afin d’augmenter la productivité, de réduire les coûts d’exploitation et de permettre aux collaborateurs de se consacrer à des tâches plus stratégiques. De plus, les entreprises peuvent éviter les retards et interruptions de la supply chain pour prévenir les pertes de revenus, et éviter les coûts imprévus grâce à une visibilité sur la capacité des stocks et de la production, la maintenance des actifs et les processus logistiques.

Exploiter une position financière solide

Compte tenu des récentes inflations, il est très important pour survivre de comprendre et de gérer les risques financiers dans la supply chain. Et les entreprises capables de progresser et de prendre les bonnes décisions au bon moment sont celles qui disposent d’une visibilité claire sur leurs données et processus relatifs aux achats, à supply chain et à la logistique.

Pour de nombreuses entreprises dans le monde, les solutions SAP sont déjà l’un des moyens les plus efficaces de protéger leur solidité financière en période d’inflation. Elles continueront d’ailleurs à alléger leurs défis au fur et à mesure que leur portefeuille évolue afin de répondre aux besoins d’une économie en mutation et d’un environnement compétitif.

En savoir plus : https://www.sap.com/france/products/erp/s4hana.html

Article de Neil Krefsky, Eamon Ida, Haresh Chhaya, Max Hendrickx25 août 2022

Neil Krefsky est directeur du marketing produits pour la gestion des finances et des risques chez SAP.

Haresh Chhaya est responsable des solutions pour la gestion de la trésorerie et des fonds de roulement chez SAP.

Max Hendrickx est directeur principal du centre d’excellence pour la gestion du fonds de roulement chez SAP.

Eamon Ida est directeur du marketing pour les solutions dédiées aux réseaux d’entreprises chez SAP

The post Trois façons de relever les défis de l’inflation grâce à la technologie appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

SCM est un industriel indépendant né de la cession de la filiale oil and gas du groupe américain TE Connectivity. Suite à cette transaction, l’entreprise sarthoise avait un an pour basculer vers son propre ERP. Elle a opté pour une offre cloud SAP S/4HANA aux fonctionnalités resserrées sur l’essentiel, afin de tenir des délais de mise en place particulièrement courts. Avec l’aide des équipes de delaware, SCM a atteint ses objectifs en à peine 6 mois.

Une société presque centenaire, qui retrouve son indépendance

Systèmes et Connectique du Mans – SCM – conçoit, produit, teste, livre et installe des connecteurs électriques de puissance et optiques adaptés à des environnements extrêmes de corrosion, température et pression. La société travaille principalement pour des acteurs du secteur pétrolier et gazier (elle équipe notamment des plates-formes d’extraction en mer), mais également des clients des secteurs de la défense, du transport ferroviaire et de l’aéronautique. Elle s’appuie sur un site industriel moderne de 14.400 m². SCM emploie aujourd’hui environ 140 personnes pour un chiffre d’affaires annuel de 20 millions d’euros.

L’histoire de SCM est intimement liée à celle de CKB (Carier Kheops Bac), entreprise reprise en 2012 par TE Connectivity. Lorsque le groupe américain annonce la délocalisation des activités de sa filiale, les salariés reprennent la main, avec le lancement de SCM en avril 2021. La filiale oil and gas de TE Connectivity utilisait l’ERP SAP ECC 6 du groupe. Suite à la cession d’actif, SCM disposait d’une année pour mettre en place son propre ERP.

Autre contrainte, la nécessité de basculer d’un système SAP conçu pour une multinationale et massivement customisé vers une solution plus simple, adaptée à une ETI française. Le tout dans un contexte de fin de vie programmée de SAP ECC.

Un projet mené à bien dans des délais records

Sur les conseils de SAP et de l’intégrateur delaware, SCM opte pour une migration vers une solution SAP cloud de dernière génération, au travers de l’offre RISE with SAP S/4HANA. Le projet démarre le 22 septembre 2021. Afin de limiter la conduite du changement, l’entreprise choisit de rester dans un premier temps en SAP GUI, comme le permet l’offre RISE with SAP S/4HANA. Les impacts du changement d’ERP sont ainsi minimisés. Un important travail de nettoyage des données a également été mené, afin de se concentrer sur les seules informations nécessaires au fonctionnement de la nouvelle structure.

Le démarrage du nouveau système a été effectif le 26 mars 2022, après seulement 6 mois de travaux. SCM a pu commencer à utiliser immédiatement son ERP SAP S/4HANA : émission des premières factures, enregistrement des réceptions de produits et des mouvements de stock, saisie des validations de qualité, etc. Aucun incident majeur n’a été remonté depuis ce lancement express de la solution SAP S/4HANA en mode cloud.

Satisfait de l’accompagnement proposé par delaware tout au long du projet, SCM a décidé de lui confier la tierce maintenance applicative de son ERP pour les 15 prochains mois. Dans un premier temps, la société s’appuiera sur cette TMA pour stabiliser son système d’information SAP et lui apporter quelques premières améliorations.

« Nous sommes passés d’un groupe international disposant de 90 sites dans le monde à une entreprise industrielle sarthoise d’un peu plus de 100 personnes. Il nous fallait un ERP adapté à ce nouveau contexte : une solution plus simple, capable d’aller à l’essentiel. Au cours du projet, nous avons pris le temps de déterminer quelles fonctionnalités nous étaient vraiment utiles et lesquelles étaient de l’ordre du confort (des sujets que nous étudierons ultérieurement) ce qui nous a permis de mettre en place notre nouvel ERP dans des délais particulièrement courts, » témoigne Frédéric Kleindienst, président de SCM.

« SCM est l’exemple d’une entreprise qui souhaite bénéficier de la force d’un ERP tel que celui de SAP sans y ajouter les contraintes. La nouvelle version S/4HANA Cloud de SAP est adaptée aux PME/ETI car elle allie une couverture fonctionnelle standard riche et une simplicité de gestion et d’utilisation de par son prisme SAAS. La binôme SAP – delaware permet de faire bénéficier à SCM d’un système reconnu partout dans le monde tout en y ajoutant la flexibilité et la réactivité attendues par une PME/ETI. C’est le modèle SAP tel que nous le définissons pour les 15 prochaines années à venir » déclare Lahcen Binoumar, Head of General Business, SAP France.

« Ce projet était un énorme challenge. Nous avons réussi à basculer vers l’ERP SAP S/4HANA en seulement 6 mois, alors qu’il faut habituellement entre 10 et 12 mois. Nous avons pu compter sur les équipes de delaware, qui nous ont accompagnés tout au long de ce projet, mais aussi sur nos équipes internes et nos utilisateurs, particulièrement matures sur l’environnement SAP. Afin de tenir les délais, nous avons opté pour un ERP resserré, que nous améliorerons par la suite, en lui ajoutant des fonctionnalités qui nous permettront de travailler encore plus confortablement, » détaille Mickaël Medard, directeur de programme, et supply chain Management, SCM

« Nous avons su mettre en place une solution de pointe, dans des délais particulièrement courts. Nous entretenons des relations étroites avec nos clients, afin de mieux comprendre leurs besoins et de leur apporter un service de qualité. La symbiose a ici été parfaite entre nos équipes, celles de SAP et de SCM. En optant pour l’offre RISE with SAP S/4HANA, la bascule vers le cloud a par ailleurs été grandement simplifiée, SAP devenant le point de contact unique pour la contractualisation, la mise à disposition et le maintien en conditions opérationnelles des infrastructures cloud, » résume Fatsah Nasri, chef de projet et Aymeric Fosset, Partner, delaware France.

The post delaware delaware accompagne SCM dans son adoption de l’ERP intelligent SAP S/4HANA en mode cloud appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Paris, le 19 septembre 2022 – SAP SE (NYSE : SAP) a lancé l’édition 2023 de son programme d’accélération de start-ups axé sur le futur du Retail and Consumer Products. Pour cette 8ème édition de SAP.iO Foundry Paris, 12 start-ups internationales ont été sélectionnées par un jury composé d’experts SAP, de partenaires, de clients et de fonds d’investissement. Ces start-ups ont été reconnues comme étant précurseur sur ce thème de “Future of Retail and Consumer Products ”, un thème plus que jamais d’actualité avec les bouleversements des usages et du parcours client observé durant la crise sanitaire, et qui résulte de l’accélération de la numérisation de toutes les entreprises.

SAP.iO Foundry Paris, véritable incubateur de SAP en France, a déjà aidé plus de 65 start-ups à développer leur business ou leur solution. En quatre ans, SAP a atteint l’objectif fixé avec le gouvernement français visant à soutenir l’économie des start-ups lors sur sommet #ChooseFrance.

Ce nouveau programme a pour objectif de proposer aux entreprises du Retail et Consumer Products un accompagnement de leur stratégie digitale, grâce aux solutions de ces 12 start-ups, au rythme de l’évolution technologique autour de deux enjeux clés :

  • Proposer à leurs clients une expérience d’achat améliorée et différenciante
  • Assurer la traçabilité et l’authenticité de leurs produits

Odilia von Zitzewitz, Interim Lead SAP.iO Foundry Paris déclare : “SAP.iO est un accélérateur de start-ups formidable et engagé. Pour cette édition, l’accent a été mis sur le Retail laissant place à des innovations de choix, et qui répondent aux enjeux prédominants des acteurs de ce secteur clé. Nous sommes très fiers d’accompagner cette nouvelle promotion de start-ups !”

Au cours des 5 prochains mois, les start-ups auront accès à un mentorat personnalisé de la part des dirigeants de SAP France, à une exposition à la technologie SAP® et aux interfaces de programmation d’applications (API), ainsi qu’à des opportunités de collaboration avec des clients SAP du monde entier.

Les start-ups suivantes participent au programme SAP.iO Foundry Paris :

Sorga Technology

La mission de Sorga Technologie est d’accompagner les marques retail dans leur innovation digitale en proposant une solution à faible consommation d’énergie assurant la transparence et la traçabilité de leurs produits

https://sorga.org/

Arianee

La mission d’Arianee est de fournir aux entreprises des solutions simples pour établir des relations directes avec les consommateurs, respectueuses des données des utilisateurs et indépendantes des grandes plateformes technologiques.

https://www.arianee.org

 

CollectID

CollectID permet de garantir l’authenticité d’un produit, l’amélioration de l’expérience phygitale, ou encore l’établissement d’un canal de communication direct entre les marques . Une solution qui garantit l’authenticité et l’unicité des produits tout en rapprochant les marques de leurs clients.

https://www.collectid.com/

DIAKSE

Diakse développe et commercialise une solution de création de showrooms virtuels dans le métavers avec un objectif : permettre aux marques de mieux communiquer sur leurs produits et ainsi les aider à augmenter leurs ventes.

www.diakse.com

 

Foodetective

Foodetective est une plateforme de gestion et une infrastructure (API) de l’industrie F&B. Les entreprises utilisent Foodetective pour automatiser leurs opérations, simplifier leur administration, augmenter leurs revenus en ligne et accélérer les nouvelles opportunités commerciales. business.foodetective.co

LIVEBUY GmbH

LIVEBUY est une solution d’achat en direct pour les détaillants leaders du marché,

qui fournit à la fois la technologie et les bons créateurs pour construire une plateforme de contenu réussie au sein des boutiques en ligne.

https://www.livebuy.io/

  

Priceloop

Priceloop a développé une IA permettant de faciliter et d’automatiser les processus de tarification, proposant les meilleurs prix en tenant compte de tous les paramètres essentiels.

https://priceloop.ai/

 

Replika Software

Le logiciel Replika est une solution de vente sociale clé en main. Replika permet aux marques d’activer un réseau de vendeurs sociaux avec une entreprise clé en main pour inspirer sur les médias sociaux, vendre en ligne et se connecter avec les clients.

www.replikasoftware.com

  

Shopreme GmbH

Shopreme GmbH Développe notamment une technologie appelée « Scan & Go » qui transpose les avantages des achats en ligne dans les vrais magasins (rapidité, facilité de paiement, recommandations personnalisées, listes de course partagées…).

https://www.shopreme.com/

 

SmartPixels

SmartPixels fournit un outil de configuation et de visualisation de produits en 3D, l’objectif est d’aider les marques de mode et de luxe à créer des expériences personnalisées et interactives en ligne et en magasin.

https://www.smartpixels.fr/

 

SMARTZER LTD

La plateforme de Smartzer est utilisée par les marques pour transformer leurs vidéos et leurs flux en direct en expériences interactives et exploitables, ce qui leur permet d’obtenir un retour sur investissement direct du contenu et de mesurer les données détaillées des interactions vidéo.

www.smartzer.com

 

YZR

YZR automatise et accélère tous les projets de données textuelles de ses clients grâce à une solution puissante basée sur le traitement automatique des langues.

https://www.yzr.ai/en/

The post SAP.iO Foundry Paris lance la nouvelle édition de son programme consacré aux start-ups sur le thème de « Futur of Retail » appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Dans un marché de la distribution en pleine transformation, le leader mondial des logiciels d’entreprises va ainsi permettre à l’acteur incontournable de la meunerie en France et à l’International de faire évoluer ses outils, pour répondre aux nouvelles évolutions commerciales.

Paris, le 15 septembre 2022 – SAP a été choisi pour participer à la transformation des outils CRM de Grands Moulins de Paris (groupe VIVESCIA). Initiée en novembre 2020, cette collaboration trouve son origine dans la nécessité pour Grands Moulins de Paris de simplifier et faciliter le pilotage de l’activité commerciale des équipes.

Créée en 1919, cette entreprise de meunerie a depuis toujours su se développer et innover pour satisfaire au mieux ses clients, s’ancrant également dans une démarche pour une alimentation responsable. Aujourd’hui, avec un marché de la boulangerie artisanale très concurrencé, Grands Moulins de Paris avait besoin de disposer d’une base de données centralisée en un seul et même outil, permettant d’avoir une meilleure connaissance à la fois de ses clients et prospects.

Depuis avril 2021, Grands Moulins de Paris bénéficie d’une plateforme SAP Sales Cloud qui met l’accent sur les services suivants :

  • un meilleur suivi de l’activité commerciale et de la flotte des commerciaux itinérants
  • une automatisation des processus de suivi client
  • une gestion facilitée et intelligente des données

Depuis la mise en place de ces outils intuitifs, le nombre de tickets informatiques a drastiquement réduit, et les retours des équipes utilisatrices au sein de Grands Moulins de Paris sont très positifs quant à la facilitation des tâches business.

Damien Loiseau, Directeur de Développement des Ventes chez Grands Moulins de Paris, déclare : « Nous comptons aujourd’hui 250 utilisateurs du nouveau CRM. En quelques clics, ils peuvent retrouver toutes les informations pour préparer une visite prospect ou accompagner leurs clients. Les fiches sont enrichies automatiquement d’informations légales et juridiques comme le nom du gérant, la solvabilité de l’entreprise, mais aussi des bons de livraison, commandes, factures, plan de livraison, etc. Nous disposons également de reportings clairs qui permettent désormais à chaque manager de suivre l’activité de son équipe en temps réel. L’outil facilite la recherche d’informations spécifiques au terrain, et toutes les activités nationales sont pilotées par des KPI. Ce nouveau CRM, c’est un gain de temps indéniable pour tous ! »

Samuel Gaudard, Account Executive Customer Expérience chez SAP, indique : « Nous sommes très heureux de la collaboration avec Grands Moulins de Paris. Ensemble, nous avons pu mettre en place les solutions les plus adaptées pour répondre rapidement et efficacement aux besoins uniques de leurs activités. »

Suite à un appel d’offre, SAP a su convaincre par la qualité de son service, son approche des coûts adaptée à la demande du client et la transparence des équipes en charge du projet. « Il nous fallait un outil fiable et simple à intégrer à notre SI existant », confirme Damien Loiseau.

Cet enjeu de CRM constitue la première étape d’un plan d’accompagnement complet entre SAP et Grands Moulins de Paris, qui se poursuivra avec l’intégration de la brique Service Client, puis de l’ensemble Marketing. Ainsi, à horizon 2023, l’expérience de Grands Moulins de Paris powered by SAP saura se montrer complète et cohérente pour aider à l’amélioration en temps réel de l’ensemble de ses services.

Visitez le SAP News Center. Suivez SAP sur Twitter @SAPNews.

 

The post SAP accompagne Grands Moulins de Paris pour accélérer la transformation de son CRM appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Les avancées de la suite SAP SuccessFactors Human Experience Management transforment le développement des talents pour le travail de demain.

A Paris, le 14 septembre 2022 – A l’occasion du salon SuccessConnect, SAP SE (NYSE : SAP) a annoncé de nouvelles avancées dans les fondements de la suite SAP SuccessFactors Human Experience Management (HXM) afin de permettre aux entreprises de mettre en œuvre une stratégie intégrée de développement des talents et de créer une force active prête pour l’avenir.

Les entreprises prospèrent lorsque leurs employés sont engagés dans leur carrière et leur entreprise, qu’ils sont correctement qualifiés, qu’ils perçoivent des perspectives d’évolution adaptées à leur profil et qu’ils ont un fort sentiment d’appartenance. Cependant, de nombreuses organisations ont du mal à avoir une vision d’ensemble des compétences présentes au sein de leurs effectifs ou des ambitions de leurs collaborateurs. Les dernières avancées de la suite SAP SuccessFactors HXM réunissent les données, l’apprentissage automatique et l’IA pour offrir aux organisations une meilleure compréhension des capacités de leur personnel et une intelligence des talents exploitable pour aligner leurs employés sur les besoins de l’organisation.

Les innovations suivantes seront disponibles au deuxième semestre 2022 :

  • Skills ontology utilise le machine learning et l’automatisation pour identifier en permanence les compétences d’un employé en fonction de son poste, de ses responsabilités, de ses expériences et de ses réalisations, offrant ainsi une vision globale des compétences d’une organisation à l’échelle mondiale.
  • Growth portfolio est une source d’information dynamique rassemblant les spécificités de chaque employé : ses compétences, ses points forts, sa manière de travailler, mais aussi ses passions et aspirations.
  • Dynamic teams est une nouvelle fonctionnalité qui permet aux entreprises de créer, de suivre, de mesurer et d’optimiser les résultats de leurs équipes. Les entreprises qui utilisent SAP SuccessFactors Performance & Goals peuvent ajouter des résultats clés objectifs (OKR) à Dynamic teams afin de suivre les progrès et de mesurer la réussite. Dans Dynamic Teams, les employés sont rassemblés selon leurs compétences et non selon leurs affinités. Ainsi, grâce au machine learning et à l’IA, SAP SuccessFactors Opportunity Marketplace rend l’évolution des employés au sein de l’entreprise plus équitable.

Associées à SAP SuccessFactors Opportunity Marketplace, ces innovations apportent les connaissances et l’adaptabilité nécessaires à la constitution d’une force active plus qualifiée, plus souple et plus équitable. Growth portfolio et Skills ontology permettent une individualisation des recommandations au sein de SAP SuccessFactors Opportunity Marketplace, qui reflètent l’ensemble des personnalités des individus, et pas seulement leurs compétences. L’introduction de Dynamic teams transcende les structures traditionnelles pour favoriser un travail basé sur les compétences plutôt que sur les descriptions de poste. Les entreprises peuvent ainsi constituer des équipes diversifiées, capables d’obtenir de meilleurs résultats, tout en accélérant l’évolution de carrière et le développement personnel grâce à des cas pratiques.

En nous appuyant sur notre héritage en matière de gestion des talents, nous réimaginons la manière dont les entreprises assurent la gestion et le développement professionnel de leurs collaborateurs pour répondre aux exigences émergentes du travail de demain”, explique Meg Bear, Présidente et Chef de Produit de SAP SuccessFactors. “Lorsque les gens ont la possibilité de travailler sur ce qui les passionne, ils sont plus engagés, plus performants et permettent à leur entreprise d’obtenir des résultats commerciaux hors normes.”

SAP a créé un système permettant de gérer l’organisation du travail de demain, dès aujourd’hui”, a déclaré Josh Bersin, analyste industriel. “La nouvelle architecture et les nouvelles fonctionnalités de SAP SuccessFactors sont un bon en avant sur ce que les organisations ont besoin pour gérer, développer et habiliter leur personnel et leurs équipes.”

Ces nouvelles applications RH de la suite SAP SuccessFactors HXM sont des innovations essentielles qui fournissent un système complet de développement des talents et conçues spécialement pour les organisations afin de les aider à créer une force active durable et prête pour l’avenir.

Pour que le développement des talents soit durable et efficace, les organisations doivent favoriser un sentiment d’appartenance. Donner aux gens les moyens de s’épanouir au travail commence par l’identité. Les utilisateurs de SAP SuccessFactors peuvent désormais indiquer le nom et les pronoms personnels de leur choix sur leur profil public, ce qui leur permet de s’approprier la manière dont ils se présentent et d’être reconnus comme leur véritable personnalité au travail.

Les noms choisis et les pronoms personnels seront généralement disponibles pour tous les clients SAP SuccessFactors au quatrième trimestre 2022. Skills ontology, Growth portfolio et Dynamic teams seront également disponibles dès le quatrième trimestre 2022.

Pour en savoir plus, rendez-vous à l’événement virtuel SuccessConnect. Suivez SAP sur Twitter @SAPNews.

The post SAP innove et accompagne les entreprises vers le travail du futur appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com


Découvrez les saisons précédentes de la série de podcasts SAP intitulée « Parlons des données » dans nos précédents blogs sur la saison 5 et la saison 4.

Il est essentiel de créer un robuste socle de données et d’atteindre l’excellence en matière d’informations pour obtenir l’agilité d’entreprise nécessaire pour faire face aux changements et prendre rapidement les bonnes décisions stratégiques. Aider les équipes métier à mettre à profit leurs ressources de données et une remarquable réactivité pour optimiser la collecte et la communication de ces précieuses ressources est extrêmement utile pour renforcer l’efficacité au sein de l’entreprise et gérer de façon optimale les périodes de changements.

Nous avons donc réuni des experts en gestion et stratégie des données pour évoquer les sujets et tendances clés qui transforment la façon dont les entreprises exploitent les données pour libérer tout le potentiel de ces précieuses ressources.

Écoutez cette série de podcasts en anglais pour tout savoir sur les données !

Surveillez les nouveaux podcasts et rattrapez votre éventuel retard en la matière.

Écoute possible sur Spotify, SoundCloud, iTunes, PlayerFM ou YouTube.

Aperçu de la saison 6 : podcasts sur la stratégie de données, cas d’utilisation et solutions SAP associées

Ep. 58 — Partie 2 : Intégration de SAP Signavio Process Intelligence à SAP Data Intelligence

Cet épisode dit tout sur SAP Signavio Process Intelligence : le pourquoi, le quoi et le comment. Il aborde également l’intégration entre SAP Signavio Process Intelligence et SAP Data Intelligence.  Intervenants : Silvio Arcangeli, directeur principal SAP Signavio Process Intelligence, et Ginger Gatling, directrice principale du marketing des solutions de gestion des données chez SAP.

Ep. 57 — Partie 1 : SAP et Signavio : le quoi et le comment

Cet épisode présente SAP Signavio. Il présente la solution ainsi que les éléments clés et la façon dont SAP et Signavio travaillent ensemble pour améliorer les processus.
Intervenants : Silvio Arcangeli, directeur principal SAP Signavio Process Intelligence, et Ginger Gatling, directrice principale du marketing des solutions de gestion des données chez SAP.

Ep. 56 — Ce que le conseil d’administration doit savoir sur les données

Ce podcast porte sur les fondements nécessaires aux membres de conseils d’administration, en particulier ceux d’entreprises non natives des données, pour gérer les opportunités et risques majeurs, mener des examens plus approfondis, et assumer leur responsabilité de supervision axée sur les données. Écoutez Dr Thomas C. Redman, « le docteur Données », président de Data Quality Solutions, et Maria Villar, en charge de l’innovation en matière de gestion et de stratégie des données d’entreprise chez SAP, partager leurs précieux insights.

Ep. 55 — Les femmes dans le domaine des données

Rejoignez cette discussion interactive avec des femmes ayant toute une carrière en lien avec les données, dont Kristin McMahon, vice-présidente mondiale Solutions et marketing chez SAP, Corrie Brague, directrice principale Gestion des données chez SAP, Ina Felsheim, directrice marketing produits chez AWS, et Ginger Gatling, directrice principale Gestion des données chez SAP. Vous entendrez leur avis sur l’état actuel de la gestion des données, des conseils pour une carrière en lien avec les données et des insights sur l’importance de la promotion des données dans tous les secteurs.

Ep. 54 — SAP et OpenText : réduction des coûts, amélioration des performances et migration vers SAP S/4HANA avec solide retour sur investissement

Cet épisode concerne le traitement des documents, le partenariat avec OpenText et une récente étude axée sur le retour sur investissement évoquant la réduction des coûts, l’amélioration des performances et l’efficacité en matière de migration vers SAP S/4HANA.
Intervenantes : Sheila McCarthy, directrice mondiale du marketing et des solutions, et Ginger Gatling, directrice principale du marketing des solutions SAP

Ep. 53 — Données et analytique SAP : cas d’utilisation client pour l’intégration des données

Ce podcast s’appuie sur l’épisode 51 évoquant les services de gestion des données disponibles dans SAP Business Technology Platform. Dans cet épisode, nous découvrons une entreprise disposant de données en silos, déconnectées et dépourvues de contexte commercial. Ce podcast explique comment SAP Business Technology Platform, et plus particulièrement les services de données et d’analytique, ont été utilisés pour ajouter un contexte commercial à la masse de données existantes afin de favoriser des décisions fiables.
Intervenants : Silvio Arcangeli, directeur principal Stratégie produits technologiques et plateformes chez SAP, Axel Schuller, responsable Solutions de gestion des données SAP, Ginger Gatling, directrice principale du marketing des solutions de gestion des données chez SAP.

Ep. 52 — Rapprochement des données financières

Savez-vous que le rapprochement des données financières est incontournable dans tout projet de mise en œuvre SAP ? En quoi cela consiste-t-il et pourquoi est-ce nécessaire pour toutes les entreprises d’y prêter attention ? Rejoignez Syin Tan, Kevin Zheng, Lucas Morris et Sam Bannigan, représentants Pratiques relatives aux données chez Deloitte, qui évoquent les coûts, risques et exigences de conformité liés au rapprochement financier, et la façon dont ils ont mis à profit SAP Data Intelligence pour maîtriser ce facteur de réussite essentiel.
Intervenants : Kevin Zheng, spécialiste des données chez Deloitte Consulting, Syin Tan, spécialiste finance et données chez Deloitte Consulting, et Lucas Morris, spécialiste finance chez Deloitte Consulting.

Ep. 51 — Les meilleures façons d’exploiter les services de gestion des données avec SAP Business Technology Platform

Ce podcast explore les plus importants services de gestion des données disponibles sur SAP Business Technology Platform. Ces services incluent le catalogage des données et la gestion des métadonnées, l’intégration des données et le traitement des données. La façon dont ces services sont utilisés dans l’ensemble du portefeuille données et analytique de SAP Business Technology Platform sera également abordée. Rejoignez ce podcast pour découvrir les dernières innovations concernant les services de gestion des données et comment les mettre à profit.
Intervenants : Silvio Arcangeli, directeur principal Stratégie produits technologiques et plateformes chez SAP, Axel Schuller, responsable Solutions de gestion des données SAP, Ginger Gatling, directrice principale du marketing des solutions de gestion des données chez SAP.

Ep. 50 — SAP et Sodales : comment innover, créer et monétiser vos solutions SAP BTP Sodales Solutions crée des solutions pour la gestion EHS (Environnement, Hygiène et Sécurité) des entreprises et elle s’appuie pour cela sur SAP Business Technology Platform (SAP BTP). Grâce à son innovation continue et à sa mise à profit de SAP BTP, Sodales exploite chaque opportunité d’amélioration. Écoutez ce que ce « modèle en matière de SAP BTP » a à dire et découvrez son approche en matière d’innovation, mais aussi des réflexions concernant SAP Store, les critères d’embauche, etc.

Ep. 49 — Le problème oublié : comment gérer la croissance du volume de données tout en réduisant les coûts et les risques La croissance du volume des données s’accélère. Les coûts et les risques liés à la gestion de toutes ces données ne se limitent pas au stockage. Rejoignez Deepak Sood, PDG d’Auritas, et Robert Pickering, directeur principal Gestion des solutions Business Technology Platform chez SAP, qui expliquent comment et pourquoi gérer le cycle de vie des données tout en trouvant le juste équilibre en matière de coûts des ressources, propriété, risques et conformité légale.

Ep. 48 — Découverte de la valeur ajoutée de SAP BTP pour les partenaires, avec SAP, IDC et le partenaire SAP Rizing Dans cet épisode de podcast, vous entendrez des dirigeants de SAP, IDC et Rizing, partenaire SAP, évoquer la valeur ajoutée obtenue par les partenaires avec SAP Business Technology Platform (SAP BTP). Paul Edwards (directeur, canaux logiciels et écosystèmes chez IDC) mène une discussion particulièrement instructive avec Martin Stenzig(directeur de la technologie chez Rizing) et Tom Le (vice-président mondial Conseil en solutions partenaires, SAP), en abordant les conclusions du guide de la réussite partenaires IDC qui explore les accélérateurs opérationnels et technologiques offerts aux partenaires via SAP BTP. Les dirigeants abordent des sujets tels que la façon dont Rizing innove avec SAP BTP, le périmètre et l’impact de la plateforme sur la valeur du cycle de vie client, ainsi que les programmes SAP proposés pour assurer la réussite des partenaires avec SAP BTP. Pour en savoir plus, accédez au podcast dès maintenant.

Ep. 47 — Prévision du prix des produits de base avec SAP Data Intelligence Ratan Yedla et Sumanth Krishnan de VASPP Technologies évoquent le fonctionnement de la prévision des prix des produits de base avec SAP Data Intelligence. Ils abordent le recours à des modèles d’IA (intelligence artificielle) et de ML (Machine Learning) pour prévoir les futurs prix en fonction de modèles passés, d’événements externes et de données IoT, et expliquent combien mieux prévoir les prix, avec moins d’erreurs, permet de meilleures décisions d’achat et des économies pour les entreprises. VASPP Technologies a réalisé ce travail lors du sprint de contenus SAP Data Intelligence.

Ep. 46 — Création de l’automatisation intelligente de DataXstream avec SAP Data Intelligence Xilin Cheng et Kathleen Taggart de DataXstream évoquent la création de l’automatisation intelligente et les avantages du recours à SAP Data Intelligence pour les opérations de Machine Learning (MLOps). L’équipe aborde les difficultés rencontrées par le grossiste pour traiter un gros volume de devis et de commandes avec précision et efficacité. Traditionnellement, il fallait que des représentants du service client, comprenant SAP GUI et ayant des années d’expérience dans le secteur, passent des heures à saisir des données. Avec l’automatisation intelligente, la reconnaissance optique de caractères permet de lire du texte dans les modèles de Machine Learning créés par Xilin. Il évoque les techniques de traitement du langage naturel (TLN) utilisées, mais aussi les avantages du développement de pipelines de Machine Learning dans SAP Data Intelligence. Kathleen et Xilin évoquent pour finir l’avenir de l’automatisation intelligente et le potentiel qu’offre le Machine Learning pour remporter plus de contrats et améliorer l’expérience d’achat des clients.

Pour en savoir plus, consultez les ressources et informations supplémentaires disponibles ici :

The post Let’s Talk Data Podcast Series – Nouvelle saison disponible maintenant ! appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Plusieurs événements ont complètement bouleversé le statu quo ces dernières années. Inutile de les rappeler, vous l’avez sans doute remarqué par vous-même. Notamment au moment où, en tant que responsable financier, on vous a demandé d’apporter votre aide continue pour piloter la stratégie globale de votre entreprise (en plus, bien sûr, de votre travail quotidien qui consiste à gérer chaque centime dépensé par la société).

Les choses changent, c’est une évidence. Mais la véritable question est : avez-vous été en mesure de vous adapter ?

Notez que j’ai dit : « avez-vous été en mesure de vous adapter ? ». Car il est fort probable que votre capacité à suivre le rythme des évolutions du marché ne dépende pas d’un manque de volonté. Mais plutôt, comme de nombreuses autres entreprises, de solutions ERP ou financières, qui ne sont potentiellement pas assez agiles pour vous permettre de vous adapter à des bouleversements soudains.

 

Selon un récent rapport Aberdeen intitulé « Le pilier de l’agilité des fonctions Finance et Comptabilité », les entreprises se rendent compte que les solutions sur site ne sont tout simplement pas à la hauteur. Et si vous êtes condamné à travailler avec ces systèmes hérités, chaque jour est un constat de leur ancienneté et de leur manque de flexibilité :

 

  • La budgétisation et la prévision prennent trop de temps et de ressources.
  • Les processus de gestion ne sont pas adaptés à la volatilité des marchés.
  • L’évolution des demandes client dépasse la capacité de votre organisation à changer.

 

De quelles solutions disposez-vous ? Comment êtes-vous censé faire évoluer les systèmes, processus et politiques de votre entreprise de façon suffisamment rapide pour rester au fait des changements mondiaux qui vous imposent cette évolution ?

C’est le genre de question qui empêcherait de dormir les responsables financiers les plus aguerris. La réponse vous intéresse ? Consultez le rapport Aberdeen. Ou cette page sur l’ERP Cloud. Vous connaîtrez enfin la réponse.

La réponse : l’ERP Cloud

La première tranche de 20 % des entreprises les plus performantes est 39 % plus susceptible d’avoir adopté l’ERP Cloud pour accélérer et simplifier les processus comptables et financiers. Qu’en retire-t-elle ? Des données plus fiables et plus rapides, ce qui se traduit, bien sûr, par des décisions plus fiables et plus rapides.

Être en capacité de réfléchir et d’évoluer plus vite dans le cloud aide ces entreprises ultraperformantes à améliorer encore davantage leurs performances. En moyenne, elles sont :

  • 35 % plus susceptibles d’avoir une meilleure collaboration entre le service financier et les autres fonctions de l’entreprise ;
  • 40 % plus susceptibles de disposer d’un workflow standard pour la prise de décision ;
  • 52 % plus susceptibles d’être en capacité de faire le lien entre les performances et les processus de gestion.

Si vous allez encore plus loin dans les détails, vous observerez que les entreprises basées sur le cloud sont plus agiles que leurs pairs, grâce à :

  • une prise de décision 111 % plus rapide ;
  • une durée de cycle réduite de 111 %.

Imaginez disposer d’informations financières instantanées et précises, que vous pourriez partager avec les décideurs de toute l’entreprise. Quelles différences verriez-vous dans votre quotidien si vous pouviez résoudre les problèmes immédiatement, au lieu d’attendre d’être en possession des données dont vous avez besoin ? En quoi votre capacité à piloter l’entreprise serait-elle différente si vous disposiez de ce type d’informations et d’agilité ? Comment pouvez-vous observer des conclusions telles que celles présentées dans le rapport Aberdeen et ignorer les changements que vous devez apporter pour rester compétitifs ?

Rassurez-vous : parmi tous les changements à venir, le passage à l’ERP Cloud fait partie de ceux auxquels vous pouvez vous accommoder. En réalité, c’est peut-être même la seule façon de survivre.

Lisez l’article d’Aberdeen ici.

The post Vous n’aimez pas tout ce changement ? Ne vous inquiétez pas, ça va changer. appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Les responsables financiers et leurs équipes subissent une pression considérable, particulièrement en périodes d’incertitude et de tourmente : on attend d’eux qu’ils fournissent des informations financières et opérationnelles cruciales (essentielles pour prendre des décisions) en un claquement de doigts.

Il s’agit de l’une des principales conclusions d’un récent rapport Aberdeen sur les défis auxquels sont actuellement confrontés les responsables financiers.

Il est juste de dire que, en tant que responsable financier, les opérations financières quotidiennes occupent toutes vos journées. Pourtant, l’entreprise s’attend également à ce que vous analysiez les montagnes de données et de détails qui atterrissent dans votre boîte de réception, et que vous prévoyiez avec précision l’avenir de l’activité. En réalité, plus qu’une simple attente, il s’agit d’un véritable besoin. Elle a besoin que vous connaissiez les investissements à faire et à éviter, ainsi que les priorités prioritaires. Vous êtes la personne qui doit élaborer les plans permettant de guider les stratégies de croissance.

En outre, et c’est là que les choses se corsent, vous devez vous attaquer à ce rôle organisationnel et stratégique, ainsi qu’à toutes les analyses, modélisations et prévisions sophistiquées qui l’accompagnent, avec les mêmes anciens systèmes financiers que ceux que vous utilisez depuis des années.

Autrement dit, vous devez pérenniser votre entreprise en pleine croissance avec des outils quasi obsolètes. Cependant, bien que cela ne soit qu’une maigre consolation, vous n’êtes pas la seule personne dans ce cas.

Le problème se complique lorsque l’on tient compte des défis fondamentaux liés à la fiabilité de ces données et à leur accès (à votre travail, somme toute). De fait, lorsque Aberdeen a demandé à vos homologues d’identifier les deux principaux défis à la réalisation de leur travail, ils ont répondu :

N° 1 : Il y a simplement trop de processus manuels entre eux et les informations dont ils ont besoin.

N° 2 : Lorsqu’ils mettent la main sur les données dont ils ont besoin, ils ne sont pas certains de leur exactitude.

Pour autant, votre entreprise a besoin que vous lui communiquiez des informations fiables et en temps réel.

Mais où sont les bonnes nouvelles ? 

Ce même rapport Aberdeen présente également quelques éléments rassurants, notamment les points communs des entreprises les plus performantes et ce qu’elles ont fait pour atténuer le problème.

Ces entreprises (les 20 % les plus performantes) utilisent un ERP basé sur le cloud pour garantir la rapidité, la sécurité, l’automatisation et l’exactitude des données. Elles migrent vers le cloud pour éliminer les processus manuels qui ralentissent leurs décisions et freinent leur croissance.

Mais qu’est-ce que le cloud ? Eh bien…

  • Imaginez pouvoir extraire les données de n’importe lequel de vos systèmes et les importer dans votre système de budgétisation…
  • Imaginez pouvoir automatiser ces importations, et ainsi disposer des données dont vous avez besoin, à l’endroit et au moment où vous en avez besoin…
  • Imaginez compiler les données et générer des rapports dans plusieurs langues et devises sans le moindre effort…
  • Imaginez recevoir des mises à jour en temps réel de vos métriques financières…
  • Imaginez avoir la certitude que les informations sur lesquelles vous vous basez pour élaborer vos prévisions et prendre des décisions sont exactes et à jour…

Cela augmenterait drastiquement votre productivité et vos profits. Les entreprises dont on parle ont pu observer un bond de 19,6 % de leur productivité au cours des deux dernières années, contre une baisse de 0,8 % pour toutes les autres entreprises. Par ailleurs, elles ont réussi à booster leur rentabilité de près de 16 %, tandis que les autres enregistraient une baisse de 2,6 %.

Si vous disposiez des mêmes outils que ces entreprises, d’un système ERP basé sur le cloud qui vous permette d’obtenir des données financières précises et en temps réel mais aussi de prendre des décisions stratégiques et d’accroître votre chiffre d’affaires et votre résultat, ou encore d’outils numériques pour affiner vos processus en permanence et améliorer les rouages de la fonction Finance, ce serait là une excellente nouvelle.

Lire l’article d’Aberdeen ici.

The post De bonnes nouvelles pour le secteur financier appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Que ce soit pour stocker vos données, collaborer avec vos employés, avec vos partenaires ou pour booster votre croissance, le cloud constitue une option plus sûre par rapport à un déploiement sur site.

La transformation digitale s’est largement accélérée ces dernières années, notamment avec le Covid, poussant les entreprises à adopter une dynamique plus souple et davantage en phase avec les nouveaux enjeux commerciaux et humains. Le cloud s’est donc révélé être un véritable facilitateur en termes d’agilité, d’ouverture à l’international, de croissance et depuis, le marché du cloud est en pleine expansion. Mais le passage au cloud-only peut effrayer, notamment à cause des questions de cybersécurité.

Cybersécurité, de quoi parlons-nous ?

Aucun système n’est infaillible, et avec toutes les actualités concernant les cyberattaques, la question de la cybersécurité est légitime. Selon une étude de l’assureur spécialisé Hiscox, de 2020 à 2021, la proportion des entreprises françaises ciblées par une cyber-attaque est passée de 38% à 43%.

Tous les types d’organisations, et ce, quelle que soit leur taille, sont exposés à des incidents de cybersécurité. Ces derniers peuvent avoir des degrés de gravité divers mais également être de différentes natures. Les entreprises peuvent être victimes de vol de données, de fraude ou encore d’espionnage, des cyberattaques, mais elles peuvent également subir des incidents internes, comme des perturbations au sein de leur service cloud.

Le vol des données est sans doute l’un des sujets les plus brûlants de l’actualité. Pourtant, après enquête, l’examen révèle le plus souvent que les informations piratées n’étaient pas stockées dans le cloud mais conservées sur site.

Si des contrôles en interne sont effectués dans la plupart des entreprises, ils s’avèrent souvent insuffisants au vu des menaces existantes. La Global Digital Trust Insights 2022 révèle que seuls 40% des dirigeants comprennent parfaitement les risques liés à la cybercriminalité et à la protection de la vie privée de leurs tiers. L’étude démontre que les équipes dirigeantes actuelles peinent à déceler l’importance du sujet de la cybersécurité, une situation qui expose alors les entreprises à des risques accrus au regard de l’augmentation des cyberattaques.

Que ce soit pour stocker vos données, collaborer avec vos employés, avec vos partenaires ou pour booster votre croissance, le cloud constitue une option plus sûre par rapport à un déploiement sur site. Mais le degré de sécurité de votre système cloud dépend surtout de la manière dont il est déployé et de la personne chargée de sa gestion.

S’entourer d’experts, la meilleure des cybersécurités

La cybersécurité est bien plus qu’un simple sujet informatique et il semble aujourd’hui que le niveau de maturité des entreprises dans ce domaine soit encore trop faible.

Si la multiplication des cyberattaques et l’évolution des réglementations incitent les entreprises à prendre des mesures, les éléments développés ne protègent que partiellement des risques.

Il faut savoir que la cybersécurité s’acquiert en deux temps: aux prémices, au moment de la configuration puis tout au long de son utilisation, grâce à une surveillance continue.

Une configuration sécurisée est essentielle pour se protéger des cybercriminels, d’autant que lorsqu’elle est correctement déployée, il est bien plus facile de maintenir la conformité du système. Or, une seule erreur de configuration peut exposer les entreprises à une vulnérabilité et à des conséquences bien trop risquées pour être ignorées.

Il est donc essentiel de se faire accompagner par une société experte pour tirer profit des multiples avantages du cloud, et ce, en toute sécurité.

Lorsque nos clients choisissent de muter vers le cloud, c’est toute une équipe dédiée qui les amène sur les plateformes reconnues, sans qu’ils ne se risquent à faire des erreurs en configurant eux-mêmes leur système.

Et par la suite, être suivi par une société experte tout au long de son activité, c’est se garantir d’être entouré par un important écosystème qui s’assure de la sécurité d’infrastructure, du réseau, du système d’exploitation et de la base de données de manière transparente, et ce partout dans le monde.

L’objectif est clair, donner aux clients le plus haut niveau de fonctionnalité pour chaque fonction.

Grâce à une surveillance continue, la mise en place d’audits et l’élaboration de stratégies d’urgence, l’expertise du prestataire permet de mieux prédire, prévenir, détecter et réagir aux menaces. Ce choix, plus d’une centaine de nos clients l’ont déjà fait en France en 2021.

The post Cybersécurité, pierre angulaire de la mutation cloud appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Le passage au Cloud est devenu une évidence pour bon nombre d’entreprises, mais il serait erroné de l’appréhender sous le prisme d’une marche technologique forcée. Si cette transition s’opère, c’est avant tout parce que les entreprises perçoivent aujourd’hui un moyen de renforcer leurs positions et de réaliser leurs potentiels pour demain.

SAP France a récemment réorganisé ses équipes au service de son nouveau positionnement stratégique centré sur le Cloud. Une transformation qui n’a qu’un objectif : répondre aux besoins de ses clients. Au cœur de ces changements, Fiamma Ferrero, Directrice Cloud Success Services, explique ce virage stratégique décisif pour l’avenir de toutes les entreprises, quels que soient leur taille ou leur secteur d’activité.

Les entreprises constatent que cette nouvelle façon d’aborder leur business s’adapte à leurs propres enjeux. De la gestion comptable du stock, à la prévision de vente et à l’analyse de données, le Cloud garantit une transition technologique sans rupture d’activité, en utilisant des outils en phase avec les enjeux et besoins, ceci afin de continuer leur cœur de métier avec facilité.

Ce socle, bien que nécessaire, ne représente en réalité qu’une partie de l’intérêt du Cloud. Par sa connexion constante avec des solutions complémentaires et des modules parfaitement imbriquables, le Cloud délivre un nombre infini de possibilités en matière de transformation business. Exit la gestion du stock en temps réel pour ouvrir la porte à une technologie en constante performance qui prédit vos besoins futurs grâce au Machine Learning.

Cette modularité représente un enjeu majeur dans le développement du potentiel business de chaque acteur. L’intégration de technologies innovantes comme de l’intelligence artificielle, permet d’accompagner les entreprises dans leur voyage transitionnel vers le Cloud. C’est en soulignant l’intérêt pour le client que nous pouvons créer chez lui l’envie de passer au Cloud.

En outre, ces entreprises voient un intérêt pour leurs clients et consommateurs, de la même manière que nous, qui accompagnons nos clients de A à Z dans leur transition. En 2021, le National Business Research Institute a constaté que les entreprises en mesure d’offrir un excellent service à la clientèle et de se positionner comme partenaires de confiance, pouvaient viser une augmentation de 20 % ou plus de leur chiffre d’affaires.

Par leur agilité, et grâce à la formation et l’accompagnement de professionnels, les entreprises peuvent exploiter les innovations technologiques, faciliter l’engagement des consommateurs, et être en mesure de générer de grandes quantités de données pour les aider à repérer des problèmes, identifier de nouvelles lignes de produits et des opportunités de marché.

La fidélisation du client passe d’abord par une empathie business, une compréhension de ses envies. La captation comme la rétention du client passe notamment par une cohérence technologique de grande échelle. Nous accompagnons nos clients dans la création et la mise en place de solutions qui sont bénéfiques à l’intégralité de leurs business unit, où qu’ils soient dans le monde. Cette omnicanalité et cette cohérence globale, d’outils comme d’interface, permettent d’assurer un voyage client stable, sans accroche ni obstacle, pour inciter à rester sur la plateforme visitée. Selon une étude de Bain & Company, une augmentation de 5 % du taux de fidélisation des clients accroît les bénéfices de 25 à 95 %.

En phase avec leurs besoins, répondant aux attentes de leurs clients, les entreprises transitent aujourd’hui vers le Cloud non par nécessité mais par ambition. Notre rôle est de leur permettre d’accéder à cette nouvelle étape de leur évolution en garantissant une transition souple, fluide et fructueuse.

The post D’un besoin business à l’envie d’agilité : la réponse évidente du Cloud appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com