Articles

Paris, le 2 mai 2024 — SAP annonce que la société suédoise DeLaval, du groupe Tetra Laval, a choisi SAP S/4HANA Cloud pour mettre en place son nouveau système ERP hébergé dans le cloud, dans le cadre de son programme de transformation globale.

 

Le producteur mondial de machines laitières et agricoles, qui compte aujourd’hui 18 usines dans le monde, a choisi de construire sa nouvelle architecture technologique dans le cloud. Un choix stratégique visant à standardiser les systèmes du Groupe ; à harmoniser les différentes nomenclatures et processus, ainsi que les données nécessaires au développement des nouvelles solutions pour ses clients. Une initiative qui s’inscrit dans la stratégie de DeLaval à devenir un partenaire encore plus performant pour ses clients, et à se transformer en une organisation « data-driven[1] ».

 

« Un ERP complètement nouveau, est plus qu’une simple mise à jour technique, c’est un véritable processus de changement et une transformation de l’ensemble de l’entreprise », a déclaré Niklas Falkeling, Directeur du programme informatique de DeLaval. « Nous avions besoin de repartir à zéro et de profiter des solutions standardisées qu’offre actuellement SAP et ses services cloud. Cela est nécessaire pour que nous puissions continuer à développer l’entreprise et devenir plus flexibles et agiles. »

 

Avec l’objectif de rendre la production alimentaire aussi durable et efficace que possible, la mise en œuvre de SAP S/4HANA Cloud est un programme mondial, pluriannuel et multi-business unit, visant à attirer davantage de talents, à améliorer les processus métiers et à tirer parti d’une technologie innovante. La prochaine étape pour accompagner DeLaval dans l’accélération de sa stratégie de croissance, est de renforcer son équipe avec des compétences SAP à Tumba en Suède, Gallin en Allemagne et Wroclaw en Pologne.

 

« Il s’agit d’un exemple concret de la façon de mener un programme de transformation globale », a déclaré Helle Dochedahl, Directrice Générale de SAP Nordic et Baltic. « DeLaval a une stratégie bien définie pour standardiser les dernières solutions business de SAP et unifier les processus internes, en engageant toutes ses parties prenantes. »

 

À propos de SAP :  

La stratégie de SAP est d’aider chaque organisation à fonctionner en « entreprise intelligente » et durable. En tant que leader du marché des logiciels d’application d’entreprise, nous aidons les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs à opérer au mieux : 87 % du commerce mondial total est généré par nos clients. Nos technologies de Machine Learning, d’Internet des objets (IoT) et d’analyse avancée aident nos clients à transformer leurs activités en « entreprises intelligentes ». SAP permet aux personnes et aux organisations d’avoir une vision approfondie de leur business et favorise la collaboration pour qu’ils puissent garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Nous simplifions la technologie afin que les entreprises puissent utiliser nos logiciels comme elles le souhaitent, sans interruption. Notre suite d’applications et de services end-to-end permet aux clients privés et publics de 26 secteurs d’activité dans le monde entier, de fonctionner de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Grâce à un réseau mondial de clients, de partenaires, d’employés et de leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie de chacun. Pour plus d’information, visitez www.sap.com.

 

Contact presse :  

Sylvie Léchevin : sylvie.lechevin@sap.com / sap@the-arcane.com

[1] Organisation pilotée par les données

The post DeLaval choisit SAP S/4HANA Cloud pour exploiter les avantages du cloud appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

WALLDORF SAP SE today announced its financial results for the first quarter ended March 31, 2024.

 

  • Cloud revenue up 24% and up 25% at constant currencies, supported by 32% Cloud ERP Suite revenue growth at constant currencies
  • Current cloud backlog of €14.2 billion, up 27% and up 28% at constant currencies
  • IFRS cloud gross profit up 27%, non-IFRS cloud gross profit up 27% and up 28% at constant currencies
  • IFRS operating loss of –€0.8 billion due to a €2.2 billion restructuring provision
  • Non-IFRS operating profit up 16% and up 19% at constant currencies even including higher share-based compensation resulting from strong share price increase
  • Outlook 2024 reaffirmed

 

 

“We’re off to a great start in 2024 and we’re confident we’ll achieve our goals for the year. Looking ahead, we have powerful growth drivers in place – Business AI, cross-selling across our cloud portfolio, and winning new customers particularly in the midmarket. The strength of our current cloud backlog reaching a record growth rate is a testament to that momentum. Our transformation program is also well on track and will help us to capture this growth and increase efficiency.”

Christian Klein, CEO

 

“In the first quarter we successfully kicked off the implementation of our transformation program thereby allowing us to focus our investments on the Business AI opportunity while decoupling expense from revenue growth. We are also very pleased by the unabated growth momentum of the Cloud ERP Suite, reflecting the market’s secular shift towards integrated cloud solutions.”

Dominik Asam, CFO

 

A propos de SAP :

La stratégie de SAP est d’aider chaque organisation à fonctionner en « entreprise intelligente » et durable. En tant que leader du marché des logiciels d’application d’entreprise, nous aidons les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs à opérer au mieux : 87 % du commerce mondial total est généré par nos clients. Nos technologies de Machine Learning, d’Internet des objets (IoT) et d’analyse avancée aident nos clients à transformer leurs activités en « entreprises intelligentes ». SAP permet aux personnes et aux organisations d’avoir une vision approfondie de leur business et favorise la collaboration pour qu’ils puissent garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Nous simplifions la technologie afin que les entreprises puissent utiliser nos logiciels comme elles le souhaitent, sans interruption. Notre suite d’applications et de services end-to-end permet aux clients privés et publics de 25 secteurs d’activité dans le monde entier, de fonctionner de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Grâce à un réseau mondial de clients, de partenaires, d’employés et de leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie de chacun.

 

Contacts Presse 

Sylvie.lechevin@sap.com / sap@the-arcane.com

The post SAP Announces Q1 2024 Results appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Acome modernise son ERP au travers d’une migration vers l’ERP intelligent SAP S/4HANA. Un socle solide qui lui permettra de concrétiser son projet de transformation, consistant à gérer la production industrielle depuis l’ERP.

Acome est un spécialiste des câbles de haute technicité, qui propose ses solutions aux acteurs du monde de l’automobile, des télécoms, du bâtiment ou encore du transport ferroviaire. De par son positionnement, Acome est un acteur clé du développement des véhicules de nouvelle génération, de la fibre, des bâtiments connectés et des villes intelligentes.

Première SCOP de France, Acome dispose de nombreux sites industriels et commerciaux, dans l’hexagone comme à l’étranger. Le groupe ACOME emploie 2000 collaborateurs, dont 1200 en France, pour un chiffre d’affaires annuel de 552 millions d’euros.

« Nous souhaitions refondre notre système d’information industriel, avec – entre autres – la mise en place d’un MES, explique Anne-Laure Gout, Responsable du service Études informatique de la DSI d’Acome. Michael Barbé a su nous convaincre que notre SI industriel pourrait tout à fait être intégré dans notre ERP SAP. La fin de maintenance de SAP ECC approchant, la DSI avait dans le même temps décidé d’opérer la migration vers l’ERP SAP S/4HANA. »

L’industriel décide donc de rapprocher ces deux projets. « Un premier partenaire nous avait proposé de repartir d’une feuille blanche, avec un projet de type greenfield, ce qui ne nous convenait pas. Nous nous sommes alors tournés vers PASàPAS, qui nous suit depuis des années, afin de mener une migration à fonctionnalités et périmètre constants. L’objectif était d’assurer la bascule vers l’ERP SAP S/4HANA avec un minimum d’impacts pour les métiers. »

Découvrez le témoignage de notre client.

Un engagement important de la part de PASàPAS

Le travail s’est fait de concert entre les équipes métiers d’Acome, porteuses du projet industriel, et la DSI de la SCOP, souhaitant opérer la migration de SAP ECC vers SAP S/4HANA. Le projet de migration a démarré en février 2021, pour se terminer 15 mois plus tard, le 30 mai 2022.

« De nombreuses personnes ont été impliquées, que ce soit chez PASàPAS, qui a mobilisé une cinquantaine de consultants, que du côté d’Acome, avec une équipe projet de 50 personnes et 80 key users, explique Michael Barbé, Directeur de programme chez Acome. Nous avons su rester concentrés tout au long de ces 15 mois, avec des objectifs précis qui nous ont permis de ne pas nous éparpiller et de mettre en fonction notre nouvel ERP dans les délais fixés. Le tout avec un appui sans faille de notre direction et des métiers. »

L’objectif de l’entreprise était de disposer d’un socle solide, propice au déploiement de nouvelles fonctionnalités. L’ERP SAP S/4HANA couvre d’ores et déjà un large périmètre (achats, ventes, finance, maintenance…), mais devrait prendre de l’ampleur rapidement (production, revue budgétaire…). Le tout avec la volonté de recourir aussi peu que possible aux spécifiques. « Nous voulions mettre en place une solution cohérente, qui permette de revenir à l’essentiel en s’appuyant autant que possible sur des processus standards. »

Migration réussie ! Place à l’innovation

L’ERP SAP S/4HANA est aujourd’hui en production. « Une importante phase de stabilisation a été réalisée pendant le premier mois, mais tout est aujourd’hui fonctionnel, avec une nette amélioration des performances par rapport à notre ancien ERP. Nous pouvons donc considérer cette étape de conversion comme réussie. Ce n’est toutefois que le premier jalon de notre projet de transformation », détaille Anne-Laure Gout. Si une ‘fiorisation’ progressive de l’interface et une revue des processus sont prévues, c’est bien le volet industriel qui est aujourd’hui au coeur des attentions.

« Nous redémarrons maintenant la phase industrielle de notre projet, confirme Michael Barbé. Dès janvier 2023, notre atelier de production de tubes dédiés aux planchers chauffants sera équipé de l’ERP SAP S/4HANA. Les machines de l’atelier seront connectées au SI, afin de permettre une remontée des données et un pilotage de ces équipements dans l’ERP. Nous espérons avec cet outil être capables d’aller chercher de nouveaux gains sur le terrain de la performance industrielle. L’ERP sera ensuite déployé sur une autre de nos activités courant 2024, puis progressivement sur des activités de plus en plus complexes. »

PASàPAS est reconduit sur toute cette première phase de déploiement et devrait donc accompagner Acome sur ce projet au minimum jusqu’à la fin du premier trimestre 2024. À mesure que ce SI industriel sera déployé, le nombre d’utilisateurs de l’ERP SAP S/4HANA va s’accroître chez Acome. « Nous avons d’ores et déjà adapté notre parc de licences afin de permettre aux opérateurs travaillant en production d’accéder à l’ERP. Demain, 500 utilisateurs pourront ainsi se connecter à SAP S/4HANA », conclut Anne-Laure Gout.

The post L’ERP SAP S/4HANA devient le socle du futur SI industriel d’Acome appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Artelia modernise son système d’information avec SAP S/4HANA et la technologie SAP Fiori

L’ergonomie utilisateur avancée de SAP S/4HANA a convaincu Artelia de moderniser son SI SAP existant. Un projet complexe, mené à bien en moins de huit mois, avec l’aide de PASàPAS et l’engagement sans faille des équipes d’Artelia.

 

Artelia est un groupe d’ingénierie pluridisciplinaire français (industrie, bâtiment, mobilité, eau, énergie) qui a pour particularité d’être détenu à 100% par ses managers et salariés. En croissance rapide, le groupe approche aujourd’hui les 7000 collaborateurs et fait partie du top 15 européen des sociétés d’ingénierie de la construction.

En 2021, Artelia a enregistré un chiffre d’affaires de 745 millions d’euros, dont 85% réalisés en Europe. L’entreprise est implantée dans plus de 40 pays, avec une forte présence en Europe, mais également en Asie et en Afrique. Elle ambitionne de passer le cap du milliard d’euros de chiffre d’affaires annuel en 2025.

Un fort besoin de modernisation

« En 2018, nous avons dû faire face à l’obligation de déposer dans Chorus Pro les factures destinées à nos clients du secteur public, explique Angéline Carlassare, Responsable SI finance chez Artelia. En parallèle, nous voulions aller plus loin sur le sujet de la dématérialisation. » L’interface utilisateur de SAP ECC n’était pas adaptée à un public d’assistantes et assistants. La création d’applications simples d’usage, exploitant la technologie SAP Fiori, a permis alors de répondre au besoin d’Artelia.

Plus tard, d’autres demandes ont émergé, cette fois-ci sur la partie achat. « Nous nous sommes alors dit que nous aurions tout intérêt à basculer sur SAP S/4HANA, avant d’adopter le module achat, afin de profiter de sa nouvelle ergonomie. »

Dans la phase finale de son appel d’offres, Artelia a commandé auprès des deux candidats sélectionnés une étude de cadrage. La société voulait ainsi donner l’opportunité à chacun des intégrateurs de partager leur vision du projet. C’est PASàPAS, l’un des deux partenaires SAP récurrents d’Artelia, qui a été retenu.

Un projet solidement cadré

Le périmètre de l’ERP d’Artelia est somme toute assez classique : finance, contrôle de gestion, gestion des projets et administration des ventes. Mais il est complexifié par des applications périphériques, dont de la BI et un CRM. Le tout dans un contexte multi-ERP, qui est le résultat d’une forte croissance du groupe, organique comme externe.

« Pour sécuriser le projet, nous avions demandé à SAP une formation sur les écarts existants entre SAP ECC et SAP S/4HANA, explique Nicolas Panayoti, Responsable de la transformation digitale finance chez Artelia. Nous avons détecté une cinquantaine de changements s’appliquant à notre SI. Les écarts majeurs – une dizaine – ont été intégrés au projet proactivement afin de diminuer les risques lors de la mise en route de notre nouveau SI. »

« Un projet de migration reste coûteux, poursuit Angéline Carlassare. Il faut donc être capable d’amener rapidement de la valeur. Toutefois, afin de sécuriser notre projet, nous avons décidé d’opter pour une approche en deux temps : une phase de conversion, comprenant un minimum de modifications majeures, suivie d’une étape de réflexion autour de ce que SAP S/4HANA pourra nous proposer par la suite. »

Une approche en phase avec les contraintes pesant sur l’agenda d’Artelia. Lancé en mai 2021, le projet devait en effet impérativement être terminé en fin d’année, afin que le nouvel ERP soit en production lors de la fusion de trois sociétés du groupe, programmée en janvier 2022.

Artelia modernise son système d’information avec SAP S/4HANA et la technologie SAP Fiori (French)

Un client très engagé

L’ERP SAP S/4HANA est aujourd’hui en fonction chez Artelia. Avec deux types de retours :

  • Les équipes finance n’ont pas vu de réel changement, les processus qu’ils utilisent n’ayant pas été profondément modifiés lors de la migration. Quelques régressions ont pu être constatées, par exemple au sujet des business partners. La configuration d’une tuile standard proposée par SAP a permis toutefois de limiter l’impact de ce problème, en proposant une expérience utilisateur satisfaisante pour des ADV.

Pendant le projet, Artelia s’est trouvé confronté à quelques difficultés, certains choix faits pouvant avoir un impact important pour l’organisation. « Lorsque nous avons soulevé ce problème, PASàPAS a adapté son dispositif, en mettant en place des réunions hebdomadaires nous permettant de faire le point sur les choix faits, l’impact de ces choix et les décisions qu’il nous fallait prendre. Cette initiative a été clé dans la réussite du projet, » explique Angéline Carlassare. « Nous avons mis du temps à nous caler avec le partenaire, confirme Nicolas Panayoti. Mais, finalement, le projet s’est bien déroulé, car toutes les équipes étaient impliquées, celles d’Artelia, comme celles de PASàPAS. »

L’année 2022 est celle de la stabilisation de l’ERP et de la recherche de quick wins. Artelia va ainsi mener plusieurs sprints visant à intégrer des évolutions fonctionnelles, notamment au travers de la mise en place de cockpits Fiori.

L’année 2023 sera pour sa part consacrée à l’activation du module achats. Mais aussi à la montée de version de l’ERP. « Le rythme des mises à jour de l’ERP SAP S/4HANA est plus rapide que précédemment, avec un support limité à 5 ans, rappelle Angéline Carlassare. Or, nous avons opté pour la version 1909 de SAP S/4HANA. Nous avons donc programmé une montée de version en 2023, en prévision de la fin de support de SAP S/4HANA 1909 en 2024. »

The post Artelia modernise son système d’information avec SAP S/4HANA et la technologie SAP Fiori appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Agroalimentaire : Ocealia bascule vers l’offre RISE with SAP avec PASàPAS

Ocealia opte pour l’ERP SAP S/4HANA en mode cloud, déployé chez un hyperscaler avec l’appui des équipes de PASàPAS. Un projet mené à bien en huit mois, qui permet au groupe de disposer d’un outil innovant, sur le plan fonctionnel comme ergonomique.

 

Ocealia est un acteur du secteur de l’agroalimentaire présent dans le centre ouest de la France (Poitou-Charentes, Dordogne et Limousin). Particulièrement polyvalent, ce groupe coopératif rassemble 10.000 adhérents, avec un réseau de distribution couvrant 340 implantations.

Ses multiples filiales lui permettent de couvrir un vaste spectre d’activités : productions végétales et animales, viticulture, jardinerie, snacking, mais aussi de l’alimentation animale ainsi qu’une filiale dédiée au transport. Ocealia réalise un chiffre d’affaires annuel de 810 millions d’euros, pour 1533 collaborateurs.

En 2009, Ocealia met en place un ERP SAP, qui l’accompagne depuis dans sa croissance et ses opérations de fusion/acquisition. Cet ERP reste aujourd’hui une des pièces centrales du système d’information du groupe.

« De multiples facteurs nous ont poussés à réfléchir à la modernisation de notre ERP, explique Philippe Cote, DSI d’Ocealia. Nous avions la volonté d’intégrer de nouveaux processus dans l’ERP, comme la gestion de la trésorerie et des rapprochements bancaires. La fin de maintenance annoncée de l’ERP SAP ECC 6 a également motivé cette décision. Nous souhaitions aussi bénéficier d’autres avancées apportées par l’ERP SAP S/4HANA : interface utilisateur rénovée, meilleure automatisation des processus, analytique intégrée ou encore l’accès à de nouvelles technologies comme l’IoT ou l’IA. »

Enfin, Ocealia voulait profiter de ce projet de conversion pour basculer vers le cloud d’un hyperscaler. Son contrat d’hébergement arrivant à terme en mars 2022, le nouvel ERP devait être prêt à cette date.

 

Un choix mûrement réfléchi

Le projet démarre en septembre 2020, lors d’un passage du CODIR à l’Experience Business Center parisien de SAP. Une visite suivie de démonstrations permettant de découvrir les fonctionnalités clés de l’ERP SAP S/4HANA.

Convaincu, Ocealia se tourne vers PASàPAS pour prendre en charge ce projet de migration de SAP ECC vers l’ERP SAP S/4HANA. « PASàPAS assure la TMA de notre environnement SAP depuis de nombreuses années, rappelle Philippe Cote. Ses équipes nous ont également accompagnés en 2018 lors de la mise à niveau de notre environnement SAP ECC et du passage vers la base de données SAP HANA. »

De janvier à mai 2021, Ocealia et PASàPAS travaillent au cadrage et à la méthodologie du projet. « Cette phase nous a permis de définir nos besoins, de structurer et de sécuriser nos travaux. Nous avons choisi de migrer notre ERP à fonctionnalités équivalentes, tout en définissant une feuille de route permettant l’intégration ultérieure de nouvelles fonctionnalités. »

En mai 2021, une “conversion à blanc” avec les données de productions est mis en place, afin de s’assurer de la faisabilité de la migration, mais également de permettre la réalisation de premiers tests. Cette préparation minutieuse a participé à un déroulé fluide du projet pendant les huit mois suivants, avec un démarrage à la date prévue et sans difficulté majeure, le 14 février 2022.

« La conversion factory de PASàPAS est indéniablement un atout sur ce type de projet. Les processus sont bien rodés, avec un suivi hebdomadaire des tâches à réaliser qui permet de s’assurer de ne rien rater, tout en offrant l’opportunité de régler les problèmes au fil de l’eau. »

Agroalimentaire : Ocealia bascule vers l’offre RISE with SAP avec PASàPAS (French)

Une bascule vers un hyperscaler

Lors de la migration vers l’ERP SAP S/4HANA, Ocealia a fait le choix de passer d’un cloud privé hébergé vers une solution proposée par un hyperscaler. En l’occurrence Google, au travers de l’offre RISE with SAP S/4HANA.

« Nous étions déjà clients de Google sur son offre Workspace et souhaitions continuer à travailler avec cette entreprise, explique Philippe Cote. Aujourd’hui, nous avons d’un côté une offre RISE, hébergée sur les serveurs de Google et garantie par SAP, et d’autre part des serveurs complémentaires dédiés aux autres composants de notre SI SAP (BW, BO, Content Server…), hébergés eux aussi chez Google, mais opérés par PASàPAS.”

La conciergerie, un service de pilotage global mis en place par PASàPAS, permet de faciliter la gestion au quotidien de l’ensemble. « La partie technologique est entièrement prise en charge par PASàPAS, ce qui nous permet de nous concentrer sur les développements métiers. »

Via ce service, PASàPAS accompagne également ses clients de façon proactive dans la gestion des cycles de vie de leur solution ERP dans RISE en leur proposant également des services complémentaires contextualisés à leurs organisations.

 

Un ERP en cours de fiorisation

« C’est un projet réussi, résume le DSI d’Ocealia. Les équipes se sont bien entendues, malgré les périodes de stress et de tension… et la crise sanitaire, qui nous a obligés à travailler en distanciel. Les métiers ont parfaitement joué le jeu, avec beaucoup de temps passé sur les tests. »

La migration à fonctionnalités équivalentes a permis de limiter les perturbations pour les utilisateurs. Mais Ocealia entend bien profiter rapidement des avancées proposées par l’ERP SAP S/4HANA. Les travaux ont ainsi débuté sur la gestion de la trésorerie et des rapprochements bancaires. D’ici la fin de l’année, des tuiles Fiori seront également déployées sur des fonctionnalités plus classiques, afin de quitter progressivement le mode transactionnel pour adopter une approche plus moderne.

« Nous allons mettre en place un laboratoire interne regroupant des utilisateurs qui disposeront d’un environnement “fiorisé”. Ceci nous permettra ainsi d’avancer sur la modernisation de l’interface utilisateur de notre ERP, tout en formant des key users qui participeront à son adoption auprès des équipes métiers. »

The post Agroalimentaire : Ocealia bascule vers l’offre RISE with SAP avec PASàPAS appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Je suis ravi de vous annoncer que SAP lance plusieurs nouvelles offres pour aider les clients à maximiser les avantages de la technologie cloud.

Tout d’abord, la version privée de SAP S/4HANA Cloud 2023, est désormais disponible. Il s’agit d’une étape majeure pour SAP et nos clients, facilitant leur transition vers le cloud. Cette version offre des fonctionnalités améliorées basées sur un système ERP de pointe basé sur le cloud, qui est collaboratif, intelligent, interconnecté et durable.

Ensuite, nous avons lancé un nouveau forfait RISE with SAP premium plus, combinant la technologie de l’IA avec des solutions durables et avancées de finance pour aider les entreprises à innover plus rapidement, à prendre des décisions plus éclairées et à libérer la valeur des données d’entreprise.

Troisièmement, pour soutenir nos clients dans leur passage au cloud, nous avons créé un programme de conversion et de modernisation RISE, réunissant des outils, des conseils d’experts et des aides à la conversion.

SAP publie la dernière version de SAP S/4HANA Cloud, édition privée

La version 2023 de SAP S/4HANA Cloud, édition privée, ne se contente pas de couvrir l’ensemble des fonctionnalités de SAP ERP Central Component, mais elle intègre également la finance, le manufacturing, les opérations et les fournisseurs au sein d’une plateforme cloud unique, avec des applications métier basées sur la toute dernière architecture. En outre, dans le cadre de RISE with SAP, l’édition privée de SAP S/4HANA Cloud suit désormais un cycle de sortie de deux ans avec des innovations et des améliorations faciles à assimiler tous les six mois. La maintenance passera également de cinq à sept ans, ce qui permettra aux clients de mieux rentabiliser leur investissement.

SAP dévoile un nouveau Package Premium Plus pour RISE with SAP 

Face aux changements rapides du marché et aux exigences réglementaires complexes et en constante évolution, les clients de tous les secteurs et de toutes les régions géographiques ont besoin de systèmes et de processus basés sur le cloud. Les clients RISE with SAP peuvent choisir le package qui leur permet d’obtenir les meilleurs résultats, y compris un nouveau Package Premium Plus avec davantage d’outils pour accélérer et améliorer les décisions, et maximiser l’impact de l’IA dans les processus métier. Le Package Premium Plus comprendra :

  • Plus d’informations sur la durabilité en intégrant les données « carbone » et d’autres ressources dans les processus métier centraux, calculant et partageant ces données dans toute la chaîne de valeur, et en tenant compte de l’évolution rapide des normes de reporting environnemental, social et de gouvernance (ESG).
  • De nouvelles capacités d’IA pour l’ERP grâce à notre copilote d’IA récemment annoncé, Joule. Joule trie et contextualise rapidement les données issues de plusieurs systèmes pour fournir des informations plus intelligentes.
  • L’autonomisation des directions financières pour prendre des décisions plus rapidement avec des solutions qui rationalisent les opérations de planification, améliorent la précision des prévisions avec des données d’unités commerciales financières et non financières, et optimisent la gestion des encaissements.
  • La possibilité pour les clients de créer un ERP interconnecté avec un portail fournisseur qui simplifie la conformité des dépenses en permettant une collaboration étroite avec un large réseau de fournisseurs, ainsi que l’automatisation des transactions d’approvisionnement et de facturation.

Lors du récent événement Rise into the Future de SAP, nous avons entendu le témoignage de Mahindra & Mahindra, client RISE with SAP. L’entreprise ne se contente pas de migrer vers le cloud, elle transforme également ses activités avec la puissance de son ERP Cloud.

Selon Rucha Nanvati, directrice des systèmes d’information de Mahindra : « L’agilité est cruciale pour maintenir et consolider notre position de leader dans un environnement industriel dynamique. Le passage au cloud a amélioré le délai de mise sur le marché et a renforcé l’expérience client et employé. RISE with SAP nous permet également d’avoir un accès rapide à des innovations telles que l’IA, ce qui nous aide à innover plus rapidement et à rester compétitifs. »

SAP soutient le passage de ses clients vers le cloud

Le nouveau programme de migration et de modernisation RISE with SAP propose des offres adaptées aux besoins de chaque client. Le programme comprend :

  • Le cadre d’adoption RISE with SAP pour planifier votre conversion et la solution SAP Signavio Process Insights pour construire votre business case.
  • Le kit SAP Customer Evolution, un nouveau service gratuit qui propose des sessions individuelles avec des experts SAP dédiés pour évaluer la meilleure manière de migrer vers SAP S/4HANA Cloud. Le kit fournit un plan de transformation personnalisé et opérationnel dans un délai très court. Réservez dès aujourd’hui votre session Migrate Now.

Visitez le centre de conversion et de modernisation.

Pour reconnaître la contribution des clients SAP S/4HANA on premise, qui ont aidé à poser les bases de notre ERP moderne, SAP proposera des plans de soutien à la conversion, spécifiques à chaque client, et qui pourront offrir des avantages pour accélérer la transition vers un ERP cloud moderne.

Les événements de cette année nous rappellent une fois de plus que les entreprises qui peuvent se moderniser le plus rapidement ont de meilleures chances de réussite sur le long terme“, a déclaré Geoff Scott, CEO et Chief Community Champion de l’ASUG (Americas’ SAP Users’ Group)

« Les dernières annonces et innovations de SAP vont de pair avec les besoins liés à la transformation digitale, offrant aux clients une voie claire pour obtenir davantage de valeur de leurs investissements technologiques, dans des délais de plus en plus courts.”

De plus, nous travaillons sur un nouveau service qui offre une assistance de pointe aux clients RISE with SAP pour soutenir leur mise à niveau vers une version actuelle de SAP S/4HANA Cloud Ce service a pour but d’aider les clients à se mettre à niveau en réduisant les obstacles techniques et en rationalisant les processus de gestion, en s’assurant que leurs systèmes sont configurés au mieux pour fonctionner dans un modèle optimisé pour le cloud.

Il est clair que le moment est venu de passer au cloud et nous sommes ravis d’être votre partenaire de confiance dans cette aventure !


Eric van Rossum est chief marketing and solutions officer for Cloud ERP chez SAP.


A propos de SAP en France

La stratégie de SAP est d’aider chaque organisation à fonctionner en « entreprise intelligente » et durable. En tant que leader du marché des logiciels d’application d’entreprise, nous aidons les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs à opérer au mieux : 87 % du commerce mondial total est généré par nos clients. Nos technologies de Machine Learning, d’Internet des objets (IoT) et d’analyse avancée aident nos clients à transformer leurs activités en « entreprises intelligentes ». SAP permet aux personnes et aux organisations d’avoir une vision approfondie de leur business et favorise la collaboration pour qu’ils puissent garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Nous simplifions la technologie afin que les entreprises puissent utiliser nos logiciels comme elles le souhaitent, sans interruption. Notre suite d’applications et de services end-to-end permet aux clients privés et publics de 25 secteurs d’activité dans le monde entier, de fonctionner de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Grâce à un réseau mondial de clients, de partenaires, d’employés et de leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie de chacun.

Pour plus d’informations, visitez le site www.sap.com.

Contact presse – Sylvie Léchevin – sylvie.lechevin@sap.comsap@the-arcane.com

This document contains forward-looking statements, which are predictions, projections, or other statements about future events. These statements are based on current expectations, forecasts, and assumptions that are subject to risks and uncertainties that could cause actual results and outcomes to materially differ. Additional information regarding these risks and uncertainties may be found in our filings with the Securities and Exchange Commission, including but not limited to the risk factors section of SAP’s 2022 Annual Report on Form 20-F.
© 2023 SAP SE. All rights reserved.
SAP and other SAP products and services mentioned herein as well as their respective logos are trademarks or registered trademarks of SAP SE in Germany and other countries. Please see https://www.sap.com/copyright for additional trademark information and notices.

The post SAP diversifie ses offres Cloud pour accélérer l’innovation client appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Comme la plupart des secteurs d’activité, les prestataires de services font face à une pression croissante pour offrir des expériences exceptionnelles à leurs clients tout en préservant leurs marges. Cela soulève la question suivante : est-il possible de fournir plus de valeur aux clients qui utilisent moins de ressources ? Examinons de plus près les résultats du récent article Harvard Business Review, « Stimuler la croissance des services professionnels avec l’ERP cloud » pour en savoir plus.

 

Selon l’article, les prestataires de services parviennent effectivement à identifier, standardiser et automatiser les capacités métier grâce à des progiciels de gestion intégrés (ERP) fournis en tant que service. L’adoption d’un ERP cloud résout les problèmes liés aux logiciels hérités en apportant des améliorations de processus faciles à utiliser et à mettre en œuvre.

 

De l’identification automatique des erreurs dans les factures numérisées à l’acheminement des informations financières directement aux décideurs, un système ERP cloud permet aux prestataires de services, de toutes tailles et de toutes formes, de standardiser leurs données et d’éliminer les activités manuelles de routine qui les ralentissent.

 

Dans le cas de Nagarro, une société d’ingénierie de produits numériques avec des bureaux dans 33 pays différents, la société se préparait à la croissance et cherchait à lancer de nouveaux types d’activités. Avec la mise en œuvre d’un système ERP cloud, Nagarro a automatisé la facturation intra-société, ce qui lui a permis d’économiser 50 % du temps passé auparavant. « Avant, nous devions imprimer une liste de [paiements clients en retard], accéder au système pour chaque client et effectuer une nouvelle transaction pour afficher les détails. Aujourd’hui, tout est sur la base de données, vous pouvez donc double-cliquer, descendre dans chaque client et accéder facilement aux factures en retard », explique Christian Haller, membre du conseil des finances de Nagarro. Le suivi des paiements clients en retard, qui a été effectué manuellement, a été transformé avec un accès Cloud centralisé et a permis un processus de paiement rationalisé et une réussite accrue des projets clients.

 

Les systèmes financiers plus anciens sont souvent fragmentés, décousus et dépendants d’une intervention manuelle. De plus, ils ont besoin d’équipes informatiques importantes et dédiées pour exécuter la maintenance et les mises à jour. Ces défis entraînent des retards, des erreurs de données et un manque de visibilité qui font de la survie et de la croissance un effort herculéen. Le résultat de l’exploitation de processus standardisés et d’automatisations accrues signifie que les ressources peuvent se concentrer sur un travail à valeur ajoutée et différenciant, collaborer plus efficacement les unes avec les autres et offrir de meilleures expériences et soins aux clients.

Pour le cabinet de conseil Beyond Technologies, leur priorité était d’optimiser leur cycle quote-to-cash. Avec leur ERP cloud, ils ont utilisé l’intelligence artificielle pour rapprocher automatiquement les encaissements des clients.

 

« Nous avons un taux de réussite de 95 %, ce qui est un grand nombre », explique Luc Dubois, PDG d’Beyond Technology. Les améliorations réalisées au niveau des flux de trésorerie et de l’efficacité opérationnelle leur permettent désormais d’obtenir plus de capitaux pour faire face à la récession, développer leur main-d’œuvre et s’aventurer sur de nouveaux marchés sans recourir à des emprunts coûteux.  Avec des données communes dans une solution ERP unique, l’entreprise a pu accélérer la facturation et être payée plus rapidement.

 

Si vous êtes curieux des nombreux avantages de l’ERP cloud pour les prestataires de services professionnels axés sur la croissance, lisez ce document Harvard Business Review « Stimuler la croissance des services professionnels avec l’ERP cloud » ou écoutez ce podcast « Harvard Business Review Research : Stimuler la croissance des prestataires de services avec l’ERP cloud avec Paul Saunders »

The post Comment l’ERP cloud aide votre entreprise à en faire plus avec moins appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Pour accompagner sa transformation en acteur d’envergure mondiale, Bridor avait besoin de se doter d’un ERP moderne et de refondre ses processus métiers. Un projet de grande envergure, ayant mené à l’adoption de SAP S/4HANA et de SAP IBP.

Groupe Le Duff est un acteur français, leader de la restauration et de la boulangerie-viennoiserie. Il est présent dans 100 pays, au travers de ses 1250 restaurants et boulangeries et ses 15 sites de production. Groupe Le Duff emploie 30 000 collaborateurs, pour un chiffre d’affaires annuel dépassant les 2 milliards d’euros.

« Depuis ses débuts en 1976, le chiffre d’affaires du Groupe Le Duff a doublé tous les 5 ans, explique Ronan Le Janne, Responsable des applications de gestion (SAP, BI, SIRH…). La principale filiale du groupe est Bridor, un industriel spécialisé dans les produits de boulangerie surgelés premium, qui compte pour 45% du chiffre d’affaires du groupe. Bridor devient rapidement un acteur d’envergure mondiale, pour lequel il est stratégique de disposer d’un système d’information moderne proposant des processus capables d’accompagner cette forte croissance, organique comme externe. »

Groupe Le Duff utilise des solutions SAP depuis 2002. L’ERP SAP ECC de Bridor, souffrait toutefois de son manque de modernité. « Bridor avait accumulé un certain retard, la dernière montée de version technique SAP datait de 2012. Il devenait primordial de traiter cette dette technique, qui pouvait poser problème, notamment lors de l’adaptation du SI aux règles fiscales des pays dans lesquels nous ouvrons des filiales ».

Un projet ambitieux

La direction a fait le choix de refondre le SI de Bridor, en migrant vers l’ERP SAP S/4HANA, tout en opérant la refonte de ses processus métiers. La société a donc dû assurer un double chantier : la conversion technique vers un nouvel ERP et l’audit de ses processus clés.

Elle décide pour cela de se faire accompagner par VISEO. « Nous avions déjà identifié VISEO comme candidat potentiel, car c’est un spécialiste à la fois du retail et de l’industrie, les deux activités du Groupe Le Duff, poursuit Ronan Le Janne. VISEO a également une bonne connaissance de SAP S/4HANA dans un contexte agroalimentaire. Ses équipes sont donc expérimentées et capables de nous conseiller avec pertinence. Autres points positifs, une méthodologie compréhensible et efficace, ainsi qu’une bonne adhérence avec la culture et les valeurs du Groupe Le Duff ».

L’ERP de Bridor couvre un périmètre étendu : finance, achats, ventes, production, stocks… « Nos usines fonctionnent en 24/7 et s’appuient toutes sur notre ERP SAP, qui est le cœur du réacteur de nos processus industriels et supply chain. Un système qui fonctionne donc lui aussi en 24/7 et qu’il est difficile d’arrêter. C’est pourquoi nous avons voulu faire entrer un maximum de transformation dans ce projet ».

 

Une migration hybride

À mi-chemin entre Brownfield et Greenfield, la migration hybride, dite Bluefield, permet d’opérer une migration technique vers SAP S/4HANA, sans devoir subir le poids du legacy, les données nécessaires étant réintégrées au terme des développements. « La migration hybride nous a permis de nous réapproprier notre système, de le simplifier, en redéfinissant précisément son périmètre et ses fonctionnalités », confirme Ronan Le Janne.

L’audit des processus clés et les ateliers de cadrage se sont traduits par plus d’une centaine d’évolutions métiers, dont :

  • la refonte des structures organisationnelles ;
  • la mise en œuvre de SAP COPA et du General Ledger ;
  • la mise en place du P&L Bridor et Groupe dans SAP ;
  • La mise en œuvre des processus de prévisions, planification et S&OP dans SAP IBP.

Lancé en avril 2021 par la phase de cadrage, le projet s’est poursuivi jusqu’en fin d’année 2022, pour une mise en route de SAP S/4HANA le premier janvier 2023.

« Compte tenu de la complexité du projet, cela s’est très bien passé. Une organisation stricte, une implication sans faille des métiers et une forte réactivité de la part de VISEO nous ont permis de tenir le planning que nous avions défini en 2020. Dès le 2 janvier 2023, de gros volumes d’opérations ont été enregistrés dans notre ERP SAP S/4HANA. Depuis, nous n’avons pas constaté de perte de productivité et le nombre de tickets d’incidents reste maîtrisé. C’est un démarrage bien maîtrisé et une belle réussite pour le Groupe Le Duff. »

Quelques travaux sur la partie finance ont été effectués sur le premier trimestre 2023 et un accompagnement au changement sera nécessaire pour acculturer les équipes à certaines nouvelles fonctionnalités et certains nouveaux processus. Mais le projet arrive à son terme, dans les délais et pour le budget prévu. « Un projet réussi, pour un rapport qualité / prix imbattable », conclut Ronan Le Janne. Prochaine étape, l’adoption de SAP S/4HANA Retail.

 

The post Bridor (Groupe Le Duff) soutient son développement avec l’ERP intelligent SAP S/4HANA appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Lors de son Move to Cloud, CITEO a décidé de moderniser son ERP SAP ECC, en optant pour l’offre RISE with SAP dans le Cloud. Un projet confié à STMS, lequel a su le mener à bien en moins de huit mois.

CITEO est une entreprise à mission agréée par l’Etat. Elle a été créée par les acteurs du secteur de la grande consommation et de la distribution pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages ménagers et papiers graphiques via des solutions de réduction, de réemploi, de tri et de recyclage. CITEO détient une filiale, Adelphe, dédiée à la fin de vie des emballages issus des secteurs des vins & spiritueux et des médicaments.

Grace aux efforts de l’ensemble des acteurs, et des citoyens, 72% des emballages ménagers et 62% des papiers sont aujourd’hui recyclés en France.

CITEO et Adelphe regroupent 346 collaborateurs et le chiffre d’affaires du groupe, redistribué à 95% aux collectivités, s’est élevé en 2021 à 831,8 M€.

Pour accomplir sa mission, CITEO développe de nombreux outils afin d’une part de permettre les déclarations mais aussi d’apporter du conseil aux 35 000 clients et 34 500 collectivités avec les- quels elle travaille au quotidien.

Un virage vers le cloud… et SAP S/4HANA Cloud

CITEO est une entreprise qui doit gérer d’importants flux financiers, entrants et sortants. À ce titre, son ERP SAP ECC est une des briques centrales de son système d’information.

« En 2020, nous avons décidé de basculer vers le cloud Microsoft Azure, explique Nicolas Malaquin, Directeur des solutions digitales et systèmes d’information, CITEO. Nous avons dans un premier temps choisi de migrer notre ERP SAP ECC vers les infrastructures Microsoft Azure, avant de basculer sur une solution plus adaptée au monde du cloud, au travers d’une migration vers un ERP SAP S/4HANA en mode as a service. »

C’est donc dans ce contexte que CITEO a décidé d’opter pour l’offre RISE with SAP et d’adopter la solution SAP S/4HANA Cloud, avec à la clé quatre principaux bénéfices attendus :

  • une modernisation massive de l’ERP ;
  • une réduction des coûts globaux de fonctionnement, de l’ordre de 20% ;
  • une simplification administrative, l’ensemble étant géré via un unique contrat ;
  • l’accès à des fonctionnalités de disaster recovery, proposées en standard.

CITEO décide d’engager rapidement son projet de migration. « La fin de support de SAP ECC étant proche, nous voulions éviter de tomber dans le goulot d’étranglement formé par les migrations à venir au sein des grands groupes, commente la DSI CITEO. Il y a une vraie tension sur les ressources disponibles.

STMS est l’un des partenaires historiques de CITEO. C’est donc à lui qu’a été confiée le projet.

« Il est logique de confier ce projet à STMS, qui connaît bien notre métier et notre contexte. »

Une migration réussie en huit mois

L’ERP SAP ECC de CITEO se concentre sur les flux financiers (modules SD, MM er FICO). Un périmètre qui a été conservé lors du passage vers SAP S/4HANA. Tout comme la SAP GUI, ce qui a permis de limiter les changements du point de vue des utilisateurs. « Notre priorité était de mettre en place rapidement un socle technique solide, explique Julien Martin, Directeur de la Technologie et de la sécurité, CITEO. La ‘fiorisation’ de l’interface sera abordée dans un second temps. »

Les travaux de conception et de développement sont menés entre février et mai 2022, avec une première phase de recette s’étalant de mai à juillet, suivie de la recette métier en septembre, avant une mise en production en fin de mois. Le tout effectué sous le regard attentif des équipes de STMS, de l’intégrateur, mais également d’une équipe SAP dédiée. Après près de trois mois de fonctionnement, le bilan est positif : si quelques soucis restent à régler, le nouvel ERP n’a pas connu de défaillance majeure.

Afin d’accélérer les travaux, une phase de réduction des spécifiques a été initiée dès les prémices du projet. « Nous aimerions pouvoir aller au bout de ce travail, avec une revue plus approfondie de nos processus, poursuit Julien Martin. Ceci nous permettra de revenir au plus près des standards tout en tirant le meilleur parti des fonctionnalités de l’ERP SAP S/4HANA. » Certains processus non standards pourraient donc sortir de l’ERP, alors que d’autres – comme les relances client – y seraient réintégrés. « Notre objectif est de redonner à chacun de nos outils sa vraie place dans notre SI. »

CITEO et STMS ont organisé des ateliers avec les Responsables métiers de l’entreprise et utilisateurs de l’ERP, afin qu’ils puissent faire remonter leurs souhaits et remarques. Ces points seront priorisés, afin de créer une roadmap pour 2023, comprenant des éléments comme : des travaux visant à réduire les temps de rapprochement bancaire, la mise à disposition du reporting Fiori pour le contrôle de gestion, la mise en place de tuiles pour les KPI standards dédiés à la comptabilité, ou encore la mise en place d’un cockpit de clôture.

The post STMS et CITEO réussissent l’adoption de Rise with SAP S/4HANA Cloud en 8 mois appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

En 2021, le groupe Guerbet a décidé de basculer de SAP ECC vers SAP S/4HANA, afin de tirer profit des nouveautés fonctionnelles et technologiques de la dernière génération de l’ERP SAP. Une conversion achevée avec succès en mois d’un an.

 

Guerbet est une entreprise de santé française, spécialiste de l’imagerie médicale à visées diagnostique et opérationnelle.

Industriel d’envergure internationale, Guerbet est implanté dans plus de 80 pays et fait travailler plus de 2600 employés, pour un chiffre d’affaires en 2022 de 753 millions d’euros. En 2013, Guerbet décide de mettre en place l’ERP SAP ECC, commun à l’ensemble de ses filiales. Un projet de grande envergure.

« En 2020, notre ERP SAP ECC était déployé sur quasiment l’intégralité de nos sites des zones EMEA et APAC, avec à la clé près d’un millier d’utilisateurs », précise Marcello Bellato, Chief Information Officer de Guerbet.

Une conversion anticipée pour mieux exploiter ses opportunités

En 2021, Guerbet choisit d’opérer sa conversion vers l’ERP Intelligent SAP S/4HANA, alors même que SAP ECC n’a été déployé que sur la moitié des sites du groupe.

« Nous aurions pu réaliser cette conversion à la fin du déploiement de SAP ECC, poursuit Marcello Bellato, mais nous aurions alors raté l’opportunité de pouvoir profiter rapidement des avancées proposées par SAP S/4HANA, dont nous avons besoin pour accompagner notre transformation : nouveautés fonctionnelles, intégration d’outils analytiques et de reporting, automatisation avancée, etc. La conversion vers SAP S/4HANA et les nouvelles fonctionnalités nous permettront également d’accélérer le déploiement sur les pays restants, en réduisant les personnalisations. »

Guerbet décide de se faire accompagner par TeamWork sur ce projet. « Nous connaissions déjà cet intégrateur, dont le travail nous avait donné satisfaction. De plus, nous apprécions sa flexibilité et la proximité que ses équipes ont su nouer avec les nôtres. Des éléments très importants, dont nous espérions tirer profit dans le cadre de ce projet de conversion. »

11 mois pour convertir un ERP au périmètre étendu

Le projet démarre le 9 juin 2021, avec un go live de la solution SAP S/4HANA programmé pour le week-end de Pâques 2022, soit 11 mois plus tard. Un planning d’autant plus serré que le périmètre de la solution SAP ECC est particulièrement large. « Notre ERP ne se limite pas à la finance, confirme Marcello Bellato. Il couvre l’ensemble de notre supply chain : achats, ventes, production, distribution, logistique, gestion des entrepôts, service client… »

L’une des clés du succès de ce projet réside dans la forte implication des équipes métiers. « Près de 200 personnes ont participé à ce projet chez Guerbet. Ces experts métiers ont su travailler en coordination – et en bonne intelligence – avec nos équipes IT et celles de TeamWork. » L’autre clé du succès a été le soin apporté à la phase de test, pendant laquelle près de 3600 scénarios furent déroulés.

Les efforts conjugués des métiers, de l’IT et des équipes de TeamWork ont permis de lancer SAP S/4HANA dans les délais attendus, sans impact notable pour les utilisateurs ni interruption des opérations.

Des sessions de présentation ont aussi été organisées par TeamWork tout au long du projet. Elles ont permis aux key users de découvrir en amont les fonctionnalités et évolutions apportées par l’ERP SAP S/4HANA. Un atout clé pour emporter leur adhésion, les préparer au futur ERP, mais également construire la feuille de route des évolutions souhaitées pour les années à venir.

Roll-out et exploitation des atouts de SAP S/4HANA

Maintenant que la conversion a été réalisée, Guerbet peut reprendre son programme de déploiement, avec en ligne de mire les États-Unis, la zone LATAM et les pays d’Asie pour lesquels le déploiement de l’ERP n’avait pas encore été réalisé.

En parallèle, Guerbet va faire évoluer son ERP SAP S/4HANA, selon une feuille de route définie lors de la conversion (et des sessions de présentation aux métiers). La société a d’ores et déjà mis en œuvre un système de prise de commandes sur le Web, intégré avec l’ERP et déployé sur la SAP Business Technology Platform. D’autres projets sont à l’étude :

  • l’utilisation de RPA (Robotic Process Automation), afin d’automatiser la prise en charge des factures fournisseurs ;
  • le déploiement de SAP Cash Application, qui permettra de simplifier le processus Order-to-Cash ;
  • l’amélioration de la gestion des stocks, avec la mise en place d’un processus de Product Allocation ;
  • l’utilisation des Embedded Analytics de SAP S/4HANA, notamment pour calculer le délai moyen de paiement.

« Nous envisageons également de continuer à tirer profit de la technologie SAP Fiori, par exemple en l’utilisant au sein d’une application mobile qui permettrait de simplifier la maintenance des équipements présents sur nos lignes de production », conclut Marcello Bellato.

 

The post Industrie de la santé : Guerbet opère sa conversion vers l’ERP SAP S/4HANA avec TeamWork appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com