Articles

Looking to save big and make your web design job easier at the same?

This carefully picked list includes top-tier quality items that have already been used by hundreds of thousands of people like you.

From WordPress themes, plugins, web apps, website builders, and illustrations, this list has everything for everyone.

Check all these 10 excellent deals for designers below:

1. Amelia

Amelia is a WordPress booking plugin that saves businesses time and money from the beginning by replacing their manual or semi-automated appointment and event booking operations with a fully automated one.

Amelia is easy to set up and use. Fitness centers, consulting organizations, training institutions, beauty salons and spas, photographers, medical centers, and other businesses that rely heavily on client and customer appointment or event bookings will profit from using it.

  • Clients can go online to make appointments 24/7, change or cancel appointments, and make payments. They can also purchase tickets for events and add special requirements.
  • Amelia automatically sends notifications, reminders, and follow-ups by SMS, WhatsApp, and email (reducing no-shows while keeping clients aware of upcoming special sessions or events).
  • Amelia also manages group appointments, packages of appointments, employees’ schedules, special days, and days offs.
  • All the above can be managed at one or multiple locations from a single dashboard.

Amelia integrates with Google Calendar, Google Meet, Zoom, and Outlook Calendar. Click on the banner to learn more about what this amazing application could do for your business.

2. wpDataTables

Creating an informative table or chart for your website can be pretty labor-intensive.

  • You may have to work with and organize copious amounts of data.
  • You need to avoid compromising your website’s design at the expense of getting the tables or charts you want.
  • Your tables and charts may need to be responsive, editable, informative, and readable.

wpDataTables plugin does all the above for you and more. It is packed with powerful table and chart-building features that include –

  • 4 chart-building engines: Google Charts, Chart.js, Apex Charts, and Highcharts
  • The ability to accept data from multiple database sources and in numerous standard formats
  • The ability to highlight critical data, or color code data using Conditional Formatting
  • A wealth of powerful data filtering and sorting features
  • Live data from Google spreadsheets or JSON API

wpDataTables integrates seamlessly with Avada, Divi, Elementor, Gutenberg, and WPBakery. Click on the banner to learn even more about this popular WordPress plugin.

3. Trafft

To automate a booking operation, you might need one tool to book appointments, one to accept payments, another to manage employee schedules, and so on. Of course, if your business provides services at multiple locations, then you would multiply the number of tools times the number of locations, and you’ll be good to go.

Or, you could go with Trafft, a single tool with which you can manage all of the above, at multiple locations, all from a single platform.

  • Clients can book appointments online 24/7.
  • They can make payments online using PayPal, Stripe, Mollie, or Authorize .net.
  • Trafft sends reminders and notifications automatically via email or SMS.
  • Trafft integrates smoothly with Google Calendar, Google Meet, Outlook, and Zoom.

Click on the banner to learn about all of Trafft’s booking capabilities. You’ll be impressed.

4. WordLift

WordLift helps your website speak the language of Google. This way, your content will be discovered by users, giving you more organic traffic and helping your business website achieve excellent rankings.

  • WordLift uses AI to transform unstructured content into structured data that search engines can understand.
  • WordLift creates a knowledge graph, automates SEO tasks, and analyzes search intent.

Other features include automatic schema markup, content recommendation widgets, WooCommerce, and Image SEO, all designed to improve user engagement.

5. Total WordPress Theme

Three words summarize Total: flexible, easy, and complete. This aptly named WordPress theme is WooCommerce compatible and has everything you need to create one-of-a-kind sites.

  • Total puts excellent selections of demos, templates, and postcards at your fingertips.
  • The popular Slider Revolution plugin is included, as is Total’s flexible drag-and-drop page builder.

The 50% Black Friday discount is automatically applied when you order.

6. TheGem – Creative Multi-Purpose & WooCommerce Theme

TheGem – the versatile WordPress website builder – offers unlimited customizations, plenty of design & marketing focused features, an extended library of pre-built designs, and the fastest loading times: 

  • You have ready access to a rich selection of 400+ pre-built websites in outstanding design quality 
  • It enables you to build every part of your website right away in Elementor or WPBakery: headers & footers, WooCommerce pages, blogs, mega menus, popups, and much more.
  • You’ll love the 5-star user support, just as have 60,000 others.

TheGem can be yours at a 40% Black Friday discount.

7. Mobirise Website Builder Software

The best offline website builder for 2022 is free to use. That is in itself a great bargain. Mobirise’s team has sweetened the pot by offering a 33% Black Friday discount for their All-in-One Kit with its 175 premium themes and extensions.

  • Mobirise is strictly drag-and-drop and features huge selections of blocks, templates, icons, and images.
  • Your site is yours to host anywhere you want

More than 2 million sites have already been created using Mobirise.

8. Embed Instagram Feed

Instagram offers a terrific way to promote your business’s products or services. Its focus on visual communication makes it an extremely effective marketing tool.

  • It takes but three simple steps to embed Instagram into your website.
  • A variety of display options are available.
  • Your feed will be fully responsive and compatible with mobile devices.

An Instagram feed is yours at a 33% Black Friday discount.

9. Getillustrations Web and App Illustrations Bundle

 

Getillustrations is loaded with trendy illustrations you can pick and choose from, download once, and use forever.

  • Selecting one or more of the 13,000 different illustrations in over 100 categories can definitely add spice to your web designs.
  • Illustrations come in PNG, SVG, Ai, Figma, and Sketch formats and Getillustrations adds new ones every week.

Use the EliteDesigners25 code to get your 25% Black Friday discount.

10. Rey Theme

Rey is an innovative WooCommerce theme that is loaded with WooCommerce-friendly features and is easy to set up and use.

  • Key WooCommerce features include filtering, search, templating, and navigation.
  • Rey’s smart search helps site visitors find exactly what they want
  • Quickview and Ajax search is also available

Headers are customized for eCommerce, and visitors will appreciate Rey’s helpful cart, wish list, and checkout features.

Black Friday is not far off. Before you know it, many producers of WordPress themes, tools, and services will be offering tempting discounts.

Even if you come across a deal that appeals to you, it doesn’t hurt to look around to see if you can find a better one.

Keep in mind that the quality of a product or service is more important than its reduced price. It’s always best to pick and choose carefully. So, we’ve put together this list of the best Black Friday deals for 2022 to help you do just that.

 

[- This is a sponsored post on behalf of BAW media -]

Source

The post They’Re Live! 10 Great Black Friday 2022 Deals for Designers and Agencies first appeared on Webdesigner Depot.

Source de l’article sur Webdesignerdepot

Plusieurs études ont démontré que les compétences numériques en France et en Europe ne sont pas assez développées, et que le secteur risque d’être confronté à un déficit important sur les toutes prochaines années. L’implémentation des solutions SAP fait appel à de l’expertise très recherchée depuis de nombreuses années, et encore plus aujourd’hui avec l’accélération de la transformation digitale des entreprises.

De nombreux projets d’implémentation et de déploiement ont toujours cours et les nouvelles installations nécessitent des ressources compétentes sur le déploiement dans le Cloud, le socle technologique SAP BTP (Business Technology Platform), les solutions applicatives et les analytiques de SAP. Nos clients ont le désir d’innover dans leur secteur à travers l’installation des solutions SAP et l’innovation, quelque soit le domaine, nécessite l’acquisition de nouvelles compétences. Le monde de demain appartient aux organisations apprenantes qui permettront à leurs employés de se former tout au long de leur carrière.

Plusieurs profils sont nécessaires pour mener à bien l’implémentation d’un système d’information ERP: chef de projet, architecte solution, consultant technique, développeur, consultant applicatif, business process owner, technicien support, utilisateur métier, formateur, etc. Les métiers de consultant applicatif, de business process owner ou de technicien support ne font pas forcément appel à une formation initiale dans le secteur du numérique telle que le développement, l’architecture ou l’administration de systèmes. Les consultants applicatifs sont en général recrutés et très appréciés pour leurs compétences dans un domaine métier de l’entreprise, tel que la Finance, les Ressources Humaines ou la Supply Chain par exemple et sont souvent issus des écoles de Management ou des formations universitaires en gestion. Certains de ces métiers s’exercent au sein des ESN (Entreprises du Secteur Numérique) et d’autres au sein des DSI des entreprises utilisatrices de SAP.
Devant le besoin massif de nouvelles compétences et afin de faciliter le recrutement et la formation des profils nécessaires à l’écosystème de partenaires et de clients, SAP Learning a mis en place plusieurs programmes de formation. La plupart de ces programmes mènent à une certification SAP , diplôme qui permet de faire valoir ses compétences auprès des employeurs et de rassurer les clients quant aux ressources intervenant dans les projets portés par les ESN. Être certifié SAP aujourd’hui, c’est disposer d’un atout majeur pour sa carrière et pour assurer une implémentation de qualité de nos solutions !

Dans cet article, nous faisons le point sur toutes les possibilités d’apprentissage des solutions SAP, qu’elles soient digitales ou encadrées avec un formateur, en vous partageant les avantages et caractéristiques des différentes options.

1- Plateforme digitale Learning.SAP.com

Afin de faciliter l’accès à la formation sur ses dernières technologies Cloud et BTP, SAP a mis à disposition une nouvelle plateforme digitale lancée lors du SAP TechEd en 2021 : Learning.SAP.com.

La plateforme s’enrichit régulièrement de nouvelles offres de formation et donne accès gratuitement à des e-Learnings très conviviaux et interactifs, développés avec le souci des meilleures pratiques pour les adultes apprenants. Le succès est indéniable avec plus de 470 000 visiteurs et 230 000 apprenants actifs à fin août 2022.

Les formations sont organisées par rôle et par niveau, et ciblent principalement les profils de développeurs sur la Business Technology Platform. Quelques formations sur les solutions applicatives Cloud et sur l’outil Signavio de modélisation des processus métier sont également disponibles.

Certains des parcours de niveau avancé proposés sur le portail mènent à une certification SAP, par exemple « Developping with SAP extension suite » , « Develop advanced extensions with SAP Cloud SDK » ou encore « Explore SAP Analytics Cloud ». Les formations de niveau débutant quant à elles mènent à un « Record of achievement ». Ces deux labels peuvent être partagés sur les réseaux sociaux afin de valoriser facilement ses compétences SAP.

Learning.SAP.com devient le portail d’accès unique à toute la formation sur les solutions SAP et réunit au même endroit tous les sites d’apprentissage tels que le SAP Learning Hub (plateforme par abonnement), le MOOC OPEN SAP, les sites des communautés ou le Training shop pour s’inscrire à une formation en salle.

Ce nouveau portail dispose également d’une zone étudiants , permettant aux jeunes de découvrir SAP et de leur présenter les carrières du secteur du numérique qui présentent de très belles opportunités. Les étudiants des écoles adhérentes au programme University Alliances peuvent accéder à de nombreux contenus de formation gratuits via ce nouvel espace étudiants. Ainsi, les étudiants peuvent acquérir des compétences SAP, voire même une certification , ce qui peut faciliter et accélérer leur première embauche.

Résumé des avantages du portail :  contenus de formation pour les profils techniques et développeurs, certifications SAP sur les dernières technologies BTP et Cloud, langue anglaise, auto-formation à son rythme, formation gratuite et tout le temps accessible, point d’accès unique à tous les sites d’apprentissage de SAP, zone étudiante.

2- Plateforme digitale SAP Learning Hub

Le SAP Learning Hub est une plateforme vendue par abonnement qui contient tout le contenu d’apprentissage sur les solutions SAP à destination de tous les métiers nécessaires aux projets. Différents formats sont disponibles sur cette plateforme : e-books, e-Learnings, tutoriaux, vidéos, contenus delta pour se former aux nouvelles versions et conserver sa certification à jour, etc. Les Learning Journeys présentent les parcours d’apprentissage permettant de mener aux certifications SAP.

Les apprenants sont accompagnés sur la plateforme par un encadrement pédagogique via les Learning Roomsoù ils peuvent poser des questions sur les contenus et échanger avec d’autres apprenants. De nombreuses Live sessions virtuelles permettent également de bénéficier d’interactions avec des formateurs et experts SAP pour faciliter l’apprentissage.

L’abonnement au SAP Learning Hub inclut l’accès à 60 heures d’un système de formation pré-paramétrépermettant ainsi de réaliser les exercices des manuels de formation et de mettre en pratique ses connaissances, ce qui est essentiel à l’ancrage des apprentissages. Deux tests de certification sont également inclus dans le coût de l’abonnement. Le SAP Learning Hub est aujourd’hui largement adopté par les partenaires pour leurs consultants et par les client pour leurs centres de compétences, et compte 800 000 apprenants abonnés .

Résumé des avantages du portail :  contenus de formation exhaustifs pour tous les profils métiers SAP, parcours de formation menant à toutes les certifications SAP, contenus disponibles en plusieurs langues, auto-formation à son rythme et tout le temps accessible, systèmes de formation pré-paramétrés, deux tests de certification inclus, formules de prix attractives adaptées et flexibles selon les besoins des utilisateurs.

3- Programme People To Work

Le programme People To Work a été créé en Allemagne il y a plus de 20 ans, a plusieurs avantages : recruter, former et certifier des consultants ou des utilisateurs métier, avec l’aide de financements gouvernementaux, ce qui permet de réduire les coûts de ces processus, voire de les annuler totalement pour les entreprises recruteuses. Les candidats sont en effet obligatoirement demandeurs d’emploi, inscrits à Pôle Emploi. L’ambition est de permettre à de jeunes diplômés de trouver un premier emploi à la fin de leur parcours d’études ou à des personnes ayant perdu leur emploi de se reconvertir vers un métier du secteur numérique.

Cette mission a été confiée à deux partenaire en France : FITEC et M2I Formation.

Ces deux partenaires se chargent de sourcer les participants au programme de formation auprès de Pôle Emploi, présentent les CV aux entreprises recruteuses, qui après acceptation du profil devront formuler une promesse d’embauche (financement Pôle emploi assujetti à cette condition).

La formation des consultants sur les domaines applicatifs SAP les plus demandés (SAP S/4HANA modules finance et logistique) dure 3 mois et peut mener à une certification. Elle peut inclure également des compétences complémentaires sur les métiers de la comptabilité ou de la logistique, de la gestion de projet, la réponse à un cahier des charges, la gestion de tickets de support aux utilisateurs ou la prise de parole en public par exemple.

La formation d’autres profils tels que les utilisateurs métier (comptables, gestionnaire de l’administration des ventes ou des achats) ou les techniciens de support est aussi assurée dans le cadre du programme People To work. La formation va essentiellement porter sur les processus métier déroulés dans les applications SAP et dure de 15 à 20 jours en présentiel ou de 3 mois en auto-formation accompagnée par un tuteur.

Les deux programmes consultants ou utilisateurs se déroulent en salle ou en classe virtuelle au choix, en langue française et les partenaires disposent du matériel de formation officiel de SAP traduit en français : accès à la plateforme de formation numérique SAP Learning Hub et systèmes de formation SAP pour la pratique des exercices.

Ce programme a été déployé en France à partir de janvier 2020 et a permis de former plus de 1200 personnes sur SAP, dont 460 consultants et 760 utilisateurs métier, et a remporté le Trophées Défi RSE en décembre 2021 pour sa dimension responsable et sociétale :  100% des consultants et 80% des utilisateurs ont retrouvé un emploi à l’issue de la formation.

Résumé des avantages du programme : recrutement, formation, certification, modules applicatifs SAP les plus populaires, langue française, formation des consultants et des utilisateurs métier, financement gouvernementaux et coût proche de zéro pour les entreprises.

4- Partner Talent Initiative

Le Partner Talent Initiative a été lancé en juin 2022. Géré par SAP au niveau européen, il a pour vocation de former de nouveaux consultants qui seront recrutés essentiellement par les partenaires de SAP. Le programme prend également en charge le recrutement des apprenants avec une cible plus large qui inclut des demandeurs d’emploi ou des personnes en activité souhaitant se reconvertir sur le métier de consultant SAP. L’apprenant est rémunéré pendant la durée de la formation. Le programme est payant pour les partenaires recruteurs, à un coût très avantageux compte tenu des prestations proposées.

Les formations portent sur les dernières technologies de SAP, incluant des modules de déploiement de la version Cloud de SAP : à titre d’exemple, les modules SAP S/4HANA Financial Accounting, SAP SuccessFactors et SAP BTP font partie du planning de cette fin d’année. Les formations s’étendent sur une durée de 5 à 8 semaines, selon les solutions SAP étudiées. La formation se déroule en langue anglaise, en classe virtuelle avec un animateur ainsi qu’en auto-formation sur la plateforme SAP Learning Hub.

Résumé des avantages du programme: Focus partenaires SAP, recrutement, formation, certification, solutions applicatives et nouvelles technologies SAP y compris Cloud et BTP, langue anglaise pour des déploiements internationaux, durée courte, coûts de formation attractifs.

5-  Académies Blended SAP – Programmes des centres de formation SAP

Les académies Blended SAP existent depuis de nombreuses années, sont délivrées par les centres de formation SAP pour former les consultants et permettent de mener à une certification. Elles peuvent se faire dans le cadre de la formation professionnelle des employés, et peuvent être financées par les OPCOs.

Les formations couvrent les sujets de paramétrage de SAP S/4HANA, mais aussi les sujets technologiques ou les analytiques, se déroulent en langue française, en salle de classe présentielle ou en classe virtuelle au choix, sur une durée de 3 semaines intensives. En prérequis, les participants devront étudier un ou deux modules SAP en auto-formation sur la plateforme SAP Learning Hub. Le dernier module de formation au paramétrage se fait également en auto-formation.

Résumé des avantages du programme : formation professionnelle des consultants, grande diversité de certifications SAP, langue française, programme rapide et intensif de 3 semaines en centre et de 3 semaines en auto-formation à son rythme, financements OPCO possibles.

En résumé, la formation SAP est flexible, moderne et accessible à tous, alors pourquoi encore hésiter à vous lancer et à rejoindre les nombreux professionnels déjà certifiés de notre écosystème à travers le monde ?

En résumé, voici dans un tableau toutes les options de formation présentées dans cet article :

Programme Public Contenus Durée Langue Modalité Recrutement Coût de la formation
Learning.SAP.com Développeurs et profils techniques SAP BTP et solutions Cloud A son rythme Anglais Auto-formation Non Gratuit
SAP Learning Hub Tous profils SAP Tous contenus SAP A son rythme Plusieurs langues Auto-formation encadrée Non Par abonnement, prix flexibles et attractifs
People To Work by SAP Consultants et utilisateurs métiers –

Demandeurs d’emploi

 

SAP S/4HANA FI MM SD 12 semaines Français Salle ou classe virtuelle avec formateur ou

Auto-formation encadrée

Oui Financement par Pôle Emploi
Partner Talent Initiative Consultants –

Reconversion professionnelle

SAP S/4HANA Applications

Cloud

BTP

SuccessFactors

5 à 8 semaines selon programme Anglais Classe virtuelle avec formateur + auto-formation encadrée Oui Financement partiel de SAP, Prix attractif pour les partenaires
Académies Blended Consultants – Salariés en formation professionnelle SAP S/4HANA Applications et plusieurs sujets technologiques 3 semaines avec un formateur et 3 semaines à son rythme Français Salle ou Classe virtuelle avec formateur + auto-formation encadrée Non Financement OPCO possible

The post SAP booste le recrutement et les carrières de son écosystème par la formation et la certification ! appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Apple has released an OS update. Packaged in with it is the latest version of Safari, 16.

Expected to be released ahead of next month’s macOS 13, Safari 16 is packed with updates, making it one of the most capable browsers available.

For web designers, the significance is the forward momentum in web technologies that enable freer design work and fewer hacks to achieve complex layouts. Little by little, CSS recommendations are being implemented to the point that using JavaScript for layout is rapidly becoming as unnecessary as it is disliked.

Some of this was announced in June in the Safari 16 beta. But a lot has been added in the last couple of months. So here’s what’s new in Safari 16 today.

CSS Container Queries

The most exciting addition to Safari 16 is CSS Container Queries.

It is hard to understate how in-demand this feature has been; if you imagine an edit button on Twitter that gifted you crypto every time you corrected a typo, you’d be getting close to how popular this feature is.

Until now, media queries have detected the whole viewport. And so, if you have an element like a card, for example, that needs to change at smaller viewports, you need to calculate the available space and adapt the element’s design accordingly. Unfortunately, this frequently gets out of sync with edge cases causing more than a few headaches for front-end developers.

Media queries are severely restrictive to modern layout methods like Grid that wrap elements automatically because there is no way to detect how the elements are laid out.

Container Queries solve this by allowing you to define styles based on the size of the actual containing element; if a div is 300px wide, the contents can have one design, and if it’s 400px wide, they can have a different design—all without caring what size the whole viewport is.

This is dangerously close to OOP (Object Orientated Programming) principles and almost elevates CSS to an actual programming language. (All we need is conditional logic, and we’re there.)

The latest versions of Chrome, Edge, and now Safari (including mobile) support CSS Grid. Even discounting the rapid decline of Twitter, this is way more exciting than any edit button.

CSS Subgrid

Speaking of Grid, if you’ve built a site with it (and if you haven’t, where have you been?), you’ll know that matching elements in complex HTML structures often results in nesting grids. Matching those grids requires careful management, CSS variables, or both. With CSS Subgrid, grids can inherit grid definitions from a grid defined higher up the hierarchy.

CSS Subgrid has been supported by Firefox for a while but is not yet part of Chrome or Edge. Until there’s wider support, it’s not a practical solution, and using a fallback negates any benefit of using Subgrid. However, its introduction in Safari will surely herald rapid adoption by Google and Microsoft and moves the web forward considerably.

CSS Subgrid is likely to be a practical solution within 18 months.

AVIF Support

AVIF is an exceptionally compact image format that beats even WebP in many instances. It even allows for sequences, creating what is essentially an animated GIF but smaller, and for bitmaps.

AVIF is already supported by Chrome, with partial support in Firefox. Safari now joins them.

AVIF support is one of the more valuable additions to Safari 16 because you’re probably already serving different images inside a picture element. If so, your Safari 16 users will begin receiving a smaller payload automatically, speeding up your site and boosting UX and SEO.

Enhanced Animation

Safari 16 introduces some significant improvements in animation, but the one that catches the eye is that you can now animate CSS Grid.

Yes, let that sink in. Combine Container Queries and animation. The possibilities for hover states on elements are tantalizing.

Safari 16 also supports CSS Offset Path — known initially as CSS Motion Path — which allows you to animate elements along any defined path. This enables the kind of animated effect that previously needed JavaScript (or Flash!) to accomplish.

Chrome, Edge, and Firefox all support CSS Offset Path; the addition of Safari means it’s now a practical solution that can be deployed in the wild.

Web Inspector Extensions

Announced as part of the beta release, Web Inspector Extensions allow web developers to create extensions for Safari, just as they would for Chrome.

Web Inspector Extensions — or Safari Extensions as they’re destined to be known — can be built in HTML, CSS, and JS, so the learning curve is shallow. It’s a good route into app development for web designers.

Because the underlying technology is the same as other browser extensions, anyone who has made a Chrome, Edge, or Firefox extension will be able to port it to Safari 16+ relatively easily. As a result, there should be a rapid expansion of the available extensions.

Improved Accessibility

Accessibility is key to an effective and inclusive web. Be like Bosch: everybody counts, or nobody counts.

When testing a design for accessibility, emulators don’t cut it. In my experience, Safari has some of the most reliable accessibility settings, especially when it comes to Media Queries like prefers-reduced-movement.

Further gains in this field mean that Safari continues to be an essential tool for QA tests.

Reduced Resets

Finally, I want to throw up my hands to celebrate the reduced number of non-standard CSS appearance settings.

For years we’ve been prefacing our style sheets with elaborate resets like Normalize, designed to undo all the assumptions browser developers make about design and the UI preferences of their engineers.

Safari 16 has reportedly “Removed most non-standard CSS appearance values.” How effective this is and how much we can rely on it given the other browsers on the market remains to be seen. However, like many of Safari 16’s changes, it’s a step towards a browser that’s on the developers’ side instead of an obstacle to overcome.

Source

The post Exciting New Features in Safari 16 first appeared on Webdesigner Depot.

Source de l’article sur Webdesignerdepot

Every day design fans submit incredible industry stories to our sister-site, Webdesigner News. Our colleagues sift through it, selecting the very best stories from the design, UX, tech, and development worlds and posting them live on the site.

The best way to keep up with the most important stories for web professionals is to subscribe to Webdesigner News or check out the site regularly. However, in case you missed a day this week, here’s a handy compilation of the top curated stories from the last seven days. Enjoy!

How to Create Simple CSS Grid System

Why are You Running?

15+ VS Code Extensions for Web Developers

10 of the Biggest SEO Mistakes [Infographic]

SVG Loading Animations

AI Pixel Art Human Face

VSLook – Customize the Look of your VSCode

One Line of CSS to Add Basic Dark/light Mode

Basicons – Basic Icons for Product Design & Development

Touch-first Cursor: Round Pointers Vs Mouse Arrows

7 UX Laws You’re Probably Getting Wrong

“Google” Programmers – How One Idiot Hired a Couple More Idiots

Bunny Fonts – Privacy Respecting Drop-in Replacement for Google Fonts

Source

The post Popular Design News of the Week: June 20, 2022 – June 26, 2022 first appeared on Webdesigner Depot.

Source de l’article sur Webdesignerdepot

Visual Studio Code is a great code editor that comes with JavaScript and TypeScript features like basic refactoring out of the box. However, its true strength is an outstanding extension marketplace. There are extensions for almost anything you might want to do in an IDE (Integrated Development Environment), and they can make VS Code many times better.

Unfortunately, it can be time-consuming to find the right extensions and configure VS Code. Many developers prefer the out-of-the-box experience that IDEs such as Webstorm provide. This blog post shows how Visual Studio Code extensions can help you enhance the IDE experience for JavaScript. It covers:

Source de l’article sur DZONE

As a developer, you’re always looking for cutting-edge tools, tricks, and extensions to improve your productivity and efficiency.

Being able to manage your time better is a valuable skill for software engineers. Therefore, here’s a list of Visual Studio Code extensions that help frontend developers (and more!) to increase their productivity by at least 10 to 20%.

Source de l’article sur DZONE

Every day design fans submit incredible industry stories to our sister-site, Webdesigner News. Our colleagues sift through it, selecting the very best stories from the design, UX, tech, and development worlds and posting them live on the site.

The best way to keep up with the most important stories for web professionals is to subscribe to Webdesigner News or check out the site regularly. However, in case you missed a day this week, here’s a handy compilation of the top curated stories from the last seven days. Enjoy!

Pollen – A Library of CSS Variables Inspired by TailwindCSS

Using the Platform

Why You Should Switch to Code-Based Design

15 Great Chrome Extensions for Web Designers and Developers

Exciting New Tools for Designers, September 2021

24 CSS Javascript Animation Effects

3 Psychological UX Design Principles to Enhance User Experience

UX vs. UI – Which Should You Focus?

Customize TailwindCSS to Give Your Sites a Unique Look

10 Fundamental UI Design Principles You Need to Know

Source

The post Popular Design News of the Week: September 6, 2021 – September 12, 2021 first appeared on Webdesigner Depot.


Source de l’article sur Webdesignerdepot

Votre prochaine grande décision lorsque vous envisagez un nouveau système ERP ? La façon dont il sera déployé. Vous avez le choix entre plusieurs approches, notamment le déploiement traditionnel sur site, le déploiement dans le cloud ou une combinaison hybride des deux. 

Vous voudrez tenir compte des différences financières et examiner les forces et les attraits de chaque stratégie de déploiement ERP, ainsi que les limitations ou les défis uniques. Il est essentiel d’examiner toutes les options et de choisir l’approche de déploiement qui répondra le mieux aux besoins de votre entreprise aujourd’hui – et dans un avenir prévisible. 

Avant de vérifier les options de déploiement de votre ERP, voyez comment – et pourquoi – le cloud est devenu un environnement vital pour la réussite des entreprises dans l’économie numérique. 

Pourquoi cette tendance d’un déploiement cloud ? 

Nous observons tous avec un vif intérêt l’évolution de la technologie informatique à un rythme toujours plus rapide. Les premiers systèmes d’entreprise et les premiers systèmes ERP étaient hébergés sur de gros ordinateurs centraux et de milieu de gamme avec des terminaux pour la saisie des données par les utilisateurs – après avoir remplacé les cartes perforées et la saisie sur disque, bien sûr ! La technologie de pointe suivante était l’architecture client/serveur, dans laquelle les terminaux étaient remplacés par des PC (appelés aujourd’hui clients) qui pouvaient gérer une partie de la charge de travail. Cela a permis de réduire la quantité de données qui devaient faire l’objet d’allers-retours avec l’ordinateur serveur. 

Aux alentours du millénaire, deux évolutions importantes ont changé le monde de l’informatique et de l’ERP : l’Internet et le cloud. Il n’était plus nécessaire d’acheter et de prendre en charge du matériel et des logiciels pour gérer votre entreprise. La totalité ou la majeure partie de la technologie pouvait désormais être « louée » ou externalisée dans le cadre d’une offre groupée comprenant toute la maintenance et une grande partie des opérations techniques. L’omniprésence d’Internet a fourni l’infrastructure de communication nécessaire pour rendre le cloud pratique et disponible partout dans le monde. 

Mais les entreprises n’ont pas immédiatement migré leurs systèmes ERP vers un déploiement dans le cloud. Il a fallu un certain temps pour que la technologie et les applications arrivent à maturité et pour que les entreprises réalisent que l’ordinateur n’a pas besoin d’être sur place pour bénéficier d’un accès fiable et d’une sécurité pour les applications essentielles à l’entreprise. Une partie de cette évolution a impliqué que les développeurs apprennent à : 

  • Tirer pleinement parti du déploiement dans le cloud 
  • écrire ou réécrire des applications de manière appropriée 
  • Reconstruire leur infrastructure (technologie et ressources humaines) pour prendre en charge les systèmes dans le cloud. 

Et, surtout, les systèmes ERP dans le cloud offrent désormais des technologies avancées telles que l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique pour améliorer la productivité et le service, des expériences utilisateur personnalisées pour favoriser l’adoption, ainsi que des fonctionnalités étendues et des analyses intégrées pour fournir une vue complète de l’entreprise, ce qui, au final, favorise l’innovation et la croissance de l’entreprise. 

Le modèle tarifaire du SaaS 

Dans le passé, la plupart des logiciels étaient installés dans les locaux de l’entreprise et la seule option de licence était l’achat d’une licence perpétuelle – l’application étant concédée pour un montant initial plus un contrat de maintenance annuel pour les mises à niveau et les corrections de bogues. Les licences de logiciels sont le plus souvent facturées par utilisateur. La maintenance annuelle est généralement facturée à 18 % ou 20 % du prix courant du logiciel. Cela signifie que la licence du logiciel est essentiellement « rachetée » tous les cinq ou six ans. 

Avec l’ERP sur site, tout le matériel et le logiciel sont achetés ou loués et installés sur le(s) site(s) de l’entreprise. L’entreprise est responsable de la maintenance, de l’assistance et des éventuelles mises à niveau ou extensions du matériel, des systèmes et des logiciels d’application, ainsi que des locaux, de l’assurance, des ressources de basculement et du stockage de sauvegarde hors site. 

Les systèmes ERP basés sur le cloud, en revanche, ne sont généralement pas installés sur site et sont pris en charge par un fournisseur dans le cadre d’une redevance mensuelle ou annuelle. Ils font l’objet d’une licence sur la base de ce que l’on appelle un logiciel en tant que service (SaaS). Les licences SaaS peuvent être facturées par utilisateur, par application ou par ensemble d’applications (tout l’ERP, par exemple), en fonction de la taille de votre entreprise ou d’autres variations. 

Un aspect intéressant des licences de déploiement dans le cloud est leur évolutivité. Si la licence est accordée par « siège » d’utilisateur, vous pouvez ajouter ou réduire le nombre d’utilisateurs et payer un prix plus ou moins élevé en fonction du nombre de nouveaux utilisateurs. Si vos besoins en termes de volume de transactions, de capacité de stockage ou de puissance de calcul changent, le fournisseur est chargé de mettre à niveau ses installations pour tenir compte de ce changement, ce qui signifie que vous n’aurez pas à acheter et à installer plus de serveurs ou plus de stockage sur disque. 

L’analogie la plus proche pourrait être la télévision par câble. Vous payez pour ce dont vous avez besoin, et ce prix comprend l’utilisation et l’exploitation de toutes les installations physiques, le personnel, la maintenance et toutes les autres dépenses liées au service de câble à votre emplacement. Si vous avez besoin de plus de chaînes et que vous en ajoutez, vous payez simplement ce que vous avez demandé et vous ne vous inquiétez pas de savoir comment ils parviennent à fournir les chaînes supplémentaires. 

Cloud public vs. privé vs. hybride cloud vs. deux-tiers 

Il existe quatre façons possibles de mettre en œuvre un véritable système ERP dans le cloud : 

4 façons de mettre en œuvre un système ERP dans le cloud

1. ERP sur le cloud public

Le cloud public est le principal modèle de licence pour les solutions ERP de type « software-as-a-service » (SaaS). Le fournisseur du système dispose de son propre centre de données – ou peut louer un espace sur un nuage public pour héberger ses applications et ses systèmes. Tout le matériel, les systèmes et les services d’assistance sont fournis par le biais du cloud public. La mise en œuvre est ainsi plus rapide et plus facile pour l’entreprise utilisatrice car, avec tous les éléments matériels et logiciels déjà en place, elle peut commencer directement par le transfert des données et la formation des utilisateurs. 

Avec cette option de déploiement de l’ERP dans le cloud, votre fournisseur de logiciels s’occupera également de l’installation, de la maintenance et de l’assistance, y compris de toutes les mises à jour et mises à niveau logicielles telles que l’ajout de puissance de calcul ou de stockage. De plus, les systèmes, les applications et les ressources peuvent être « autoscalés », c’est-à-dire augmentés ou diminués automatiquement pour répondre à des besoins changeants. Il n’est donc plus nécessaire de payer pour des ressources informatiques qui peuvent rester inutilisées la plupart du temps, comme c’est le cas avec les systèmes ERP sur site.

L’ERP SaaS basé sur le cloud public a un coût initial faible ou nul (une « dépense d’investissement ») mais un coût mensuel un peu plus élevé (une « dépense d’exploitation »), par rapport à une installation sur site typique. Si l’on considère la période normale de coût du cycle de vie de cinq à sept ans, le coût total de possession (TCO) est similaire, voire inférieur, à celui d’une installation sur site et offre potentiellement un meilleur service, un meilleur support et une meilleure sécurité.

L’ERP en cloud public offre également le chemin le plus rapide vers l’innovation, ce qui le rend idéal pour les entreprises qui veulent poursuivre agressivement leur stratégie de transformation numérique. Cette option de déploiement permet aux entreprises de réimaginer, d’optimiser et d’adapter facilement leurs processus métier en fonction des besoins, et de tirer parti des meilleures pratiques standardisées que les fournisseurs d’ERP modernes devraient prendre en charge.

2. ERP en cloud privé 

Bien qu’ils soient similaires à l’option du cloud public, le matériel, les logiciels système et l’assistance du cloud privé peuvent être détenus, gérés et exploités par l’entreprise, un tiers ou une combinaison des deux pour l’usage exclusif d’une seule organisation. Dans le cadre d’un déploiement dans le cloud privé, l’entreprise utilisatrice doit généralement payer la licence du logiciel ERP.   

L’option de propriété tierce est populaire auprès des services informatiques qui souhaitent externaliser le matériel, la base de données et une grande partie des tâches de mise en réseau, ce qui leur permet de bénéficier de certains des avantages d’un cloud public. Cette option de déploiement est également privilégiée par les entreprises qui souhaitent passer au cloud par étapes, que ce soit rapidement ou progressivement, ou comme étape intermédiaire vers le cloud public. Cela est particulièrement vrai pour les grands fabricants mondiaux et les autres entreprises dont les systèmes sont complexes, fragmentés ou hautement personnalisés.  

Le déploiement d’un cloud privé implique généralement un investissement initial plus important (dépenses d’investissement), mais le coût du cycle de vie peut se situer quelque part entre celui du cloud public et celui des systèmes sur site. Certains fournisseurs modifient ce calcul en proposant des packs de mise en œuvre groupés qui réduisent les coûts initiaux et incluent tous les outils et services, l’infrastructure et les exigences du réseau par le biais d’une tarification par abonnement. Les entreprises peuvent profiter d’un coût total de possession plus faible grâce à l’économie du cloud, d’une architecture moderne basée sur le cloud, ainsi que d’une fonctionnalité ERP complète qui inclut les modules complémentaires, les extensions et les améliorations des partenaires.    

3. ERP en cloud hybride 

Les éléments d’un déploiement ERP dans un cloud privé, un cloud public et sur site peuvent être combinés pour créer un cloud hybride, qui offre la flexibilité de choisir le déploiement optimal pour chaque application. L’ERP dans le cloud hybride peut être utilisé comme un tremplin vers le cloud public, ou pour répondre à des questions de réglementation sectorielle et à des exigences de sécurité particulières qui peuvent imposer le recours à des applications sur site dans certaines situations. D’autres restrictions ou préférences peuvent également rendre les applications sur site souhaitables pour certaines applications. La complexité d’une entreprise et de son environnement actuel, ainsi que le désir d’une vitesse de changement plus lente, sont des facteurs déterminants dans la décision de déployer un scénario hybride. 

Une mise en œuvre hybride permet aux applications et aux données de passer d’une option à l’autre en fonction de l’évolution de la charge de travail. Elle offre les avantages du cloud pour la partie du système qui se trouve dans le cloud. Cependant, elle nécessite une plus grande implication de l’informatique locale pour prendre en charge les éléments sur site, ainsi que la coordination entre les deux – ou plus – environnements de système ERP. 

4. ERP deux-tiers 

Véritable variante de l’approche hybride mise en œuvre pour les mêmes raisons, le déploiement d’un ERP à deux niveaux – parfois appelé déploiement en étoile – fait appel à un système central et à des systèmes satellites plus petits qui prennent en charge les installations distantes. Imaginez que l’ERP de l’entreprise est le centre, et que les systèmes ERP individuels des usines, entrepôts ou bureaux des filiales renvoient tous leurs données au centre. Cette idée n’est pas nouvelle ; elle est apparue au cours de la phase de traitement distribué des années 1990, lorsque les entreprises ont choisi de mettre en œuvre des systèmes plus petits, plus simples et moins coûteux sur des sites distants, tout en conservant le système d’entreprise plus grand et plus performant au siège de la société. Tous les systèmes d’un réseau à deux niveaux, ou certains d’entre eux, peuvent être installés sur site ou dans le cloud, achetés ou sous licence SaaS. 

Le coût global d’un déploiement ERP à deux niveaux – avec des systèmes moins coûteux aux nœuds au lieu du même système d’entreprise partout – permettra de réduire le coût de l’achat initial. Toutefois, l’intégration et le support peuvent entraîner un coût global continu plus élevé, car les interfaces doivent être construites et entretenues. Et, année après année, il faudra davantage de soutien informatique pour assurer la coordination avec les multiples fournisseurs, ainsi que pour gérer les calendriers de mise à niveau et les changements d’interface non coordonnés. 

Que signifie l’expression « faux cloud » ? 

Le faux cloud, également connu sous le nom de « cloud washing », fait référence à un système ERP existant porté vers le cloud et peut-être « enveloppé » d’un logiciel supplémentaire pour adapter le système à cet environnement. Mais ces applications ne sont pas écrites pour être déployées dans le cloud et ne peuvent donc pas vraiment bénéficier de ce que le cloud a à offrir. Il s’agit exactement des mêmes applications ERP héritées installées sur du matériel externalisé. Le « wrapper » peut présenter aux utilisateurs des écrans modernes de type Web, mais les informations saisies doivent être traduites en fonction des exigences de saisie du système existant et retransmises aux écrans enveloppés pour affichage – une approche peu efficace. Pour l’utilisateur, cela ressemble au nuage, mais il ne fonctionnera pas comme une application dans le cloud et ne sera pas en mesure de tirer parti de la connectivité dans le cloud, des fonctionnalités avancées ou des performances opérationnelles optimisées. 

Les véritables fournisseurs d’ERP dans le cloud conçoivent leurs solutions de A à Z, spécifiquement pour le cloud. Les applications patrimoniales enveloppées dans le cloud n’ont pas été conçues pour le cloud et des problèmes de performance peuvent donc survenir. Les personnalisations et les intégrations peuvent également poser problème, et ces solutions doivent toujours être mises à jour et entretenues, souvent par les ressources informatiques de l’entreprise utilisatrice. 

Étant donné que les applications patrimoniales portées sur le cloud sont essentiellement les mêmes que les applications sur site, la tarification est rarement basée sur les besoins d’utilisation, d’où un risque de sur-achat. En outre, le modèle SaaS n’est pas couramment appliqué, ce qui signifie que l’entreprise utilisatrice conserve en interne toute la responsabilité du support et des mises à jour. 

Quand choisir un système ERP sur site plutôt que dans le cloud ? 

De plus en plus d’entreprises passent à l’ERP dans le cloud, mais cette solution ne convient pas à toutes les entreprises. La principale raison de conserver une solution ERP sur site est le besoin de conformité, qu’il s’agisse des exigences des clients, du secteur ou des pouvoirs publics en matière de réglementation et de normes. Des exigences plus strictes nécessitent parfois une mise en œuvre sur site dans les secteurs plus réglementés.  

Le manque de fiabilité du service Internet est cité par certaines entreprises comme une raison de ne pas passer au cloud. Pour les applications ERP critiques, il est crucial d’être opérationnel et disponible 99 % du temps. Cependant, avec les réseaux, serveurs et processus modernes, les temps d’arrêt ne sont généralement plus un problème et empêchent rarement le déploiement d’un ERP dans le cloud.  

La gestion des données peut être une autre raison de conserver votre système ERP dans vos locaux. Dans le cas d’un déploiement dans le cloud, vous pouvez ou non être en mesure de déplacer facilement vos données, selon les politiques de votre fournisseur de services. Assurez-vous qu’il prend en charge les services dont vous avez besoin.  

Une autre raison est la perte de contrôle (par exemple, sur la sécurité, les données ou les mises à niveau). Avec un ERP basé sur le cloud, votre entreprise se décharge de nombreuses responsabilités informatiques sur un tiers. Il est donc important de s’assurer que ce tiers est fiable et qu’il a fait ses preuves. Cependant, certaines entreprises choisissent encore de tout garder « en interne ».   

Les déploiements d’ERP sur site présentent certains inconvénients, notamment la nécessité de procéder à des mises à niveau manuelles du système et l’absence de services intégrés d’installation, de maintenance et d’assistance. Heureusement, pour les entreprises qui ont besoin de ce type de mise en œuvre, certains fournisseurs proposent des services qui offrent certains des avantages des logiciels basés sur le cloud. 

Astuces pour la sélection des processus 

Choisissez d’abord le logiciel ERP par le biais d’un processus d’évaluation minutieux, puis examinez les options de déploiement en fonction des capacités de déploiement du logiciel, des besoins de votre entreprise et du retour sur investissement potentiel de l’ERP. Certains logiciels ERP ne sont disponibles qu’en mode cloud ou SaaS, tandis que d’autres fournisseurs proposent des solutions cloud, on-prem et hybrides. Les options de déploiement disponibles peuvent être un critère d’inclusion dans la liste restreinte, mais elles ne doivent pas être le seul déterminant du choix du système. . 

  • Évitez les applications ERP héritées du faux cloud pour les raisons mentionnées ci-dessus.  
  • Les entreprises à croissance rapide et celles qui prévoient des changements prochains dans le nombre d’utilisateurs (à la hausse ou à la baisse) devraient probablement se concentrer sur les vrais systèmes ERP dans le cloud pour leur évolutivité et leur tarification à l’usage.  
  • Assurez-vous que tous les membres de l’équipe de sélection comprennent les caractéristiques et les avantages de l’ERP dans le cloud public, privé ou hybride.  

Synthèse 

Au départ, les entreprises peuvent être attirées par le déploiement d’un ERP dans le cloud pour des raisons financières (peu ou pas de dépenses d’investissement et coût total du cycle de vie réduit), mais elles sont enthousiasmées par les avantages techniques et opérationnels qu’offre le cloud, notamment 

  • Un ERP qui est toujours à jour avec les dernières mises à niveau (sans coût ni effort supplémentaire). 
  • Une évolutivité quasi illimitée 
  • Paiement uniquement pour ce dont vous avez besoin/ce que vous utilisez 
  • une mise en œuvre plus rapide 
  • Une meilleure sécurité et de meilleurs contrôles d’accès, et plus encore 

Le déploiement intégral dans le cloud n’est pas la seule option. Il est parfois plus judicieux de conserver certaines applications sur place et d’utiliser le cloud pour le reste. Heureusement, de nombreux choix de configuration et de déploiement sont disponibles afin que vous puissiez choisir le déploiement qui vous convient le mieux sur le plan financier et opérationnel. 

Le passage à un nouveau système ERP est un changement important pour les utilisateurs du système, le service informatique et l’ensemble de l’entreprise. Il est judicieux d’explorer toutes les options et de choisir la configuration du système qui offre les meilleures performances au meilleur coût. Ensuite, prévoyez comment vos ressources internes et votre structure devront changer pour tirer le meilleur parti de votre investissement, quels que soient la configuration et le déploiement. 

Publié pour la première fois en anglais sur insights.sap.com 

The post Planifier le déploiement de votre ERP dans le cloud appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

With the widespread acceptance of web standards, and the resulting deprecation of browser prefixes, there has been a noticeable change in the browser market. Where once browser manufacturers would try to lure users in with promises of feature support, now the focus is on privacy, speed, and developer tools.

When it comes to web development, you should really be testing on every browser and device you can lay your hands on; you’re probably already doing so using an app like LambdaTest, or BrowserStack.

When quality assurance testing, you probably work by market share: starting with Safari on mobile, Chrome on desktop, and working your way down to Opera and (if you’re a glutton for punishment) Yandax; naturally, when testing, it’s the largest number of users that concerns us the most.

But before you reach the QA stage, there are a number of browsers designed to assist development. Browsers that offer tools, especially for front-end developers, that assist with code and speed up development. Here are the best browsers for web development in 2021:

1. LT Browser

LT Browser is an app for web developers from LambdaTest. Like many of the apps in this class, it offers side-by-side comparisons of a site in different viewports. Additionally, LT Browser has a number of features that make it stand out.

As well as previewing web pages, LT Browser offers developer tools to rival Chrome, which is handy if you want to see how changes across different devices affect your Lighthouse scores. LT Browser also supports hot-reloading, which means when you make a change to your code, you don’t have to hit ‘refresh,’ the viewports simply reload — it’s surprising how much of a time-saver that simple addition is.

LT Browser requires a LambdaTest account, there is a free plan, and paid plans start at $15/month.

2. Firefox Developer

The best conventional browser for web development in 2021 is the developer edition of Mozilla’s Firefox.

The standard edition of Firefox is an excellent browser, packed with features, and privacy-focused. The developer edition adds to this with a suite of tools aimed at developers. The CSS and JavaScript debugging tools are superb, and the Grid tools are unparalleled for coding layouts with CSS Grid.

Firefox Developer is free to download.

3. Polypane

Polypane is one of the new generation of web browsers that are firmly intended as development aids rather than browsers. Polypane allows you to compare different viewports and platforms by placing them side by side. Interactions like scrolling are synced.

Polypane takes a step further than many browser apps in this class by showing social media previews. It even has a suite of accessibility tools, including some handy color blindness simulators.

Polypane has a 14-day free trial, and plans start at $8/month.

4. Blisk

Blisk is another browser for developers that allows you to line up a collection of viewports in a single app. URL and scrolling are synced, making testing interactions and animations effortless.

Blisk is awesome fun to play with and delivers a great preview of a responsive design. But be warned, synced viewports can be addictive, and it’s easy to line up browsers and become hypnotized by the synchronized movement; you’ll need a very large screen to get the most out of Blisk.

Blisk plans start at $9.99/month.

5. Sizzy

Sizzy is another app that allows you to view multiple viewports at once. It also has synchronized interactions, and like many competing apps, Sizzy allows you to screenshot different views.

Sizzy also includes a very clever synchronized inspect tool, so you can focus on individual elements across different viewports. It’s an excellent option for debugging, particularly if you’re digging into someone else’s code.

Sizzy has a 14-day free trial, and paid plans start at $7.15/month.

6. Brave

Brave is a privacy-focused browser that runs up to three times faster than Chrome. If you’re someone who balks at rendering speeds on most sites, Brave could be for you.

Brave’s main benefit for developers is that it supports Chrome extensions while maintaining privacy — it can even access the Web using Tor if simple privacy mode isn’t enough for you. There are hundreds of useful Chrome extensions, and if you avoid Chrome due to privacy concerns, then Brave solves your problem.

Brave is also pioneering a new system for monetizing site revenue, allowing viewers to tip sites, and soon, to control how advertising revenue is distributed.

Brave is free to download.

7. Chrome

Boring it may be, but Chrome is still the world’s most popular browser from the US to mainland China. Where once sites were “best viewed in IE,” Chrome is now the Web’s default.

No matter the site you’re designing, it has to work well in Chrome, and no simulator is as good as the real thing.

In addition to being the benchmark for page rendering, Chrome developer tools are the simplest way to access your Lighthouse scores, which helps you track down issues that may be holding you back in Google’s search results.

Chrome is free to download.

Source

The post 7 Best Browsers for Developers in 2021 first appeared on Webdesigner Depot.


Source de l’article sur Webdesignerdepot