Articles

Paris, le 19 septembre 2022 – SAP SE (NYSE : SAP) a lancé l’édition 2023 de son programme d’accélération de start-ups axé sur le futur du Retail and Consumer Products. Pour cette 8ème édition de SAP.iO Foundry Paris, 12 start-ups internationales ont été sélectionnées par un jury composé d’experts SAP, de partenaires, de clients et de fonds d’investissement. Ces start-ups ont été reconnues comme étant précurseur sur ce thème de “Future of Retail and Consumer Products ”, un thème plus que jamais d’actualité avec les bouleversements des usages et du parcours client observé durant la crise sanitaire, et qui résulte de l’accélération de la numérisation de toutes les entreprises.

SAP.iO Foundry Paris, véritable incubateur de SAP en France, a déjà aidé plus de 65 start-ups à développer leur business ou leur solution. En quatre ans, SAP a atteint l’objectif fixé avec le gouvernement français visant à soutenir l’économie des start-ups lors sur sommet #ChooseFrance.

Ce nouveau programme a pour objectif de proposer aux entreprises du Retail et Consumer Products un accompagnement de leur stratégie digitale, grâce aux solutions de ces 12 start-ups, au rythme de l’évolution technologique autour de deux enjeux clés :

  • Proposer à leurs clients une expérience d’achat améliorée et différenciante
  • Assurer la traçabilité et l’authenticité de leurs produits

Odilia von Zitzewitz, Interim Lead SAP.iO Foundry Paris déclare : “SAP.iO est un accélérateur de start-ups formidable et engagé. Pour cette édition, l’accent a été mis sur le Retail laissant place à des innovations de choix, et qui répondent aux enjeux prédominants des acteurs de ce secteur clé. Nous sommes très fiers d’accompagner cette nouvelle promotion de start-ups !”

Au cours des 5 prochains mois, les start-ups auront accès à un mentorat personnalisé de la part des dirigeants de SAP France, à une exposition à la technologie SAP® et aux interfaces de programmation d’applications (API), ainsi qu’à des opportunités de collaboration avec des clients SAP du monde entier.

Les start-ups suivantes participent au programme SAP.iO Foundry Paris :

Sorga Technology

La mission de Sorga Technologie est d’accompagner les marques retail dans leur innovation digitale en proposant une solution à faible consommation d’énergie assurant la transparence et la traçabilité de leurs produits

https://sorga.org/

Arianee

La mission d’Arianee est de fournir aux entreprises des solutions simples pour établir des relations directes avec les consommateurs, respectueuses des données des utilisateurs et indépendantes des grandes plateformes technologiques.

https://www.arianee.org

 

CollectID

CollectID permet de garantir l’authenticité d’un produit, l’amélioration de l’expérience phygitale, ou encore l’établissement d’un canal de communication direct entre les marques . Une solution qui garantit l’authenticité et l’unicité des produits tout en rapprochant les marques de leurs clients.

https://www.collectid.com/

DIAKSE

Diakse développe et commercialise une solution de création de showrooms virtuels dans le métavers avec un objectif : permettre aux marques de mieux communiquer sur leurs produits et ainsi les aider à augmenter leurs ventes.

www.diakse.com

 

Foodetective

Foodetective est une plateforme de gestion et une infrastructure (API) de l’industrie F&B. Les entreprises utilisent Foodetective pour automatiser leurs opérations, simplifier leur administration, augmenter leurs revenus en ligne et accélérer les nouvelles opportunités commerciales. business.foodetective.co

LIVEBUY GmbH

LIVEBUY est une solution d’achat en direct pour les détaillants leaders du marché,

qui fournit à la fois la technologie et les bons créateurs pour construire une plateforme de contenu réussie au sein des boutiques en ligne.

https://www.livebuy.io/

  

Priceloop

Priceloop a développé une IA permettant de faciliter et d’automatiser les processus de tarification, proposant les meilleurs prix en tenant compte de tous les paramètres essentiels.

https://priceloop.ai/

 

Replika Software

Le logiciel Replika est une solution de vente sociale clé en main. Replika permet aux marques d’activer un réseau de vendeurs sociaux avec une entreprise clé en main pour inspirer sur les médias sociaux, vendre en ligne et se connecter avec les clients.

www.replikasoftware.com

  

Shopreme GmbH

Shopreme GmbH Développe notamment une technologie appelée « Scan & Go » qui transpose les avantages des achats en ligne dans les vrais magasins (rapidité, facilité de paiement, recommandations personnalisées, listes de course partagées…).

https://www.shopreme.com/

 

SmartPixels

SmartPixels fournit un outil de configuation et de visualisation de produits en 3D, l’objectif est d’aider les marques de mode et de luxe à créer des expériences personnalisées et interactives en ligne et en magasin.

https://www.smartpixels.fr/

 

SMARTZER LTD

La plateforme de Smartzer est utilisée par les marques pour transformer leurs vidéos et leurs flux en direct en expériences interactives et exploitables, ce qui leur permet d’obtenir un retour sur investissement direct du contenu et de mesurer les données détaillées des interactions vidéo.

www.smartzer.com

 

YZR

YZR automatise et accélère tous les projets de données textuelles de ses clients grâce à une solution puissante basée sur le traitement automatique des langues.

https://www.yzr.ai/en/

The post SAP.iO Foundry Paris lance la nouvelle édition de son programme consacré aux start-ups sur le thème de « Futur of Retail » appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Paris, le 11 janvier 2022 – SAP SE (NYSE : SAP) a lancé un programme d’accélération start-ups axé sur le développement durable dans le cadre de la 7ème édition de SAP.iO Foundry Paris. 8 start-ups internationales ont ainsi été sélectionnées par un jury composé d’experts SAP, de partenaires, de clients et de fonds d’investissement pour rejoindre le programme.

SAP.iO Foundry Paris, l’accélérateur de SAP en France a déjà aidé plus de 50 start-ups. En trois ans, SAP a atteint l’objectif fixé, lors sur sommet #ChooseFrance, avec le gouvernement français visant à soutenir l’économie des start-ups.

Ce nouveau programme se concentre sur quatre sujets liés aux différentes questions concernant le développement durable dans les industries de services :

  • Conception et production responsables
  • Approvisionnement responsable
  • Récupération et réutilisation des ressources
  • Consommation responsable

Sébastien Gibier, Directeur SAP.iO Foundry Paris, déclare : « SAP.iO a toujours été un formidable accélérateur de start-ups. Cette année, l’accent mis sur le développement durable permettra à des scale-ups d’amplifier leur impact. SAP France se réjouit de perpétuer ce programme centré sur l’innovation. Nous sommes particulièrement heureux d’avoir tenu nos objectifs fixés avec le gouvernement. »

Au cours des 12 prochaines semaines, les start-ups auront accès à un mentorat personnalisé de la part des dirigeants de SAP, à une exposition à la technologie SAP® et aux interfaces de programmation d’applications (API), ainsi qu’à des opportunités de collaboration avec des clients SAP du monde entier.

Les start-ups suivantes participent au programme SAP.iO Foundry Paris :

ACTRADIS

  • La mission d’Actradis est d’accompagner les entreprises dans la compilation, la vérification et la numérisation de documents sur une plateforme de partage.
  • https://www.actradis.fr/

bloXmove

  • bloXmove résout les difficultés rencontrées par les entreprises pour collaborer dans le cadre de la mobilité urbaine. Il s’agit d’une plateforme blockchain de mobilité décentralisée qui fournit des interfaces simples à intégrer pour vérifier les identités et les accréditations, les contrats intelligents et la distribution des revenus.
  • https://bloxmove.com/

Cozero

  • Cozero propose une plateforme numérique d’action carbone couvrant le processus de gestion du carbone des entreprises de bout en bout. Elle facilite ainsi l’optimisation de l’empreinte environnementale et économique tout au long de la chaîne d’approvisionnement.
  • https://cozero.io/

HESUS

  • HESUS innove afin de fournir les meilleures solutions pour le transport et le traitement des sols et des déchets de chantier, tout en réduisant leur impact environnemental.
  • https://hesus.com/

Leanpath

  • Leanpath fournit une plateforme complète de prévention du gaspillage alimentaire – comprenant des outils de mesure, de découverte et d’automatisation – permettant aux clients partenaires de réduire le gaspillage alimentaire de 50 % ou plus dans plus de 40 pays.
  • http://www.leanpath.com

Liftango

  • Liftango guide les organisations internationales et les villes dans la planification, le lancement et la mise en œuvre de projets de mobilité partagée. Elle résout les problèmes de stationnement, de congestion et de zonage en améliorant l’efficacité des services de transport grâce à une technologie de transport à la demande.
  • https://liftango.com

Madaster

  • Madaster offre une plateforme cloud fournissant un point d’accès unique pour exploiter les données immobilières afin de répondre aux ambitions environnementales, réglementaires, sanitaires et financières tout au long du cycle de vie de l’objet.
  • https://madaster.com/

TotalCtrl

  • TotalCtrl crée des produits numériques en collaboration avec des restaurants, des hôtels, des municipalités et des particuliers afin de supprimer les processus manuels, rationaliser la gestion des stocks alimentaires, générer facilement le coût mensuel des marchandises vendues et les rapports comptables.
  • https://totalctrl.com/

En savoir plus sur le programme SAP.iO Paris

The post SAP.iO Foundry Paris lance son nouveau programme : Développement durable dans les industries de services appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Paris, le 11 janvier 2022 – SAP SE (NYSE : SAP) a lancé un programme d’accélération start-ups axé sur le développement durable dans le cadre de la 7ème édition de SAP.iO Foundry Paris. 8 start-ups internationales ont ainsi été sélectionnées par un jury composé d’experts SAP, de partenaires, de clients et de fonds d’investissement pour rejoindre le programme.

SAP.iO Foundry Paris, l’accélérateur de SAP en France a déjà aidé plus de 50 start-ups. En trois ans, SAP a atteint l’objectif fixé, lors sur sommet #ChooseFrance, avec le gouvernement français visant à soutenir l’économie des start-ups.

Ce nouveau programme se concentre sur quatre sujets liés aux différentes questions concernant le développement durable dans les industries de services :

  • Conception et production responsables
  • Approvisionnement responsable
  • Récupération et réutilisation des ressources
  • Consommation responsable

Sébastien Gibier, Directeur SAP.iO Foundry Paris, déclare : « SAP.iO a toujours été un formidable accélérateur de start-ups. Cette année, l’accent mis sur le développement durable permettra à des scale-ups d’amplifier leur impact. SAP France se réjouit de perpétuer ce programme centré sur l’innovation. Nous sommes particulièrement heureux d’avoir tenu nos objectifs fixés avec le gouvernement. »

Au cours des 12 prochaines semaines, les start-ups auront accès à un mentorat personnalisé de la part des dirigeants de SAP, à une exposition à la technologie SAP® et aux interfaces de programmation d’applications (API), ainsi qu’à des opportunités de collaboration avec des clients SAP du monde entier.

Les start-ups suivantes participent au programme SAP.iO Foundry Paris :

ACTRADIS

  • La mission d’Actradis est d’accompagner les entreprises dans la compilation, la vérification et la numérisation de documents sur une plateforme de partage.
  • https://www.actradis.fr/

bloXmove

  • bloXmove résout les difficultés rencontrées par les entreprises pour collaborer dans le cadre de la mobilité urbaine. Il s’agit d’une plateforme blockchain de mobilité décentralisée qui fournit des interfaces simples à intégrer pour vérifier les identités et les accréditations, les contrats intelligents et la distribution des revenus.
  • https://bloxmove.com/

Cozero

  • Cozero propose une plateforme numérique d’action carbone couvrant le processus de gestion du carbone des entreprises de bout en bout. Elle facilite ainsi l’optimisation de l’empreinte environnementale et économique tout au long de la chaîne d’approvisionnement.
  • https://cozero.io/

HESUS

  • HESUS innove afin de fournir les meilleures solutions pour le transport et le traitement des sols et des déchets de chantier, tout en réduisant leur impact environnemental.
  • https://hesus.eu/

Leanpath

  • Leanpath fournit une plateforme complète de prévention du gaspillage alimentaire – comprenant des outils de mesure, de découverte et d’automatisation – permettant aux clients partenaires de réduire le gaspillage alimentaire de 50 % ou plus dans plus de 40 pays.
  • http://www.leanpath.com

Liftango

  • Liftango guide les organisations internationales et les villes dans la planification, le lancement et la mise en œuvre de projets de mobilité partagée. Elle résout les problèmes de stationnement, de congestion et de zonage en améliorant l’efficacité des services de transport grâce à une technologie de transport à la demande.
  • https://liftango.com

Madaster

  • Madaster offre une plateforme cloud fournissant un point d’accès unique pour exploiter les données immobilières afin de répondre aux ambitions environnementales, réglementaires, sanitaires et financières tout au long du cycle de vie de l’objet.
  • https://madaster.com/

TotalCtrl

  • TotalCtrl crée des produits numériques en collaboration avec des restaurants, des hôtels, des municipalités et des particuliers afin de supprimer les processus manuels, rationaliser la gestion des stocks alimentaires, générer facilement le coût mensuel des marchandises vendues et les rapports comptables.
  • https://totalctrl.com/

En savoir plus sur le programme SAP.iO Paris

The post SAP.iO Foundry Paris lance son nouveau programme : Développement durable dans les industries de service appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

SAP, société du logiciel la plus durable et partenaire des organisations pour atteindre leurs objectifs climatiques, dévoile les résultats du Baromètre* du développement durable SAP/Odoxa. Un nouvel indicateur visant à mesurer l’intérêt des Français pour l’environnement et l’avenir de la planète. Cinq ans après l’adoption des accords de Paris pour le climat, les résultats révèlent que l’action environnementale est au cœur des préoccupations des Français, qu’elle agit sur leurs comportements de consommation mais aussi sur leurs perceptions des entreprises. Le Baromètre SAP/Odoxa décode l’état d’esprit des Français vis-à-vis des progrès réalisés en matière d’environnement par les gouvernements, les entreprises ou encore par eux-mêmes dans leurs quotidiens.

L’action environnementale est au centre des préoccupations des Français depuis la COP21.

Cinq ans après la COP21, l’action environnementale apparaît plus centrale pour les Français. En effet, 60% des Français ont le sentiment que l’action environnementale n’est pas incompatible avec la croissance et l’emploi. Ils ont cependant le sentiment, depuis 2015, que l’action menée contre le réchauffement climatique par la communauté internationale est un échec (78%) et attendent beaucoup de l’engagement de Joe Biden sur ce sujet. En effet, 77% d’entre eux pensent que le retour des Etats-Unis dans l’accord de Paris permettra à la communauté internationale de lutter plus efficacement contre le réchauffement climatique.

Les Français sont de plus en plus vigilants sur leur mode de consommation pour limiter leur impact environnemental au quotidien.

Les Français sont préoccupés par l’avenir de la planète puisque 9 répondants sur 10 (87%) se disent concernés par l’avenir de la planète. Cependant, 66% d’entre eux sont pessimistes sur le sujet et l’inquiétude domine. Dans la pratique, les Français sont assez vigilants au quotidien pour limiter l’impact de leur mode de vie puisqu’ils sont 86% à limiter leur impact environnemental ou sociétal de leur mode de vie au quotidien mais seuls 21% le font systématiquement.

Bien ancré dans les mentalités, 8 Français sur 10 (82%) pratiquent le tri sélectif systématique. Ils confirment leur intérêt pour la question des déchets, puisque 51% des répondants disent acheter des produits sans emballage ou avec moins d’emballages, et 35% disent vouloir adopter ce comportement. Le deuxième éco-comportement familier des Français est la consommation de produits de saison, adopté par 77% des répondants. Par ailleurs, 51% des répondants disent déjà privilégier les petits distributeurs et les circuits courts, et 35% disent avoir l’intention de le faire. Les investissements énergétiques restent quant à eux en retrait puisque 65% des Français ne semblent pas prêts à installer des panneaux solaires ou une éolienne chez eux, et 61% ne souhaitent pas remplacer leur voiture à essence par une voiture électrique.

Le baromètre révèle également que les Français sont très critiques à l’égard de leurs concitoyens : seuls 47% estiment que les habitants de leur région ont cette préoccupation, les habitants de PACA se montrant les plus critiques sur ce point (35%). Pour agir en faveur de la protection de la planète, si les Français ont fortement confiance dans les associations (77%), leurs communes (67%) et leurs régions (67%), ils sont plus réservés envers les citoyens (56%)et les entreprises (53%) et ont très peu confiance dans l’Etat (40%) et le Gouvernement (37%).

Les Français plébiscitent davantage les entreprises engagées en faveur du développement durable et cela se reflète sur leurs achats.

Les Français sont de plus en plus sensibles à l’engagement des entreprises pour le développement durable. Ainsi, 6 salariés sur 10 considèrent que leur entreprise investit pour protéger la planète et 8 Français sur 10 peuvent être séduits par les entreprises engagées en faveur du développement durable, cet engagement leur donnant envie d’acheter leurs produits (83%) ou d’y travailler (80%).

Les Français sont également de plus en plus attentifs aux actions des entreprises sur l’environnement lors de leurs achats. 72% des répondants privilégient les entreprises engagées en matière de réduction des emballages et 58% celles qui veillent à limiter les déplacements pour les livraisons d’achats en ligne. 62% des salariés estiment que leur entreprise veille à limiter l’impact environnemental ou sociétal de son activité, un sentiment encore plus présent dans les secteurs les plus exposés que sont les transports (70%) et l’industrie (62%). L’énergie (45%), l’agroalimentaire (37%) et les transports (23%) sont les secteurs d’activité considérés comme les plus engagés en faveur du développement durable. Quelle que soit leur taille et leur statut, les Français souhaitent voir l’ensemble des organisations (collectivités, administrations publiques) et des entreprises (PME, grands groupes, startups…) se mobiliser en faveur du développement durable.

SAP est un acteur exemplaire de la transition écologique et moteur de la transformation des organisations pour lutter contre le changement climatique.

SAP entend montrer l’exemple en se fixant pour objectif d’atteindre la neutralité climatique d’ici 2025 et s’engage à atteindre des objectifs de réduction des émissions de 1,5 °C fondés sur des données scientifiques en adéquation avec l’objectif à long terme de neutralité carbone. 100% d’énergies renouvelables alimentent le cloud de SAP et 94 % des employés de l’entreprise sont engagés en faveur du développement durable. L’entreprise est également signataire du Pacte mondial de l’ONU et membre d’associations partageant des valeurs communes, dont le CDP, la Value Balancing Alliance et la Fondation Ellen MacArthur. Par ailleurs, SAP est le premier éditeur de logiciels figurant en tête des indices Durabilité Dow Jones (DJSI).

SAP accompagne les organisations à atteindre leurs objectifs climatiques notamment via le programme Climate 21 et l’application SAP Product Carbon Footprint Analytics qui permet à aux entreprises utilisatrices d’analyser leurs émissions de gaz à effet de serre afin de réduire leur empreinte carbone et de contribuer au 13ème objectif des Nations Unies pour le développement durable : la lutte contre le changement climatique.

Retrouvez l’intégralité de l’étude :

.

*Baromètre réalisé par Odoxa sur un échantillon de 3 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus entre le 13 et le 19 novembre 2020.

The post 5 ans après la COP21 : 87% des Français se disent concernés par l’avenir de la planète appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

WALLDORF – Pour la 14ème année consécutive, SAP SE (NYSE : SAP) a été désignée leader du secteur des logiciels au Dow Jones Sustainability Indices (DJSI). SAP a dépassé ses scores des années précédentes et a creusé l’écart par rapport à ses pairs du secteur, malgré les défis causés par la pandémie.

SAP a obtenu 74 points sur 100 (2019 : 69) au score global, soit cinq points de plus que l’entreprise classée en deuxième position. SAP a amélioré sa valeur de percentile dans 15 des 20 catégories par rapport à 2019, notamment en matière de « sécurité de l’information/cybersécurité et disponibilité des systèmes », d’« attraction et de rétention des talents » et de « rapports environnementaux ».

Cette évaluation souligne les efforts déployés par SAP pour mettre en place une stratégie de cloud fiable et conforme, en valorisant les employés comme son atout le plus important et en améliorant ses capacités de reporting interne. Cette année, 83 entreprises du secteur des logiciels ont participé, soit plus du double par rapport à l’année dernière. SAP a également amélioré sa notation dans les trois dimensions principales :

  • Gouvernance et économie : 65 (2019 : 61)
  • Environnement : 87 (2019 : 83)
  • Social : 81 (2019 : 73)

« Nous sommes fiers de notre classement au Dow Jones Sustainability Indices. Cela nous prouve une fois de plus que nous avons une responsabilité particulière en tant que leader de la durabilité dans l’industrie du logiciel », a déclaré Luka Mucic, directeur financier et membre du conseil d’administration de SAP SE. « Cela nous pousse à redoubler d’efforts auprès de nos clients pour leur fournir des solutions destinées à leur transformation durable, afin que nous puissions tous ensemble construire une économie plus inclusive et plus régénératrice ».

Créés en 1999 par la société de gestion d’investissements RobecoSAM, les DJSI sont les plus anciens indices de référence mondiaux en matière de durabilité. Ils sont cotés en bourse depuis leur création. Basé sur l’évaluation de la durabilité des entreprises (Corporate Sutainability Assessment, CSA) de SAM, le DJSI fournit une analyse des performances économiques, environnementales et sociales des entreprises. Ils comprennent des critères de durabilité généraux ainsi que spécifiques à chaque secteur pour chacune des 60 industries définies selon l’Industry Classification Benchmark (ICB).

En 2020, la solide performance environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) de SAP a également été reconnue par d’autres notations ESG. SAP est restée présente dans la série d’indices FTSE4 Good Index et dans les indices Euronext Vigeo Eiris (Europe 120 et Eurozone 120). SAP a de nouveau été reconnue comme un leader ESG par MSCI Inc. (anciennement Morgan Stanley Capital International), qui lui a attribué la meilleure note, soit « AAA ». Et pour la première fois, SAP a figuré dans le nouveau classement du Wall Street Journal des 100 entreprises les mieux gérées sur le plan du développement durable.

Reconnaissant l’importance croissante des performances ESG non seulement pour son activité, mais aussi pour la réussite de ses clients, SAP fait du pilotage et du reporting holistique un domaine d’action essentiel. Grâce à son programme Climate 21 et à d’autres programmes axés, par exemple, sur l’économie circulaire, SAP propose des offres qui aident ses clients à améliorer leurs propres performances en matière de développement durable. Le rapport interne de SAP reflète sa conviction que les entreprises peuvent mesurer leur succès de manière plus globale grâce à de nouvelles pratiques comptables qui relient les impacts économiques, sociaux et environnementaux. SAP a également rejoint des initiatives internationales telles que celles de la Value Balancing Alliance e.V. et des initiatives locales telles que QuartaVista, un projet financé par le gouvernement allemand qui vise à standardiser les mesures générales de l’impact des entreprises.

The post SAP conforte sa position de leader dans les indices de durabilité du Dow Jones appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com


Avec la propagation du coronavirus, un effet domino fait des ravages sur les entreprises et les employés . Les chefs d’entreprise ont été contraints de fermer leurs portes ou de couper les services, ce qui a menacé leurs propres moyens de subsistance et ceux de leurs travailleurs.

Pour atténuer l’impact économique et humain, de nombreux pays ont adopté des lois qui doivent être mises en œuvre rapidement afin de protéger les emplois des citoyens les plus démunis.

Les entreprises étaient sous pression pour se conformer rapidement à ces nouvelles obligations légales et réglementations fiscales. Étant donné que de nombreux changements fiscaux et juridiques influencent la manière dont les entreprises rémunèrent leurs employés, les applications de paie et autres solutions de gestion de l’expérience humaine (HXM) ont été fortement impactées par la législation.

Les entreprises du monde entier se sont donc tournées vers SAP pour les aider à se conformer rapidement aux changements en mettant à jour leur logiciel.

80 mesures juridiques accélérées pour aider les clients

SAP dispose d’une stratégie de localisation solide, conçue pour de telles urgences inattendues. Qu’il s’agisse de mettre en œuvre la conformité légale liée à la sécurité des revenus, de réserver des billets aller-retour pour les employés expatriés bloqués ou d’accorder des allègements fiscaux aux petites et moyennes entreprises, l’équipe des services de mondialisation est là pour vous aider.

Pour relever le défi, il a fallu redistribuer les équipes, mobiliser des ressources supplémentaires et continuer à faire appel à des experts internes et externes.

«Nous n’avons épargné aucun effort pour proposer plus de 80 mesures juridiques accélérées qui aideront les clients à relever les défis actuels du marché», déclare Stefan Steinle, responsable des services de mondialisation chez SAP. «Et en plus de tous les changements juridiques liés au COVID-19, nous continuons également à fournir des mises à jour régulières et des changements juridiques.»

Les services de mondialisation travaillent en étroite collaboration avec les clients et les partenaires afin de fournir une solution pour chaque changement pertinent aussi rapidement et efficacement que possible et de mettre ces informations à la disposition du public. Nestlé est une entreprise mondiale qui s’appuie fortement sur la localisation soutenue par SAP, quel que soit le lieu d’activité de ses clients.

«C’est une excellente idée d’avoir un guichet unique pour tous les changements juridiques liés au COVID-19», déclare Mukesh Kumar Rai, SAP Total Quality Manager chez Nestlé pour l’Asie, l’Océanie et l’Afrique subsaharienne. «C’est encore plus utile pour un client mondial comme Nestlé avec plusieurs versions nationales.»

SAP maintient cette vue d’ensemble des annonces légales pertinentes pour les localisations SAP Payroll Processing et SAP SuccessFactors Employee Central Payroll. Trois exemples en Espagne, en Italie et en Autriche montrent l’étendue des changements légaux que SAP a mis en œuvre dans les solutions HXM pendant la pandémie.

Rallye en Espagne

L’Espagne fait partie des pays les plus durement touchés par le COVID-19 . Les autorités gouvernementales y ont publié six bulletins juridiques contenant jusqu’à quatre changements chacun. Ces changements affectent les paiements et les impôts de la sécurité sociale et nécessitent des modifications d’algorithme des données de base, du calcul de la paie et des rapports juridiques.

Comme l’analyse et la mise en œuvre de ces changements devaient être effectuées rapidement, Gema Moraleda, chef de produit chez SAP Espagne, et Carlos Moehlecke, propriétaire du produit de développement, ont organisé des réunions de groupes d’utilisateurs pour partager les détails des solutions SAP et ont utilisé plusieurs canaux de communication pour tenir les clients informés.

La contribution de SAP a été reconnue par les représentants du groupe d’utilisateurs, les clients et les partenaires. En mars, Juan José Díaz Vázquez de Barrahache , un partenaire SAP, a écrit : «Tout comme il y a des moments de critique, nous de Barrahache pensons également qu’il y a des moments de gratitude, et dans ce cas, nous applaudissons la façon dont SAP Espagne a intensifié ses dons. réponses aux utilisateurs espagnols de la paie en ces temps compliqués que nous vivons. »

Aider l’Italie à guérir

Mi-mars, le gouvernement italien a promulgué le décret-loi Cura Italia (« Guérir l’Italie »), qui contient des mesures telles que le report du paiement des impôts, un traitement spécial des absences, des primes supplémentaires et des allocations pour soutenir les familles. Le plus grand défi était de mettre à jour le logiciel en ligne et en temps voulu, compte tenu de la nature dynamique des annonces. SAP a utilisé tous les canaux de communication possibles pour aider à minimiser tout manque de clarté auquel le client était confronté.

Adaptation au modèle autrichien de travail à court terme

L’Autriche a adopté un modèle de chômage partiel , qui s’appuie sur les allocations de chômage fédérales. Bien que le programme ait nécessité des modifications très complexes du logiciel géré par les entreprises et les institutions, l’équipe régionale des services de mondialisation a terminé l’analyse et la mise en œuvre des changements requis en une semaine.  Dès la deuxième semaine d’avril, plus de 600 000 citoyens avaient demandé une indemnisation dans le cadre du programme, ce qui a incité le gouvernement autrichien à décupler les fonds disponibles pour soutenir le programme de chômage partiel, qui sont passés de 400 millions à 5 milliards d’euros.

Steinle résume la réponse de son équipe à la crise mondiale : « Notre contribution va au-delà de l’expertise en matière de solutions, de l’agilité et de la mise en place de solutions sur mesure. Nous nous sommes distingués non seulement en répondant rapidement aux opportunités du marché, mais aussi en proposant des solutions concrètes qui ont un impact socio-économique énorme sur les citoyens, les entreprises et les gouvernements ».

Tags: COVID-19 , HXM , paie

Article posté pour la première fois en anglais sur news.sap.com

The post SAP aide à faire face à la crise grâce à la localisation appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Vous pourriez supposer que, lorsqu’il s’agit de faire son choix de garder leurs organisations en cours d’exécution en douceur et sur le budget, les financiers, les décideurs sont de faire ces choix sur la base de données claires et leur confiance dans les données. Comme il s’avère, ce n’est pas toujours exacte hypothèse.

Une récente enquête menée par SAP d’Accord et Kelton Mondiale a montré que 59 pour cent des financiers décideurs de travail dans l’etat, la ville et le gouvernement local et de l’enseignement supérieur croire les outils financiers et les systèmes utilisés dans leurs organisations sont sujettes à l’erreur, et 68% d’avoir à prendre des décisions sans une visibilité complète sur les informations nécessaires. Beaucoup de ces dirigeants admettre que la fraude, le gaspillage et les abus sont les défis à relever leurs organisations face et que leur vulnérabilité à ces types de risques est à la hausse:

  • Les deux tiers des répondants admettent que la fraude, le gaspillage et les abus sont les défis de leur organisation est actuellement confrontée.
  • Plus du quart des répondants déclarent que leur vulnérabilité aux risques de fraude et d’abus augmenté dans la dernière année.
  • Environ un tiers-dire le nombre d’inexactitude des rapports de dépenses et les factures soumises a augmenté au cours de la dernière année.

Inexacte de Prise de Décision Conduit à des Risques

La vérité est, il est arrivé aux meilleurs d’entre nous. Nous pouvons tous susceptibles souviens d’une fois où nous avons pris une décision sans avoir les informations de base nécessaires pour le faire, et que la décision peut ne pas avoir produit le plus de résultats favorables.

Pourquoi? Afin de prendre de bonnes décisions d’affaires et d’éviter de regrettables erreurs, nous avons besoin d’accéder à toutes les informations optimal de sorte que nous n’avons pas à l’aveuglette.

Les dommages à la réputation de mauvais de prise de décision peut être catastrophique pour un secteur public de l’organisation potentiellement conduisant à une diminution du financement et de la confiance.

Une récente étude de l’Association of Certified fraud Examiners (ACFE) a identifié le haut de la fraude dépenses que les entreprises et les organismes gouvernementaux à engager. Elles comprennent:

  • Cinq pour cent d’une organisation typique, les revenus annuels sont perdus à cause de la fraude
  • Quatre-vingt-neuf pour cent des cas de fraude impliquer le détournement de fonds, y compris rembourrage de voyage et des demandes de remboursement de frais
  • Annuel médian de la perte de US$114 000 de détournement de fonds

En dépit de ces menaces, de l’etat, la ville et le gouvernement local et de l’enseignement supérieur les décideurs sont confrontés à ces défis chaque jour. Environ un quart des répondants affirment que leur organisation a involontairement signalé incorrecte des données de budget, en raison d’inexactitudes dans les rapports de dépenses ou des factures. Et, 26% disent que leur organisation involontairement ressources allouées là où il ne devrait pas avoir à cause de l’prévoyant plus de budget qu’il a eu réellement.

Pour l’enseignement supérieur, des organisations, ces types d’erreurs peuvent avoir des effets négatifs directs sur les élèves. L’Université du Texas (UT) à Tyler récemment trouvé ses calculs pour l’ensemble de trajet de quatre ans de recherche. D’autres ont été accordées que ne l’étaient réellement prévu, et l’université a répondu par la révocation entre 50 et 60 ces bourses – longtemps après que les élèves avaient accepté à l’UT Tyler et les autres collèges, les délais ont expiré. De nombreuses admissions dirigeants estiment que ces actions contraires à l’éthique et des étudiants ont pris aux médias sociaux pour partager leurs malheureuses histoires.

Les risques liés à la réputation éprouvée par l’UT Tyler sont juste un exemple de pourquoi la précision, la visibilité et la conformité sont de la plus haute importance pour toute organisation.

La lutte contre la Fraude et l’Atteinte de la Conformité avec l’IA et l’Engagement des Employés

Pour ceux qui travaillent dans le secteur public, en ne respectant pas les règles et règlements gouvernementaux n’est pas une option. La bonne nouvelle est qu’il existe de nombreuses façons dont ces petites organisations peuvent commencer à s’éloigner de cette question – y compris par une meilleure formation des employés, une réglementation plus stricte des processus internes, et une étroite collaboration avec les chefs de l’information. En fait, le gouvernement et l’enseignement supérieur, les organisations mettent en œuvre diverses initiatives pour rester au courant.

Selon les Kelton Mondial de l’enquête, près des deux tiers (69%) ont demandé à leurs employés pour en savoir plus sur cette information ou procéder régulièrement à des vérifications (65 pour cent) pour recueillir le plus actuel de la réglementation de l’information. Plus de la moitié aussi regarder au-delà des murs de leur organisation – en particulier les pairs dans le secteur public – pour trouver les meilleures pratiques pour le respect de la conformité à la réglementation.

Dans le même temps, de mettre les technologies qui permettent simultanément d’automatiser les tâches fastidieuses et sujettes à erreur de processus comme l’audit des charges et de la facture de données, mais l’apprentissage et deviennent de plus en plus efficace au fil du temps — est la plus efficace à long-terme de la stratégie.

J’ai vanté les avantages de l’automatisation avant, mais ceux sur les lignes de front: La majorité (55%) des répondants au sondage qui ont entièrement automatisé, outils pour les notes de frais, factures, ou la gestion des déplacements à différents stades de mise en œuvre affirment que leur organisation est d’une meilleure gestion de la fraude, le gaspillage et les abus au sein de leurs organisations.

Plus loin encore, ceux qui ont complètement automatisé le processus de facturation sont environ deux fois plus susceptibles que ceux qui n’ont pas 39 pour cent contre 21 pour cent — à-dire qu’il y a eu moins d’erreurs dans ces rapports. Pima Community College à Tucson, en Arizona, est un excellent exemple d’un établissement d’enseignement supérieur qui a récolté les avantages de l’automatisation. Son processus de gestion de voyage, les dépenses et les factures utilisé pour être très manuel – avec du papier à base de demandes et remboursements étant la norme. On peut imaginer le potentiel de la marge d’erreur avec cette approche. En introduisant de nouvelles technologies et de l’automatisation de la vérification des règles, Pima pour réduire les erreurs et les violations de conformité, et à son tour augmenté l’adhésion à la politique.

Sur le Kelton Enquête Mondiale

Le Kelton Mondiale étude a recueilli les réponses de 313 financiers décideurs de travail dans l’etat, la ville et le gouvernement local et de l’enseignement supérieur pour en savoir plus sur la façon dont ces organisations sont la réduction des risques, le maintien de la conformité, et d’optimiser l’efficacité de ce qui fonctionne bien, ce que d’autres pourraient apprendre de ce que certaines organisations sont en train de faire, et où l’application de nouveaux systèmes et processus pourrait régler le temps et la précision des questions.


David Ballard est vice-président senior du Secteur Public chez SAP, d’Accord.
Cette histoire est initialement paru sur le SAP Accord des salles de rédaction.

Source de l’article sur SAP News Center