Articles

Atteignez l’excellence des processus avec la SAP Cloud Platform

Comment améliorer, contrôler et automatiser ses processus ? L’utilisation de SAP Cloud Platform permet aux entreprises d’atteindre leurs objectifs de Process Excellence.

Une connaissance fine des processus et la capacité à les améliorer en continu sont les clés de l’excellence opérationnelle de l’entreprise. Ceci nécessite agilité, collaboration, automatisation et intelligence dans les processus.

Cet objectif d’excellence des processus peut être atteint au travers d’un cycle comprenant quatre étapes :

  1. compréhension des processus ;
  2. amélioration des processus ;
  3. automatisation des processus ;
  4. surveillance et ajustement des processus.

« Il est essentiel de comprendre les processus existants, avant de pouvoir les améliorer et en tirer plus de valeur », résume Olivier Enault, Presales for Information & Process Excellence, SAP France. La première phase consiste donc à découvrir les processus au travers de la technologie Process Mining de Celonis, qui va les détecter et les analyser.

Redessiner les processus avec SAP Cloud Platform Workflow

SAP Cloud Platform Workflow va permettre de créer ou redéfinir des processus, de façon transparente et simple. « SAP Cloud Platform Workflow propose un moteur complet de design et d’orchestration des workflows, explique Laurent Rieu, Business Development Director EMEA, SAP. Il permet de digitaliser des processus précédemment basés sur des opérations manuelles (par exemple des échanges de mails) et de les orchestrer de manière rigoureuse. »

L’exemple type de processus RH est l’arrivée d’un nouvel employé. En liaison avec le SI, le processus va enchainer des actions, combinant des règles métiers prédéfinies et des tâches effectuées manuellement. Un premier manager va par exemple vérifier que le coach et le matériel assigné à l’employé sont les bons. Un second va se charger d’organiser le déplacement du nouvel employé, lié à sa formation, etc. Et en fin de chaine, il sera possible de collecter l’expérience utilisateur au travers de l’offre Qualtrics, afin d’améliorer encore ce processus.

Automatiser les processus avec SAP Intelligent RPA

Toutes les tâches sans valeur ajoutée sont ensuite automatisées au travers de SAP Intelligent Robotic Process Automation. « Lancés par les utilisateurs ou déclenchés automatiquement suivant un évènement donné, les robots proposent un ROI très rapide, témoigne Laurent Rieu. Les projets de RPA sont courts (quelques semaines) et libèrent immédiatement du temps pour les collaborateurs de l’entreprise. »

L’objectif n’est pas d’éliminer l’humain de l’équation, mais d’automatiser tout ce qui peut l’être. Selon les cas, les processus seront donc entièrement automatisés (sous la supervision d’un responsable) ou partiellement automatisés, les robots servant alors de lien et de support aux différents intervenants.

Déploiement et surveillance assurés par SAP Cloud Platform

Les processus sont déployés par la suite sur SAP Cloud Platform. Le monitoring est alors pris en charge par SAP Cloud Platform Process Visibility. Cet outil offre une vue en temps réel des processus et de leurs instances et fait remonter immédiatement les informations sous la forme d’indicateurs de performance destinés aux utilisateurs métier. Ainsi, des tableaux de bords permettent d’identifier rapidement tout incident ou ralentissement.

Les informations fournies par SAP Cloud Platform Process Visibility serviront de base à un nouveau cycle d’amélioration et d’automatisation des processus. C’est cette boucle d’amélioration continue qui permettra d’atteindre l’objectif d’excellence des processus.

Accélérer la mise en œuvre des projets de digitalisation et d’automatisation des processus

Maintenant que la proposition de valeur des activités de digitalisation et d’automatisation des processus est claire, la question importante reste la suivante : « Comment accélérer la réalisation de tels projets ? ».

SAP Cloud Platform ne se contente pas de fournir les briques technologiques pour implémenter ces scénarios de digitalisation et d’automatisation des processus. Nous allons plus loin et proposons des modèles complets de processus, de robots d’automatisation et de tableaux de bord de pilotage prêts à l’emploi pour permettre de simplifier la mise en œuvre rapide de tels scénarios, tout en fournissant la flexibilité requise pour assurer l’adéquation entre ces modèles et les besoins de nos clients.

Vous trouverez ainsi une collection grandissante de robots d’automatisation prédéfinis sur notre site en ligne Intelligent RPA Store

Vous trouverez également un ensemble de modèles de processus et de tableaux de bord sur notre site API Business Hub

The post Atteignez l’excellence des processus avec la SAP Cloud Platform appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Agromousquetaires adopte SAP TM pour sa nouvelle filiale transport

Dans le cadre de son plan A2P 2020, Agromousquetaires a créé une société dédiée à la logistique. AgroM Transport s’appuie sur SAP TM 9.5 pour assurer la planification et l’exécution des opérations de transport. Une solution mise en place par itelligence.

Agromousquetaires est le pôle agroalimentaire du groupe Mousquetaires. Avec 4,03 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel, 11.000 collaborateurs, 19.700 partenaires agricoles, 62 usines en France et 10 filières, Agromousquetaires est un poids lourd du secteur. La société est en effet le leader français des marques de distributeur, mais aussi le 4e groupe agroalimentaire et le 1er armateur de pêche de l’Hexagone.

Dans le cadre de son plan Agro Performance Plus 2020 (A2P 2020), Agromousquetaires souhaite réduire ses coûts de production au travers de l’innovation. La société passe d’un réseau de PME à une logique de filière, plus efficace. L’un des volets de ce plan prévoit la mise en place d’un pôle logistique dédié.

Le choix de SAP TM et itelligence

En avril 2017, Agromousquetaires a décidé de transférer l’activité logistique de ses filières bœuf et porc vers une nouvelle société, AgroM Transport. Avec comme date butoir le premier janvier 2019.

L’utilisation de SAP Transportation Management (SAP TM) est rapidement apparue comme une évidence pour le groupe. Car le SI d’AgroM Transport mise sur d’autres solutions SAP pour la comptabilité, la finance, le contrôle de gestion et les achats non marchands. Le choix de SAP TM va donc dans le sens d’une cohérence du SI de la nouvelle entreprise.

L’intégrateur itelligence a été choisi pour sa taille rassurante (plus de 7900 consultants présents dans 27 pays) et sa connaissance étendue des solutions SAP (activité 100 % SAP et 30 ans d’expertise). Il a su également convaincre avec sa méthodologie pragmatique, consistant à proposer une solution fonctionnelle le plus tôt possible. Les utilisateurs ont ainsi pu faire remonter leurs recommandations rapidement, l’objectif étant de bâtir une offre de transport moderne : cartographie, diagrammes de Gantt, échanges informatisés avec les partenaires transporteurs, suivi des camions, etc.

Un planning serré

Le projet a démarré en septembre 2017, le pilote devant impérativement être achevé un an plus tard, pour une mise en production le premier janvier 2019. Dans la pratique, le prototype de la solution SAP TM 9.5 a été mis en fonction en mai 2018, avec une phase de stabilisation se terminant en septembre 2018, puis un déploiement progressif jusqu’à la fin de l’année. SAP TM se charge de la planification et de l’exécution des opérations de transport, la gestion des données de base (fournisseurs, clients, articles…) et de la facturation étant prise en charge par S/4HANA Finance.

Le premier janvier 2019, la société AgroM Transport a été lancée avec 331 collaborateurs transférés, 331 cartes grises, 135 transporteurs partenaires, 17 sites gérés et 12 entrepôts frigorifiques. 130.000 ordres de fret sont prévus sur l’année, pour un chiffre d’affaires estimé à 72 millions d’euros. Une grosse volumétrie que SAP TM a su prendre en charge.

Une deuxième phase déjà démarrée

Les enjeux sont atteints à 100 % sur de nombreux critères :

  • mise en place d’un plan de transport efficace ;
  • optimisation du réseau de transport ;
  • exploitation centralisée ;
  • cartographie, GIS et diagrammes de Gantt ;
  • communication avec les partenaires par voie électronique ;
  • intégration avec l’ERP SAP…

Le tout pour un budget maitrisé.

À ce jour, Agromousquetaires n’a migré que deux de ses filières vers la nouvelle société. Une seconde phase programmée sur deux ans est toutefois annoncée. À terme, le choix de SAP TM permettra également de faire remonter des informations vers les outils de Business Intelligence (BI) d’Agromousquetaires.

The post Agromousquetaires adopte SAP TM pour sa nouvelle filiale transport appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Préparer, prévenir, détecter : comment les employeurs peuvent assurer un retour au travail sûr et sain

Alors que les collaborateurs commencent à abandonner progressivement cette longue période de travail à distance et à retourner sur leur lieu de travail, les entreprises se demandent à quel moment et de quelle manière il convient de le faire en toute sécurité. Il s’agit d’une tâche essentielle et d’un nouveau défi pour tous, tant pour les employés que pour les responsables des ressources humaines (RH).

Tout d’abord, la santé ainsi que le bien-être des collaborateurs et de leurs familles sont en jeu. Deuxièmement, il existe des risques commerciaux que les employeurs peuvent ne pas prendre en compte, allant du respect de la vie privée au non-respect du règlement général sur la protection des données (RGPD).

Aux États-Unis, par exemple, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont récemment formulé des recommandations détaillées pour améliorer la sécurité dans les immeubles de bureaux, notamment en contrôlant les températures et les symptômes. Par ailleurs, l’Equal Employment Opportunity Commission (EEOC) des États-Unis continue de réviser ses lignes directrices aux employeurs afin d’équilibrer le respect du Americans with Disabilities Act (ADA) et des CDC.

Cette situation peut être éprouvante pour n’importe quelle organisation. Nombreuses sont celles qui choisissent d’adopter une longue période de travail à distance avec des horaires flexibles. Les entreprises qui sont implantées dans plusieurs régions se trouvent dans des phases et des environnements très différents. De l’Asie à l’Europe, certaines régions se montrent plus agressives en matière de déconfinement.

La première recommandation que j’adresse aux clients qui envisagent de faire revenir leurs employés au travail en toute sécurité est de commencer par un plan qui intégrera les processus RH. Pour aider les clients de tous les secteurs et de tous les pays à gérer cette transition, SAP a publié les principales mises à jour de la solution SAP SuccessFactors Visa and Permits Management ainsi que l’application partenaire Guardian by AlertEnterprise.

Une technologie SAP tournée vers l’avenir pour un lieu de travail sûr et sain

Au lancement, la solution SAP SuccessFactors Visa and Permits avait un cas d’utilisation particulier, comme en témoigne son nom. Cependant, en travaillant avec ses clients pour étendre ses capacités, SAP a découvert de nombreux cas d’utilisation autour du suivi des certificats, des licences, des justificatifs et de bien d’autres choses encore qui sont particulièrement pertinentes aujourd’hui. Grâce à cette solution, les utilisateurs peuvent désormais contrôler le processus visant à faire revenir les employés au bureau tout en automatisant l’application de politiques complexes et évolutives en matière de santé et de sécurité liées au COVID-19 pour mieux protéger les personnes.

En quoi ces outils sont-ils utiles ?

Pour assurer un retour au travail sûr et sain, voici une approche en trois étapes qui vous permettra de démarrer.

Préparation

Grâce à la solution SAP SuccessFactors Visa and Permits, soutenez le déconfinement tout en minimisant les risques, et gérez les procédures de santé et de sécurité qui encadrent le retour au travail des collaborateurs.

  • Prévoyez pour vos collaborateurs un moyen sûr d’envoyer les documents, comme une preuve de certificat numérique de santé ou des justificatifs, avant leur retour au travail.
  • Suivez les coûts du dépistage. Les fonctionnalités de libre-service permettent aux utilisateurs de remplir et de soumettre des documents afin de réduire le travail manuel.
  • Gérez les renseignements médicaux sensibles des collaborateurs. Par exemple, les lignes directrices de l’EEOC précisent que l’ADA demande que les renseignements médicaux concernant un employé soient stockés séparément du dossier personnel de l’individu afin de limiter l’accès aux informations confidentielles. Autrement dit, au lieu de stocker les nouveaux renseignements médicaux dans SAP SuccessFactors Employee Central, ces informations peuvent être gérées dans SAP SuccessFactors Visa and Permits, ce qui contribue à la fois à sécuriser les données et à protéger les collaborateurs.
  • Réduisez le risque d’encourir de lourdes sanctions financières, comme le non-respect du RGPD en matière de « traitement de catégories particulières de données à caractère personnel ». Respectez les réglementations légales supplémentaires et les règles en matière de confidentialité des données, comme la Health Insurance Portability And Accountability Act ou HIPAA.
  • Configurez les processus de notification, d’approbation, de renouvellement et plus. Les tableaux de bord fournissent un aperçu de la conformité, et les actions en temps réel permettent aux entreprises de gérer en toute confiance leur personnel dans un environnement en constante évolution.
  • En ce qui concerne l’intégration, les entreprises ont la possibilité de simplifier le processus d’embauche afin de traiter les formalités administratives le plus tôt possible pour que les nouveaux collaborateurs puissent commencer à travailler.

Prévention

Faites revenir le personnel non essentiel au bureau en toute sécurité grâce à la solution AlertEnterprise Health & Safety Access Governance.

  • Contrôlez le nombre de personnes dans les locaux, gérez l’accès aux sites qui sont temporairement saturés et autorisez de nouveaux modes de travail par roulement
  • Prévoyez un système d’autodéclaration et d’autoattestation avec un rétablissement contrôlé de l’accès au lieu de travail déterminé par la politique. Par exemple, les employés et les visiteurs peuvent s’autoévaluer et vérifier s’ils ont de la fièvre, si quelqu’un dans leur foyer a été déclaré positif au COVID-19, etc.
  • Gérez les contrôles d’entrée au site grâce au libre-service pour les contrôles préalables, comme les contrôles de température, avec l’application de politiques et la gestion de l’accès.
  • Mettez en place des systèmes de badges et de sécurité pour gérer l’accès à l’espace de travail et contribuer à l’application des politiques de l’entreprise, comme avec le retrait automatique de l’accès.

Détection

Minimisez les risques permanents grâce à la solution AlertEnterprise Health & Safety Intelligence Tracker et protégez votre lieu de travail.

  • Utilisez les analyses pour suivre les personnes qui ont été exposées au COVID-19 ou qui pourraient l’être. Cette technologie permet de suivre une infection suspecte ou confirmée et de détecter les personnes ainsi que les zones susceptibles d’avoir été exposées au virus.
  • Déterminez les zones exposées pour les mettre en quarantaine ou les assainir. Les zones à haut risque peuvent alors être désinfectées, et les personnes à haut risque peuvent se voir retirer leur accès de sécurité.
  • Prenez des décisions à partir de données concrètes, comme les niveaux d’exposition, les cartes thermiques de localisation, et d’autres analyses de santé et de sécurité.

En ce qui concerne le déconfinement, les clients comprennent qu’il ne s’agit pas de revenir au travail comme si de rien n’était. Ils savent que le déconfinement ne se résume pas à choisir une date pour ouvrir les portes et à distribuer du gel hydroalcoolique. En cette période d’incertitude, ils veulent apprendre à préserver la santé, la sécurité et la sûreté de leurs collaborateurs et clientèle.

Si chacun doit jouer son rôle en assumant une responsabilité personnelle, les employeurs peuvent ouvrir la voie à un retour au travail sûr et sain.

 

Imran Sajid est le directeur international de la gestion du capital humain pour SAP SuccessFactors.

Publié pour la première fois en anglais sur news.sap.com

The post Préparer, prévenir, détecter : comment les employeurs peuvent assurer un retour au travail sûr et sain appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Devenir résilient avec un ERP Intelligent : les six ingrédients pour construire votre business case SAP S/4HANA

Stephen Hawking a défini l’intelligence comme « la capacité à s’adapter au changement ». En ce sens, 2020 peut être vu comme un test de QI géant pour les entreprises. La pandémie mondiale, le Brexit, les attentes croissantes des clients, la hausse des cyberattaques, la volatilité de l’activité et les exigences de conformité du XXIe siècle ne sont que quelques-uns des changements que les organisations doivent savoir intégrer intelligemment – non seulement maintenant, mais aussi sur le long terme.

La résilience est désormais associée à la survie des entreprises. Selon McKinsey, « votre contexte commercial est et restera incertain. Mais si vous bougez maintenant, vous pourrez surfer sur les vagues d’incertitude au lieu d’être maîtrisé par elles. »

Nous partageons cette analyse. Mais nous ne pensons pas que vous devriez avoir à tout gérer par vous-même. Lors du confinement, la réponse de SAP a consisté à aider ses clients. Nous offrons maintenant des ressources pour aider les entreprises à revenir à leur meilleur niveau.

SAP aide les organisations à être mieux gérées en devenant des entreprises intelligentes. Une démarche dont le cœur est l’ERP Intelligent SAP S/4HANA. C’est pourquoi nous avons créé un programme pour aider les entreprises à basculer vers SAP S/4HANA.

Comme l’explique Christian Klein, CEO de SAP : « plus qu’une transformation technologique, le passage à SAP S/4HANA est une véritable transformation métier. » C’est pourquoi nous vous proposons de vous aider à rédiger votre business case de migration en vous faisant découvrir les capacités intelligentes qui apporteront de la résilience à votre organisation. Nous vous aidons à mener votre projet à bien en utilisant notre expertise, nos outils spécialisés et nos partenaires. Le tout en tant qu’équipe unie : vous, nous et notre écosystème. Nous vous assistons également tout au long de votre projet, en vous accompagnant à chaque étape.

Comment ? Grâce à notre Digital Forum en trois parties : « Construire la résilience avec un ERP intelligent ». Cet événement prépare le terrain en apportant des conseils, des réponses aux questions courantes, des ressources, des outils, des informations et des éléments concernant le temps nécessaire pour construire un business case qui transformera tous les domaines de votre organisation, de la finance à la supply chain et l’informatique, en passant par les ventes et le marketing.

Les 20, 21 et 22 octobre de 10h00 à 11h30, nous vous livrerons les six ingrédients clés qui vous aideront à construire votre business case SAP S/4HANA, notamment :

  1. Des retours en live de la part d’experts SAP
  2. Des orientations métiers
  3. Des présentations client significatives
  4. Des conseils en provenance de nos partenaires les plus expérimentés
  5. Du chat et des sessions dédiées aux spécialistes
  6. Des questions-réponses et des téléchargements sur notre Digital Hub

Des clients tels que Vodafone, Naturipe Farms ou Enexis expliquent comment ils ont construit leurs propres business cases spécifiques et quel support s’est révélé déterminant. Ils livrent leurs expériences et conseils, afin de vous permettre de viser résilience et intelligence. Des partenaires tels que Deloitte, Capgemini et Delaware partagent leurs idées, expertise et conseils afin d’aider des organisations comme la vôtre à devenir des entreprises intelligentes.

Et parce que nous voulons que vous fassiez l’expérience de la première suite ERP Intelligente au monde, nous avons créé un jeu de simulation en temps réel, qui vous permettra d’acquérir une expérience pratique de SAP S/4HANA, les après-midi des 20 et 21 octobre. Cette expérience divertissante et ludique permettra à des groupes de joueurs de se mesurer entre eux, dans le cadre de décisions clés et de transactions dans la planification, les ventes, le marketing, les achats, la production, les finances et plus encore. Tout ceci dans un environnement métier fidèle à la réalité. Préparez-vous à gagner et adoptez ce jeu de simulation en prélude à votre passage à SAP S/4HANA.

Nous savons que chaque organisation est à une étape différente de son parcours, avec ses propres spécificités. C’est la raison pour laquelle nos « champions SAP S/4HANA » régionaux fournissent un support au cas par cas, vous montrant comment et par où commencer, en vous aidant à rédiger un business case pour votre organisation.

Que vous soyez une grande multinationale ou une petite entreprise, nos capacités et processus spécifiques à l’industrie, nos traitements en temps réel et notre automatisation intelligente de pointe vous permettent de vous adapter et d’évoluer avec confiance, agilité et résilience.

Les anciens systèmes ERP sont confortables et fonctionnels, mais ils ne vous mettront pas sur un pied d’égalité avec des concurrents qui ont pris en compte de nouvelles attentes client dépassant votre portée organisationnelle. La résilience des entreprises nécessite plus qu’une simple transformation du cœur technologique. Elle requiert une véritable transformation vers une entreprise intelligente. Transformation qui s’étend à tous les domaines de l’organisation.

En moyenne, les clients SAP S/4HANA constatent des gains métiers significatifs et transformateurs, comme :

  • Une augmentation des ventes de 30 % ;
  • Un coût total de possession réduit de 20 % ;
  • Une réduction des retours sous garantie de 40 % ;
  • Une réduction des coûts d’inventaire et des défauts de 20 % ;
  • Une augmentation de la vitesse de génération des rapports de 30 % ;
  • Une réduction de 50 % du temps passé sur la clôture d’exercice ;
  • Une création de devis 60 fois plus rapide.

Vous trouverez d’autres ingrédients pour votre business case sur le SAP S/4HANA Digital Forum : « Construisez la résilience avec un ERP intelligent ». Démarrez votre business case SAP S/4HANA. On se voit là-bas ! Inscription.

The post Devenir résilient avec un ERP Intelligent : les six ingrédients pour construire votre business case SAP S/4HANA appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

The Ultimate 10 UX Influencers to Follow

The digital world is a place of constant change. Just as you get used to a new design trend, another one appears, forcing you to rethink the way that you approach each client project. 

As a web designer, it’s up to you to make sure that you have your finger on the pulse on the latest transformations in the industry. However, it can be challenging to know for sure which trends you should be taking seriously, and which you can simply ignore. 

One option to refine and enhance your design journey is to pay attention to influencers. 

Influencers aren’t just there to guide customers into making purchasing decisions. These people are thought-leaders in their field. They spend all of their time tracking down ideas and concepts that really work. That way, they can maintain a successful reputation online.

Sourcing information and motivation from the following UX influencers could help you to create some truly amazing websites in 2020: 

1. Andrew Kucheriavy 

Andrew Kucheriavy is the phenomenal co-founder and CEO of a company named Intechnic. Andrew was one of the first people in the world to be given the “Master in User Experience” award. This means that he’s an excellent person to pay attention to if you want help understanding the ins and outs of user experience design

As one of the leading visionaries in UX, business strategy, and inbound marketing, Andrew has a lot of useful information to offer professionals and learners alike. Andrew is particularly active on Twitter, where he’s constantly sharing insights on design and marketing. You can also find input from Andrew on the Intechnic blog. 

2. Jeff Veen 

Another must-follow for designers who want to learn more about understanding their audience and their position in the marketplace, Jeff Veen is a leader in UX and product design. Veen got his start with the founding team for Wired, before he created the Adaptive Path company for UX consulting. Jeff Veen is also known for being responsible for various aspects of Google Analytics. 

Over the years, Jeff has expanded his knowledge in the design space, and mentored various companies, from WordPress to Medium. He also has a fantastic podcast that you can listen to for guidance when you’re on the go. 

3. Jared Spool 

Jared Spool has been tackling the most common issues of user experience since before the term “UX” was even a thing. Excelling in the design world since 1978, Jared has become one of the biggest and most recognizable names in the user experience environment. He’s the founder of the User Interface Engineering consulting firm. The company concentrates on helping companies to improve their site and product usability. 

Jared offers plenty of handy information to stock up on in his Twitter feed. Additionally, you can find plenty of helpful links to blogs and articles that he has published around the web on Twitter too. He’s followed by Hubgets, PICUS, and many other leading brands. Make sure that you check out his collection of industry-leading talks on UIE. 

4. Jen Romano Bergstrom

An experimental psychologist, User Experience Research coach, and UX specialist, Jen is one of the most impressive women in the web design world. She helped to create the unique experiences that customers can access on Instagram and Facebook. Additionally, she has a specialist knowledge of eye-tracking on the web. You can even check out Jen’s books on eye-tracking and usability testing

When she’s not writing books or researching user experience, Jen is blogging and tweeting about usability and researching new strategies in the web design space. It’s definitely worth keeping up with Jen on Twitter, particularly if you want to be the first to know about her upcoming seminars and learning sessions. 

5. Katie Dill 

Katie Dill is the former Director of Experience for Airbnb, so you know that she knows her way around some unique experiences. With an expertise in working with companies that harness new technologies and UX design, Katie Dill is at the forefront of the user experience landscape. Dill attends various UX conferences throughout the year, and publishes a range of fantastic videos on YouTube. 

You can find blogs and articles from Katie published on the web; however, you’ll be able to get the most input from her by following Katie on her Twitter account. 

6. Khoi Vinh 

Khoi Vinh is one of the most friendly and unique UX bloggers and influencers on the market today. He knows how to talk to people in a way that’s interesting and engaging – even about more complicated topics in UX design. Vinh is a principle designer at Adobe, and he has his own podcast called Wireframe. However, he still finds time to keep his followers engaged on Twitter. 

Over the years, Khoi has worked as a Design Director for Etsy and the New York Times. Vinh also wrote a book called “Ordering Disorder” which examines grid principles in web design. According to Fast Company, he’s one of the most influential designers in America. Additionally, Khoi has a brilliant blog where you can check out all of his latest insights into UX design. 

7. Cory Lebson

Cory Lebson is a veteran in the world of web design and user experience. With more than 2 decades of experience in the landscape, Cory has his own dedicated UX consulting firm named Lebsontech. Lebson and his company concentrate on offering UX training, mentoring, and user experience strategy support to customers. Cory also regularly speaks on topics regarding UX career development, user experience, information architecture and more. 

Cory is an excellent influencer to follow on Twitter, where you’ll find him sharing various UX tricks and tips. You can also check out Cory’s handbook on UX careers, or find him publishing content on the Lebsontech blog too. 

8. Lizzie Dyson

Another amazing woman in the industry of UX, Lizzie Dyson is changing the experience landscape as we know it. Although she’s a relatively new figure in the web design world, she’s recognized world-wide for her amazing insights into the world of web development. Lizzie also helped to create a new group specifically for women that want to get involved in web design. 

The Ladies that UX monthly meet-up welcomes a community of women into the digital landscape, helping them to learn and expand their skills. Lizzie regularly publishes content online as part of Ladies that UX. Additionally, she appears on the Talk UX feed – an annual design and tech conference held for women around the world. 

9. Chris Messina 

Chris Messina is a product designer and a technical master who understands what it takes to avoid disappointing your users. With more than a decade of experience in the UX design landscape, Messina has worked for a variety of big-name brands, including Google and Uber. He is best known as the inventor of the hashtag!

Chris is a highly skilled individual who understands the unique elements that engage customers and keep people coming back for more on a website. You can see Chris speaking at a selection of leading conferences around the world. Check out some of his talks on YouTube or track down his schedule of upcoming talks here. Chris also has a variety of fantastic articles on Medium to read too. 

10. Elizabeth Churchill

Last, but definitely not least, Elizabeth Churchill is a UX leader with an outstanding background in psychology, research science, psychology, artificial intelligence, cognitive science, human interaction with computers and more. She knows her way around everything from cognitive economics, to everyday web design. Churchill also acts as the director of UX for Google Material Design. 

A powerhouse of innovation and information, Churchill has more than 50 patents to her name. She’s also the vice president of the Association for Computing Machinery too. When she’s not sharing information on Twitter, Elizabeth also has a regular column that you can tune into on the ACM Interactions magazine. 

Who Are You Following in 2020?

Whether you’re looking for inspiration, guidance, or information, the right influencers can deliver some excellent insights into the world of web design. There are plenty of thought leaders out there in the realm of user experience that can transform the way that you approach your client projects. You might even discover a new favourite podcast to listen to, or an amazing series of videos that help you to harness new talents. 

Influencers are more than just tools for digital marketing; they’re an excellent source of guidance for growing UX designers too.

 

Featured image via Pexels.

Source


Source de l’article sur Webdesignerdepot

SAP accélère sur sa plateforme collaborative : SAP Logistics Business Network – offrant plus de visibilité et de traçabilité des livraisons et un écosystème partenaire étendu

Levallois – 8 octobre 2020 – SAP SE (NYSE : SAP) annonce une nouvelle version de SAP® Logistics Business Network, qui apporte de nouvelles capacités dans la gestion du réseaux des partenaires logistiques en termes de visibilité, de collaboration et intègre de nouveaux partenaires à sa plateforme logistique.

SAP Logistics Business Network est une plateforme cloud de business network dédiée à la logistique, conçue pour permettre aux clients SAP de connecter leur système d’information à leur réseau de partenaires pour étendre le suivi livraison des commandes et assurer la traçabilité des produits.

« Comme preuve supplémentaire de l’engagement de SAP, annoncé lors de SAPPHIRE NOW®, de proposer une offre complète de business networks : SAP Business Network, nous continuons d’ajouter de nouvelles capacités et d’étendre nos partenariats sur SAP Logistics Business Network notre business network dédié à la logistique », a déclaré Paige Cox, vice-président senior de SAP et responsable du SAP Business Network. « Les APIs ouvertes et les partenariats élargis sont des preuves de notre stratégie visant à créer un véritable réseau des réseaux. »

Cette nouvelle version constitue la prochaine étape de notre stratégie visant à permettre une visibilité de bout en bout, une efficacité accrue de la logistique et une collaboration transparente grâce à un réseau d’entreprises unifié qui inclut :

  • La visibilité sur l’exécution des commandes client grâce au suivi et à la traçabilité de nouvelle génération intégrée à SAP Logistics Business Network. Notre business network permet un suivi des étapes de livraison en temps réel pour tous les modes de transport offrant ainsi une couverture mondiale.
  • Des capacités de collaboration transport étendues, notamment le suivi multimodal des ordres de fret qui accroît la visibilité sur les événements routiers et maritimes.
  • Des APIs standards pour connecter les partenaires et les plateformes de fret, permettant de nouvelles collaborations entre partenaires routiers et maritimes.

SAP Logistics Business Network étend la couverture de différents modes de transport grâce à des partenaires nouveaux et existants, tels que :

  • project44, offrant une connectivité B2B pour la contractualisation transport, et des fonctions de visibilité pour le suivi en temps réel des envois routiers et le suivi des transports maritimes.
  • ClearMetal, permettant le suivi des conteneurs et des expéditions en transit grâce au Machine Learning reposant sur le référencement croisé des informations afin de faciliter le suivi maritime.
  • Shippeo, spécialiste du marché européen, offrant aux chargeurs un accès à son réseau de transporteurs, à son expertise en matière de réglementation et aux données de télémétrie de millions de camions pour un suivi des expéditions routières en temps réel.

« Grâce à ces partenariats, les entreprises utilisatrices de SAP Logistics Business Network peuvent désormais accéder tout au long du transport terrestre et maritime à la localisation exacte, aux changements de statuts et à l’heure d’arrivée estimée (ETA) de leurs expéditions. La nouvelle connectivité avec les transporteurs maritimes et les ports, ainsi qu’avec les systèmes satellitaires, apporte une visibilité sur l’ensemble du fret maritime mondial, » explique Rémy Vernet, Directeur de l’activité Digital Supply Chain de SAP France. « Nous sommes également très heureux d’intégrer la startup Française Shippeo que nous avions accompagnée il y a deux ans via notre fonds d’investissement SAP.iO Fund. »

SAP Logistics Business Network fait partie intégrante de SAP Business Network. Ce réseau des réseaux met à profit les informations fournies par l’ERP en temps réel, permet de réaliser des analyses poussées et offre des synergies avec des solutions de business networks performants tels que Ariba® Network – qui relie plus de 5 millions d’entreprises dans le monde et où plus de 3 460 milliards de dollars US d’achat sont traités chaque année.

La fourniture d’une intelligence collective par le biais d’un réseau commercial ouvert et interopérable permet de mettre en place des chaînes d’approvisionnement durables et résilientes, de transformer les business modèles et d’offrir la souplesse nécessaire pour faire face aux crises mondiales.

The post SAP accélère sur sa plateforme collaborative : SAP Logistics Business Network – offrant plus de visibilité et de traçabilité des livraisons et un écosystème partenaire étendu appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Why AI & Automation Are Actually Friends to Design

Artificial intelligence. Just hearing the phrase has been a trigger for many in the technology world since that creepy Haley Joel Osment film circa 2001. But more recently, artificial intelligence and machine learning strike fear into the hearts of skilled workers for an entirely different reason: job security, or lack thereof.

Smart-home devices, streaming services, self-checkouts, even Google searches are ways that artificial intelligence has seeped into everyday life, exemplifying the abilities of computers and machines to master both simple and complex tasks. In some instances, these technological advancements make our lives easier, but for some people, their proliferation has meant job loss and skill replacement. There’s no wonder that when artificial intelligence starts being mentioned along with web design and site creation, the spidey senses of designers all over the world start tingling.

designers think outside the box, something that AI just can’t do

But let’s get real about what AI and automation really mean for designers for a second. Talented designers with busy schedules should view these advancements as virtual assistants. For some small businesses on a limited budget, the websites that artificial intelligence can pump out might be fine…for a while. However, as businesses grow, change, require updating and customization to adapt to their customer base, the expertise of creative and talented designers will always be needed. Even the best AI that we see today is limited by evaluating, replicating, and revising what already exists. It may be able to mix 1,000 different color schemes into 10 million potential combinations, but great designers think outside the box, something that AI just can’t do.

In fact, rather than being scared of automation, designers ought to embrace automation and artificial intelligence as a way to unleash their creative thinking. Delegate repetitive, straightforward tasks to the right software, and suddenly you have time to bring your best ideas to the table and push the boundaries of your own innovation. 

Where AI has Failed in Design

The ultimate goal of artificial intelligence and automation in design work is a grand vision that has yet to be realised.

Consider the case of The Grid, which began as a crowdfunding campaign in 2014. The “revolutionary” product posed itself as an artificial intelligence solution for building thoughtfully, yet automatically, designed websites in five minutes. Research “Reviews of the Grid” in any search engine and you’ll be met with scathing criticism with only some small praise sprinkled in. Most of the initial users cite underwhelming results, the feeling of being duped by the Grid’s marketing tactics, nonsensical placement of text, and ultimately, the Grid being a complete waste of money for the resulting product. Even at the low cost of $100, compared to hiring a talented designer, most users felt their investment was wasted.

For the AI capabilities that exist now, most small business owners, or those looking to put together a simple website, are better off using drag and drop site builders (Wix, Squarespace, Weebly, etc) that have been around for ages. Even so, there are plenty of businesses still willing to hire designers to take this simple task off their plate due to a lack of technical expertise or lack of time. And let’s be honest, are there even enough talented (keyword here!) designers out there to keep up with the millions of websites created every year, without each one working themselves to death? 

Where Automation Shines for Designers

Fortunately for good designers, it appears for now that the days of artificial intelligence completely taking over their jobs is a fantasy. However, what AI and automation do offer designers is a solid starting point for success, eliminating much of the lower-level grunt work that most designers would rather skip anyway.

Even well-received AI website builders like Firedrop still require a basic eye for design and specialised knowledge to produce truly unique, high-converting, and user-friendly websites. Tools and practices that designers should adopt are the artificial intelligence and automation resources that will help them do their jobs better, faster, and leave them with more time to focus on project elements that AI cannot accomplish on its own.

Bridging the Gap Between Designers and Developers

Well-established brands are likely to already have design systems in place that guide the creation of new elements across their digital profiles whether on social media, various mobile apps, or different sections of a website. But even in large corporations — excepting those who have perfected the process — there’s often a breakdown between a designer’s vision and resulting product from the developers. It stems from the basic difference in how they each approach their work and the limitations of the systems they use.

While component libraries — or even full design systems for that matter — won’t reconcile every question, they provide both developers and designers a source of truth to work from that both parties can understand. Design collaboration tools like Invision and Visme, specifically, keep designers and developers on the same page with automated version saving and code-friendly workflows.  

Understanding the Consumer

I don’t suggest using artificial intelligence to produce content for your site

Digging into and understanding the behaviours and habits of site users is a relatively new component of site design, but offers invaluable insights. Tools like HotJar, Mouseflow, or Smartlook make it simple to see holes or leaks in your conversion funnels, detect which page elements users are interacting with, and which they’re not interested in to refine the look and feel of a page for maximum conversions. Even though these tools provide the data, it still takes a keen eye and understanding of design to implement the right changes to improve site performance.

Site content is another way that artificial intelligence has the potential to improve our understanding of customer behaviour and improve site performance for individual users. I don’t suggest using artificial intelligence to produce content for your site, no matter how much the results have improved. However, static landing pages or a single set of further reading recommendations are unlikely to appeal to the majority of site visitors. Artificial intelligence tools like CliClap and Personyze instantly collect and analyse consumer data to provide dynamic, personalised experiences that drive more leads and encourage conversions. Creative designers will also learn from this data to improve customer experience with other pages or elements throughout the site.

Removing Distracting, Time-Sucking Administrative Tasks

Because “artificial intelligence” has become a term with such negative connotations, we often overlook the simple way that AI actually makes our work lives better and easier. Machine learning in email filtering is a great example of this. Consider a simple interface like a Gmail inbox. We have the option to mark certain senders as spam or as important, and our inbox learns that type of communication is and isn’t useful to the user. Pandora, Spotify, Apple Music, and more all take cues from the user behaviour of liking a certain song, artists, or genre of music to build customised playlists. There are a myriad of ways that artificial intelligence and its branches of disciplines merge with our everyday lives. 

Some of the most useful automations for business, and especially for designers, are related to the administrative tasks that frequently take time away or distract from more pressing projects. A perfect example of automation that can relieve stress and cut down on mindless work is an email autoresponder. I’ve always found that having time blocked off in my calendar to tackle complex or important projects helps me to focus on the task at hand and be more efficient. In order to more effectively block out my time, closing my email and setting an autoresponder to reply to all incoming emails serves two purposes: 

  1. Lets those trying to get in touch with me know that I only check my email at certain times of the day and that my response may not be immediate — tempering their expectations of when they might hear from me.
  2. Relieves my personal stress of being tethered to my inbox, splitting my focus, and also saves the time of having to initially respond to each email individually. 

This is just one simple way to use automation in your email, although there are many others to explore.

While Zapier isn’t the only workflow automation service on the market, it’s probably the most well known. Workflow automation reduces time spent on mind-numbing, repetitive tasks and helps designers connect apps that might not natively work together. Do you keep a task list in Todoist? Set up a Zap, then create a task in Todoist anytime someone mentions you on Asana or assigns you a task in Trello.

This is especially helpful for freelance designers who work with multiple clients across various project management platforms. The potential for automation to relieve unnecessary mental overhead for designers is nearly limitless.

Don’t be Afraid of AI, Embrace It

The bottom line of this brief overview of artificial intelligence and automation in design is that this emerging technology isn’t something designers should be scared of. In fact, it’s something to welcome with open arms because ultimately it can make our jobs, and our lives, better. Leave the monotonous tasks of collecting and analysing huge amounts of data or administrative minutiae to the machines; they can handle it.

Save the interesting, creative, abstract work for the talented designers who can turn AI recommendations into unique and intuitive digital experiences. Making the relationship between artificial intelligence and design symbiotic will yield the best results for every entity involved: the business, the AI, and yes, even the designer.

 

Featured image via Unsplash.

Source


Source de l’article sur Webdesignerdepot

Power BI vs Tableau: Comparison Between Top Two BI Tools

These statistics represent the universal interest and the importance of business intelligence software across the world.

The worldwide market size for business intelligence and analytics software applications is forecast to reach 16.5 billion in 2023
[Source: Statista]

Source de l’article sur DZONE

Why Do You Need to Get Microsoft Certified: Azure AI Engineer Associate Certification?

AI has been a revolutionary technology in the Tech world. The demand for artificial intelligence-related professions is increasing at an incredibly rapid rate. Similarly, the demand for an Azure AI Engineer is on buzz and at an all-time high. Many other AI-concerned accreditations could also be good alternatives for IT professionals. But, MS Azure assures a rapidly growing Artificial Intelligence landscape with innovative service offerings and advanced technologies. Hence, the demand for Microsoft Azure AI Engineer Associate Certification has increased to a large extent over the past few decades.

The future platform of the IT accreditation, AZURE AI mainly assists you to scrutinize AI services which count bots, agents, language, vision, speech, by adopting knowledge mining, cognitive services, and machine learning. AI solutions are required to satisfy scalability and performance to meet end-to-end solutions, for that we need to have advanced technologies and tools for analyzing and recording timely operation. 

Source de l’article sur DZONE

Editors’ Picks: Summer 2020


Agile 

AI

Big Data

Cloud

Database

DevOps

Integration

  • Mulesoft 4: Continuous Delivery/Deployment With Maven by Ashok S — This article is a great example of what we want every tutorial to look like on DZone. The main aim of this article is to provide a standard mechanism to release project artifacts and deploy to Anypoint Platform, from the local machine or configure in continuous delivery pipelines.
  • Integration With Social Media Platforms Series (Part 1) by Sravan Lingam — This article helps you to build a RESTful API through MuleSoft that integrates with LinkedIn and shares a post on behalf of one’s personal account. I like this article because, in the age of social media, it’s so important for businesses to be connected and integrated!

IoT

Java

Microservices

Open Source

Performance

  • What Is Big O Notation? by Huyen Pham — Aside from a silly name, this article is an example of an in-depth analysis on a little-spoken-about concept. In this article, take a look at a short guide to get to know Big O Notation and its usages.
  • Is Python the Future of Programming? by Shormisthsa Chatterjee — Where is programming going? This article attempts to answer this question in a well-rounded way. The author writes, "Python will be the language of the future. Testers will have to upgrade their skills and learn these languages to tame the AI and ML tools".

Security

Web Dev

  • A Better Way to Learn Python by Manas Dash: There’s so many resources available for learning Python — so many that it’s difficult to find a good and flexible place to start. Check out Manas’ curated list of courses, articles, projects, etc. to get your Python journey started today. 
  • Discovering Rust by Joaquin Caro: I’m a sucker for good Rust content, as there’s still so many gaps in what’s available. Joaquin does a great job of giving readers his perspective of the language’s features in a way that traditional docs just 

Source de l’article sur DZONE