Articles

SCM est un industriel indépendant né de la cession de la filiale oil and gas du groupe américain TE Connectivity. Suite à cette transaction, l’entreprise sarthoise avait un an pour basculer vers son propre ERP. Elle a opté pour une offre cloud SAP S/4HANA aux fonctionnalités resserrées sur l’essentiel, afin de tenir des délais de mise en place particulièrement courts. Avec l’aide des équipes de delaware, SCM a atteint ses objectifs en à peine 6 mois.

Une société presque centenaire, qui retrouve son indépendance

Systèmes et Connectique du Mans – SCM – conçoit, produit, teste, livre et installe des connecteurs électriques de puissance et optiques adaptés à des environnements extrêmes de corrosion, température et pression. La société travaille principalement pour des acteurs du secteur pétrolier et gazier (elle équipe notamment des plates-formes d’extraction en mer), mais également des clients des secteurs de la défense, du transport ferroviaire et de l’aéronautique. Elle s’appuie sur un site industriel moderne de 14.400 m². SCM emploie aujourd’hui environ 140 personnes pour un chiffre d’affaires annuel de 20 millions d’euros.

L’histoire de SCM est intimement liée à celle de CKB (Carier Kheops Bac), entreprise reprise en 2012 par TE Connectivity. Lorsque le groupe américain annonce la délocalisation des activités de sa filiale, les salariés reprennent la main, avec le lancement de SCM en avril 2021. La filiale oil and gas de TE Connectivity utilisait l’ERP SAP ECC 6 du groupe. Suite à la cession d’actif, SCM disposait d’une année pour mettre en place son propre ERP.

Autre contrainte, la nécessité de basculer d’un système SAP conçu pour une multinationale et massivement customisé vers une solution plus simple, adaptée à une ETI française. Le tout dans un contexte de fin de vie programmée de SAP ECC.

Un projet mené à bien dans des délais records

Sur les conseils de SAP et de l’intégrateur delaware, SCM opte pour une migration vers une solution SAP cloud de dernière génération, au travers de l’offre RISE with SAP S/4HANA. Le projet démarre le 22 septembre 2021. Afin de limiter la conduite du changement, l’entreprise choisit de rester dans un premier temps en SAP GUI, comme le permet l’offre RISE with SAP S/4HANA. Les impacts du changement d’ERP sont ainsi minimisés. Un important travail de nettoyage des données a également été mené, afin de se concentrer sur les seules informations nécessaires au fonctionnement de la nouvelle structure.

Le démarrage du nouveau système a été effectif le 26 mars 2022, après seulement 6 mois de travaux. SCM a pu commencer à utiliser immédiatement son ERP SAP S/4HANA : émission des premières factures, enregistrement des réceptions de produits et des mouvements de stock, saisie des validations de qualité, etc. Aucun incident majeur n’a été remonté depuis ce lancement express de la solution SAP S/4HANA en mode cloud.

Satisfait de l’accompagnement proposé par delaware tout au long du projet, SCM a décidé de lui confier la tierce maintenance applicative de son ERP pour les 15 prochains mois. Dans un premier temps, la société s’appuiera sur cette TMA pour stabiliser son système d’information SAP et lui apporter quelques premières améliorations.

« Nous sommes passés d’un groupe international disposant de 90 sites dans le monde à une entreprise industrielle sarthoise d’un peu plus de 100 personnes. Il nous fallait un ERP adapté à ce nouveau contexte : une solution plus simple, capable d’aller à l’essentiel. Au cours du projet, nous avons pris le temps de déterminer quelles fonctionnalités nous étaient vraiment utiles et lesquelles étaient de l’ordre du confort (des sujets que nous étudierons ultérieurement) ce qui nous a permis de mettre en place notre nouvel ERP dans des délais particulièrement courts, » témoigne Frédéric Kleindienst, président de SCM.

« SCM est l’exemple d’une entreprise qui souhaite bénéficier de la force d’un ERP tel que celui de SAP sans y ajouter les contraintes. La nouvelle version S/4HANA Cloud de SAP est adaptée aux PME/ETI car elle allie une couverture fonctionnelle standard riche et une simplicité de gestion et d’utilisation de par son prisme SAAS. La binôme SAP – delaware permet de faire bénéficier à SCM d’un système reconnu partout dans le monde tout en y ajoutant la flexibilité et la réactivité attendues par une PME/ETI. C’est le modèle SAP tel que nous le définissons pour les 15 prochaines années à venir » déclare Lahcen Binoumar, Head of General Business, SAP France.

« Ce projet était un énorme challenge. Nous avons réussi à basculer vers l’ERP SAP S/4HANA en seulement 6 mois, alors qu’il faut habituellement entre 10 et 12 mois. Nous avons pu compter sur les équipes de delaware, qui nous ont accompagnés tout au long de ce projet, mais aussi sur nos équipes internes et nos utilisateurs, particulièrement matures sur l’environnement SAP. Afin de tenir les délais, nous avons opté pour un ERP resserré, que nous améliorerons par la suite, en lui ajoutant des fonctionnalités qui nous permettront de travailler encore plus confortablement, » détaille Mickaël Medard, directeur de programme, et supply chain Management, SCM

« Nous avons su mettre en place une solution de pointe, dans des délais particulièrement courts. Nous entretenons des relations étroites avec nos clients, afin de mieux comprendre leurs besoins et de leur apporter un service de qualité. La symbiose a ici été parfaite entre nos équipes, celles de SAP et de SCM. En optant pour l’offre RISE with SAP S/4HANA, la bascule vers le cloud a par ailleurs été grandement simplifiée, SAP devenant le point de contact unique pour la contractualisation, la mise à disposition et le maintien en conditions opérationnelles des infrastructures cloud, » résume Fatsah Nasri, chef de projet et Aymeric Fosset, Partner, delaware France.

The post delaware delaware accompagne SCM dans son adoption de l’ERP intelligent SAP S/4HANA en mode cloud appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com


This is an article from DZone’s 2022 Database Systems Trend Report.

For more:

Read the Report

One of the key components of microservices is how to manage and access data. The means to do that are different compared to traditional monolithic or three-tier applications. Some patterns are quite common, but others are specific and need to be evaluated before being incorporated into a solution. We will briefly go over some of these common database patterns for microservices before exploring CQRS (including how it differs from CRUD) and, finally, look at how it can be combined with event sourcing.

Source de l’article sur DZONE

In my previous post, I discussed why passwords are problematic at best and a severe security threat at worst. However, you probably currently have a password-based authentication solution.  Hopefully, you have implemented some Multi-factor Authentication. You might even have implemented Brute Force Password Protection and Breached Password Detection.  But in the end, you realize that passwords are still a problem.   Of course, after reading all that, you probably thought, “But what else is there?”

Thankfully, some very smart people have been working on this problem.  They formed an organization, worked on the problem, and came up with a delightfully effective solution.

Source de l’article sur DZONE

Paris, le 19 septembre 2022 – SAP SE (NYSE : SAP) a lancé l’édition 2023 de son programme d’accélération de start-ups axé sur le futur du Retail and Consumer Products. Pour cette 8ème édition de SAP.iO Foundry Paris, 12 start-ups internationales ont été sélectionnées par un jury composé d’experts SAP, de partenaires, de clients et de fonds d’investissement. Ces start-ups ont été reconnues comme étant précurseur sur ce thème de “Future of Retail and Consumer Products ”, un thème plus que jamais d’actualité avec les bouleversements des usages et du parcours client observé durant la crise sanitaire, et qui résulte de l’accélération de la numérisation de toutes les entreprises.

SAP.iO Foundry Paris, véritable incubateur de SAP en France, a déjà aidé plus de 65 start-ups à développer leur business ou leur solution. En quatre ans, SAP a atteint l’objectif fixé avec le gouvernement français visant à soutenir l’économie des start-ups lors sur sommet #ChooseFrance.

Ce nouveau programme a pour objectif de proposer aux entreprises du Retail et Consumer Products un accompagnement de leur stratégie digitale, grâce aux solutions de ces 12 start-ups, au rythme de l’évolution technologique autour de deux enjeux clés :

  • Proposer à leurs clients une expérience d’achat améliorée et différenciante
  • Assurer la traçabilité et l’authenticité de leurs produits

Odilia von Zitzewitz, Interim Lead SAP.iO Foundry Paris déclare : “SAP.iO est un accélérateur de start-ups formidable et engagé. Pour cette édition, l’accent a été mis sur le Retail laissant place à des innovations de choix, et qui répondent aux enjeux prédominants des acteurs de ce secteur clé. Nous sommes très fiers d’accompagner cette nouvelle promotion de start-ups !”

Au cours des 5 prochains mois, les start-ups auront accès à un mentorat personnalisé de la part des dirigeants de SAP France, à une exposition à la technologie SAP® et aux interfaces de programmation d’applications (API), ainsi qu’à des opportunités de collaboration avec des clients SAP du monde entier.

Les start-ups suivantes participent au programme SAP.iO Foundry Paris :

Sorga Technology

La mission de Sorga Technologie est d’accompagner les marques retail dans leur innovation digitale en proposant une solution à faible consommation d’énergie assurant la transparence et la traçabilité de leurs produits

https://sorga.org/

Arianee

La mission d’Arianee est de fournir aux entreprises des solutions simples pour établir des relations directes avec les consommateurs, respectueuses des données des utilisateurs et indépendantes des grandes plateformes technologiques.

https://www.arianee.org

 

CollectID

CollectID permet de garantir l’authenticité d’un produit, l’amélioration de l’expérience phygitale, ou encore l’établissement d’un canal de communication direct entre les marques . Une solution qui garantit l’authenticité et l’unicité des produits tout en rapprochant les marques de leurs clients.

https://www.collectid.com/

DIAKSE

Diakse développe et commercialise une solution de création de showrooms virtuels dans le métavers avec un objectif : permettre aux marques de mieux communiquer sur leurs produits et ainsi les aider à augmenter leurs ventes.

www.diakse.com

 

Foodetective

Foodetective est une plateforme de gestion et une infrastructure (API) de l’industrie F&B. Les entreprises utilisent Foodetective pour automatiser leurs opérations, simplifier leur administration, augmenter leurs revenus en ligne et accélérer les nouvelles opportunités commerciales. business.foodetective.co

LIVEBUY GmbH

LIVEBUY est une solution d’achat en direct pour les détaillants leaders du marché,

qui fournit à la fois la technologie et les bons créateurs pour construire une plateforme de contenu réussie au sein des boutiques en ligne.

https://www.livebuy.io/

  

Priceloop

Priceloop a développé une IA permettant de faciliter et d’automatiser les processus de tarification, proposant les meilleurs prix en tenant compte de tous les paramètres essentiels.

https://priceloop.ai/

 

Replika Software

Le logiciel Replika est une solution de vente sociale clé en main. Replika permet aux marques d’activer un réseau de vendeurs sociaux avec une entreprise clé en main pour inspirer sur les médias sociaux, vendre en ligne et se connecter avec les clients.

www.replikasoftware.com

  

Shopreme GmbH

Shopreme GmbH Développe notamment une technologie appelée « Scan & Go » qui transpose les avantages des achats en ligne dans les vrais magasins (rapidité, facilité de paiement, recommandations personnalisées, listes de course partagées…).

https://www.shopreme.com/

 

SmartPixels

SmartPixels fournit un outil de configuation et de visualisation de produits en 3D, l’objectif est d’aider les marques de mode et de luxe à créer des expériences personnalisées et interactives en ligne et en magasin.

https://www.smartpixels.fr/

 

SMARTZER LTD

La plateforme de Smartzer est utilisée par les marques pour transformer leurs vidéos et leurs flux en direct en expériences interactives et exploitables, ce qui leur permet d’obtenir un retour sur investissement direct du contenu et de mesurer les données détaillées des interactions vidéo.

www.smartzer.com

 

YZR

YZR automatise et accélère tous les projets de données textuelles de ses clients grâce à une solution puissante basée sur le traitement automatique des langues.

https://www.yzr.ai/en/

The post SAP.iO Foundry Paris lance la nouvelle édition de son programme consacré aux start-ups sur le thème de « Futur of Retail » appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

In part 1 of this multi-part blog series on continuous compliance, we detailed the personas and their role in the compliance processes. We concluded that the key to achieving compliance automation and hence continuous compliance is the compliance artifacts programmatic representation, as code, expressed in generic and standard security language terms.

In this blog post, we introduce Trestle, our open-source implementation of the NIST Open Security Control Assessment Language (OSCAL) standard framework adopted as a workflow automation of compliance artifacts managed as compliance as code. Trestle enables those diverse personas to collaboratively author the compliance artifacts and offers a platform and OSCAL SDK for teams to automate their specific native processes and formats. Trestle implicitly provides a core opinionated workflow driven by its pipeline to allow standardized interlocks with other compliance tooling platforms.

Source de l’article sur DZONE

Apple has released an OS update. Packaged in with it is the latest version of Safari, 16.

Expected to be released ahead of next month’s macOS 13, Safari 16 is packed with updates, making it one of the most capable browsers available.

For web designers, the significance is the forward momentum in web technologies that enable freer design work and fewer hacks to achieve complex layouts. Little by little, CSS recommendations are being implemented to the point that using JavaScript for layout is rapidly becoming as unnecessary as it is disliked.

Some of this was announced in June in the Safari 16 beta. But a lot has been added in the last couple of months. So here’s what’s new in Safari 16 today.

CSS Container Queries

The most exciting addition to Safari 16 is CSS Container Queries.

It is hard to understate how in-demand this feature has been; if you imagine an edit button on Twitter that gifted you crypto every time you corrected a typo, you’d be getting close to how popular this feature is.

Until now, media queries have detected the whole viewport. And so, if you have an element like a card, for example, that needs to change at smaller viewports, you need to calculate the available space and adapt the element’s design accordingly. Unfortunately, this frequently gets out of sync with edge cases causing more than a few headaches for front-end developers.

Media queries are severely restrictive to modern layout methods like Grid that wrap elements automatically because there is no way to detect how the elements are laid out.

Container Queries solve this by allowing you to define styles based on the size of the actual containing element; if a div is 300px wide, the contents can have one design, and if it’s 400px wide, they can have a different design—all without caring what size the whole viewport is.

This is dangerously close to OOP (Object Orientated Programming) principles and almost elevates CSS to an actual programming language. (All we need is conditional logic, and we’re there.)

The latest versions of Chrome, Edge, and now Safari (including mobile) support CSS Grid. Even discounting the rapid decline of Twitter, this is way more exciting than any edit button.

CSS Subgrid

Speaking of Grid, if you’ve built a site with it (and if you haven’t, where have you been?), you’ll know that matching elements in complex HTML structures often results in nesting grids. Matching those grids requires careful management, CSS variables, or both. With CSS Subgrid, grids can inherit grid definitions from a grid defined higher up the hierarchy.

CSS Subgrid has been supported by Firefox for a while but is not yet part of Chrome or Edge. Until there’s wider support, it’s not a practical solution, and using a fallback negates any benefit of using Subgrid. However, its introduction in Safari will surely herald rapid adoption by Google and Microsoft and moves the web forward considerably.

CSS Subgrid is likely to be a practical solution within 18 months.

AVIF Support

AVIF is an exceptionally compact image format that beats even WebP in many instances. It even allows for sequences, creating what is essentially an animated GIF but smaller, and for bitmaps.

AVIF is already supported by Chrome, with partial support in Firefox. Safari now joins them.

AVIF support is one of the more valuable additions to Safari 16 because you’re probably already serving different images inside a picture element. If so, your Safari 16 users will begin receiving a smaller payload automatically, speeding up your site and boosting UX and SEO.

Enhanced Animation

Safari 16 introduces some significant improvements in animation, but the one that catches the eye is that you can now animate CSS Grid.

Yes, let that sink in. Combine Container Queries and animation. The possibilities for hover states on elements are tantalizing.

Safari 16 also supports CSS Offset Path — known initially as CSS Motion Path — which allows you to animate elements along any defined path. This enables the kind of animated effect that previously needed JavaScript (or Flash!) to accomplish.

Chrome, Edge, and Firefox all support CSS Offset Path; the addition of Safari means it’s now a practical solution that can be deployed in the wild.

Web Inspector Extensions

Announced as part of the beta release, Web Inspector Extensions allow web developers to create extensions for Safari, just as they would for Chrome.

Web Inspector Extensions — or Safari Extensions as they’re destined to be known — can be built in HTML, CSS, and JS, so the learning curve is shallow. It’s a good route into app development for web designers.

Because the underlying technology is the same as other browser extensions, anyone who has made a Chrome, Edge, or Firefox extension will be able to port it to Safari 16+ relatively easily. As a result, there should be a rapid expansion of the available extensions.

Improved Accessibility

Accessibility is key to an effective and inclusive web. Be like Bosch: everybody counts, or nobody counts.

When testing a design for accessibility, emulators don’t cut it. In my experience, Safari has some of the most reliable accessibility settings, especially when it comes to Media Queries like prefers-reduced-movement.

Further gains in this field mean that Safari continues to be an essential tool for QA tests.

Reduced Resets

Finally, I want to throw up my hands to celebrate the reduced number of non-standard CSS appearance settings.

For years we’ve been prefacing our style sheets with elaborate resets like Normalize, designed to undo all the assumptions browser developers make about design and the UI preferences of their engineers.

Safari 16 has reportedly “Removed most non-standard CSS appearance values.” How effective this is and how much we can rely on it given the other browsers on the market remains to be seen. However, like many of Safari 16’s changes, it’s a step towards a browser that’s on the developers’ side instead of an obstacle to overcome.

Source

The post Exciting New Features in Safari 16 first appeared on Webdesigner Depot.

Source de l’article sur Webdesignerdepot

Organizations are widely beginning to shift away from on-premises boxes for data backups and turning their attention instead to emerging cloud options. There are numerous reasons for this, but security concerns are key among them. Backup-as-a-Service is on the rise in response to this shift, with new providers emerging to specialize in convenient cloud backup services. 

A Case of Security and Convenience

Every organization has their own unique situation, but there are some common threads evident in the growing shift away from on-prem backups. Many organizations start off with on-prem boxes for their backups because they are easier at first and may seem like the simplest solution. Data can be stored offline, but close enough at hand to facilitate data recovery if needed without too much hassle. 

Source de l’article sur DZONE

SAP NEWSBYTE – 2 septembre 2022SAP SE (NYSE : SAP) a annoncé aujourd’hui le lancement d’un nouveau système de reconnaissance des partenaires utilisant leurs compétences ainsi que les résultats des clients comme principales mesures de la performance. Competency Framework du programme SAP® PartnerEdge® met en valeur l’expérience et les compétences des partenaires afin d’améliorer la satisfaction des fournisseurs, des partenaires et des clients.

Les partenaires SAP jouent un rôle déterminant dans la réussite de la transformation numérique de nos clients”, a déclaré Karl Fahrbach, Chief Partner Officer, SAP SE. “C’est pourquoi nous voulons faciliter au maximum l’identification des partenaires les mieux adaptés aux besoins des clients. De plus, cela permettra à SAP de récompenser et de reconnaître les investissements des partenaires dans des pratiques de livraison de haute qualité, favorisant l’adoption et la réussite des clients.”

Ce cadre, qui constitue une évolution du programme SAP® PartnerEdge®, aidera les partenaires à différencier et à mettre en valeur leurs compétences et expérience – en fonction de leur connaissance des solutions, des consultants et de leur succès auprès des clients – afin de générer de la visibilité et mettre en valeur ce qu’ils font le mieux.

Plus précisément, le lancement du nouveau cadre de compétences permettra :

  • de reconnaître les partenaires pour la maturité de leurs pratiques et la priorité qu’ils accordent à la valeur des clients sur le long terme, en fonction de leur expertise et spécialisation dans les domaines de solutions et les zones géographiques.
  • d’aider les partenaires à rester en avance sur les besoins des clients grâce à un processus de désignation automatisé qui leur permet d’identifier les désignations atteintes à risque en fonction de leurs réalisations et de leurs performances quotidiennes, qui seront visibles dans le portail SAP for Me, que les partenaires utilisent pour gérer leurs relations avec les clients et SAP.
  • les nouveaux logos de marque des partenaires SAP sont intégrés à l’outil SAP Partner Finder qui affiche toutes les compétences des partenaires afin que les clients puissent les rechercher et les faire correspondre à leurs objectifs de transformation.

 

Le cadre de compétences de SAP® PartnerEdge® permet aux partenaires de mettre en avant leur expertise et aide les clients à identifier les partenaires ayant les compétences adéquates pour répondre à leurs besoins commerciaux“, a déclaré Paul Edwards, directeur, Software Channels & Ecosystems, IDC, un cabinet d’analystes industriels. “En lançant ce nouveau modèle, SAP donne la priorité aux partenaires et au travail qu’ils accomplissent pour favoriser la réussite des clients.”

Dans ce cadre, les partenaires seront classés selon deux aspects : la compétence et la spécialisation.

Pour commencer, il y aura sept compétences qui s’aligneront sur la solution ou les secteurs d’activité, comme la gestion du capital humain, qui auront trois niveaux progressifs : essentiel, avancé et expert. Au sein de chaque compétence, les partenaires peuvent avoir des spécialisations au niveau du produit ou du processus, comme la gestion des talents. La performance des partenaires dans chaque compétence sera mesurée et atteinte dans trois domaines, y compris les connaissances d’expert, la réussite du client et la compétence.

Ce changement assurera les bases de meilleurs résultats pour les partenaires et les clients qui seront assurés que le partenaire choisi possède à la fois les connaissances nécessaires et une expertise éprouvée pour fournir la solution spécifique dont ils ont besoin.

Découvrez ce que nos partenaires ont à dire ici.

 

The post Le nouveau Recognition System de SAP améliore la visibilité de ses partenaires pour attirer de nouveaux clients appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com


Découvrez les saisons précédentes de la série de podcasts SAP intitulée « Parlons des données » dans nos précédents blogs sur la saison 5 et la saison 4.

Il est essentiel de créer un robuste socle de données et d’atteindre l’excellence en matière d’informations pour obtenir l’agilité d’entreprise nécessaire pour faire face aux changements et prendre rapidement les bonnes décisions stratégiques. Aider les équipes métier à mettre à profit leurs ressources de données et une remarquable réactivité pour optimiser la collecte et la communication de ces précieuses ressources est extrêmement utile pour renforcer l’efficacité au sein de l’entreprise et gérer de façon optimale les périodes de changements.

Nous avons donc réuni des experts en gestion et stratégie des données pour évoquer les sujets et tendances clés qui transforment la façon dont les entreprises exploitent les données pour libérer tout le potentiel de ces précieuses ressources.

Écoutez cette série de podcasts en anglais pour tout savoir sur les données !

Surveillez les nouveaux podcasts et rattrapez votre éventuel retard en la matière.

Écoute possible sur Spotify, SoundCloud, iTunes, PlayerFM ou YouTube.

Aperçu de la saison 6 : podcasts sur la stratégie de données, cas d’utilisation et solutions SAP associées

Ep. 58 — Partie 2 : Intégration de SAP Signavio Process Intelligence à SAP Data Intelligence

Cet épisode dit tout sur SAP Signavio Process Intelligence : le pourquoi, le quoi et le comment. Il aborde également l’intégration entre SAP Signavio Process Intelligence et SAP Data Intelligence.  Intervenants : Silvio Arcangeli, directeur principal SAP Signavio Process Intelligence, et Ginger Gatling, directrice principale du marketing des solutions de gestion des données chez SAP.

Ep. 57 — Partie 1 : SAP et Signavio : le quoi et le comment

Cet épisode présente SAP Signavio. Il présente la solution ainsi que les éléments clés et la façon dont SAP et Signavio travaillent ensemble pour améliorer les processus.
Intervenants : Silvio Arcangeli, directeur principal SAP Signavio Process Intelligence, et Ginger Gatling, directrice principale du marketing des solutions de gestion des données chez SAP.

Ep. 56 — Ce que le conseil d’administration doit savoir sur les données

Ce podcast porte sur les fondements nécessaires aux membres de conseils d’administration, en particulier ceux d’entreprises non natives des données, pour gérer les opportunités et risques majeurs, mener des examens plus approfondis, et assumer leur responsabilité de supervision axée sur les données. Écoutez Dr Thomas C. Redman, « le docteur Données », président de Data Quality Solutions, et Maria Villar, en charge de l’innovation en matière de gestion et de stratégie des données d’entreprise chez SAP, partager leurs précieux insights.

Ep. 55 — Les femmes dans le domaine des données

Rejoignez cette discussion interactive avec des femmes ayant toute une carrière en lien avec les données, dont Kristin McMahon, vice-présidente mondiale Solutions et marketing chez SAP, Corrie Brague, directrice principale Gestion des données chez SAP, Ina Felsheim, directrice marketing produits chez AWS, et Ginger Gatling, directrice principale Gestion des données chez SAP. Vous entendrez leur avis sur l’état actuel de la gestion des données, des conseils pour une carrière en lien avec les données et des insights sur l’importance de la promotion des données dans tous les secteurs.

Ep. 54 — SAP et OpenText : réduction des coûts, amélioration des performances et migration vers SAP S/4HANA avec solide retour sur investissement

Cet épisode concerne le traitement des documents, le partenariat avec OpenText et une récente étude axée sur le retour sur investissement évoquant la réduction des coûts, l’amélioration des performances et l’efficacité en matière de migration vers SAP S/4HANA.
Intervenantes : Sheila McCarthy, directrice mondiale du marketing et des solutions, et Ginger Gatling, directrice principale du marketing des solutions SAP

Ep. 53 — Données et analytique SAP : cas d’utilisation client pour l’intégration des données

Ce podcast s’appuie sur l’épisode 51 évoquant les services de gestion des données disponibles dans SAP Business Technology Platform. Dans cet épisode, nous découvrons une entreprise disposant de données en silos, déconnectées et dépourvues de contexte commercial. Ce podcast explique comment SAP Business Technology Platform, et plus particulièrement les services de données et d’analytique, ont été utilisés pour ajouter un contexte commercial à la masse de données existantes afin de favoriser des décisions fiables.
Intervenants : Silvio Arcangeli, directeur principal Stratégie produits technologiques et plateformes chez SAP, Axel Schuller, responsable Solutions de gestion des données SAP, Ginger Gatling, directrice principale du marketing des solutions de gestion des données chez SAP.

Ep. 52 — Rapprochement des données financières

Savez-vous que le rapprochement des données financières est incontournable dans tout projet de mise en œuvre SAP ? En quoi cela consiste-t-il et pourquoi est-ce nécessaire pour toutes les entreprises d’y prêter attention ? Rejoignez Syin Tan, Kevin Zheng, Lucas Morris et Sam Bannigan, représentants Pratiques relatives aux données chez Deloitte, qui évoquent les coûts, risques et exigences de conformité liés au rapprochement financier, et la façon dont ils ont mis à profit SAP Data Intelligence pour maîtriser ce facteur de réussite essentiel.
Intervenants : Kevin Zheng, spécialiste des données chez Deloitte Consulting, Syin Tan, spécialiste finance et données chez Deloitte Consulting, et Lucas Morris, spécialiste finance chez Deloitte Consulting.

Ep. 51 — Les meilleures façons d’exploiter les services de gestion des données avec SAP Business Technology Platform

Ce podcast explore les plus importants services de gestion des données disponibles sur SAP Business Technology Platform. Ces services incluent le catalogage des données et la gestion des métadonnées, l’intégration des données et le traitement des données. La façon dont ces services sont utilisés dans l’ensemble du portefeuille données et analytique de SAP Business Technology Platform sera également abordée. Rejoignez ce podcast pour découvrir les dernières innovations concernant les services de gestion des données et comment les mettre à profit.
Intervenants : Silvio Arcangeli, directeur principal Stratégie produits technologiques et plateformes chez SAP, Axel Schuller, responsable Solutions de gestion des données SAP, Ginger Gatling, directrice principale du marketing des solutions de gestion des données chez SAP.

Ep. 50 — SAP et Sodales : comment innover, créer et monétiser vos solutions SAP BTP Sodales Solutions crée des solutions pour la gestion EHS (Environnement, Hygiène et Sécurité) des entreprises et elle s’appuie pour cela sur SAP Business Technology Platform (SAP BTP). Grâce à son innovation continue et à sa mise à profit de SAP BTP, Sodales exploite chaque opportunité d’amélioration. Écoutez ce que ce « modèle en matière de SAP BTP » a à dire et découvrez son approche en matière d’innovation, mais aussi des réflexions concernant SAP Store, les critères d’embauche, etc.

Ep. 49 — Le problème oublié : comment gérer la croissance du volume de données tout en réduisant les coûts et les risques La croissance du volume des données s’accélère. Les coûts et les risques liés à la gestion de toutes ces données ne se limitent pas au stockage. Rejoignez Deepak Sood, PDG d’Auritas, et Robert Pickering, directeur principal Gestion des solutions Business Technology Platform chez SAP, qui expliquent comment et pourquoi gérer le cycle de vie des données tout en trouvant le juste équilibre en matière de coûts des ressources, propriété, risques et conformité légale.

Ep. 48 — Découverte de la valeur ajoutée de SAP BTP pour les partenaires, avec SAP, IDC et le partenaire SAP Rizing Dans cet épisode de podcast, vous entendrez des dirigeants de SAP, IDC et Rizing, partenaire SAP, évoquer la valeur ajoutée obtenue par les partenaires avec SAP Business Technology Platform (SAP BTP). Paul Edwards (directeur, canaux logiciels et écosystèmes chez IDC) mène une discussion particulièrement instructive avec Martin Stenzig(directeur de la technologie chez Rizing) et Tom Le (vice-président mondial Conseil en solutions partenaires, SAP), en abordant les conclusions du guide de la réussite partenaires IDC qui explore les accélérateurs opérationnels et technologiques offerts aux partenaires via SAP BTP. Les dirigeants abordent des sujets tels que la façon dont Rizing innove avec SAP BTP, le périmètre et l’impact de la plateforme sur la valeur du cycle de vie client, ainsi que les programmes SAP proposés pour assurer la réussite des partenaires avec SAP BTP. Pour en savoir plus, accédez au podcast dès maintenant.

Ep. 47 — Prévision du prix des produits de base avec SAP Data Intelligence Ratan Yedla et Sumanth Krishnan de VASPP Technologies évoquent le fonctionnement de la prévision des prix des produits de base avec SAP Data Intelligence. Ils abordent le recours à des modèles d’IA (intelligence artificielle) et de ML (Machine Learning) pour prévoir les futurs prix en fonction de modèles passés, d’événements externes et de données IoT, et expliquent combien mieux prévoir les prix, avec moins d’erreurs, permet de meilleures décisions d’achat et des économies pour les entreprises. VASPP Technologies a réalisé ce travail lors du sprint de contenus SAP Data Intelligence.

Ep. 46 — Création de l’automatisation intelligente de DataXstream avec SAP Data Intelligence Xilin Cheng et Kathleen Taggart de DataXstream évoquent la création de l’automatisation intelligente et les avantages du recours à SAP Data Intelligence pour les opérations de Machine Learning (MLOps). L’équipe aborde les difficultés rencontrées par le grossiste pour traiter un gros volume de devis et de commandes avec précision et efficacité. Traditionnellement, il fallait que des représentants du service client, comprenant SAP GUI et ayant des années d’expérience dans le secteur, passent des heures à saisir des données. Avec l’automatisation intelligente, la reconnaissance optique de caractères permet de lire du texte dans les modèles de Machine Learning créés par Xilin. Il évoque les techniques de traitement du langage naturel (TLN) utilisées, mais aussi les avantages du développement de pipelines de Machine Learning dans SAP Data Intelligence. Kathleen et Xilin évoquent pour finir l’avenir de l’automatisation intelligente et le potentiel qu’offre le Machine Learning pour remporter plus de contrats et améliorer l’expérience d’achat des clients.

Pour en savoir plus, consultez les ressources et informations supplémentaires disponibles ici :

The post Let’s Talk Data Podcast Series – Nouvelle saison disponible maintenant ! appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Learning how to design an MVP webpage or website could be one of the best things you can do as a site creator in today’s digital world.

In a fast-paced landscape, where customer preferences and technology are constantly changing, most companies don’t have time to dedicate months or years to each web project. The longer you take to complete your website, the more likely your creation will be outdated by the time you hit “publish.” That’s why countless creators are beginning to take a different approach.

To avoid wasting time, money, and effort on something that doesn’t deliver a significant return on investment, designers are now building “Minimum Viable Products,” or “MVPs.”

Here’s what you need to know about creating your MVP webpage.

What is MVP Web Design?

Typically, the “MVP” development process is most common in the app or software creation world. It refers to when a developer builds the simplest version of a technology capable of achieving specific goals. For instance, if a company wanted to create an ecommerce app, they would design a simple tool capable of listing products, enabling payments, and tracking orders.

After launching the MVP product, the company or developer would check to ensure it had the right impact on the target market and generated positive results. Using feedback and analytics, the developer would then begin to add new features one at a time.

MVP design aims to ensure you’re developing the best, most valuable product for your audience while getting your solution to market as quickly as possible.

The same strategy in MVP app and software design can also apply to website creation. Rather than building a highly complicated website with multiple features straightaway, the designer would focus on creating a single page equipped with the essential elements.

For instance, instead of building an entire site for your online course, you may develop a single-page website where customers can learn about the system, sign up, and pay for their membership. The great thing about an MVP web page is it allows companies to start advertising their solution, product, or service quickly, with the minimum initial investment.

How to Create an MVP Web Page

Creating an MVP web page is similar to designing any Minimum Viable Product. Throughout the project, the focus will be on keeping the development process simple while collecting as much feedback as possible.

Here’s how you’d get started with an MVP web page.

Step 1: Planning

Planning is an important stage in any web design project. It’s particularly crucial in the MVP landscape, where you need to define the most critical features of your webpage or website to ensure it’s “viable” for your needs. The initial planning stage can sometimes be the lengthiest part of the process, depending on the amount of research you need to do.

For the most part, web designers and companies will begin by conducting market research. This means examining crucial concepts intended to drive your strategy, such as:

  • Your target audience: Who are you trying to target with this web page, and what will they need from your site? A user persona can be helpful if you don’t already have one.
  • Competitors: Who are your main competitors in this space, and what do their web pages offer? Which features do you need to replicate or avoid?
  • Goal setting: What is the main objective of this web page? What do you need it to do, and what might it need to accomplish in the future?

The key to MVP web page planning is ensuring you look holistically at your project without thinking too far ahead. The site you create should be capable of scaling and expanding in the future, but it shouldn’t have too many features from day one.

Step 2: Creating Your Feature List

Once you’ve done your research and formed the foundations of your plan, it’s time to list all the features your MVP web page needs to have. Unfortunately, this is where the process can get a little complicated. It’s easy to start adding capabilities and components that aren’t necessary to make your site more exciting or competitive.

As worrying as it can feel to release a very basic web page, remember your focus is on rapid growth and development. With this in mind, concentrate on narrowing your feature lists down into:

  • Initial must-have capabilities: First, decide what your web page can’t thrive without. If the primary goal of your page is to sell software subscriptions, then you’ll need to implement tools for collecting member information and payments.
  • Next stage functionality: Consider the features you might add once you’ve confirmed your webpage is effective. This will allow you to ensure you’re creating a platform that can expand to suit future needs.
  • Possible future requirements: You can also list features that might be helpful in the future but don’t necessarily need to be implemented immediately. For instance, if you’re selling an online course, you might create a separate page where people can sign up to learn about future lessons.

Step 3: Finding the Right Software

Next, you’ll need to decide how to build your web page. There are several options available to today’s designers. An open-source solution is usually the best route for designers who need to create something specific from scratch. However, if the factor that makes your solution “viable” is unique, you may need access to code to bring your idea to life.

Alternatively, if you’re building a basic webpage capable of something like collecting customer email addresses or facilitating transactions, you might be able to use an off-the-shelf tool. CMS services for web designers can reduce the work and expense involved in creating a minimum viable product.

For instance, you might use a tool like Wix or Squarespace to edit a pre-existing template and simply drag-and-drop the features you need into the right places. On the other hand, if you’re planning on adding more functionality to your site down the line, it’s worth checking if any builder you will use has the right level of flexibility. Many tools will allow you access to code, advanced features, and essential module-based building functions.

Step 4: Implement Your Analytics

One of the essential parts of an MVP workflow is feedback. When you roll out your MVP, you’ll be looking for insights, guidance, and analytics to help you decide what your next steps are going to be. As a result, MVP workflows are based heavily on experimentation.

This means you’re going to need the right analytical tools in place to track crucial information. You can implement tools for collecting customer feedback directly. It’s also worth having a system in place for tracking metrics like:

  • Conversion rate;
  • Traffic numbers;
  • User behavior;
  • Most used/least used features;
  • Technical site performance;
  • Bounce rate;
  • Average time spent on the page.

While Google Analytics is one of the most popular tools for collecting insights in the MVP website design world, various other options are available. You can even find tools with in-built heatmaps to see how people navigate your site more effectively.

It’s also worth having A/B testing components in place. This will allow you to test the different “new” features you add to your web pages over time and examine how they influence your conversions and support your goals. For example, you can use A/B testing to explore the impact of everything from CTA button colors to webpage copy and offers.

Creating Your MVP Web Page

In the fast-paced web development and design world, the old-fashioned and slow approach to designing web pages is growing increasingly less common. Instead, an MVP strategy may be the best bet for companies looking to go to market faster, collect insights from their target audience, and accelerate growth.

Though getting used to this design strategy initially can be challenging, it can save you significant time, resources, and money in the long term.

 

HTML vector created by vectorjuice – www.freepik.com

Source

The post How to Design an MVP Web Page first appeared on Webdesigner Depot.

Source de l’article sur Webdesignerdepot