Articles

Partager les connaissances avec la prochaine génération


Dans des moments comme celui-ci, la raison d’être n’est pas seulement un mot, c’est une responsabilité. Chez SAP, nous tirons parti de nos ressources et de notre réseau pour des solutions pragmatiques et innovantes, sur la base de valeurs et d’un objectif communs, mais nous vivons également notre raison d’être à travers nos propres actions pour aider le monde à mieux fonctionner et améliorer la vie des gens.

Les employés SAP face à la crise du Covid19 se sont engagés en créant des sites Web communautaires et des boutiques en ligne pour des œuvres caritatives et en partageant des histoires de motivation en réponse à la crise actuelle. Mais ils ne sont pas les seuls. Des équipes dans toute l’entreprise ont pour objectif d’aider le monde à s’améliorer.

SAP Next-Gen est une communauté pour les jeunes du monde entier qui sont passionnés par l’innovation et la technologie et qui veulent façonner l’entreprise intelligente en tant que futurs décideurs. Une partie fondamentale est constituée par les alliances universitaires SAP qui initient les étudiants et les professeurs aux logiciels SAP en leur proposant des activités de réseautage et d’éducation pour développer les talents de demain.

« Partager signifie se soucier des autres » – les employés de SAP aux Pays-Bas ont pris ce dicton à cœur et ont vu l’opportunité de partager tout leur savoir-faire avec la prochaine génération. Même avant la pandémie, des collègues de différentes équipes (ventes, préventes, marketing, conseil et expérience client) ont collaboré activement avec les universités. Aujourd’hui, toujours motivés pour aider les gens à se développer au mieux de leurs capacités, ils poursuivent les collaborations en ligne.

Sous la forme de conférences (désormais numériques), les étudiants d’universités telles que l’Avans Hogeschool et la Hogeschool Rotterdam peuvent obtenir des informations de qualité sur des sujets allant de l’analyse des données à la gestion des ventes et des comptes, en passant par la gestion de Supply Chain, les processus commerciaux et la réalité augmentée, ce qui contribue également à réduire le manque actuel d’accès à l’expérience pratique.

En outre, grâce à des ateliers tels qu’un jeu de simulation ERP sur un système SAP S/4HANA, les étudiants peuvent avoir un aperçu de ce à quoi pourraient ressembler les processus commerciaux et constater à quel point SAP S/4HANA est simple et efficace. En outre, l’équipe partage volontiers ses connaissances sur les technologies intelligentes afin d’établir une compréhension plus approfondie de l’entreprise intelligente au sein de la prochaine génération de jeunes travailleurs.

Au départ, les conférences et les ateliers ont été organisés à la demande de conférenciers qui connaissaient des employés de SAP et qui ont pu ainsi enrichir leurs méthodes d’enseignement. « Notre objectif annuel est de partager nos connaissances avec 10 000 étudiants aux Pays-Bas », explique Jaap Verdonk, partenaire d’alliance associé et responsable du programme Next-Gen NL. À ce stade, de nombreuses universités ont déjà adopté les systèmes SAP comme élément fixe de leurs programmes d’études.

Pourtant, le nombre de participants n’est pas le seul à avoir augmenté. De plus en plus de collègues SAP souhaitent partager leurs connaissances. C’est pourquoi l’équipe de Jaap est en train de constituer un groupe de participants pour tous ceux qui souhaitent s’impliquer, permettant à chacun de se soutenir mutuellement et d’agir de manière ciblée en partageant simplement son histoire.

Plus d’informations sur la façon dont nous pouvons relever les défis en période de perturbation : https://www.sap.com/france/about/global-health-safety.html

En savoir plus sur l’objectif et la promesse de SAP: https://www.sap.com/corporate/en/purpose.html

Tags: éducation , talents futurs , innovation , apprentissage , objectif

Article posté pour la première fois en anglais sur news.sap.com

The post Partager les connaissances avec la prochaine génération appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Is Change Positive for Web Designers?

As a web designer, you’re constantly being bombarded with messages that tell you to acquire new skills, try new tools, and keep on hustling.

But if you’re constantly changing things up, does it do the opposite of what you originally set out to do? In other words, if you always have to start over, is it possible to ever really achieve anything?

I think it ultimately depends on why you’re making the change.

When Change Is the Right Move for Web Designers

One of the reasons I despise New Year’s resolutions is because it’s change for the sake of change:

It’s a new year, so it’s time to get all hyped up about this one thing I need to change about myself!

There’s a reason why so many resolutions fail by February. When you force a change, it’s really hard to stay invested in it, especially if it’s something you’ve chosen to do because everyone else has.

Change should be driven by necessity.

That said, when it comes time to make changes as a web designer, is it ever really necessary? Or are you learning new skills, trying new tools, or switching up your client list simply because it’s what you believe you have to do?

It’s important to be open to change, but you should only invest your time, money, or effort when it’s the absolute right move for you. Here are some ways you’ll know when that’s the case:

Learn New Skills To…

…Round Out the Basics

If you’re a new designer and there are gaps in your education and training (and I don’t mean formally, just in general), then there’s no reason to hesitate in spending time to acquire those skills.

This doesn’t just go for basic skills as a web designer or as a coder. This also goes for skills you need to become a successful freelancer.

…Add Evergreen Skills to Future-Proof Your Position

As you move up in your career, you’ll eventually find other skills worth learning. Just make sure they’ll help you move the needle.

The best way to do that is to focus on acquiring evergreen skills that’ll always be useful to you, no matter what stage you’re at in your career or how the design landscape changes. They should also go beyond the average skill set of a designer, so they help you stand out further from the pack.

… Create a Better Situation for Yourself

The web is constantly evolving, which means that your responsibilities and skills as a web designer will have to change in order to adapt. Whenever one of these shake-ups occurs, you should either be ready to master the needed skill right away or, better yet, have been working on it beforehand.

Take, Google’s mobile-first indexing, for instance. It announced it was going to be making this shift years before website rankings were impacted. Designers had plenty of time to not only learn what was needed to design for the mobile-first web, but to get all their existing clients’ sites in shape for it.

Adopt New Tools When…

…Your Existing Ones Are Slowing You Down

If you’re doing a lot of things from-scratch (like writing emails to clients or creating contracts), that’s a good sign your toolbox needs some improvement.

As a web designer, you should be focused on creating, not on the tedious details involved in running a business or communicating with clients. That’s just not a good use of your time. A lot of this stuff can easily be automated with tools and templates.

…You’re Turning Down Business

In some cases, it’s the right thing to say “no” to prospective clients — like when they’re a bad fit or can’t afford your rates. However, there are other times when you desperately want to be able to say “yes”, but you don’t have the capacity for the job or you’re unable to cover the full scope of what they need.

This is where new tools come in handy. For instance, let’s say you’ve been approached by a ecommerce company that not only wants you to build a new store, but also needs it fully optimized for search (it’s not the first time this has happened either). Rather than turn something like that down, you may find that the addition of an SEO tool to your toolbox is all you need to be able to say “yes”.

…You Have Extra Room in Your Budget

Obviously, you don’t want to throw away money on a bunch of tools simply because a ton of people are talking about them. But you’ll eventually get to a point where the tools that served you well in the first year of business need to be replaced.

If you get to a point where you have extra time to experiment and there’s room in your budget for upgraded tools, go ahead and assess what you currently have and test out replacement solutions that will help you work better, faster, and smarter.

Look for New Business Opportunities If…

…You’re Not Doing Well

“Well” here is subjective. For instance:

  • If you’re not doing well financially, you probably need to look for more clients;
  • If you’re not doing well in terms of how you get along with clients, you should explore a niche that’s a better fit;
  • If you’re not happy with your job because burnout and stress have overtaken your life, then you might consider exploring other avenues of work.

When something has been amiss for awhile, the last thing you should do is lean into it and hope it gets better.

…The Web is Changing

Notice a trend here? Each of these changes (skills, tools, and now business opportunities) is often driven by the fact that the web is always changing. And as the web changes, you have to be ready to evolve.

In terms of business opportunities, what you’ll realistically need to do is look for new kinds of design work as technologies make your job obsolete. Take website builders like Wix or Shopify, for example. As business owners and entrepreneurs take it upon themselves to build their own websites, more and more web designers will need to find other kinds of clients and jobs to take on.

…You Want to Diversify Your Income

This is something many web designers are doing already as they’ve discovered how beneficial it is to have predictable recurring revenue streams.

But even if you’ve already found one way to diversify and stabilize your income (like by offering website maintenance services), you may become interested in exploring other opportunities along the way. If you have the capacity to pursue them, then go for it.

Is Change a Good Idea?

As you can see, change can be a very good thing for a web designer, their business, and their clients. However, there should be a very good reason for the change and you need to prepare yourself for how it’s going to impact what you’re doing now before implementing it. No amount of change can happen without some level of sacrifice.

 

Featured image via Unsplash.

Source


Source de l’article sur Webdesignerdepot

In Memory of Flash: 1996-2020

We are gathered here today….

Today I write in memory of Adobe Flash (née Macromedia), something that a bunch of people are actually too young to remember. I write this with love, longing, and a palpable sense of relief that it’s all over. I have come to praise Flash, to curse it, and finally to bury it.

We’ve been hearing about the death of Flash for a long time. We know it’s coming. December 2020 has been announced as the official timeframe for removal, but let’s be real about this: it’s dead. It’s super-dead. It’s people-are-selling-Flash-game-archives-on-Steam dead.

That last bit actually makes me happy, because Flash games were a huge part of my childhood, and the archives must be preserved. Before I’d ever heard of video cards, frames per second, and “git gud”, I was whiling away many an hour on disney.com, cartoonnetwork.com, MiniClip, Kongregate, and other sites, looking for games.

I think we’ve established in my previous work that even as a missionary kid, I did not have a social life.

The Internet itself gave me a way to reach out and see beyond my house, my city, and my world, and it was wonderful. Flash was a part of that era when the Internet felt new, fresh, and loaded with potential. Flash never sent anyone abuse, or death threats. Flash was for silly animations, and games that my parent’s computer could just barely handle, after half an hour of downloading.

I even built my first animated navigation menus in Flash, because I didn’t know any better. At all. But those menus looked exactly like the ones I’d designed in Photoshop, so that’s what mattered to me, young as I was.

That was a part of Flash’s charm, really.

What Flash Got Right

Flash Brought Online Multimedia into the Mainstream

Funny story, JavaScript was only about a year old when Flash was released. While HTML5 and JS are the de-facto technologies for getting things done now, Flash was, for many, the better option at launch. JS had inconsistent support across browsers, and didn’t come with a handy application that would let you draw and animate whatever you wanted.

It was (in part) Flash that opened up a world of online business possibilities, that made people realize the Internet had potential rivalling that of television. It brought a wave of financial and social investment that wouldn’t be seen again until the advent of mainstream social networks like MySpace.

The Internet was already big business, but Flash design became an industry unto itself.

Flash Was Responsive

Yeah, Flash websites could be reliably responsive (and still fancy!) before purely HTML-based sites pulled it off. Of course, it was called by other names back then, names like “Liquid Design”, or “Flex Design”. But you could reliably build a website in Flash, and you knew it would look good on everything from 800×600 monitors, to the devastatingly huge 1024×768 screens.

You know, before those darned kids with their “wide screens” took over. Even then, Flash still looked good, even if a bunch of people suddenly had to stop making their sites with a square-ish aspect ratio.

Flash Was Browser-Agnostic

On top of being pseudo-responsive, the plugin-based Flash player was almost guaranteed to work the same in every major browser. Back in a time when Netscape and Internet Explorer didn’t have anything that remotely resembled feature parity, the ability to guarantee a consistent website experience was to be treasured. When FireFox and Chrome came out, with IE lagging further behind, that didn’t change.

While the CSS Working Group and others fought long and hard for the web to become something usable, Flash skated by on its sheer convenience. If your site was built in Flash, you didn’t have to care which browsers supported the <marquee> tag, or whatever other ill-conceived gimmick was new and trendy.

Flash Popularized Streaming Video

Remember when YouTube had a Flash-based video player? Long before YouTube, pretty much every site with video was using Flash to play videos online. It started with some sites I probably shouldn’t mention around the kids, and then everyone was doing it.

Some of my fondest memories are of watching cartoon clips as a teenager. I’d never gotten to watch Gargoyles or Batman: The Animated Series as a young kid, those experience came via the Internet, and yes… Flash. Flash video players brought me Avatar: The Last Airbender, which never ever had a live action adaptation.

Anyway, my point: Flash made online video streaming happen. If you’ve ever loved a Netflix or Prime original show (bring back The Tick!), you can thank Macromedia.

What Flash Got Wrong

Obviously, not everything was rosy and golden. If it was, we’d have never moved on to bigger, better things. Flash had problems that ultimately killed it, giving me the chance, nay, the responsibility of eulogizing one of the Internet’s most important formative technologies.

Firstly, it was buggy and insecure: This is not necessarily a deal-breaker in the tech world, and Microsoft is doing just fine, thank you. Still, as Flash matured and the code-base expanded, the bugs became more pronounced. The fact that it was prone to myriad security issues made it a hard sell to any company that wanted to make money.

Which is, you know, all of them.

Secondly, it was SEO-unfriendly: Here was a more serious problem, sales-wise. While we’re mostly past the era when everyone and their dog was running a shady SEO company, search engines are still the lifeblood of most online businesses. Having a site that Google can’t index is just a no-go. By the time Google had managed to index SWF files, it was already too late.

Thirdly, its performance steadily got worse: With an expanding set of features and code, the Flash plugin just took more and more resources to run. Pair it with Chrome during that browser’s worst RAM-devouring days, and you have a problem.

Then, while desktops were getting more and more powerful just (I assume) to keep up with Flash, Apple went and introduced the iPhone. Flash. Sucked. On. Mobile. Even the vendors that went out of their way to include a Flash implementation on their smartphones almost never did it well.

It was so much of a hassle that when Apple officially dropped Flash support, the entire world said, “Okay, yeah, that’s fair.”

Side note: Flash always sucked on Linux. I’m just saying.

Ashes to Ashes…

Flash was, for its time, a good thing for the Internet as a whole. We’ve outgrown it now, but it would be reckless of us to ignore the good things it brought to the world. Like the creativity of a million amateur animators, and especially that one cartoon called “End of Ze World”.

Goodbye Flash, you sucked. And you were great. Rest in peace. Rest in pieces. Good riddance. I’ll miss you.

 

 

Featured image via Fabio Ballasina and Daniel Korpai.

Source


Source de l’article sur Webdesignerdepot

Adveo opte pour SAP Commerce pour développer son activité et répondre à la demande croissante des consommateurs

Levallois, le 15 juillet 2020 – SAP France annonce qu’Adveo, l’un des leader européen en matériel de bureau, matériel scolaire et fournitures, utilise la solution d’ecommerce SAP Commerce pour renforcer sa croissance. Avec 345 collaborateurs et un réseau de 1500 distributeurs indépendants dont une grande partie regroupée autour des trois enseignes CALIPAGE, Plein Ciel et Buro+ répartis entre la France et le Benelux, l’entreprise rencontrait plusieurs challenges : l’évolution de la demande des professionnels et du grand public, le développement du e-commerce, et, plus récemment, la crise du Covid-19.

Pour répondre à ses nouveaux enjeux, Adveo a massivement investi dans le numérique pour renforcer son expérience réseau et client final. L’objectif : améliorer la traçabilité des produits, faciliter les échanges d’informations avec son réseau, mise en place de contenus et de solutions au service de ses distributeurs pour développer l’e-commerce en parallèle des points de vente physiques… Pour gagner en agilité sur l’e-commerce, l’entreprise a misé sur la solution SAP Commerce hébergée sur le cloud Microsoft Azure et intégrée par Delaware. Le déploiement a été effectué en un temps record entre mars et mai 2020, en pleine crise sanitaire.

Gagner en agilité pour booster la croissance

En quelques années, Adveo est passée d’une offre traditionnelle (papiers, stylos, archivage, impression…), à une offre élargie couvrant les besoins des professionnels et du grand public. L’entreprise est passée en quelques années de 10 000 à 25 000 références et ambitionne d’atteindre 45 000 d’ici fin 2022.

« SAP Commerce est un choix stratégique de croissance misant sur une plus grande flexibilité pour nous adapter rapidement aux évolutions de la demande, à la transformation du commerce et ainsi réduire le time to market des nouvelles offres ou encore tracer de nouveaux flux logistiques », explique Philippe Guillotin, président d’Adveo.

Adapter l’offre pour dynamiser les ventes en pleine crise sanitaire

« Le déploiement de la solution nous a ainsi permis d’être extrêmement réactifs pendant la période de confinement et de créer rapidement des gammes spécifiques (plexiglas, masques et gels hydroalcooliques) pour répondre aux besoins liées au Covid-19 en référençant rapidement plusieurs centaines de distributeurs. Elle nous a permis de répondre aux problématiques logistiques liées à l’augmentation de la demande sur certaines gamme de produits », ajoute Philippe Guillotin.

Adveo simplifie ainsi son activité, avec le développement de ventes profitables pour les distributeurs, et une vraie bonne expérience d’achat pour le client final.

SAP Commerce pour plus de flexibilité et de réactivité

L’hébergement sur le cloud nous a permis d’intégrer rapidement la solution au sein de l’entreprise et d’extraire facilement les données pour les transférer de notre ancienne plateforme vers SAP Commerce. Plus des deux tiers du projet se sont déroulés pendant le confinement, et nous n’avons rencontré aucune difficulté d’accès à la solution. Le cloud nous apporte une flexibilité et une forme de garantie de fonctionnement : nous n’avons aucune limite de capacité », explique Alexandre Rochereau, DSI d’Adveo. « Combinée avec l’ERP SAP, nous disposons d’une solution complète, intégrée et automatisée qui nous a permis d’éliminer de nombreuses contraintes manuelles. »

Créer de nouvelles expériences

Avec la nouvelle version de SAP commerce, Adveo a pu enrichir l’expérience interne, améliorant le pilotage et facilitant la publication des nouvelles références sur leur solution logistique, directement intégrée à la solution SAP. Les utilisateurs sont devenus responsables de leur catalogue et peuvent publier eux même les nouveaux produits grâce à une ergonomie optimisée, leur permettant de réduire les dépenses liées à l’intervention d’experts IT.

Enfin, SAP Commerce a permis à Adveo d’atteindre son objectif de devenir conforme avec les nouvelles normes RGPD, assurant ainsi la confidentialité des données des 1 500 distributeurs de l’entreprise. A court terme l’entreprise va généraliser les échanges digitaux avec ses fournisseurs et déployer de nouvelles solutions d’e-procurement au service de l’ensemble de ses distributeurs.

À propos de SAP

SAP est le leader du marché des applications d’entreprise : 77% des transactions financières mondiales passent par un système SAP. L’entreprise accompagne les organisations de toute taille et de tout secteur à mieux opérer. Nos technologies de machine learning, d’Internet des objets (IoT), d’analytique avancée et de gestion de l’expérience aident nos clients à transformer leur activité en « entreprise intelligente ». SAP dote les professionnels d’une vision approfondie sur leur activité et favorise la collaboration pour garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Pour les entreprises, nous simplifions la technologie afin qu’elles puissent utiliser nos logiciels comme elles le souhaitent, sans interruption. Notre suite d’applications de bout en bout et nos services permettent à plus de 440 000 clients d’opérer de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Avec son réseau mondial de clients, partenaires, employés et leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie de chacun. Pour plus d’information, visitez le site www.sap.com

The post Adveo opte pour SAP Commerce pour développer son activité et répondre à la demande croissante des consommateurs appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

IBM et SAP annoncent de nouvelles offres pour aider les entreprises dans leur approche Intelligent Enterprise

L’initiative « Evolution Partnership » vise à fournir de nouvelles solutions sectorielles intelligentes offrant des processus de bout en bout qui aident les entreprises à accélérer la modernisation des systèmes et des flux de travail.

ARMONK, N.Y., et WALLDORF — IBM (NYSE : IBM) et SAP SE (NYSE : SAP) annoncent la prochaine évolution de leur partenariat, avec des projets visant à développer plusieurs nouvelles offres créées pour permettre aux entreprises de piloter leur activité par les données et leur offrir un parcours plus prédictible.

Plus de 400 entreprises ont modernisé leurs systèmes et leurs processus d’entreprise grâce au partenariat de transformation digitale d’IBM et de SAP. Alors que la pandémie de COVID-19 continue d’avoir des répercussions importantes sur de nombreux secteurs à travers le monde, les organisations s’aperçoivent qu’elles ont besoin de l’agilité nécessaire pour s’adapter de manière fluide à l’évolution des conditions de marché et à la demande des clients.

« L’avenir à court et à long terme des organisations est défini par leur capacité à répondre de manière proactive aux conditions de marché actuelles, difficiles et sans précédent », a déclaré Adaire Fox-Martin, membre du Conseil d’administration de SAP SE. « Les entreprises acquièrent un avantage concurrentiel en débloquant les données en amont et en aval de leur chaîne de valeur, ce qui leur permet de découvrir de nouvelles opportunités de revenus et de créer des expériences exceptionnelles pour leurs clients et leurs collaborateurs, tout en raccourcissant les délais pour créer de la valeur. Le partenariat de SAP avec IBM réunit la puissance d’applications intelligentes et l’expertise technologique pour permettre aux entreprises de créer de la valeur plus rapidement et d’injecter les transformations nécessaires au soutien de leur activité aujourd’hui et demain. Ce partenariat sera utile à nos clients sur le marché et au niveau de leur bilan. »

La prochaine évolution du partenariat entre IBM et SAP vise à créer de la valeur plus rapidement via la transformation des entreprises, à accélérer l’innovation sectorielle grâce à des offres de données à valeur ajoutée spécifiques à chaque secteur, à dynamiser l’expérience client et collaborateur et à leur offrir une flexibilité et un choix ultimes pour exécuter leurs charges de travail dans des environnements de cloud hybride.

« Pour être compétitives dans un monde bouleversé en profondeur et en évolution rapide, les entreprises doivent être capables de remodeler leur organisation pour créer des processus métiers efficaces et automatisés, en appliquant des technologies avancées pour transformer les processus statiques et cloisonnés en flux de travail agiles et intelligents », a déclaré Mark Foster, senior vice president d’IBM Services. « Les nouvelles solutions dévoilées aujourd’hui marquent une nouvelle étape dans le partenariat entre IBM et SAP qui dure depuis 48 ans tandis que nous aidons nos clients à accélérer leur parcours pour devenir des entreprises cognitives. Notre collaboration avec SAP est conçue pour aider nos clients à accélérer la prise de décisions et à créer des expériences plus significatives pour leurs clients et leurs collaborateurs. »

Cette nouvelle collaboration entre IBM et SAP fournira des solutions conçues pour débloquer une nouvelle valeur pour les clients :

Réinventer les flux de travail avec des processus de bout en bout sectoriels intelligents

Annoncé la semaine dernière, l’Industry Cloud de SAP propose des solutions verticales innovantes pour favoriser une transformation rentable et une croissance durable. Pour répondre à la demande du marché en matière d’innovation sectorielle, IBM et SAP ont commencé à définir et à fournir conjointement des solutions basées sur le cloud avec des flux de travail sectoriels intelligents de bout en bout pour permettre aux clients de prendre des décisions commerciales basées sur les données. La première offre portera sur les processus métiers LTO (Lead-To-Order) et Plan-To-Manufacture pour le secteur des machines et composants industriels, afin d’aider les fabricants industriels à réinventer les processus de flux de travail afin d’accroître la productivité et la satisfaction des clients. IBM et SAP ont fait équipe avec les principales entreprises du secteur des machines et composants industriels pour concevoir et développer les capacités futures. En tant que partenaire de développement du service SAP Model Company, IBM travaille également avec SAP au développement d’un service SAP Model Company for Telecommunications qui aidera les fournisseurs de télécommunications à transformer leurs processus de contact avec la clientèle et de back-office, ainsi qu’à optimiser au maximum le rendement de leurs investissements dans la 5G.

Flexibilité grâce aux solutions de cloud hybride

Selon une enquête récente de l’ASUG (Americas’ SAP Users’ Group), une majorité des personnes interrogées ont déclaré qu’elles utilisent ou prévoient d’utiliser SAP S/4HANA dans un modèle de cloud hybride. Les entreprises continuent à faire évoluer rapidement leurs modèles économiques et à reconfigurer leurs processus afin de mieux accompagner leurs clients et répondre aux nouvelles demandes du marché. Beaucoup se tournent vers une stratégie de cloud hybride pour une approche « Intelligent Enterprise ». Afin de donner aux clients la flexibilité nécessaire pour exécuter les charges de travail dans l’environnement cloud le plus optimal, IBM, Red Hat et SAP collaboreront pour apporter les services gérés de SAP sur site en validant les déploiements privés de SAP Cloud Platform et les services de support connexes sur Red Hat OpenShift. Cette solution, actuellement proposée à certains clients pionniers, devrait permettre aux clients de créer des extensions side-by-side avec la sécurité souhaitée, une exigence essentielle pour les clients des secteurs réglementés.

Réimaginer les expériences des clients et des collaborateurs

Avec Internet, les smartphones et les réseaux sociaux, il n’a jamais été aussi facile pour les clients et les collaborateurs de partager leurs observations sur la qualité de leurs expériences avec les entreprises, les produits, les responsables ou les services partagés. L’étude Global C-Suite d’IBM a révélé que 82 % des chefs d’entreprise croient fermement que les données contribuent à créer un avantage stratégique, en consolidant la confiance des clients et en augmentant les profits. Pour aider les entreprises à accroître la valeur à partir des données, IBM et SAP prévoient de fournir des technologies et des services en s’appuyant sur le portefeuille de SAP Customer Experience et les solutions de gestion de l’expérience de SAP (Qualtrics) pour permettre aux clients de fournir une expérience omnicanal de nouvelle génération et de mesurer et améliorer l’efficacité des expériences des parties prenantes. Cette collaboration est conçue pour contribuer à la fidélisation des clients, à l’engagement des clients et des collaborateurs et à la qualité des marques et des produits dans de nombreux secteurs. IBM prévoit d’intégrer l’utilisation des solutions de gestion de l’expérience de SAP dans la réalisation des projets, dans le cadre de la gestion du changement organisationnel d’IBM, afin d’offrir aux clients une expérience de projet différenciée et optimisée.

Automatisation des processus pour accélérer la transformation

IBM et SAP travaillent ensemble à la mise en place de l’IBM Accelerated Move Center, une usine de migration de nouvelle génération conçue pour automatiser et accélérer encore plus la démarche « Intelligent Enterprise » et donner aux clients plus de prévisibilité sur leur transition vers SAP S/4HANA. Cette nouvelle offre sera une approche d’intégration toute prête qui utilise des modèles sectoriels de base préconfigurés et exploite des outils d’automatisation et de configuration créés en collaboration avec IBM Research.

Ces nouvelles offres seront basées sur l’Intelligent Suite de SAP et les solutions Industry Cloud de SAP. Elles permettront aux clients de bénéficier des technologies de SAP et d’IBM telles que l’IA, l’apprentissage automatique, l’automatisation et l’analytique. Ces offres s’appuieront sur la nouvelle plateforme d’évolution d’IBM, qui offre une vue unique sur les solutions IBM et une préconfiguration de ses Industry Impact Solutions, et qui interagit avec la plateforme technologique d’entreprise de SAP. Celai permet aux entreprises de créer des aperçus avancés, d’intégrer des capacités et de créer, étendre et améliorer les applications SAP. Cette combinaison vise à aider les clients à bénéficier plus efficacement de « l’intelligent Suite » de SAP, à migrer vers le cloud, à transformer les données en valeur commerciale et à utiliser les technologies émergentes pour soutenir les flux de travail intelligents.

Conditions et détails des accords définitifs à finaliser.

À propos de IBM

Pour plus d’informations sur IBM Services, rendez-vous sur https://www.ibm.com/services.
Pour plus d’informations sur les services SAP d’IBM, rendez-vous sur https://www.ibm.com/services/sap.

Les déclarations concernant l’orientation et les intentions futures d’IBM peuvent être modifiées ou retirées sans préavis, et ne représentent que des buts et des objectifs.

À propos de SAP

SAP est le leader du marché des applications d’entreprise : 77% des transactions financières mondiales passent par un système SAP. L’entreprise accompagne les organisations de toute taille et de tout secteur à mieux opérer. Nos technologies de machine learning, d’Internet des objets (IoT), d’analytique avancée et de gestion de l’expérience aident nos clients à transformer leur activité en « entreprise intelligente ». SAP dote les professionnels d’une vision approfondie sur leur activité et favorise la collaboration pour garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Pour les entreprises, nous simplifions la technologie afin qu’elles puissent utiliser nos logiciels comme elles le souhaitent, sans interruption. Notre suite d’applications de bout en bout et nos services permettent à plus de 440 000 clients d’opérer de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Avec son réseau mondial de clients, partenaires, employés et leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie de chacun. Pour plus d’information, visitez le site www.sap.com

Contacts presse :

Daniel Margato, Directeur Communication : 06 64 25 38 08 – daniel.margato@sap.com
Sylvain Drillon : 06 44 71 35 68 – presse-sap@publicisconsultants.com

SAP News Center. Suivez SAP sur Twitter : @SAPNews.

Veuillez tenir compte de notre politique de confidentialité. Si vous avez reçu cette alerte de presse dans votre courriel et que vous souhaitez vous désabonner de notre liste d’envoi, veuillez communiquer avec presse-sap@publicisconsultants.com et écrire Désabonnement dans la ligne Objet.

 

The post IBM et SAP annoncent de nouvelles offres pour aider les entreprises dans leur approche Intelligent Enterprise appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Eye Vs AI: Harnessing Technology to Successfully Track User Attention

Attention is the new gold; brands are in a constant competition for our attention.

A big portion of our time we spend online, where we are bombarded with insane amounts of information and advertisements. It’s hard not to become overwhelmed in this world of consumerism. We have had to become good at quickly evaluating which information is important, especially on the internet.

Good marketing specialists know that they have mere seconds to turn a potential customer into a lead. People are not going to spend a lot of time examining your advertisement or landing page, either it clicks or not. Moreover, most users do not read the articles, they scan them. First impression plays a huge role in the success of your business, so do not leave that to a chance.

You really don’t want your customer to ignore that special sale, subscription option, or another call to action on your webpage. That is why you need to know where that gold-worthy attention goes when a user opens your landing page. Here’s where technology can come in handy.

Eye-Tracking in Web Design

It is very important to know where your website visitor’s attention goes first. How to get that info? Eye-tracking is the answer.

Eye-tracking technology can be used to optimize your website conversions. By tracking eye movements, technology will recognize which content is most intriguing for the users. It will reveal whether people pay most attention where you want them to, which elements are distracting or not visible enough, and where sales are lost. This information is invaluable if you want to succeed in the current market.

This information is invaluable if you want to succeed in the current market

How does it work? An eye tracker, such as webcam or goggles, measures movement of an eye. Collected data is analyzed and presented as a heatmap, highlighting which elements of your design attract most attention. Having in mind that browsing time rarely exceeds a few seconds, this information is very valuable when you try to understand your audience.

You wouldn’t want to spend much time on your website design just to discover it does not generate desired conversion rate. By employing this technology you can make changes based on reliable data rather than intuition and guarantee your business future success.

By now you may think that you definitely need to carry out this eye-tracking study, but there is a catch. A high-quality behavioral observation or eye-tracking is a time-consuming, budget eating complicated process.

If you want to draw conclusions from heatmaps, you would need to include at least 39 participants in a study. One individual test may last from 20 minutes to an hour. Time quickly adds up when you include preparation and analysis of the results. The average eye tracker price is around $17,500 and it may vary between several thousand dollars and $50 000. Of course you can hire a company to carry out this research for you but it may cost you several hundred dollars a month. Luckily, technological innovations allow us to acquire the same insights about users’ attention flow much cheaper and faster than conducting or buying an actual eye-tracking study.

Technological innovations replace real eye-tracking study

AI-Powered Automatization of Eye-Tracking

In this task of understanding how internet users are interacting with your website, Artificial Intelligence (AI) seems to be an answer. AI-based technologies already have become prevalent in various services we use on a daily basis. For example, Netflix’s highly predictive algorithm offers viewers personalized movie recommendations. Medical researchers utilize eye tracking to diagnose conditions like Alzheimer’s disease or Autism. As these algorithms become better every year, AI also becomes an irreplaceable tool in business.

Over the years researchers have collected so much data that human behavior becomes really predictable

How can AI help you to understand your customer’s attention? The main feature of AI is that it can mimic human intelligence and constantly improve itself by learning from data. Predictive eye-tracking is based on deep learning and trained with previous eye tracking study data. Over the years researchers have collected so much data that human behavior becomes really predictable. Technology predicts which specific areas of your website attract most interest. In this way, AI enables you to speed up the UX research process and get insights about your design in a matter of seconds.

Too good to be true? There are already several available tools on the market, such as Attention Insight or EyeQuant. These predictive design tools are based on deep learning and trained with previous eye-tracking studies data. Up to date, they have achieved an 84-90% accuracy.

AI-powered attention heatmap

AI solutions for designers and marketers have already become major competitors to traditional eye-tracking studies. Due to active competition, predictive eye-tracking tools are constantly innovating and recently started generating heatmaps for videos. Another useful feature that provides decision-makers with quantitative data is a percentage of attention. Users can define an object that they want to test and get an exact percentage of attention that the object receives.

Conclusion

Since all digital products are competing for user’s limited attention, it has become one of the most valuable resources. Due to fierce competition, it is not enough to rely on your intuition and gut instinct while making important decisions anymore. Designers have a choice in this economy of attention, though.

Yes, there are eye-tracking studies that require a significant amount of time and financial resources.

However, you can make user-centric, data-driven decisions in a quick, scalable, and private way while your product is still under development. AI-powered predictive eye-tracking tools might be an answer. Attention is a new currency, and you must measure it.

Source

p img {display:inline-block; margin-right:10px;}
.alignleft {float:left;}
p.showcase {clear:both;}
body#browserfriendly p, body#podcast p, div#emailbody p{margin:0;}

Source de l’article sur

Comment les leaders de la supply chain limitent les risques et maximisent les opportunités

« Pour gérer la complexité tout en restant résilient en 2020, il faudra créer une entreprise centrée sur le client. Les entreprises doivent être capables de fournir des produits de haute qualité en un temps record, et dans le même temps répondre aux objectifs de durabilité, développer des relations avec les fournisseurs et sous-traitants, prévoir la demande des produits et ressources, réduire les risques et adopter rapidement les nouvelles technologies sans interrompre l’activité. Les services de supply chain sont chargés de répondre à toutes ces exigences, même dans ce contexte de pandémie mondiale. »

Voilà le premier paragraphe d’une enquête menée par Oxford Economics auprès de 1 000 directeurs supply chain. Il dépeint le profil type d’un « leader supply chain » tous secteurs et pays confondus.

Récemment, j’ai discuté des résultats de cette enquête avec Ben Wright, rédacteur adjoint chez Oxford Economics, qui soulignait que « les entreprises ayant de solides stratégies de gestion centrée sur le client, de visibilité, de durabilité et d’application des technologies intelligentes constatent une amélioration de leur supply chain, de leur résilience et de leur performance financière globale ».

Au sujet de la pandémie qui nous touche aujourd’hui, Ben a ajouté : « La propagation du coronavirus a révélé les fragilités de la supply chain et leur impact sur l’économie mondiale. Il est donc devenu primordial de rendre les supply chains plus résilientes. Si dans une économie mondiale, toutes les supply chains présentent des fragilités, avoir des objectifs stratégiques clairs, en utilisant les bons outils et les tactiques adéquates pour limiter les risques et réduire la complexité permettra de mieux faire face à ce type de situation ».

Priorité à la résilience de la supply chain

Même si la résilience n’était pas le principal objectif de ce programme de recherche, il est apparu clairement que les leaders supply chain appliquaient des meilleures pratiques dans ce domaine.

Réalisée début 2020, alors que le COVID-19 commençait seulement à faire les gros titres, l’enquête montre que 39 % des personnes interrogées ont vu leur supply chain exposée à des risques au cours des trois dernières années. Et une proportion similaire (40 %) affirme que l’exposition aux risques liés à la supply chain a augmenté au cours de cette période. Ils étaient loin de se douter que seulement quelques semaines plus tard, ce chiffre serait de 100 % !

Mais quelques caractéristiques bien précises permettent aux leaders de se démarquer :

  • 76 % disent avoir des collaborateurs agiles, capables de réagir aux imprévus (contre 52 % pour les autres).
  • 75 % ont déjà un niveau élevé de collaboration avec leurs équipes de gestion des risques et de conformité (contre 63 % pour les autres).
  • 66 % ont une visibilité sur l’ensemble du processus de la conception à la livraison.

Bien sûr, aucune supply chain ne pourrait se préparer totalement à un choc d’une telle ampleur ni se protéger contre des conséquences aussi graves que celles causées par le coronavirus, mais avec une culture d’entreprise hautement collaborative et une bonne visibilité sur tous les aspects de la supply chain, y compris les fournisseurs et sous-traitants, il est possible de renforcer sa résilience et son agilité afin de limiter l’impact de tels événements.

Pour comprendre comment les leaders supply chain limitent les risques et maximisent les opportunités, écoutez la conversation que j’ai eue avec Ben Wright, rédacteur adjoint chez Oxford Economics, et téléchargez l’enquête menée auprès de 1 000 directeurs des opérations et supply chain : « Surviving and Thriving How Supply Chain Leaders minimize risk and maximize opportunities ».

Suivez-moi sur Twitter.

Richard Howells

Fort de plus de 25 ans d’expérience dans le domaine de la gestion de la supply chain et de la production, je suis chargé de l’orientation du marché et du positionnement des solutions SAP pour la gestion de la supply chain et l’IoT. Avant de rejoindre SAP en 2004, j’ai passé 15 ans chez Marcam Solutions comme vice-président marketing des solutions ERP pour les processus d’entreprise. J’ai aussi dirigé la mise en œuvre des systèmes ERP et SCM pour des groupes comme Nestle, Gillette, Colgate Palmolive, Rohm & Haas, Wyeth, Royal Worcester Spode et Dairy Crest. Je suis diplômé en informatique de l’université de Mid Glamorgan au Royaume-Uni. Suivez-moi sur @howellsrichard

Initialement publié dans le magazine Forbes.

The post Comment les leaders de la supply chain limitent les risques et maximisent les opportunités appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Lancement de SAP Learning Hub Enhanced Student Edition pour soutenir la prochaine génération de professionnels SAP

WALLDORF — SAP SE (NYSE: SAP) annonce le lancement de SAP Learning Hub Enhanced Student Edition. Centrée sur les dernières technologies et innovations de SAP, celle-ci s’adresse aux étudiants du monde entier qui préparent leur carrière au sein de l’écosystème SAP. Cette édition fournit tous les outils, sessions d’entraînement et ressources nécessaires pour devenir un professionnel SAP certifié.

Créée en partenariat avec les programmes SAP University Alliances et SAP Next-Gen, cette édition renforce la collaboration de SAP avec les universités et les organismes de recherche. Elle a pour mission d’inspirer et de faire progresser la prochaine génération de talents et de dirigeants. Elle s’adresse aux étudiants issus de toute formation universitaire qui , par abonnement, ont accès 24h/24 à tous les contenus et outils d’apprentissage numériques et collaboratifs avancés de SAP. Ceux-ci incluent notamment :

  • Des guides de parcours d’apprentissage et des salles de cours SAP en ligne pour apprendre, collaborer et réseauter avec les experts SAP et les autres apprenants.
  • Un apprentissage numérique à son propre rythme portant sur les principales solutions SAP pour la planification des ressources de l’entreprise, la gestion de la relation client, l’analyse, les technologies intelligentes et autres fonctionnant sur SAP S/4HANA Cloud; le portefeuille SAP Customer Experience et les solutions SAP Analytics Cloud et SAP Internet of Things.
  • Soixante heures de pratique ou d’expérimentation des applications SAP accessibles via le portail SAP Live Access.
  • Un examen en ligne pour obtenir les badges numériques SAP Global Certification — une accréditation d’excellence très reconnue et recherchée pour les professionnels SAP.

« La prochaine génération de professionnels SAP cherche à entamer sa carrière et nous nous engageons à les préparer avec les connaissances et les compétences pratiques nécessaires pour exceller dans les solutions numériques et intelligentes qui font partie de notre écosystème SAP », a déclaré Eva Zauke, chief knowledge officer, SAP SE. « C’est pourquoi nous avons adapté le SAP Learning Hub, édition améliorée pour étudiants, afin de présenter nos solutions, technologies et contenus les plus innovants et orientés vers l’avenir, ainsi que des exercices pratiques et la possibilité d’obtenir des badges numériques SAP Global Certification ».

Avec cette nouvelle édition, les étudiants peuvent obtenir un véritable avantage concurrentiel pour toute carrière au sein de l’écosystème des partenaires et clients SAP.

Selon une étude récente de Pearson VUE, la possession d’une certification informatique, comme les badges numériques SAP Global Certification, présente des avantages directs pour les carrières professionnelles. En effet, avec l’obtention de certification en informatique :

  • 35% reçoivent des augmentations de salaire ;
  • 44% produisent un travail de meilleure qualité ;
  • 26% sont promus ;
  • 55 % appliquent leurs connaissances à des situations de travail réelles ;
  • 67% prennent davantage confiance en leurs compétences professionnelles.

« Pour notre université et pour moi même en tant que professeur, il est crucial que nos diplômés trouvent des emplois passionnants en rapport avec leurs qualifications acquises et qu’ils démarrent ainsi leur vie professionnelle avec succès », a déclaré le professeur Dietmar Kilian, professeur au Management Center Innsbruck (MCI) de l’Internationale Hochschule GmbH et CEO de PDA Group GmbH. « SAP Learning Hub, enhanced student edition, est l’une de nos offres complémentaires à nos étudiants. Les possibilités d’apprentissage et les certifications proposées constituent une préparation idéale pour les jeunes professionnels qui s’intéressent aux sujets de l’informatique et du numérique. C’est une base parfaite pour ceux qui veulent commencer une carrière de consultant SAP. Cette offre supplémentaire est très avantageuse et particulièrement importante pour ceux qui veulent se positionner dans l’environnement des solutions SAP ».

Pour en savoir plus et vous inscrire, consultez les offres de formation ou visitez l’atelier de formation pour SAP Learning Hub.

Consultez le SAP News Center. Suivez SAP sur Twitter : @SAPNextGen.

À propos de SAP

SAP est le leader du marché des applications d’entreprise : 77% des transactions financières mondiales passent par un système SAP. L’entreprise accompagne les organisations de toute taille et de tout secteur à mieux opérer. Nos technologies de machine learning, d’Internet des objets (IoT), d’analytique avancée et de gestion de l’expérience aident nos clients à transformer leur activité en « entreprise intelligente ». SAP dote les professionnels d’une vision approfondie sur leur activité et favorise la collaboration pour garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Pour les entreprises, nous simplifions la technologie afin qu’elles puissent utiliser nos logiciels comme elles le souhaitent, sans interruption. Notre suite d’applications de bout en bout et nos services permettent à plus de 440 000 clients d’opérer de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Avec son réseau mondial de clients, partenaires, employés et leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie de chacun. Pour plus d’information, visitez le site www.sap.com

Contacts presse :

Daniel Margato, Directeur Communication : 06 64 25 38 08 – daniel.margato@sap.com

Sylvain Drillon : 06 44 71 35 68 – presse-sap@publicisconsultants.com

SAP News Center. Suivez SAP sur Twitter : @SAPNews.

Veuillez tenir compte de notre politique de confidentialité. Si vous avez reçu cette alerte de presse dans votre courriel et que vous souhaitez vous désabonner de notre liste d’envoi, veuillez communiquer avec presse-sap@publicisconsultants.com et écrire Désabonnement dans la ligne Objet.

The post Lancement de SAP Learning Hub Enhanced Student Edition pour soutenir la prochaine génération de professionnels SAP appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Nouveaux enjeux d’agilité et d’excellence opérationnelle : vers l’entrepôt 4.0

SAP propose depuis une quinzaine d’années une solution de gestion d’entrepôt appelée SAP Extended Warehouse Management, qui s’est enrichie pour répondre aux besoins des clients, quel que soit l’industrie ou le marché adressé : gestion avancée des vagues, mobilité, pilotage intégré de la mécanisation, Labor Management, pré colisage, intégration avec la production … Le tout dans une approche ‘Digital Supply Chain of One’, visant à fournir à nos clients une chaine logistique agile, unifiée et ‘end to end’.

Dans cette démarche d’amélioration et d’innovation continue, un nouveau module a vu le jour l’année dernière pour apporter un niveau supplémentaire d’optimisation aux clients qui le souhaitent.

SAP Warehouse Insights est un module basé sur la plateforme SCP (SAP Cloud Platform), et dédié à l’optimisation des entrepôts et de leurs ressources. Basé sur les dernières technologies : algorithmes, cloud computing et machine learning, cet outil complète les fonctions déjà avancées de la solution SAP Extended Warehouse Management. Les principaux domaines sont : la cartographie des entrepôts, des fonctions supplémentaires d’analyses et de monitoring de KPIs, la simulation de l’utilisation des ressources, et l’optimisation en temps réel.

SAP Warehouse Insights a été conçu pour tout type de clients et d’industries. Il apporte un niveau ultime dans l’optimisation des ressources et des missions en proposant les meilleurs scénarios possibles. Si le module s’enrichit en permanence de nouvelles fonctions, à ce jour il faut retenir 3 principaux sujets :

  • Visualisation dynamique de la cartographie entrepôt et des parcours des opérateurs,
  • Analyse des opérations, basées sur les données historiques comme la charge de travail et les distances de déplacement des ressources,
  • Optimisation / ré optimisation des missions (Warehouse Orders) affectées aux ressources pour réduire les déplacements à vide.

 

Cartographie entrepôt

Les utilisateurs peuvent interroger la cartographie d’un site de façon dynamique et interactive. Cela se traduit par une visualisation précise et aisée des différentes zones, avec la capacité d’aller jusqu’à la granularité la plus fine  (emplacement), et de s’assurer de l’adéquation de la configuration avec les besoins du terrain, ainsi qu’aux fonctions d’optimisation des déplacements.

Exemple d’écran de visualisation de différents types de zones de stockage :

‘Travel distance Network’ : Configuration simplifiée des chemins

La configuration des chemins est utilisée pour l’optimisation des déplacements. Les utilisateurs peuvent visualiser rapidement sur la carte, la complétude et la bonne configuration des chemins et segments paramétrés. En cas de rupture ou de mauvaise configuration, il est alors aisé de ‘réparer’ ou créer de nouvelles connexions à partir des nœuds existants. Exemple d’écran :

Configuration assistée

SAP Warehouse Insights facilite par ailleurs la création et la maintenance de la cartographie des sites. Il est possible d’importer des plans ‘CAD’ (Computer Aided Design) sous format PDF et de les utiliser directement dans le système. L’opérateur va ensuite pouvoir enrichir les informations avec les données ‘business’ comme les allées ou types de stockage. Le système va alors automatiquement propager ces paramètres de configuration sur les emplacements éligibles.

Exemple d’écran :

Fonctions de simulation

Cette première approche repose sur une optimisation ‘Off Line’. Il s’agit d’utiliser les données historiques pour comprendre et remédier à une situation insatisfaisante. SAP Warehouse Insights va ainsi utiliser les missions (Warehouse orders) et les ressources dans un processus avancé de simulation, pour proposer des scénarios réoptimisés, visant à limiter les déplacements, le nombre de ressource et par conséquent permettre une meilleure productivité tout en réduisant les couts d’exécution.

Le système offre une représentation simple et claire des gains potentiels d’optimisation, à travers une représentation des déplacements modélisés et comparables en un simple coup d’œil (avant optimisation / après optimisation).

Exemple d’écran de visualisation et comparaison des chemins :

Heatmap intégrée

SAP Warehouse Insights propose également une fonction de heatmap, très utile à l’analyse des flux dans l’entrepôt et à l’identification des goulets d’étranglement au sein d’une zone, d’une allée ou d’une gare de préparation. La ‘chaleur’ est déterminée en fonction du nombre de tâches réalisées sur chaque emplacement.

Exemple d’écran :

Optimisation temps réel et continue

Le processus de ré optimisation présenté plus haut est alors réalisé en temps réel, avec la possibilité de configurer des règles différentes en fonction par exemple des types de flux ou zones.

Exemple d’écran de configuration :

Principe de fonctionnement :

Les Missions ‘ouvertes’ sont récupérées et traitées en lien avec le système de destination, comme SAP EWM, à une fréquence configurable (ex : toutes les 10 minutes).

La ré optimisation des missions et des ressources associées est alors réalisée et une nouvelle séquence est déterminée suivant les critères souhaités d’optimisation des déplacements ou de dates/heures « au plus tard ».

Les missions ré optimisées sont ensuite remontées vers le système de destination pour exécution par les opérateurs en mode ‘dirigé’ par le système.

Un écran de monitoring permet également de suivre et visualiser les résultats de l’optimisation proposée par le système, avec notamment pour chaque ressource les missions associées, séquences, trajet à vide et en charge … Exemple d’écran :

Indicateurs de performance

En complément, SAP Warehouse Insights inclut des indicateurs offrant une vue analytique sur les opérations et la performance :

  • Utilisation par ressources
  • Charge par groupes de ressources
  • Charge des ressources par groupes de missions (‘queues’)
  • Temps de déplacements à vides par type de ressources
  • Temps total de déplacement par ressource

Exemple d’écran de consultation des opérations en entrepôt

The post Nouveaux enjeux d’agilité et d’excellence opérationnelle : vers l’entrepôt 4.0 appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

SAP Business Technology Platform: Un trio entre excellence, intégration et extension des données

WALLDORF, Allemagne – 18 juin 2020SAP SE (NYSE : SAP) a annoncé aujourd’hui de nouvelles capacités, des améliorations et une plus grande unification du portefeuille Business Technology Platform pour aider les entreprises à transformer les données en valeur commerciale.

La plateforme technologique de SAP permet aux développeurs et aux utilisateurs d’accéder à des services et des outils intégrés de bout en bout pour réaliser une valeur ajoutée dans trois domaines essentiels de l’informatique : l’excellence des données, l’intégration des processus et leur extension.

L’annonce a été faite lors de la conférence SAPPHIRE NOW® Converge, qui se tient en ligne du 15 au 19 juin 2020.

« De nombreux clients avec lesquels j’ai échangé ont exprimé le besoin d’agilité et de rapidité d’exécution, rendu encore plus urgent par la pandémie COVID-19 », a déclaré Juergen Mueller, CTO et membre du conseil d’administration de SAP. « Pour réaliser ces deux objectifs, la technologie devient encore plus importante, et SAP peut aider à relever ces défis. Nous avons apporté des améliorations significatives à chaque composante majeure de notre plate-forme technologique pour aider les clients de tous les secteurs à surmonter les obstacles liés à l’omniprésence des données, à la complexité des technologies de l’information et à la volatilité des affaires ».

Des organisations telles que Parkland Health and Hospital System à Dallas utilisent la SAP Business Technology Platform combinée à la Qualtrics® XM Platform pour la gestion de l’expérience ainsi que prédire l’activité et les ressources nécessaires pour l’accueil et le suivi des patients, un besoin critique pendant la crise COVID-19.

« À Parkland, nous nous consacrons à la santé et au bien-être des individus et des communautés que nous adressons en fixant la norme d’excellence pour les systèmes de santé publics et universitaires », a déclaré Scott Harrison, directeur des données du système de santé et des hôpitaux de Parkland. « Notre personnel clinique utilise des tableaux de bord numériqiues construits avec la Business Technology Platform de SAP pour l’analyse et la planification, et la plate-forme Qualtrics XM pour l’analyse des sentiments. Nous estimons qu’un socle technologique totalement intégré est essentiel pour les plus de 240 000 patients des urgences que nous soignons chaque année, et pour soutenir notre croissance et nos innovations futures ».

L’unité commerciale Henkel Adhesive Technologies, leader mondial des adhésifs, des mastics et des revêtements fonctionnels, met au point une application pour ses quelques 4 500 représentants commerciaux, basée sur la SAP Business Technology Platform. « Nous voulons créer un environnement de travail numérique moderne et efficace, en augmentant la vitesse et l’efficacité des activités de vente et en renforçant ainsi l’expérience des clients dans le monde entier », a déclaré Sascha Latzberg, Directeur Sales & Channel Excellence CRM chez Henkel Adhesive Technologies. « Notre plateforme numérique CRM nous permet d’être rapides et flexibles et accroît l’indépendance des représentants commerciaux qui se déplacent et travaillent depuis leur domicile. Avec l’aide de la SAP Business Technology Platform et de nos analyses avancées, nous pouvons exploiter les données CRM pour obtenir des informations qui nous aident à créer une valeur ajoutée pour nos clients ».

Que ce soit sur site, dans le cloud ou dans un modèle hybride, la SAP Business Technology Platform permet aux entreprises de :

Excellence des données

Cette année marque le dixième anniversaire de SAP HANA, qui compte désormais plus de 32 400 clients. La dernière version, SAP HANA 2.0 SPS 05, devrait être livrée à la fin du mois de juin. Elle prendra en charge des scénarios hybrides avec la plate-forme de données SAP HANA Cloud et offrira de nouvelles fonctionnalités, notamment l’extension de stockage natif SAP HANA améliorée pour simplifier la gestion des données et réduire le coût total de possession. Selon les prévisions d’IDC, les clients de SAP HANA obtiendront un retour sur investissement moyen de 679 % sur cinq ans. Le Cloud SAP HANA fournit une base puissante de gestion et d’analyse des données pour les solutions d’innovation telles que le Cloud SAP Data Warehouse.

Elle est maintenant disponible sur Amazon Web Services, en plus de Microsoft Azure, pour offrir une plus grande flexibilité et un plus grand choix aux clients qui passent au cloud. SAP prévoit un essai ouvert pour SAP HANA Cloud début juillet.

SAP Data Warehouse Cloud et SAP Analytics Cloud comprennent une gamme étendue de scenarios pré-construits de bout en bout qui répondent aux questions commerciales et techniques clés des entreprises qui cherchent à obtenir rapidement des informations à partir de données.

La dernière mise à jour de SAP Data Warehouse Cloud inclut du contenu métier pour le secteur du retail. Un écosystème en pleine croissance, avec des centaines de partenaires devrait fournir davantage de contenu et de connecteurs de données pré-construits pour le Data Warehouse Cloud de SAP sur le SAP App Center.

Afin d’aider les utilisateurs et les analystes à créer plus facilement des modèles de données compréhensibles en utilisant des termes commerciaux, la nouvelle fonction de couche commerciale de SAP Data Warehouse Cloud est prévue pour le début du troisième trimestre 2020. SAP Data Warehouse Cloud offrira également également une fonctionnalité intégrée de flux de données, permettant aux clients de choisir parmi une large gamme de connecteurs pour construire des processus d’intégration de données hautement évolutifs vers et depuis n’importe quelle source de données.

SAP Data Warehouse Cloud est plus étroitement intégré à SAP Analytics Cloud pour un environnement de données et d’analyse plus unifié. Cela permet d’obtenir une image claire et précise de toutes les données afin de transformer les analyses en véritables informations commerciales. La plateforme SAP BusinessObjects™ Business Intelligence 4.3 est sortie le 12 juin 2020 et est plus étroitement intégrée à SAP Analytics Cloud pour une transition plus facile vers le cloud. Les fonctionnalités de planification et de prévision sont intégrées dans la dernière mise à jour de SAP Analytics Cloud pour une planification plus rapide et plus puissante, et sont actuellement disponibles pour un essai gratuit.

Découvrez comment des entreprises telles que Porsche AG, Geberit AG, et Idorsia Pharmaceuticals Ltd, prévoient d’utiliser la puissance du Cloud SAP HANA, du Cloud SAP Data Warehouse, du Cloud SAP Analytics et de la plate-forme SAP Cloud.

Intégration

Grâce à la nouvelle tarification simplifiée de SAP Cloud Platform Integration Suite, les clients peuvent bénéficier d’un package basé sur la valeur et d’une tarification attractive ainsi que d’un achat et d’une consommation simplifiés des services d’intégration. Les clients peuvent désormais s’inscrire une seule fois pour utiliser toutes les fonctionnalités au lieu de devoir passer par plusieurs services sous licence. Cela leur offre la possibilité de consommer un service de la suite à la demande à tout moment grâce à un système de mesure simplifié basé sur des messages. En outre, SAP fournit des packs d’intégration pré-construits entre les applications SAP avec des messages standard sans frais supplémentaires.

Extension

Les améliorations apportées aux flux de travail grâce à la suite SAP Cloud Platform Extension Suite et les nouveaux ensembles de contenus de processus en direct aideront les clients à adapter et à étendre leurs processus commerciaux à la volée et en temps réel pour répondre à l’évolution des demandes et accroître l’efficacité.

Les experts en processus métier peuvent désormais gérer les flux de travail sur les processus en cours d’exécution, comme pour l’approbation des dépenses d’investissement, en utilisant un outil dédié pour découvrir, configurer et exécuter les extensions d’applications, le tout sans l’aide d’un service informatique. Il en résulte un temps de valorisation plus court et des coûts de mise en œuvre plus faibles.

Honeywell et SAP ont récemment annoncé qu’ils s’étaient associés pour créer une solution commune basée sur le cloud pour le secteur de l’immobilier. La solution, qui devrait être basée sur Honeywell Forge et SAP Cloud Platform, vise à rationaliser les données opérationnelles et commerciales pour gagner en efficacité, à améliorer les performances de l’entreprise en obtenant des informations commerciales précieuses et à améliorer la gestion de l’expérience des employés grâce à une analyse puissante des données sur les sentiments.

Pour plus de détails, cliquez ici.

Pour connaitre les nouveautés annoncées lors du SAPPHIRE, cliquer ici.

Trouvez, essayez et achetez des solutions SAP en ligne sur SAP Store et SAP.com.

Pour en savoir plus, regarder cette vidéo d’expert.

The post SAP Business Technology Platform: Un trio entre excellence, intégration et extension des données appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com