Articles

In Memory of Flash: 1996-2020

We are gathered here today….

Today I write in memory of Adobe Flash (née Macromedia), something that a bunch of people are actually too young to remember. I write this with love, longing, and a palpable sense of relief that it’s all over. I have come to praise Flash, to curse it, and finally to bury it.

We’ve been hearing about the death of Flash for a long time. We know it’s coming. December 2020 has been announced as the official timeframe for removal, but let’s be real about this: it’s dead. It’s super-dead. It’s people-are-selling-Flash-game-archives-on-Steam dead.

That last bit actually makes me happy, because Flash games were a huge part of my childhood, and the archives must be preserved. Before I’d ever heard of video cards, frames per second, and “git gud”, I was whiling away many an hour on disney.com, cartoonnetwork.com, MiniClip, Kongregate, and other sites, looking for games.

I think we’ve established in my previous work that even as a missionary kid, I did not have a social life.

The Internet itself gave me a way to reach out and see beyond my house, my city, and my world, and it was wonderful. Flash was a part of that era when the Internet felt new, fresh, and loaded with potential. Flash never sent anyone abuse, or death threats. Flash was for silly animations, and games that my parent’s computer could just barely handle, after half an hour of downloading.

I even built my first animated navigation menus in Flash, because I didn’t know any better. At all. But those menus looked exactly like the ones I’d designed in Photoshop, so that’s what mattered to me, young as I was.

That was a part of Flash’s charm, really.

What Flash Got Right

Flash Brought Online Multimedia into the Mainstream

Funny story, JavaScript was only about a year old when Flash was released. While HTML5 and JS are the de-facto technologies for getting things done now, Flash was, for many, the better option at launch. JS had inconsistent support across browsers, and didn’t come with a handy application that would let you draw and animate whatever you wanted.

It was (in part) Flash that opened up a world of online business possibilities, that made people realize the Internet had potential rivalling that of television. It brought a wave of financial and social investment that wouldn’t be seen again until the advent of mainstream social networks like MySpace.

The Internet was already big business, but Flash design became an industry unto itself.

Flash Was Responsive

Yeah, Flash websites could be reliably responsive (and still fancy!) before purely HTML-based sites pulled it off. Of course, it was called by other names back then, names like “Liquid Design”, or “Flex Design”. But you could reliably build a website in Flash, and you knew it would look good on everything from 800×600 monitors, to the devastatingly huge 1024×768 screens.

You know, before those darned kids with their “wide screens” took over. Even then, Flash still looked good, even if a bunch of people suddenly had to stop making their sites with a square-ish aspect ratio.

Flash Was Browser-Agnostic

On top of being pseudo-responsive, the plugin-based Flash player was almost guaranteed to work the same in every major browser. Back in a time when Netscape and Internet Explorer didn’t have anything that remotely resembled feature parity, the ability to guarantee a consistent website experience was to be treasured. When FireFox and Chrome came out, with IE lagging further behind, that didn’t change.

While the CSS Working Group and others fought long and hard for the web to become something usable, Flash skated by on its sheer convenience. If your site was built in Flash, you didn’t have to care which browsers supported the <marquee> tag, or whatever other ill-conceived gimmick was new and trendy.

Flash Popularized Streaming Video

Remember when YouTube had a Flash-based video player? Long before YouTube, pretty much every site with video was using Flash to play videos online. It started with some sites I probably shouldn’t mention around the kids, and then everyone was doing it.

Some of my fondest memories are of watching cartoon clips as a teenager. I’d never gotten to watch Gargoyles or Batman: The Animated Series as a young kid, those experience came via the Internet, and yes… Flash. Flash video players brought me Avatar: The Last Airbender, which never ever had a live action adaptation.

Anyway, my point: Flash made online video streaming happen. If you’ve ever loved a Netflix or Prime original show (bring back The Tick!), you can thank Macromedia.

What Flash Got Wrong

Obviously, not everything was rosy and golden. If it was, we’d have never moved on to bigger, better things. Flash had problems that ultimately killed it, giving me the chance, nay, the responsibility of eulogizing one of the Internet’s most important formative technologies.

Firstly, it was buggy and insecure: This is not necessarily a deal-breaker in the tech world, and Microsoft is doing just fine, thank you. Still, as Flash matured and the code-base expanded, the bugs became more pronounced. The fact that it was prone to myriad security issues made it a hard sell to any company that wanted to make money.

Which is, you know, all of them.

Secondly, it was SEO-unfriendly: Here was a more serious problem, sales-wise. While we’re mostly past the era when everyone and their dog was running a shady SEO company, search engines are still the lifeblood of most online businesses. Having a site that Google can’t index is just a no-go. By the time Google had managed to index SWF files, it was already too late.

Thirdly, its performance steadily got worse: With an expanding set of features and code, the Flash plugin just took more and more resources to run. Pair it with Chrome during that browser’s worst RAM-devouring days, and you have a problem.

Then, while desktops were getting more and more powerful just (I assume) to keep up with Flash, Apple went and introduced the iPhone. Flash. Sucked. On. Mobile. Even the vendors that went out of their way to include a Flash implementation on their smartphones almost never did it well.

It was so much of a hassle that when Apple officially dropped Flash support, the entire world said, “Okay, yeah, that’s fair.”

Side note: Flash always sucked on Linux. I’m just saying.

Ashes to Ashes…

Flash was, for its time, a good thing for the Internet as a whole. We’ve outgrown it now, but it would be reckless of us to ignore the good things it brought to the world. Like the creativity of a million amateur animators, and especially that one cartoon called “End of Ze World”.

Goodbye Flash, you sucked. And you were great. Rest in peace. Rest in pieces. Good riddance. I’ll miss you.

 

 

Featured image via Fabio Ballasina and Daniel Korpai.

Source


Source de l’article sur Webdesignerdepot

Adveo opte pour SAP Commerce pour développer son activité et répondre à la demande croissante des consommateurs

Levallois, le 15 juillet 2020 – SAP France annonce qu’Adveo, l’un des leader européen en matériel de bureau, matériel scolaire et fournitures, utilise la solution d’ecommerce SAP Commerce pour renforcer sa croissance. Avec 345 collaborateurs et un réseau de 1500 distributeurs indépendants dont une grande partie regroupée autour des trois enseignes CALIPAGE, Plein Ciel et Buro+ répartis entre la France et le Benelux, l’entreprise rencontrait plusieurs challenges : l’évolution de la demande des professionnels et du grand public, le développement du e-commerce, et, plus récemment, la crise du Covid-19.

Pour répondre à ses nouveaux enjeux, Adveo a massivement investi dans le numérique pour renforcer son expérience réseau et client final. L’objectif : améliorer la traçabilité des produits, faciliter les échanges d’informations avec son réseau, mise en place de contenus et de solutions au service de ses distributeurs pour développer l’e-commerce en parallèle des points de vente physiques… Pour gagner en agilité sur l’e-commerce, l’entreprise a misé sur la solution SAP Commerce hébergée sur le cloud Microsoft Azure et intégrée par Delaware. Le déploiement a été effectué en un temps record entre mars et mai 2020, en pleine crise sanitaire.

Gagner en agilité pour booster la croissance

En quelques années, Adveo est passée d’une offre traditionnelle (papiers, stylos, archivage, impression…), à une offre élargie couvrant les besoins des professionnels et du grand public. L’entreprise est passée en quelques années de 10 000 à 25 000 références et ambitionne d’atteindre 45 000 d’ici fin 2022.

« SAP Commerce est un choix stratégique de croissance misant sur une plus grande flexibilité pour nous adapter rapidement aux évolutions de la demande, à la transformation du commerce et ainsi réduire le time to market des nouvelles offres ou encore tracer de nouveaux flux logistiques », explique Philippe Guillotin, président d’Adveo.

Adapter l’offre pour dynamiser les ventes en pleine crise sanitaire

« Le déploiement de la solution nous a ainsi permis d’être extrêmement réactifs pendant la période de confinement et de créer rapidement des gammes spécifiques (plexiglas, masques et gels hydroalcooliques) pour répondre aux besoins liées au Covid-19 en référençant rapidement plusieurs centaines de distributeurs. Elle nous a permis de répondre aux problématiques logistiques liées à l’augmentation de la demande sur certaines gamme de produits », ajoute Philippe Guillotin.

Adveo simplifie ainsi son activité, avec le développement de ventes profitables pour les distributeurs, et une vraie bonne expérience d’achat pour le client final.

SAP Commerce pour plus de flexibilité et de réactivité

L’hébergement sur le cloud nous a permis d’intégrer rapidement la solution au sein de l’entreprise et d’extraire facilement les données pour les transférer de notre ancienne plateforme vers SAP Commerce. Plus des deux tiers du projet se sont déroulés pendant le confinement, et nous n’avons rencontré aucune difficulté d’accès à la solution. Le cloud nous apporte une flexibilité et une forme de garantie de fonctionnement : nous n’avons aucune limite de capacité », explique Alexandre Rochereau, DSI d’Adveo. « Combinée avec l’ERP SAP, nous disposons d’une solution complète, intégrée et automatisée qui nous a permis d’éliminer de nombreuses contraintes manuelles. »

Créer de nouvelles expériences

Avec la nouvelle version de SAP commerce, Adveo a pu enrichir l’expérience interne, améliorant le pilotage et facilitant la publication des nouvelles références sur leur solution logistique, directement intégrée à la solution SAP. Les utilisateurs sont devenus responsables de leur catalogue et peuvent publier eux même les nouveaux produits grâce à une ergonomie optimisée, leur permettant de réduire les dépenses liées à l’intervention d’experts IT.

Enfin, SAP Commerce a permis à Adveo d’atteindre son objectif de devenir conforme avec les nouvelles normes RGPD, assurant ainsi la confidentialité des données des 1 500 distributeurs de l’entreprise. A court terme l’entreprise va généraliser les échanges digitaux avec ses fournisseurs et déployer de nouvelles solutions d’e-procurement au service de l’ensemble de ses distributeurs.

À propos de SAP

SAP est le leader du marché des applications d’entreprise : 77% des transactions financières mondiales passent par un système SAP. L’entreprise accompagne les organisations de toute taille et de tout secteur à mieux opérer. Nos technologies de machine learning, d’Internet des objets (IoT), d’analytique avancée et de gestion de l’expérience aident nos clients à transformer leur activité en « entreprise intelligente ». SAP dote les professionnels d’une vision approfondie sur leur activité et favorise la collaboration pour garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Pour les entreprises, nous simplifions la technologie afin qu’elles puissent utiliser nos logiciels comme elles le souhaitent, sans interruption. Notre suite d’applications de bout en bout et nos services permettent à plus de 440 000 clients d’opérer de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Avec son réseau mondial de clients, partenaires, employés et leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie de chacun. Pour plus d’information, visitez le site www.sap.com

The post Adveo opte pour SAP Commerce pour développer son activité et répondre à la demande croissante des consommateurs appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Diversity Initiatives in Web Design

Web developers have been the bedrock of any company’s business strategy for some time, and the industry is continuing to thrive and grow at a rapid pace. This is why it’s surprising that it is so lacklustre when it comes to diversity.

A recent study revealed 80% of those in the design industry are male, and more specifically 79% within the field of web design. According to WISE, just 23% of the people working in STEM roles (Science, Technology, Engineering and Maths) are female and women currently account for just 15.8% of the UK’s current generation of engineering and technology graduates.

Why the Lack of Diversity in Web Design?

The main reason for this, as cited by the Organisation for Economic Co-operation and Development (OECD) found that women still lack the confidence to pursue these careers, despite their school results being as good as (or better) than their male counterparts. Research has found that the professional and technical services sector has the fourth-highest gender pay gap of all UK industries. If more women were to join these higher-paid sectors it could help reduce the gender pay gap as a whole, as well as help female economic empowerment.

This division is seen in ethnic minority groups too. The numbers for BAME (Black, Asian, Minority Ethnic) employees in the British tech industry are unknown but is estimated by the British Computer Society to be at 1-2%, a ridiculously low number in this day and age. This is why groups and organisations are cropping up designed to promote an industry that reflects all of society rather than one part of it. Here are some of the organisations to pay attention to who are bridging the diversity gaps in web design.

Girls Who Code

Girls Who Code are working to create opportunities for women within tech, aiming to deepen their computer science skills and confidence. They run a range of programs designed to equip women with the necessary computing skills to pursue opportunities in the field and to give chances that are often shunned due to society. Founder Saujani states that women are socialized to seek perfection, and this is something that needs to be overcome. One way to break that mentality at an early age, she says, is coding:

[Girls] walk into these classrooms and they feel like they will never be good at it, and when they learn how to create something, whether it’s a website or app, it changes their mindset and they stop giving up

Adobe Design Circle

Adobe Design Circle is another initiative aiming to introduce all members of society to design. They want to create more visibility for design as a viable career path for anyone that might be considering it, and to help with youth entering the field. This is opening the opportunities of working in tech and web to aspiring designers at a young age who aren’t necessarily yet conditioned by the pressures of society and showing them it can be a realistic career path.

They have their own scholarships and mentoring initiative to support these goals too. The faces behind the team of Adobe Design Circle range through multiple ethnicities and have a fairly even male-female divide. This equal representation alone is inspiring. One of Adobe’s core missions is to offer youth the opportunity to learn and express themselves through creativity and technology, regardless of their economic or cultural backgrounds. With this they specifically encourage applicants of all backgrounds to apply and offer many other opportunities from mentoring to internships.

Ladies that UX

Ladies that UX are a collaborative community of women in UX aiming to “support each other, push the UX boundaries and promote female skill and talent.” It is a European-based initiative where each city involved runs slightly different events and groups decide together what they would like to get from their meetups. They assist each other with UX challenges, discuss topics, and brainstorm ideas. Ladies that UX was created in 2013 by Georgie Bottomley and Lizzie Dyson with the aim of bringing together women in the industry, offering support and creating connections around the world.

Xuntos

Xuntos is aiming to create the largest community of ambitious and talented individuals from under-represented groups in the technology industry. It works to nurture university students and recent graduates that are often overlooked in the tech industry by the means of educational workshops, university hubs, events and an active community. The very name “Xuntos” is a Galician word which means “together” and this is their most important factor. They want people to realise they are not alone and just because the representation isn’t there, doesn’t mean their capabilities aren’t.

Colorintech

Colorintech is a non-profit organisation that was founded in 2016. It aims to close the gap and shorten the learning curve, with a strong community designed to help each other. The company was founded by Silicon Valley tech executive Dion McKenzie and ex-Googler Ashleigh Ainsley after they became frustrated at the few black individuals in the field. Since its inception 30,000 students, professionals, volunteers and tech companies have been impacted by their work, and over 450 minorities graduated from their programs in 2019 alone.

UKBlackTech

UKBlackTech are on a mission to create the most diverse tech sector in the world. Their aim is to encourage more ethnic minorities to enter the UK’s technology workforce and make an impact. To help with this, they design and implement different initiatives to help them get employed and retain employment, put on bespoke events that target aspects such as specific job roles or tech topics and promote different opportunities for members to apply to.

Witty Careers

Witty Careers was created with the aim to support women from black and ethnic minority backgrounds in the UK and equip them with the skills to build a career in the tech industry. They run different practical skills workshops and events which in the past have included visits to a Microsoft store, Uber, and Pivotal. They open doors for communications, networking and future career prospects for those in the minority. They also have a handy range of resources designed to help you get into the career you want. From CV writing advice to industry insights, they are all free of charge.

Featured image via Unsplash.

Source

p img {display:inline-block; margin-right:10px;}
.alignleft {float:left;}
p.showcase {clear:both;}
body#browserfriendly p, body#podcast p, div#emailbody p{margin:0;}


Source de l’article sur

CERTFR-2020-ALE-013 : Multiples vulnérabilités dans Microsoft Windows (01 juillet 2020)

[Mise à jour du 03 juillet 2020] 

Microsoft a mis à jour ses avis pour indiquer que les versions Server de Windows ne sont pas vulnérables.

De même, comme les composants vulnérables sont uniquement disponibles par le Windows Store, tout système bloquant …
Source de l’article sur CERT-FR

SAP Business Technology Platform: Un trio entre excellence, intégration et extension des données

WALLDORF, Allemagne – 18 juin 2020SAP SE (NYSE : SAP) a annoncé aujourd’hui de nouvelles capacités, des améliorations et une plus grande unification du portefeuille Business Technology Platform pour aider les entreprises à transformer les données en valeur commerciale.

La plateforme technologique de SAP permet aux développeurs et aux utilisateurs d’accéder à des services et des outils intégrés de bout en bout pour réaliser une valeur ajoutée dans trois domaines essentiels de l’informatique : l’excellence des données, l’intégration des processus et leur extension.

L’annonce a été faite lors de la conférence SAPPHIRE NOW® Converge, qui se tient en ligne du 15 au 19 juin 2020.

« De nombreux clients avec lesquels j’ai échangé ont exprimé le besoin d’agilité et de rapidité d’exécution, rendu encore plus urgent par la pandémie COVID-19 », a déclaré Juergen Mueller, CTO et membre du conseil d’administration de SAP. « Pour réaliser ces deux objectifs, la technologie devient encore plus importante, et SAP peut aider à relever ces défis. Nous avons apporté des améliorations significatives à chaque composante majeure de notre plate-forme technologique pour aider les clients de tous les secteurs à surmonter les obstacles liés à l’omniprésence des données, à la complexité des technologies de l’information et à la volatilité des affaires ».

Des organisations telles que Parkland Health and Hospital System à Dallas utilisent la SAP Business Technology Platform combinée à la Qualtrics® XM Platform pour la gestion de l’expérience ainsi que prédire l’activité et les ressources nécessaires pour l’accueil et le suivi des patients, un besoin critique pendant la crise COVID-19.

« À Parkland, nous nous consacrons à la santé et au bien-être des individus et des communautés que nous adressons en fixant la norme d’excellence pour les systèmes de santé publics et universitaires », a déclaré Scott Harrison, directeur des données du système de santé et des hôpitaux de Parkland. « Notre personnel clinique utilise des tableaux de bord numériqiues construits avec la Business Technology Platform de SAP pour l’analyse et la planification, et la plate-forme Qualtrics XM pour l’analyse des sentiments. Nous estimons qu’un socle technologique totalement intégré est essentiel pour les plus de 240 000 patients des urgences que nous soignons chaque année, et pour soutenir notre croissance et nos innovations futures ».

L’unité commerciale Henkel Adhesive Technologies, leader mondial des adhésifs, des mastics et des revêtements fonctionnels, met au point une application pour ses quelques 4 500 représentants commerciaux, basée sur la SAP Business Technology Platform. « Nous voulons créer un environnement de travail numérique moderne et efficace, en augmentant la vitesse et l’efficacité des activités de vente et en renforçant ainsi l’expérience des clients dans le monde entier », a déclaré Sascha Latzberg, Directeur Sales & Channel Excellence CRM chez Henkel Adhesive Technologies. « Notre plateforme numérique CRM nous permet d’être rapides et flexibles et accroît l’indépendance des représentants commerciaux qui se déplacent et travaillent depuis leur domicile. Avec l’aide de la SAP Business Technology Platform et de nos analyses avancées, nous pouvons exploiter les données CRM pour obtenir des informations qui nous aident à créer une valeur ajoutée pour nos clients ».

Que ce soit sur site, dans le cloud ou dans un modèle hybride, la SAP Business Technology Platform permet aux entreprises de :

Excellence des données

Cette année marque le dixième anniversaire de SAP HANA, qui compte désormais plus de 32 400 clients. La dernière version, SAP HANA 2.0 SPS 05, devrait être livrée à la fin du mois de juin. Elle prendra en charge des scénarios hybrides avec la plate-forme de données SAP HANA Cloud et offrira de nouvelles fonctionnalités, notamment l’extension de stockage natif SAP HANA améliorée pour simplifier la gestion des données et réduire le coût total de possession. Selon les prévisions d’IDC, les clients de SAP HANA obtiendront un retour sur investissement moyen de 679 % sur cinq ans. Le Cloud SAP HANA fournit une base puissante de gestion et d’analyse des données pour les solutions d’innovation telles que le Cloud SAP Data Warehouse.

Elle est maintenant disponible sur Amazon Web Services, en plus de Microsoft Azure, pour offrir une plus grande flexibilité et un plus grand choix aux clients qui passent au cloud. SAP prévoit un essai ouvert pour SAP HANA Cloud début juillet.

SAP Data Warehouse Cloud et SAP Analytics Cloud comprennent une gamme étendue de scenarios pré-construits de bout en bout qui répondent aux questions commerciales et techniques clés des entreprises qui cherchent à obtenir rapidement des informations à partir de données.

La dernière mise à jour de SAP Data Warehouse Cloud inclut du contenu métier pour le secteur du retail. Un écosystème en pleine croissance, avec des centaines de partenaires devrait fournir davantage de contenu et de connecteurs de données pré-construits pour le Data Warehouse Cloud de SAP sur le SAP App Center.

Afin d’aider les utilisateurs et les analystes à créer plus facilement des modèles de données compréhensibles en utilisant des termes commerciaux, la nouvelle fonction de couche commerciale de SAP Data Warehouse Cloud est prévue pour le début du troisième trimestre 2020. SAP Data Warehouse Cloud offrira également également une fonctionnalité intégrée de flux de données, permettant aux clients de choisir parmi une large gamme de connecteurs pour construire des processus d’intégration de données hautement évolutifs vers et depuis n’importe quelle source de données.

SAP Data Warehouse Cloud est plus étroitement intégré à SAP Analytics Cloud pour un environnement de données et d’analyse plus unifié. Cela permet d’obtenir une image claire et précise de toutes les données afin de transformer les analyses en véritables informations commerciales. La plateforme SAP BusinessObjects™ Business Intelligence 4.3 est sortie le 12 juin 2020 et est plus étroitement intégrée à SAP Analytics Cloud pour une transition plus facile vers le cloud. Les fonctionnalités de planification et de prévision sont intégrées dans la dernière mise à jour de SAP Analytics Cloud pour une planification plus rapide et plus puissante, et sont actuellement disponibles pour un essai gratuit.

Découvrez comment des entreprises telles que Porsche AG, Geberit AG, et Idorsia Pharmaceuticals Ltd, prévoient d’utiliser la puissance du Cloud SAP HANA, du Cloud SAP Data Warehouse, du Cloud SAP Analytics et de la plate-forme SAP Cloud.

Intégration

Grâce à la nouvelle tarification simplifiée de SAP Cloud Platform Integration Suite, les clients peuvent bénéficier d’un package basé sur la valeur et d’une tarification attractive ainsi que d’un achat et d’une consommation simplifiés des services d’intégration. Les clients peuvent désormais s’inscrire une seule fois pour utiliser toutes les fonctionnalités au lieu de devoir passer par plusieurs services sous licence. Cela leur offre la possibilité de consommer un service de la suite à la demande à tout moment grâce à un système de mesure simplifié basé sur des messages. En outre, SAP fournit des packs d’intégration pré-construits entre les applications SAP avec des messages standard sans frais supplémentaires.

Extension

Les améliorations apportées aux flux de travail grâce à la suite SAP Cloud Platform Extension Suite et les nouveaux ensembles de contenus de processus en direct aideront les clients à adapter et à étendre leurs processus commerciaux à la volée et en temps réel pour répondre à l’évolution des demandes et accroître l’efficacité.

Les experts en processus métier peuvent désormais gérer les flux de travail sur les processus en cours d’exécution, comme pour l’approbation des dépenses d’investissement, en utilisant un outil dédié pour découvrir, configurer et exécuter les extensions d’applications, le tout sans l’aide d’un service informatique. Il en résulte un temps de valorisation plus court et des coûts de mise en œuvre plus faibles.

Honeywell et SAP ont récemment annoncé qu’ils s’étaient associés pour créer une solution commune basée sur le cloud pour le secteur de l’immobilier. La solution, qui devrait être basée sur Honeywell Forge et SAP Cloud Platform, vise à rationaliser les données opérationnelles et commerciales pour gagner en efficacité, à améliorer les performances de l’entreprise en obtenant des informations commerciales précieuses et à améliorer la gestion de l’expérience des employés grâce à une analyse puissante des données sur les sentiments.

Pour plus de détails, cliquez ici.

Pour connaitre les nouveautés annoncées lors du SAPPHIRE, cliquer ici.

Trouvez, essayez et achetez des solutions SAP en ligne sur SAP Store et SAP.com.

Pour en savoir plus, regarder cette vidéo d’expert.

The post SAP Business Technology Platform: Un trio entre excellence, intégration et extension des données appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

CERTFR-2020-ALE-011 : Multiples vulnérabilités dans les produits Microsoft qui utilisent la bibliothèque Autodesk FBX (22 avril 2020)

Le 21 avril 2020, Microsoft a publié un avis de sécurité annonçant la sortie d’un correctif pour multiples vulnérabilités affectant ses produits qui utilisent la bibliothèque Autodesk FBX.

Ces vulnérabilités permettent à un attaquant d’exécuter du code arbitraire à distance si un …
Source de l’article sur CERT-FR

CERTFR-2020-ALE-009 : Multiples vulnérabilités dans Microsoft Windows (24 mars 2020)

La bibliothèque Adobe Type Manager Library utilisée dans Microsoft Windows assure la gestion des polices de caractère pour le format postscript. Celle-ci est chargée lors de la lecture d’un fichier. La lecture d’un fichier peut être demandée explicitement par l’utilisateur …
Source de l’article sur CERT-FR

CERTFR-2020-ALE-008 : Vulnérabilité dans l’implémentation du protocole SMB par Microsoft (11 mars 2020)

Les solutions Microsoft reposent sur un grand nombre de services réseau dont un service de partage de ressources (fichiers, imprimantes, …) dénommé SMB. Ce service est présent à la fois sur les postes de travail et sur les serveurs Windows.

Microsoft a ajouté une extension …
Source de l’article sur CERT-FR

CERTFR-2020-ALE-007 : Vulnérabilité dans Microsoft Exchange Server (27 février 2020)

Le CERT-FR a connaissance de campagnes de détection de la vulnérabilité CVE-2020-0688 affectant le serveur Exchange de Microsoft. Une campagne de détection fait partie de la phase de reconnaissance qui est préalable à la phase d’exploitation.

Pour rappel, la …
Source de l’article sur CERT-FR

Microsoft Brings Defender Antivirus for Linux, Coming Soon for Android and iOS

Almost within a year after releasing Microsoft Defender Advanced Threat Protection (ATP) for macOS computers, Microsoft today announced a public preview of its antivirus software for various Linux distributions, including Ubuntu, RHEL, CentOS and Debian. If this news hasn’t gotten you excited yet… Microsoft is also planning to soon release Defender ATP anti-malware apps for smartphones and
Source de l’article sur The Hacker News