Articles

Comité de sélection Femmes Entrepreneures : lancement de la seconde édition !


Après le succès de la première promotion, Le Village by CA Paris, Microsoft France et SAP  lancent aujourd’hui un nouvel appel à candidatures auprès des femmes entrepreneures.  
Cet appel est ouvert jusqu’au 7 février 2021 

Paris, le 11 janvier 2021  Le Village by CA Paris, accélérateur de startups qui accompagne les grands groupes/ETI vers le futur de leurs industries, lance un appel à candidatures pour sa seconde édition du comité de sélection dédié aux femmes entrepreneures en partenariat avec Microsoft France via son programme Microsoft for Startups et SAP via son programme SAP.iO No Boundaries. Cet appel est soutenu par plusieurs réseaux féminins :  Professional Women’s Network Paris#JamaisSansEllesWilla, et d’autres se joindront encore à l’initiative.

La promotion 2019 avait permis d’accélérer des entreprises telles que FinWedge, Les Petits Prödiges ou encore Pandobac.

Un appel à candidatures du 11 janvier au 7 février 2021

L’appel à candidatures débute ce jour et se terminera le 7 février 2021 à minuit. Par la suite, une quinzaine de startups seront pré-selectionnées puis invitées à pitcher devant un comité de sélection composé d’une trentaine de grandes entreprises. Par la suite, une Pitch Party sera organisée au Village by CA Paris, afin de présenter les startups lauréates devant des investisseurs et potentiels clients. Cet appel à candidatures s’adresse à toute entreprise à caractère innovant de moins de 3 ans portée par au moins une femme dont le produit ou la solution est finalisée ou en début de commercialisation.

Un programme d’accompagnement global à la clé

Les startups lauréates intégreront le Village by CA Paris pendant 2 ans (moyennant un loyer) et bénéficieront de programmes complémentaires offerts par Microsoft et SAP.

L’intégration au Village by CA parisien comprend des mises en relation d’affaires ciblées avec des entreprises privées et des acteurs publics, deux ans d’hébergement, un accompagnement personnalisé par l’équipe du Village et des experts (juridiques, comptables, RH…), des Masterclass, des conférences d’entrepreneurs à succès, une mise à disposition d’espaces communs, un accès à la réservation d’espaces événementiels, de la visibilité sur les réseaux du Village et une assistance administrative.

Programme Microsoft 

Microsoft intègre les startups au cœur de sa proposition de valeur et leur propose un accompagnement adapté à leurs besoins à travers le programme Microsoft for Startups. Son objectif est d’aider les startups à grandir, créer et étendre leur réseau en les accompagnant dans une démarche de partenariat.

Ce programme accorde jusqu’à 120 000 dollars de crédits cloud Azure, un accompagnement technique, de la visibilité, mais aussi et surtout l’opportunité d’un véritable partenariat avec Microsoft pour profiter de son écosystème et ainsi toucher de nouveaux clients et de nouveaux marchés. Il s’agit pour Microsoft de mettre la puissance de son écosystème de partenaires et de clients au service du développement des startups.

Plus d’informations sur le programme Microsoft for Startups Microsoft for Startups en France | Microsoft experiences

Programme SAP 

SAP a lancé SAP.iO en 2017 pour aider les startups innovantes internes et externes à SAP à développer de nouveaux produits, trouver des clients et à impacter le marché. Cette activité du Groupe s’est déployée progressivement en France au travers d’un Fonds d’investissement (SAP.iO Fund) et d’un accélérateur de startups externes (SAP.iO Foundry Paris) et d’un incubateur de startups internes (SAP.iO Venture).

En février 2019, SAP lançait SAP.iO No Boundaries pour financer et accompagner plus de 200 startups dirigées par des femmes et issues de la diversité au cours des 5 prochaines années. Via ce programme et son partenariat avec Village by CA Paris, SAP s’engage à accompagner les startuppeuses durant leur 2 ans d’accélération au Village by CA Paris et à leur faire bénéficier de son expérience dans l’accélération de jeunes pousses au travers d’actions : de coaching individuel et collectif, de travail sur les business plans ainsi que la mise en place de Masterclasses sur des thématiques variées.

Retour sur la première année d’accélération de la promotion Femmes Entrepreneures 2019

13 startups avaient été sélectionnées pour faire partie de la promotion 2019, dont Adaptia, Les Petits Prödiges, Effency, Pandobac ou encore Levia. En un an, plusieurs d’entre elles ont augmenté leur chiffre d’affaires et recruté leurs premiers collaborateurs. Elles ont été mises en relation avec des mentors, des experts ou des investisseurs et ont pu rencontrer les collaborateurs de SAP et Microsoft.

Une volonté d’aider les femmes à entreprendre 

« Après le succès de la première édition l’année en 2020, nous sommes très heureux de lancer un nouveau comité de sélection dédié aux femmes entrepreneures avec nos partenaires Microsoft et SAP, soutenus à nouveau par les réseaux féminins. Ce comité de sélection s’inscrit dans la charte SISTA que Le Village by CA Paris a signé en octobre dernier pour plus de mixité dans les structures d’accompagnement de startups. »  déclare Fabrice Marsella, directeur du Village by CA Paris.

« Engagé depuis de nombreuses années en faveur de la féminisation du secteur du numérique, en 2021 Microsoft multiplie les actions pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin au service d’une innovation durable. Après la création de notre prix partenaires Microsoft pour les entrepreneures rôles modèles qui aura lieu en juin, nous sommes fiers de nous associer à nouveau aux côtés de nos partenaires Village by CA Paris et SAP.IO pour la seconde édition de « Femmes Entrepreneures ». Grâce au programme Microsoft for Startups, ces entrepreneures bénéficieront d’un accompagnement sur mesure et de la puissance de notre écosystème pour se développer sur le marché. », commente Agnès Van De Walle, Directrice de l’entité Partenaires et Startups de Microsoft France.

 « SAP a à cœur de soutenir l’entreprenariat divers et inclusif, notamment au travers de son initiative SAP.iO No Boundaries. Il est de notre responsabilité d’encourager et de soutenir ceux et celles qui ont un accès plus compliqué aux financement, aux réseaux.  C’est pour cette raison que nous avons décidé de soutenir pour la 2ème année l’initiative Village by CA ‘Promotion Femmes Entrepreneures’, explique Sébastien Gibier, Directeur SAP.iO Foundry Paris.

Les dates clés à retenir :

  • 7 février 2021 : clôture de l’appel à candidatures
  • 5 mars : comité de sélection
  • Date à venir : Pitch Party de présentation des startups lauréates

Lien pour candidater : cliquez ici  

A propos du Village by CA

Fondé par le Crédit Agricole en 2014, le Village by CA est un écosystème créateur de valeur et un accélérateur de startups qui soutient des projets à fort potentiel. Le premier Village a vu le jour à Paris en 2014 et le réseau compte désormais 36 Villages partout en France (Lille, Bordeaux, Orléans, Caen, St-Brieuc, Nantes, Paris, Lyon, Toulouse…) au Luxembourg et en Italie à Milan. Le Village dispose de relais dans des villes majeures dans le monde (Londres, New York, Moscou, Shanghai, Séoul, Tokyo, Singapour…) afin d’aider les startups dans leur développement à l’international. Situé au cœur des régions, les startups de chaque Village by CA évoluent dans un écosystème d’innovation fort d’une multitude de partenaires privés et publics.

A propos de Microsoft 

Leader des plateformes et des services de productivité, Microsoft donne à chaque individu et chaque organisation les moyens de réaliser ses ambitions, dans un monde fondé sur le Cloud et la mobilité. Au cœur de l’écosystème numérique français depuis plus de 30 ans, Microsoft France, présidée par Carlo Purassanta depuis septembre 2017, rassemble plus de 1 600 collaborateurs au sein de son Campus d’Issy-les-Moulineaux, sous le signe de l’ouverture, de la créativité et de la collaboration. Avec un tissu de plus de 10 500 partenaires business, technologiques, acteurs du secteur public, chercheurs ou start-ups, acteur responsable, Microsoft France s’engage en faveur de l’égalité des chances et de l’éducation au numérique aux côtés des associations sur l’ensemble du territoire.

A propos de SAP

La stratégie de SAP vise à aider chaque organisation à fonctionner en “entreprise intelligente”. En tant que leader du marché des logiciels d’application d’entreprise, nous aidons les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs à opérer au mieux : 77 % des transactions commerciales mondiales entrent en contact avec un système SAP®. Nos technologies de Machine Learning, d’Internet des objets (IoT) et d’analytique avancées aident nos clients à transformer leurs activités en “entreprises intelligentes”. SAP permet aux personnes et aux organisations d’avoir une vision approfondie de leur business et favorise la collaboration afin qu’elles puissent garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Nous simplifions la technologie afin que les entreprises puissent utiliser nos logiciels comme elles le souhaitent – sans interruption. Notre suite d’applications et de services de bout en bout permet aux clients privés et publics de 25 secteurs d’activité dans le monde de fonctionner de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Avec son réseau mondial de clients, partenaires, employés et leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie de chacun. Pour plus d’informations, visitez le site www.sap.com .

The post Comité de sélection Femmes Entrepreneures : lancement de la seconde édition ! appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Exciting New Tools for Designers, December 2020

Jumpstart your next design project or speed up a workflow with some of these new tools and resources. With so many new tools being developed all the time, you are almost certain to find something that can help you with projects.

Here’s what new for designers this month.

Everypixel Patterns

Everypixel Patterns solves a common design problem: Creating seamless patterns with graphic editors is such a long and exhausting process. That’s why some people choose to get patterns from stock websites but that can be a challenge too (and difficult to search). This tool makes getting patterns less time-consuming. It includes a gallery of well-designed content, which you can customize and edit as needed.

Multiavatar

Multiavatar is a free and open-source multicultural avatar maker. Type something in the input field and generate one of 12 billion avatars. (Everything is randomly generated and free to use.)

Lobe

Lobe is a machine learning app from Microsoft that helps you create and train models. Start by showing the app examples of what you want it to learn and it will train a model for you. The tool is pretty easy to understand and you don’t need or experience or code knowledge to use it and you can train an app for free on your computer.

Laser Cat

Laser Cat is a silly and fun Google Chrome extension that adds a cartoon cat to your browser that allows you to zap away anything you want to remove in the browser window. It’s light and fun. Go play!

Pattern Collect

Pattern Collect is a curated gallery of patterns by various designs and illustrators. You can download patterns for use in projects or submit your own to share with the design community. The library is searchable and you can get new patterns via email if you subscribe.

FarbVelo

FarbVelo is a color palette generator that shows a new and random scheme with every refresh. The color choices are fresh and could work for a variety of projects, too.

CSS Clip Path Editor

CSS Clip Path Editor is a cool little pen by Mads Stoumann that puts an image inside of almost any clip path you can imagine. There are presets to choose from or you can adjust the settings and paths to create your own image shape.

Responsive & Configurable SVG Waves

Responsive & Configurable SVG Waves is a soothing pen by Jhey. Change the background and wave elements for a simple and cool animation in SVG.

Veed

Veed lets you host, edit, and deliver videos in the cloud using a REST API. It works on any browser, device, and bandwidth, and keeps your website light, even when delivering heavy video content.

Overlay

Overlay is a plugin for Figma or Sketch that transforms components and symbols into clean and reusable React, Vue, or HTML code. The benefit? Use it to create more consistent websites and design systems more quickly and in a pixel-perfect manner.

List.js

List.js is a library for adding search, sort, filters, and flexibility to tables, lists, and other HTML elements. It is built so that it will work on existing HTML and be invisible. Plus, it is simple to install and use.

What Are Design Tokens?

Design tokens are a “hot term” says Andy Bell. So, he wrote an explainer that breaks down what they are and how they might look in a standard data format like JSON. Read the explainer and you’ll be able to identify design tokens and understand them.

SVG Path Editor

SVG Path Editor makes it easy to manipulate paths for any SVG element. The grid – if you choose to use it – helps edits stay symmetrical and easy to manage.

Operator Lookup

Operator Lookup is a practical and fun tool. Enter a JavaScript operator in the search box to learn more about what it does. (You can also choose from a “keyboard” of options.) Thanks for the tutorial, Josh W. Comeau.

Beacon

Beacon is a tool designed to help you write, run, and share SQL in Slack. It makes collaboration easy so you can work on and run queries, debug, and resolve issues all in a single platform.

Plaiceholder

Plaiceholder transforms your images into lightweight placeholders using pure CSS or SVG.

Machine Translation

Machine Translation is available as Cloud API, on-premise translation server, and SDK that can be easily integrated into lots of business cases. Both solutions work with 110 languages.

Draggable Blend Generator

Draggable Blend Generator does just what the name implies. Change the blend mode of a background and foreground using a draggable tool so that you can see the changes in real time. Just enter the URL of a background image or pattern and color swatch and you are ready to go.

Jam Wand

Jam Wand is a “magic wand” for making changes on your website, starting with copy. Click on any text, edit it, and submit the change to GitHub to be merged into the code. Copy changes as easy as click, type, and click again. (This tool is still in beta.)

Boost UI Kit

Boost UI Kit is a collection of elements and components that will help you finish website design projects using a bright and airy style. It works with Figma for easy integration.

Romanizer

Romanizer is a fun game that tests your knowledge of Roman numerals. With two modes – a randomizer and a challenge you can participate in – you’ll learn to convert numbers visually in minutes.

Itmeo Market

Itmeo Market is a new online graphics marketplace with exclusive and ready-to-use templates for a variety of projects. Templates include elements for logos, UI kits, graphic elements, Instagram templates, landing pages, and more. (This is a paid/subscription-based resource.)

Bellmoco Handcola

Bellmoco Handcola is a beautiful decorative typeface with fun swashes and serifs. The free version is for personal use only.

Bondie

Bondie is a handmade brush typeface with fills in many of the letterforms. It contains 106 characters and is free for personal use.

Bovino

Bovino has multiple weights that can work for display or body text. The modern serif is free for personal use.

Estilistica

Estilistica is a thin modern style sans serif with smooth lines and a vertical profile. It is best suited for display use and is free for personal use.

Source


Source de l’article sur Webdesignerdepot

Popular Design News of the Week: December 7, 2020 – December 13, 2020

Every week users submit a lot of interesting stuff on our sister site Webdesigner News, highlighting great content from around the web that can be of interest to web designers.

The best way to keep track of all the great stories and news being posted is simply to check out the Webdesigner News site, however, in case you missed some here’s a quick and useful compilation of the most popular designer news that we curated from the past week.

Web Typography Rules: What You Need to Know

 

How Microsoft Crushed Slack

 

Graphic Design Trends for Social Media in 2021

 

UX Christmas

 

Traxr – Monitor Links with 100% Accuracy

 

Hexometer 2.0: Monitor Website Issues and Performance Actively

 

Designing Data Science Tools at Spotify

 

Cow Pilot – The Deadline Driven To-Do List

 

Roy – A Simple & Delightful Color Picker for Designers

 

5 New SEO Tools for Marketers

 

21 Unique Web Design Trends for 2021

 

Newsletter Spy – A Database of 20,000+ Substack Newsletters

 

Visme 2.0 – All-in-one Design Platform

 

2020 Year in Review

 

How to Build a Web App: Key Steps for Starters

 

How to Create a Style Guide to Enhance your Brand’s UX

 

WordPress 5.6: New Features, Changes, and What Else to Expect

 

The Dos and Don’ts of Creating your Product Roadmap

 

Pantone Reveals Two Choices for its Colour of the Year 2021

 

Headlime 2.0 – Professional Marketing Copy for Anyone

 

Design for Sales: 10 Creative UI Designs for Ecommerce

 

How to Build a Strong Mobile App Brand

 

10 New Rules of Design

 

Remake 2.0: Make Web Apps with Just HTML and CSS

 

A Step-by-step Guide to Designing a New Feature for a Popular Product

 

Want more? No problem! Keep track of top design news from around the web with Webdesigner News.

Source


Source de l’article sur Webdesignerdepot

SAP accueille son nouveau Chief Design Officer

WALLDORF – SAP SE (NYSE: SAP) annonce aujourd’hui que Benedikt Lehnert rejoindra SAP en tant que Chief Design Officer à compter du 1er janvier 2021. Benedikt Lehnert rejoint SAP après Microsoft où il était Directeur du Design Produit pour Microsoft Fluent, Office, Fluid et M365 Experiences.

Avec Alexander Lingg, Head of SAP User Experience, Benedikt Lehnert est chargé de définir un Design System unique, d’intégrer les besoins des clients et des utilisateurs finaux, et de travailler avec les équipes d’ingénierie de SAP pour implémenter un développement basé sur le design.

« Avec son expérience, Benedikt est parfaitement qualifié pour ce rôle », a déclaré Jan Gilg, président de SAP S/4HANA. « Il a joué un rôle crucial dans l’évolution du Design System de Microsoft et dans la mise à disposition de services de productivité multiplateformes sur la large gamme de produits de l’entreprise. »

SAP a franchi une étape majeure vers une nouvelle expérience utilisateur en introduisant le Design System SAP Fiori en 2014. Avec les cinq principes de conception de SAP Fiori qui rendent l’accès de l’utilisateur basé sur les rôles, adaptatif, simple, cohérent et agréable, l’entreprise a construit un leadership dans le domaine de la conception de logiciels d’entreprise. SAP réintroduit le rôle de Chief Design Officer pour soutenir une expérience utilisateur uniforme dans l’ensemble du portefeuille de solutions. Benedikt Lehnert renforcera la démarche de SAP centrée sur les besoins de ses clients pour la conception de l’ensemble de ses applications.

The post SAP accueille son nouveau Chief Design Officer appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Integrating Traditional Cloud Development With Salesforce

In my role as a consultant for CleanSlate Technology Group, I am required to enter my time on a periodic basis. Our company currently utilizes the FinancialForce solution within Salesforce for professional services billing. For years, I have found that it is easier to enter my time on a daily basis. This allows me to provide detailed comments on what was accomplished with each time entry. At the start of the month, I work with the service delivery manager and my clients to establish a personal goal. This goal is normally set in total hours for a given month.

I like to make my goal and create a personal burndown chart, so I can quickly see how my billable hours compare to the hours expected. I quickly realized that Salesforce did not provide a default reporting solution that met my needs. Using Microsoft Excel, I was able to create a sheet which included a burndown chart:

Source de l’article sur DZONE

Comment créer une expérience employé engageante : le rôle de la technologie

Aujourd’hui les entreprises s’efforcent de plus en plus à offrir une expérience employé exceptionnelle. Et elles ont de bonnes raisons de le faire.

Les recherches révèlent que l’expérience employé a une incidence sur la façon dont les salariés perçoivent leur travail et les efforts qu’ils fournissent. Cette expérience a ensuite un impact sur la satisfaction client, la fidélisation, le rendement des actifs et les ventes (1).

Bien que de nombreux facteurs entrent en jeu, environ 30% de l’expérience employé est liée à l’utilisation de la technologie par leur organisation. Grâce à elle, les salariés peuvent gagner en productivité, flexibilité, améliorer leurs relations professionnelles, mieux gérer le travail à distance. A l’inverse, elle peut aussi les distraire, créer un sentiment d’isolement et limiter leur capacité à se « déconnecter ».

Pour en savoir plus, SAP SuccessFactors a mené des entretiens avec des employés dans le monde entier. Nous avons étudié l’influence de la technologie sur le bien-être, l’engagement, le sentiment d’appréciation et de valeur, la productivité, ainsi que l’expérience globale des processus RH

Bien que cette recherche soit toujours en cours, les résultats préliminaires révèlent trois insights sur la façon dont la technologie peut contribuer à une expérience employé exceptionnelle.

Les employés ont besoin d’outils pour effectuer le travail qu’ils trouvent important et se décharger de ce qu’ils jugent inutile. Nous les avons interrogés sur les tâches, activités, ce qu’ils apprécient le plus et les motive à se lever chaque matin. Selon eux, le « travail utile » est un travail qui implique :

  • La mise en œuvre de quelque chose, par exemple un projet
  • La collaboration avec des collègues dans le but d’atteindre un objectif commun
  • La contribution à une solution et voir les résultats de ces efforts

Sans surprise, lorsqu’on leur demande des exemples illustrant comment la technologie les a aidé, les employés mentionnent des outils conçus pour les soutenir dans ces activités (pour la productivité, Microsoft 365, pour la collaboration, Microsoft Teams et Skype). Avec des résultats plus prononcés chez les employés régulièrement en déplacement ou télétravail.

Mais ils mentionnent aussi des outils qui leur permettent de gagner du temps sur les tâches opérationnelles et administratives. En voici quelques exemples :

  • Une application qui indique les places de parking disponibles lorsqu’on se rend au travail
  • Une application pour commander le déjeuner à l’avance et éviter de faire la queue
  • Les solutions SAP Concur : un employé interrogé a indiqué qu’il a réduit d’au moins 1/3 son temps passé à envoyer ses frais de voyage
  • Des outils qui définissent des modèles fondés sur des comportements antérieurs et qui présentent des propositions de manière proactive. Un employé mentionne une application de navigation GPS qui propose automatiquement un itinéraire en fonction des comportements précédents. Un autre affirme : « J’aime avoir accès au système pour effectuer une tâche, et que le système reconnaisse à l’avance la façon dont j’agis habituellement et prenne en charge certaines étapes à ma place afin que je puisse m’occuper de mon travail […]. Plus vite le système gère les informations, mieux c’est, car ce sont généralement des choses que je […] ne veux pas faire ».

Moins de systèmes séparés et disparates

Les employés soulignent que devoir passer par plusieurs systèmes pour accomplir une tâche ou trouver des informations est extrêmement frustrant et chronophage. Certaines recherches ont démontré que les employés passent jusqu’à 30 % de leur journée de travail à chercher des informations qui peuvent être stockées dans des systèmes et des bases de données disparates.

« J’aimerais faire certaines choses en exactement 20 secondes », confie un employé. « Je ne veux pas avoir à me demander si je dois accéder au portail RH, au portail informatique ou au facility portal. Peu importe qui résout mon problème, je veux juste qu’il soit résolu ».

De meilleures solutions en libre-service avec une assistance humaine

Pendant trop longtemps les solutions technologiques RH des entreprises (surtout celles en libre-service) ont été conçues en tenant compte des RH plutôt que des utilisateurs finaux : les employés. Par conséquent, les employés sont souvent obligés d’utiliser quotidiennement des solutions libre-service obsolètes, non intuitives et mal conçues.

Comme le décrit un employé : « J’essayais de réserver un vol et je recevais sans cesse un message d’erreur, mais le message ne précisait pas ce qui n’allait pas. Ce qui aurait dû me prendre cinq minutes a fini par me prendre plus de trois heures Et quand j’ai finalement réussi à joindre quelqu’un au téléphone, mon interlocuteur n’a pas pu m’en dire plus […]. C’était vraiment frustrant ».

Les conséquences d’une expérience frustrante liée à la technologie vont bien au-delà de la perte de temps. Elles peuvent avoir des effets négatifs sur le bien-être psychologique et physique des employés. Des recherches ont démontré que les expériences frustrantes liées à la technologie peuvent entraîner une perte d’efficacité et un sentiment de colère, impacter l’humeur et les interactions avec les autres, diminuer à la fois le niveau de satisfaction professionnelle et la qualité du travail, compromettre la productivité et même augmenter la pression sanguine ainsi que la tension musculaire (2).

Des recherches antérieures ont démontré que l’élément indispensable des solutions libre-service est la possibilité, si besoin, de parler à quelqu’un. Et cela sans effort important et sans avoir à répéter sans fin une tâche (3).

L’effet de la technologie sur les moments importants : pas toujours positif

Qu’il s’agisse de rejoindre une entreprise, fêter une promotion, s’occuper d’un proche malade ou d’accueillir un nouvel enfant dans sa famille, les moments qui définissent la carrière ainsi que la vie personnelle sont des occasions essentielles de montrer aux employés qu’ils sont reconnus et appréciés. Pourtant, l’expérience technologique associée à ces moments véhicule souvent le message inverse.

Par exemple, un employé interrogé confie : « J’étais très excité quand j’ai trouvé ce travail. Mais le fait d’avoir dû entrer manuellement les informations relatives à mon CV dans le système à plusieurs reprises ne m’a pas laissé une première impression positive de l’entreprise ».

Une récente enquête auprès des candidats et employés de la génération Z est éclairante. 54% d’entre eux déclarent qu’ils ne soumettraient pas une candidature si les méthodes de recrutement de l’entreprise sont dépassées. 26% s’accordent à dire qu’un manque de technologie tout au long du processus d’embauche les dissuaderait d’accepter un emploi.

Alors que les entreprises continuent d’investir dans l’expérience employé, elles doivent être attentives aux solutions technologiques fournies aux collaborateurs. Des solutions dépassées, difficiles à utiliser, qui n’ont pas été conçues en pensant aux employés, désavantageront grandement les organisations lorsqu’il s’agira d’attirer et de fidéliser les talents dans l’économie de l’expérience d’aujourd’hui.

En fin de compte c’est l’un de nos clients interrogés qui le souligne le mieux : « Lorsque nous lançons de nouveaux services de ressources humaines, nous ne voulons pas seulement avoir des utilisateurs. Nous voulons avoir des fans ».

Publié en anglais sur news.sap.com


Lauren Bidwell est chercheuse en gestion du capital humain pour SAP SuccessFactors chez SAP.

(1) The Financial Impact of a Positive Employee Experience ; A Beginner’s Guide to Employee Experience

(2) Ceaparu et al. (2004) ; Lazar et al. (2006) ; Norman (2004) ; Scheirer et al. (2002) ; Murrell & Sprinkle (1993)

(3) Howard & Worboys (2003)

The post Comment créer une expérience employé engageante : le rôle de la technologie appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Vers une vraie logistique responsable ?

Comment assurer des livraisons dans des délais toujours plus serrés, tout en maîtrisant son impact sur la société et la planète ? Une meilleure exploitation des données peut aider à allier les impératifs d’agilité, de résilience et de responsabilité environnementale et sociale.

Dans le secteur du transport, les impacts sociaux et environnementaux restent encore mal pris en compte. Et pourtant, les travaux du Grenelle II auraient dû favoriser l’émergence d’une industrie du transport plus vertueuse.

« Ce texte misait sur la bonne volonté des acteurs du secteur, mais sans mettre en place le minimum nécessaire de contrôles, d’obligations, voire de sanctions, regrette Philippe Mangeard, président et fondateur de l’agence de notation du transport TK’Blue. Résultat, moins de 15 % des opérateurs du secteur jouent aujourd’hui le jeu. »

Problème, les donneurs d’ordres que sont les entreprises oublient souvent le maillon transport dans leur calcul d’impact environnemental et sociétal. « Et pourtant, le transport peut représenter entre 10 % et 40 % de l’empreinte globale d’une entreprise », rappelle Philippe Mangeard.

Prendre en compte l’expérience client

Avec l’économie d’expérience, la logistique ne peut être mise de côté. En effet, même si une entreprise fait le maximum pour satisfaire son client, une livraison mal réalisée (retard, produit abîmé…) réduira tous ses efforts à néant. La problématique est d’autant plus difficile à résoudre que le client devient de plus en plus exigeant : il veut être livré rapidement, mais tout en disposant d’informations claires sur les méthodes de livraison, lui permettant ainsi – s’il le souhaite – d’opter pour un mode de transport responsable.

« Du côté des entreprises, des technologies permettent d’optimiser le chargement des camions, les trajets et les plans de transport, même si l’on peut regretter qu’elles ne soient pas encore très répandues, analyse Alexis Fournier, directeur AI Strategy chez Dataïku. Mais côté client, la technologie ne suffira pas : des initiatives globales sont nécessaires. »

Sous l’impulsion des clients, des acteurs de la grande distribution, certains industriels et des géants du web, comme Amazon, commencent à se pencher sur cette question. Un standard est en train de naître, lequel permettra de définir un cahier des charges précis dédié au transport.

Savoir exploiter les données

L’optimisation du transport passe plus que jamais par la data : les ordres de transport, bien évidemment, mais également des données de terrain, comme la position des camions, la télémétrie des véhicules, voire de l’IoT, pour suivre avec plus de précision encore les colis. Bien exploitées, ces données vont permettre de maximiser le remplissage des camions et d’optimiser les plans de transport.

À ceci s’ajoutent des données tierces : calendrier des vacances scolaires, données météo, conditions de circulation… « Ces informations viennent nourrir le jeu de données d’origine et permettent d’améliorer la qualité des prévisions », explique Alexis Fournier. Le Machine Learning peut alors aider à anticiper la variabilité de la demande ainsi que les difficultés de livraison. Et éviter ainsi que certains camions ne rentrent partiellement chargés, un phénomène redouté lors des opérations de livraison à domicile. »

Afin de maximiser le remplissage des camions, une logique de réseau doit également voir le jour, pour mettre en commun les capacités de transport, y compris entre compétiteurs. Mais pour concrétiser cette notion de mutualisation des moyens, il est impératif que la donnée circule.

Débloquer les données des opérateurs

Grâce à des solutions intelligentes, comme celles de SAP, Microsoft ou Dataïku, les entreprises sont prêtes pour une exploitation des données de transport. À condition toutefois que celles-ci remontent ! Les grands opérateurs du monde du transport tardent en effet à ouvrir leurs données.

Comment une entreprise peut évaluer ses émissions globales, si elle ne connaît pas le mode de transport utilisé ? Entre un camion et une camionnette, les nuisances peuvent en effet être multipliées par 40. De plus, 20 % à 30 % des camions tournent à vide et un pourcentage non négligeable de véhicules s’avère trop polluant face aux normes actuelles. Sans ces informations, le producteur, comme le consommateur, avancent à l’aveuglette.

Mais le marché s’est subitement renversé en 2020, avec une offre de transport devenue supérieure à la demande. L’occasion pour les donneurs d’ordres de choisir leurs transporteurs en fonction de leur capacité à faire remonter des données de terrain. « Libérez la data, plaide Philippe Mangeard. Les plates-formes de traitement des données sont en place et la conjoncture fait que les entreprises sont aujourd’hui en position d’exiger la remontée de ces informations de terrain. Lorsque ce sera le cas, tout le monde sera gagnant, prédit le président de TK’Blue. »


En savoir plus sur la gestion de la chaîne logistique


 

The post Vers une vraie logistique responsable ? appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Serverless vs. Microservices Architecture: Is this the Future of Business Computing?

Serverless computing, which is commonly referred to as just Serverless, is a promising cloud-based technology model that has emerged on the app development and software architecture horizon in recent years. Trying to avail themselves of the huge serverless framework potential, many big-time market players have been quick to jump on the cloud services bandwagon. Such software giants like Google, Microsoft, IBM, and Amazon already offer the customers to migrate all the local business operational efficiencies to be hosted on their flagship serverless platforms like AWS Lambda and Azure Functions.   

Simply put, serverless architecture is an event- and request-driven tech solution allowing application developers to create actionable working environments in the cloud that have all the necessary computational resources needed for a smooth coding flow. This framework comes in handy especially when time is an issue and the tasks assigned are quite resource-intensive.

Source de l’article sur DZONE

Change Data Capture From PostgreSQL to Azure Data Explorer Using Kafka Connect

This blog post demonstrates how you can use Change Data Capture to stream database modifications from PostgreSQL to Azure Data Explorer (Kusto) using Apache Kafka.

Change Data Capture (CDC) can be used to track row-level changes in database tables in response to create, update and delete operations. It is a powerful technique, but useful only when there is a way to leverage these events and make them available to other services.

Source de l’article sur DZONE