Apple n’a pas battu son record de ventes d’iPhone au 4e trimestre 2017, mais cela ne l’empêche pas de rafler à lui seul 51% du chiffre d’affaires mondial des smartphones. La clé : un revenu par iPhone qui a bondi de 100 dollars.
Source de l’article sur ZDNet