Une étude menée par plusieurs chercheurs britanniques montre que les cartes SD d’occasion contiennent encore des données appartenant aux précédents propriétaires dans deux tiers des cas. La faute à un formatage incomplet.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.