Si les organisations du monde entier ont adopté les outils de collaboration cloud en nombre record, les attaquants ont rapidement suivi la tendance. Ces derniers mois, les chercheurs Proofpoint ont observé une accélération du nombre d’acteurs de la menace exploitant les infrastructures de Microsoft et de Google pour héberger et envoyer des menaces à travers Office 365, Azure, OneDrive, SharePoint, G-Suite et le stockage Firebase. 

The post Cybersécurité : des millions de messages malveillants envoyés via Microsoft et Google first appeared on UnderNews.
Source de l’article sur UNDERNEWS