Facebook et Paypal étaient vulnérables à une faille datant de… 1998

Un bug cryptographique permet de récupérer la clé qui chiffre les flux d’une session TLS/SSL et donc d’espionner les échanges. Il s’agit là d’une légère variante d’une attaque trouvée il y a 19 ans.


Source de l’article sur 01.net

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.